Le forum libre, pour parler de tout et de rien, si aucune autre rubrique ne convient à votre message. Evitez les abus quand même !
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#233937
Eeyore a écrit : 28 juin 2020, 16:52 Le truc c'est que la question des gosses ils s'attendent sérieusement a ce que si on en veut dans l'année on leur dise en face? La bonne réponse c'est "j'en veux mais plus tard, pas avant quelques années" , et pourtant ça me demangeait tellement de leur dire "je n'en veux pas, jamais" ce qui est la pire vérité, mais il parait que ça non plus il faut pas dire...
Pour mon job actuel je n'ai eu ni question stupide, ni question indiscrètes, il faut dire aussi que j'étais face a 3 femmes et zéro hommes.... :joy:
Ce sont surtout des esclavagistes car une femme enceinte a droit à son congé parental : chose étendue au papa maintenant.
Tu devais être dispo tout le temps sans possibilité de remplacement :joy:

Le projet d’avoir un enfant, ou pas, reste une opinion privée qui ne regarde pas ton employeur.

Pour mes deux boulots, l’entretien était paritaire niveau sexe : un homme et une femme.
Avatar de l’utilisateur
par Eeyore
Femme de 31 ans vierge
#233938
SnapBack a écrit : 28 juin 2020, 17:00 Ce sont surtout des esclavagistes car une femme enceinte a droit à son congé parental : chose étendue au papa maintenant.
Sauf que le congé de paternité et le congé parental, bien peu d'hommes le prennent. D'où la lutte des féministes pour accorder aux hommes un congé paternité de même durée que le congé maternité, et obligatoire. Et après on dit que les féministes veulent voler des droits aux hommes :joy: .
SnapBack aime ça
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#233939
@SnapBack
Ils peuvent être poursuivis, oui. Mais ça implique un long processus, usant mentalement et qui peut coûter cher. Les recruteurs savent que les bénéfices potentiels d'une poursuite sont minimes et que virtuellement personne ne portera jamais plainte, pour cette raison et d'autres.
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#233940
Mais le point que je ne saisis pas c'est pourquoi invité par-exemple un candidat racisé si le recruteur à conscience que cela le bloque ? Autant ne pas le prendre en entretien d'embauche.
par Tyrus
Homme de 32 ans non vierge
#233941
Un autre truc que la boite peut faire: te demander des fiches de paie de ton ancien job.

Tu as le droit de refuser. Et logiquement elle ne peut te saquer pour ça. Mais bon en pratique elles le font sûrement.

J'y ai eu droit sur mon job actuel. J'ai été tellement surpris que j'ai sondé des amis pour voir et apparement c'est de plus en plus fréquent.

Donc faites gaffe quand on vous demande votre salaire précédent. Si vous mentez et qu'ils le voient :sweat_smile:

J'ai eu droit aussi à la question sur le célibat.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#233942
Amaz a écrit : 28 juin 2020, 17:41 Mais le point que je ne saisis pas c'est pourquoi invité par-exemple un candidat racisé si le recruteur à conscience que cela le bloque ? Autant ne pas le prendre en entretien d'embauche.
Outre ton apparence, ça veut dire que tu as les compétences requises pour avoir un entretien.
La question de la profession des parents, c’est juste pour mesurer ton origine sociale.

C’est une question trop sournoise pour être sans arrière-pensée.
par Tyrus
Homme de 32 ans non vierge
#233943
resO a écrit : 28 juin 2020, 16:09 Tyrus et Eeyore, je suis choqué :joy: .
Je pensais qu'on était tellement attachés en France aux normes et à la ponctualité en entreprise puisqu'on demande aux candidats eux-mêmes de respecter le dresscode en entretien (je m'attendais à ce respecte le créneau horaire comme lorsqu'on passe un examen). On m'aurait menti ?! :grin:
C'est le recruteur qui a le pouvoir ne pas l'oublier. Même si dans ma branche il y a tellement de postes et pas assez de personnes pour postuler que finalement le pouvoir est plus du côté du candidat :laughing:
Avatar de l’utilisateur
par Eeyore
Femme de 31 ans vierge
#233944
Amaz a écrit : 28 juin 2020, 17:41 Mais le point que je ne saisis pas c'est pourquoi invité par-exemple un candidat racisé si le recruteur à conscience que cela le bloque ? Autant ne pas le prendre en entretien d'embauche.
Après, j'avoue que c'est sûrement pas la majorité mais je crois qu'il y en a qui la posent vraiment par curiosité, je me souviens y avoir droit une fois alors que franchement j'ai pas du tout un physique étranger , le mec voulait savoir d'où venait mon nom (en l'occurrence j'ai un nom qui sonne un peu allemand :sweat_smile: ).
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#233945
Tyrus a écrit : 28 juin 2020, 17:51
resO a écrit : 28 juin 2020, 16:09 Tyrus et Eeyore, je suis choqué :joy: .
Je pensais qu'on était tellement attachés en France aux normes et à la ponctualité en entreprise puisqu'on demande aux candidats eux-mêmes de respecter le dresscode en entretien (je m'attendais à ce respecte le créneau horaire comme lorsqu'on passe un examen). On m'aurait menti ?! :grin:
C'est le recruteur qui a le pouvoir ne pas l'oublier. Même si dans ma branche il y a tellement de postes et pas assez de personnes pour postuler que finalement le pouvoir est plus du côté du candidat :laughing:
Si ce n'est pas trop indiscret dans quel secteur d'activité tu travail pour avoir plus d'offre que de postulant ?
Avatar de l’utilisateur
par Eeyore
Femme de 31 ans vierge
#233946
Amaz a écrit : 28 juin 2020, 17:55 Si ce n'est pas trop indiscret dans quel secteur d'activité tu travail pour avoir plus d'offre que de postulant ?
Je sais que la question n'était pas pour moi mais je peux t'en citer au moins un : nous on recherche en permanence des égoutiers (oui, les mecs qui entretiennent les égouts) alors oui c'est un boulot qui fait pas franchement rêver mais qui a ses avantages (horaires notamment, pour les lèves tôt) et pas énormément d'exigences a l'embauche.
  • 1
  • 61
  • 62
  • 63
  • 64
  • 65