Le forum libre, pour parler de tout et de rien, si aucune autre rubrique ne convient à votre message. Evitez les abus quand même !
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#188404
Je ne sais pas trop où demander des avis, mais comme d'autres ici connaissent le blanc dans le CV... Tout en suivant une autre option, j'ai en ce moment des entretiens dans l'espoir d'une meilleure situation (surtout niveau horaire/transport ça risque de devenir impraticable), et c'est une question que je me suis posée bien plus d'une fois.

Il y a deux trous rapprochés et on ne peut plus évidents dans mon CV (pour ne pas dire des gouffres interdimensionnels :sunglasses:), après la fin de mes études et un peu plus tard. Ces blancs sont traversés par des expériences bénévoles (pour réactualiser mon CV) ou précédant une tentative de m'établir en freelance (vois?). Cela dit, j'ai l'impression que ça n'aide pas quand je le dis : "ah tiens, alors en fait ; comment se fait-il selon vous, que vous n'ayez pas trouvé d'activité salariée pendant si longtemps?". Ca reste assez récent pour que je continue de m'interroger sur mes chances réelles, et si donc ça inquiète assez pour renverser la décision, j'imagine qu'on ne me le dira pas quand je demande ce qui n'a pas convenu.

Du coup, je ne sais pas trop quoi faire. Devrais-je parenthéser "bénévolat" directement sur mon CV, pour être sûr de ne pas perdre mon temps si on juge ça trop inquiétant, quasi rédhibitoire? Ou bien, devrais-je essayer de faire passer ça pour une activité "lambda" ("wobahh j'ai travaillé pour la société Y j'ai fait ça"), et préciser uniquement s'il n'y a plus trop le choix? (d'ailleurs, l'employeur peut-il vérifier quand on a été employé ou non, autrement que par appel à l'ancien employeur bien entendu?)
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#188405
Tu pourrais mettre une rubrique "bénévolat", en complément.

J'avais moi aussi un gros trou dans mon CV mais comme j'ai un parcours cohérent (en plus d'avoir des passions annexes et des projets), ça choque moins à vrai dire. En entretien, expliquer qu'on a passé, ces trous, à chercher, à voyager, faire des projets annexes... C'est bon aussi. Même du freelance, c'est bon à mettre malgré une tentative un brin avortée, ça fait de l'XP à montrer.

Même si ton CV est ta carte de visite professionnelle, c'est de bon ton de montrer que tu n'es pas qu'un robot obéissant à des ordres dans le monde du travail et que des choses extérieures au boulot te passionne (les femmes, ça ne compte pas :kissing: ).
par Max56
Homme de 31 ans vierge
#188406
Juste pour aperçu ce que vous appelez "gros trous" pour les recruteurs c'est combien de temps ?
Avatar de l’utilisateur
par Florent
Homme de 37 ans vierge
#188408
Pour ma part, j'ai mis une rubrique "Stages et bénévolat", juste après mes "expériences professionnelles".

Parler du bénévolat aux employeurs, c'est bien, ça montre que tu n'es pas resté inactif pendant les trous. Idem pour les stages non-rémunérés, etc.

Pour ta question "ah tiens, alors en fait ; comment se fait-il selon vous, que vous n'ayez pas trouvé d'activité salariée pendant si longtemps?", j'ai fait beaucoup d'entretiens l'année dernière et on ne me l'a jamais posé.
Après, n'avoir pas fait d'activité salariée pendant un tel laps de temps ne veut pas dire que tu es resté chez toi à glander.
Par exemple, une femme qui veut devenir puéricultrice et qui a un trou de x années sur son CV car elle s'est occupé de ses gosses, elle peut jouer sur ça (elle a de l'expérience, non salariée certes mais de l'expérience tout de même, pour ce job). A part si tu es resté chez toi à jouer à WoW sans sortir de chez toi, il y a souvent moyen de "combler" un peu les trous selon tes activités dans ces trous.
C'est en tous cas ce que m'avait dit ma conseillère en suivi professionnel.
Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#188415
SnapBack a écrit :Plus de deux ans, pour moi.
J'allais dire la même chose, t'as encore du temps Max ^ ^
SnapBack a écrit :Tu pourrais mettre une rubrique "bénévolat", en complément.
C'est vrai mais si je fais ça, je crains que la rubrique emploi fasse vraiment "il s'est passé quoi???" et que ce soit encore pire :tired_face:
SnapBack a écrit :J'avais moi aussi un gros trou dans mon CV mais comme j'ai un parcours cohérent (en plus d'avoir des passions annexes et des projets), ça choque moins à vrai dire. En entretien, expliquer qu'on a passé, ces trous, à chercher, à voyager, faire des projets annexes... C'est bon aussi. Même du freelance, c'est bon à mettre malgré une tentative un brin avortée, ça fait de l'XP à montrer.
Florent a écrit :Après, n'avoir pas fait d'activité salariée pendant un tel laps de temps ne veut pas dire que tu es resté chez toi à glander.
Par exemple, une femme qui veut devenir puéricultrice et qui a un trou de x années sur son CV car elle s'est occupé de ses gosses, elle peut jouer sur ça (elle a de l'expérience, non salariée certes mais de l'expérience tout de même, pour ce job). A part si tu es resté chez toi à jouer à WoW sans sortir de chez toi, il y a souvent moyen de "combler" un peu les trous selon tes activités dans ces trous.
C'est en tous cas ce que m'avait dit ma conseillère en suivi professionnel.
C'est une autre de mes interrogations, mettre en avant ses passions, projets et occupations. Je pense que ce que je fais n'a rien de sensationnel pour la plupart des gens (faire du sport ce n'est pas voyager au bout du monde), ou pire, que je ne peux pas en parler. Effectivement, il vaut peut-être mieux ne pas dire à n'importe qui que tu joues au jeu vidéo. D'autres choses comme lire, ne me semblent pas moins susceptibles d'évoquer le rêveur, renfermé solitaire. Je pense en particulier à ma propre activité artistique (j'envie ceux qui comme pour toi Snap ça correspond au poste), je ne sais pas ce que je peux dire ou faire sans que cela me nuise :
- non le mec dans son monde
- genre il se croit du talent
- tu as eu des succès et es sur des projets? en fait tu viens ici, mais le poste n'est pas ce qui te passionne, tu aimerais faire autre chose voire te barrer le plus vite possible (*grillé*)
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#188416
Le domaine artistique, c'est très difficile. Tu mets des années à percer (si tu es niveau difficile) mais avec le temps, tu t'améliores en travaillant dans ton coin.

Tu jouis d'une "liberté" comme ne devoir porter qu'une chemise et un pull à un entretien (je n'ai jamais mis de costard) ou de faire un CV... dessiné (j'ai de bons retours sur le mien, j'ai apporté des retouches avec les années). Il suffit de s'accrocher et d'assumer certains choix car c'est comme dans la séduction : certains aimeront, d'autres pas.

Comme passions, j'ai mis les vrais passions, celles que j'aime et où je peux bavarder pendant des heures.
Si tu as un profil de galérien, tes bénévolats peuvent montrer que malgré tes trous (et je rejoins Florient), tu n'es pas resté à rien faire. Et si le recruteur n'est pas idiot, il verra bien que tu n'es pas une feignasse. Après... Il n'y a pas de vérité absolue à part éviter de mentir, de faire des fautes, tout ça tu dois savoir.
Amaz aime ça
par katy81
ans
#188479
je serais aussi d'avis de mettre le bénévolat, c'est quand même mieux qu'un gros point d'interrogation. Il y a quelques temps de ça on avait mis en évidence le changement de région fréquent comme un manque de stabilité aujourd'hui c'est une façon de dire que l'on cherche vraiment à bosser, que l'on s'adapte etc....

Il faut se servir de ce que tu as comme qualité si tu es bénévole ou un soutien associatif par exemple tu démontres ton adaptation et le sens du relationnel.

Comme au début de mes recherches quand un employeur demandait mes compétences (un peu ridicule je sortais tout juste de ma promo :unamused: ) alors que je n'avais que des stages pour appuyer le peu d'expérience que j'avais. faut bien commencer quelque part.
Ce qui a fait la différence c'est la variété des domaines de mes stages même si mon diplôme +2 au bac n'est pas reconnu par l'état ça m'a permis de décrocher le cdi actuel.
Amaz aime ça
par Tyrus
ans
#188480
Gros +1 avec katy !
Il n'y a aucune honte à parler de bénévolat. C'est une expérience qui a sa place sur un CV :wink:
Amaz, VACN aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#188700
Quelqu'un sait-il par hasard ce qu'est le strapping? Parce que, on m'a dit qu'il fallait maîtriser pour un poste, mais je ne vois aucune mention de ça nulle part (il semblait notamment question de données à fo*tre sur excel ou csv :confounded:).
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 65