Le forum libre, pour parler de tout et de rien, si aucune autre rubrique ne convient à votre message. Evitez les abus quand même !
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#240542
Ce que veut dire Azrael c'est qu'on est encore loin du compte. On évoque déjà une 5e vague donc oui il va sans doute falloir faire encore des efforts et peut être effectivement qu'il faudra apprendre à vivre avec ce virus.
Bref, ne lachons rien, vivons tout en faisant attention.

Petite anecdote d'ailleurs, hier dans la rue je sortais du metro et je me rendais à un resto avec un ami. Derrière nous un c****** a fait exprès de faire remarquer tout fort qu'il avait encore des idiots qui portaient un masque dans la rue (j'étais le seul à l'avoir conservé dans le périmètre puisque je savais que j'allais le remettre 100m plus loin pour entrer dans le resto donc il me visait totalement). Sans doute le même genre de guignol qui va aller s'entasser sur les quais de seine quand tout le monde y est alors qu'il y moyen de vivre sans pour autant être systématiquement les uns sur les autres. Le même genre de guignol qui se plaindra dans 3 mois si le gouvernement décide de remettre le couvert avec des mesures plus restrictives.
par resO
Homme de 35 ans vierge
#240544
Ok ok mais bon...
Le nombre de vagues m'importe peu, je ne vois aucune différence. Tu peux me dire "5ème, 6ème...50ème" (bon ptet pas la 50ème :confused: ) mais je ne vois pas la différence. De toute façon je suis de moins en moins les infos. C'est toujours le même ton en général (attentat ou guerre, chômage,...) en gros.

Pour la grippe on en est à la combientième ? C'est pas un troll cette question.

Bien sur on le vaccin qui apporte une certaine protection (c'est bon les bien-pensants ?;) ) mais tout ceci prendrait fin si la chaîne de transmission s'arrêterait et/ou que le virus ne mute plus (ou sous une forme encore encore moins létale)

La seule "vague" dont je me rappelle c'était la première où c'était la pagaille (confinement, fermeture des commerces, aucun test et pénurie non anticipée de masques, système D et solidarité, auto-gestion des régions pendant que le gouvernement était à la ramasse). La situation a évolué mais moi je veux me projeter dans l'abolition définitive des mesures (pour le moment j'ai pas envie d'en démordre désolé les gens).


De quelles mesures encore plus restrictives tu parles ??
A mon avis ça va être compliqué.

- Reconfiner tout le monde dont 50 millions de vaccinés comme au premier confinement ?? Alors à moins d'avoir un hyper-méga-supra virus encore plus dangereux à lui tout seul que les pandémies de peste noire, ebola, la grippe espagnole, la tuberculose, le VIH,... réunies et dont le simple contact provoquerait une jonchée de cadavres à tous les coins de rue, je vois mal comment cette mesure serait acceptée notamment par la plupart des personnes qui ont fait l'effort de se vacciner. Le vaccin est supposé nous protéger, ou du moins aider nos défenses immunitaires. Ca jetterait un froid niveau crédibilité d'en arriver là non ?

- Reconfiner uniquement les personnes non-vaccinées, positives et les plus fragiles comme en Autriche ?? Là encore niveau acceptabilité ça doit coincer. Surtout qu'il n'a jamais été question d'imposer ça malgré un slogan "isoler, tracer, protéger".
Et j'imagine qu'à des fins électorales Macron ne voudrait pas toucher à l'électorat majoritaire (les personnes âgées et retraitées), surtout à quelques mois des présidentielles (vivement qu'il dégage avec sa clique)

- Rendre les soins payants aux personnes uniquement non-vaccinées si elles sont contaminées (exception pour les personnes qui pour des raisons de santé ne peuvent se vacciner) ?? Oula....

- Rendre la vaccination obligatoire pour tous ou seulement pour les plus fragiles ?? A voir mais si on a déjà confiné tout le monde (malades et non malades), on n'a pas voulu le faire que pour les personnes fragiles.
Au moins, ça mettrait fin au passe.

En attendant je bosse (au bureau depuis un moment et chez moi), je refais du sport pour garder la santé (faut pas oublier de faire attention à l'obésité maintenant ainsi qu'a diabète, au tabac, l'alcool, la santé mentale et aux autres maladies) et le moral. Aussi, je fais du mieux que je peux mais comme beaucoup de gens, j'aimerais juste qu'on nous laisse nous responsabiliser. Et c'est pas comme si on n'avait pas d'autres problèmes à gérer (emploi, sécurité, éducation, environnement....).

On n'est pas plus fort que les maladies, on ne peut pas avoir un contrôle absolue sur toutes les pathologies. Faut se faire à l'idée que tôt ou tard, y'aura toujours un pépin de santé pour X raison (covid ou pas d'ailleurs). Et un jour ça sera notre heure.
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 35 ans non vierge
#240580
resO a écrit : 13 nov. 2021, 17:06 Et pourtant, on n'en a toujours pas fini avec les mesures en dépit de la vaccination. Moi j'appelle pas ça vivre normalement ou surtout "vivre avec le covid" comme certains le disent qui nous maintiennent sous cloche :unamused: .
Ça aussi c'est factuel.
Mais t'essaies de dire quoi, au juste ?
Je ne comprends pas tes messages. T'en rajoutes des couches sur un ton alarmiste pour finir par dire qu'il faudrait laisser les gens faire ce qu'ils veulent et se responsabiliser (énorme LOL).
Donc explique-moi : tu essaies de dire quoi avec tes messages à rallonge? Tu essaies de dire quoi quand tu dis "pourtant on en a pas fini avec les mesures", alors que personne n'a jamais dit le contraire ?
Oui, on demande aux gens de porter un masque et de se laver les mains (en soi, c'est absolument pas choquant de porter un masque dans les lieux fermés en hiver quand des virus circulent, pandémie ou non ; idem pour les mains).
Pour le reste des mesures, peux-tu m'expliquer ? Il y a le pass sanitaire, effectivement, mais c'est lui qui permet qu'on puisse aller au restaurant, aller au spectacle, etc.
Donc concrètement, qu'essaies-tu de nous dire depuis des pages ? Qu'il faut arrêter de mettre en place des mesures ? Que la vaccination c'est pourri parce qu'on te demande quand même de te laver les mains ? J'aimerais comprendre.
par resO
Homme de 35 ans vierge
#240582
Quelle importance ? Même pas besoin d'envisager ou non de le laisser filer vu qu'il circule déjà sans problème.

En fait, je suis plutôt pessimiste sur la pérennisation les mesures et décisions gouvernementales, c'est tout. La pandémie c'est une chose, les gestes barrières et mesures en sont une autre.

T'as envie d'être reconfinée ? Pas moi.

Je constate simplement qu'on n'a sûrement jamais été autant vaccinés (51 millions au moins avec deux doses, peux-tu me dire combien de vaccinés contre dtp, grippe, tuberculose, hépatite A ...en comparaison ?) et pourtant ça ne s'arrête pas en dépit de tous les efforts consentis et gestes barrières. On continue les contraintes et le virus continue de circuler malgré tout et l'hystérie médiatique se poursuit (y'en a qui pris goût à la coercition on dirait).
Y'a même d'ailleurs une poussée de bronchiolite il paraît.

En résumé ce n'est pas tant le virus en lui-même qui me préoccupe (impossible de l'arrêter si on est pragmatique) mais le gouvernement qui a toujours la main. C'est pour ça que je me dis qu'on est toujours pas tirés d'affaire tant qu'on joue à un, deux, trois soleil malgré soi avec ce virus.
Il s'invitera sûrement aux prochaines élections.
Et pendant ce temps, certains comme Castex et Darmanin font des rencontres sans respecter eux-mêmes les mesures. :unamused:

Tu es contente que les restaus, boutiques, salles de spectacle , ... sont ouverts, mais jusqu'à quand ? Moi j'aimerais juste que ça reste ouvert une bonne fois pour toutes (et pourtant j'habite pas Paris y'a pas grand chose ici) et vivre normalement avec des recommandations et le plus sereinement possible.

Si la majorité des gens ont été raisonnables sans le vaccin pendant le premier confinement, tu penses qu'ils le seront plus ou moins maintenant qu'il y a le vaccin ?
Puisqu'il est efficace, on devrait pouvoir tenir face à la nouvelle vague non?


En attendant les dépenses contraintes ne vont pas se payer toutes seules et on vit malgré les autres maladies et pathologies (obésité, MST, diabète, cancer, troubles mentaux,...) qui existent toujours.
Avatar de l’utilisateur
par deadwood
Homme de 45 ans non vierge
#240589
resO a écrit : 18 nov. 2021, 12:27 vu qu'il circule déjà sans problème.
resO a écrit : 18 nov. 2021, 12:27et pourtant ça ne s'arrête pas en dépit de tous les efforts consentis et gestes barrières.
Oui, le vaccin n'a pas une efficacités de 100% même à deux doses, ça a été dit et redit, y a quoi de neuf la dedans ? si tu regarde le taux d'incidence ; 155 pour les non vaccinés et 38 pour les vaccinés, on est bien jusqu'ici globalement dans ce qui est annoncé soit un taux de protection quelquepart entre 60 et 75% (au passage le taux d'incidence en Allemagne c'est 354, donc oui avec leur 60% de vaccinés ça se passe moins bien que pour nous)
Pour les formes graves on est a peut prés à 9 non vaccinés pour 1 vacciné.
Donc peut être qu'on est pas capable avec le vaccin de stopper l'épidémie à court ou moyen terme, mais pour le moment les réas fonctionnent encore et une personne vacciné a globalement beaucoup moins de chance de le chopper et encore moins de chance d'en crever ou de faire crever ses compatriotes en encombrant les mobilisant les services de réa.
Peut être que pour toi c'est de la bien bienpensance, mais concrètement dans les faits c'est des vies et dans une quantité non négligeable.
Pour ce qui est du retour à la normale, peut être que le vaccin permettra d'arriver à une immunité plus efficace en évitant les vagues que tu ne veux pas voir/prendre en considération, (les périodes de crise aiguë ou tout le système Hospitalier est bloqué et mobilisé pour ça), si les gens l’attrapent et le ré-attrapent sans "trop" faire de formes graves, à la fin ça ne sera plus qu'un genre de mauvaise grippe, on essaye aussi de trouver de nouveaux traitement pour les formes graves, si on peut aussi limiter les pics épidémique dans le même temps c'est aussi tout bénef.
par resO
Homme de 35 ans vierge
#240590
Deadwood si les traitements pouvaient également aider à casser la chaîne de transmission (si possible de façon à ce qu'ils empêchent d'être à nouveau contaminé, ce que j'espère vraiment), ça serait tout aussi bénéfique que de "seulement" diminuer les formes graves, avec la possibilité d'être encore infecté comme maintenant.

Cela aurait pour avantages de diminuer plus rapidement le nombre d'hospitalisations,d'être protégé plus durablement, de se prémunir contre d'éventuels variants/mutants, et ainsi de reprendre à court et long terme le cours de nos vies.
Casser la chaîne de transmission, c'est aussi utile (et complémentaire) que de diminuer les formes graves, c'est ça mon propos.

On verra bien ce que ça va donner. Wait and see.
Avatar de l’utilisateur
par deadwood
Homme de 45 ans non vierge
#240600
resO a écrit :Deadwood si les traitements pouvaient également aider à casser la chaîne de transmission
En fait de ce que j'ai compris, la seule façon connue d’éradiquer un virus c'est l’immunité contre celui ci ... Cette immunité peut être naturelle ou induite/aidée par des vaccins. Les anglais au début de l’épidémie ont misé sur une immunité collective "naturelle" avant de se rendre compte que pour y arriver il faudrait "sacrifier" trop de monde.
Les antiviraux peuvent aider a ralentir une épidémie (comme c'est le cas pour le sida) mais ne sont qu'une façon de gagner du temps en attendant de trouver un vaccin.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Antiviral "Les antiviraux sont efficaces pour lutter contre les virus1 en attendant la mise au point d'un vaccin, qui est la seule manière connue d'éradiquer un virus sur le long terme, comme l'ont montré les différentes campagnes d'éradication de la poliomyélite et surtout de la variole. "

A court terme du coup il ne s'agit pas tant de casser la chaine de contamination que d'arriver à une couverture immunitaire en ayant le moins de morts possibles, le vaccin est un outils pas une solution magique.
Cela dit pour être un peu positif autant que possible : j'ai vu hier matin un toubib qui expliquait à la TV que l'immunité naturelle induite chez les gens qui avaient déjà eu le virus permettait de mieux réagir face aux variant entre autres, parce qu'elle jouait sur d'autre facteurs complémentaires aux anticorps produit par le vaccins, moralité oui , il y a des chances qu'avec le vaccins qui réduit d'un facteur 10 le nombre de formes graves/mortelles et peut être des traitements pour tirer d'affaire ceux qui en développeraient quand même, on arrive a développer une immunité collective suffisante pour contrer la pandémie, et puis sinon ça sera la sélection naturelle ...
par Amelie
Femme de 41 ans vierge
#240602
Là où j'habite il y a en ce moment 31 personnes hospitalisées en soins normaux (17 non-vaccinés, 14 vaccinés), 14 personnes en soins intensifs (8 non-vaccinés, 6 vaccinés), rien n'est dit sur leur âge et leurs comorbidités. On ne peut pas savoir le nombre de personnes sans aucun vaccin car les non-vaccinés incluent aussi les vaccinés avec une seule dose. Je me demande comment on va compter les non vaccinés après la troisième dose.
Le site eudravigilance compte les cas de réactions adverses après le vaccin https://www.adrreports.eu/fr/search_subst.html#
Pour le vaccin Phizer seulement, pour les réactions adverses liées aux cardiac disorders, on compte 2000 déces, la plupart dans la catégorie d'âge 18 - 64 ans. Il n'y a pas d'informations plus détaillées, pas moyen de savoir combien de ces dèces pour la tranche d'âge 18- 30 ou 30- 40.
Les autorités le savent, sans doute, puisqu'ils ont interdit le vaccin Moderna pour les moins de 30 ans. A ma connaissance Moderna et Phizer fonctionnent de la même manière, je ne connais pas s'il y a une explication pour le fait que l'un est interdit, l'autre va bientôt être autorisé pour les enfants. Si vous avez plus d'infos sur ça, je suis preneuse.
Le contract signé avec Phizer par la Commission est confidentiel, pas même les membres du Parlement n'ont pas eu accès à la version complète. Et les producteurs de vaccins n'assument pas la responsabilité pour les éventuels effets adverses. En d'autre termes, en cas de pépin, pas moyen de demander des compensations aux producteurs.
En même temps les non-vaccinés sont blâmés, dans certains pays obligés de se faire vacciner pour travailler, pour avoir accès aux supermarchés, la voie est libre à toutes sortes de mesure arbitraires avec le covid pass, qui à la base était censé faciliter la circulation entre pays et pas comme moyen de chantage pour se faire vacciner. Le pass sans la possibilité de se faire tester est déjà en vigueur en Allemagne, alors que les vaccinés peuvent eux aussi transmettre la maladie. Où est la logique dans tout ça et ou on va s'arrêter ?
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 35 ans non vierge
#240603
resO a écrit : 18 nov. 2021, 12:27 Quelle importance ? Même pas besoin d'envisager ou non de le laisser filer vu qu'il circule déjà sans problème.

En fait, je suis plutôt pessimiste sur la pérennisation les mesures et décisions gouvernementales, c'est tout. La pandémie c'est une chose, les gestes barrières et mesures en sont une autre.

T'as envie d'être reconfinée ? Pas moi.

Je constate simplement qu'on n'a sûrement jamais été autant vaccinés (51 millions au moins avec deux doses, peux-tu me dire combien de vaccinés contre dtp, grippe, tuberculose, hépatite A ...en comparaison ?) et pourtant ça ne s'arrête pas en dépit de tous les efforts consentis et gestes barrières. On continue les contraintes et le virus continue de circuler malgré tout et l'hystérie médiatique se poursuit (y'en a qui pris goût à la coercition on dirait).
Y'a même d'ailleurs une poussée de bronchiolite il paraît.

En résumé ce n'est pas tant le virus en lui-même qui me préoccupe (impossible de l'arrêter si on est pragmatique) mais le gouvernement qui a toujours la main. C'est pour ça que je me dis qu'on est toujours pas tirés d'affaire tant qu'on joue à un, deux, trois soleil malgré soi avec ce virus.
Il s'invitera sûrement aux prochaines élections.
Et pendant ce temps, certains comme Castex et Darmanin font des rencontres sans respecter eux-mêmes les mesures. :unamused:

Tu es contente que les restaus, boutiques, salles de spectacle , ... sont ouverts, mais jusqu'à quand ? Moi j'aimerais juste que ça reste ouvert une bonne fois pour toutes (et pourtant j'habite pas Paris y'a pas grand chose ici) et vivre normalement avec des recommandations et le plus sereinement possible.

Si la majorité des gens ont été raisonnables sans le vaccin pendant le premier confinement, tu penses qu'ils le seront plus ou moins maintenant qu'il y a le vaccin ?
Puisqu'il est efficace, on devrait pouvoir tenir face à la nouvelle vague non?


En attendant les dépenses contraintes ne vont pas se payer toutes seules et on vit malgré les autres maladies et pathologies (obésité, MST, diabète, cancer, troubles mentaux,...) qui existent toujours.
Eh bien je ne comprends toujours que dalle à ce que tu racontes. Vraiment.
Tu essaies de dire quoi ? Je t'ai posé la question mais visiblement tu continues à digresser, à mélanger les torchons et les serviettes...
Oui, je suis contente qu'on puisse vivre. Tu me demandes si j'ai envie d'être reconfinée, je ne sais même pas quoi te répondre à part qu'encore une fois tu racontes n'importe quoi, ou alors ce que tu dis est incompréhensible.
Le virus n'est pas dû au gouvernement. L'action du gouvernement n'est pas parfaite, loin de là, mais actuellement je ne comprends pas ce qu'on leur reproche. Ils essaient de pousser à la vaccination car c'est la seule arme qu'on a sous la main, et toi tu viens nous parler de traitement alors même qu'il n'en existe pas et qu'il n'en existera probablement jamais. On n'a jamais soigné la grippe avec un traitement, je te le rappelle. C'est pas comme ça que fonctionne un virus.

Bref, sur ce, je ne te répondrai plus, tu peux continuer tes énormes pavés sans queue ni tête, je ne prendrai plus la peine de faire l'effort d'essayer de comprendre tes digressions.
par resO
Homme de 35 ans vierge
#240604
Lux, je suis juste surpris que malgré le taux de vaccination qui serait l'un des plus élevés en Europe et tout ce qui a été fait jusqu'à maintenant, la situation soit aussi tendue. Pour le reste, c'est pas grave.

Amélie, si c'est vraiment confidentiel, je me demande bien ce qui a pu se passer avec la Commission.
J'essaye de prendre des nouvelles d'une amie à l'étranger et effectivement, de là où elle est, l'étau se resserre sur les non-vaccinés, ce qui l'inquiète beaucoup.
Dernière modification par resO le 19 nov. 2021, 21:26, modifié 1 fois.
  • 1
  • 68
  • 69
  • 70
  • 71
  • 72
  • 77