Le forum libre, pour parler de tout et de rien, si aucune autre rubrique ne convient à votre message. Evitez les abus quand même !
par Everest
Homme de 46 ans non vierge
#240605
De toute façon , Reso , il suffit qu'il y ait environ 5 à 10 % de la population qui ne soit pas vaccinée pour que l'épidémie reparte de plus belle , et que éventuellement les urgences soient à nouveau saturées.....
A ce que j'ai entendu aujourd'hui , la 3 eme dose amène environ 5 fois plus de réponse immunitaire que la première dose , donc avec une vaccination en début d'hiver , on devrait etre tranquille jusqu'à l'hiver prochain ( enfin j'espère )

Avec les anti vaccins , l'idéologie prend le pas sur la science .......je peux comprendre qu'à titre individuel on ne souhaite pas le faire , mais de là à manifester ou bloquer des CHU comme certains le font :anguished:
Avatar de l’utilisateur
par Ange0881
Femme de 40 ans non vierge
#240606
Pour information, et même si je représente le mal à vos yeux, je ne suis pas vaccinée, et je ne compte pas le faire pour le moment. Mais je ne sors pas de chez moi, je ne vais pas dans les magasins, ou si je dois y aller, je met un masque et je m'approche pas des gens. Je suis germaphobe de toute façon, légèrement hypocondriaque, donc je me lave les mains toute la journée, et je fais très attention à tout.
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#240610
Ange0881 a écrit : 19 nov. 2021, 21:09 Pour information, et même si je représente le mal à vos yeux, je ne suis pas vaccinée, et je ne compte pas le faire pour le moment..
En ce qui me concerne, tu ne representes pas le mal. Maintenant que le gouvernement a décidé de faire assumer leur responsabilité et leur choix aux non vaccinés, chacun est libre de faire ce qu'il préfère.

Pour rappel je me suis fait vacciner à contre cœur et pour protéger les autres (c'était avant l'annoncedu pass sanitaire). Mais les diverses alertes concernant les effets secondaires du vaccin montrent que j'avais raison de me méfier.

Reso, comme dit plus haut, c'est pas avec 70% de couverture vaccinale que l'on atteint l'immunité collective. Et malheureusement on entre là dans les pourventages les plus difficiles et les plus long. Bref comme je l'ai dit il faut s'armer de patience. Pour le moment les restrictions sont au plus bas mais compte tenu de ce qu'il se passe chez nos voisins, on peut s'attendre à un durcissement.
resO aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Bonbenbof
Homme de 39 ans non vierge
#240612
Moi, ce que je ne comprends pas, c'est le refus depuis le départ de prendre des mesures évidentes et immédiates, à chaque alerte concernant la pandémie.

Aucune quarantaine pour les voyageurs en février 2020...

Et encore cette semaine, et alors que ça fait depuis début novembre que les indicateurs sont au rouge... Il aura fallu attendre le 17 novembre pour que l'organe décisionnel belge concernant le Covid se réunisse, et on devra attendre encore d'ici lundi pour que les mesures décidées entrent en application.

Mais bien sûr, le virus attendra aussi lundi avant de recirculer, histoire que les jeunes qui sont partis pour un marathon de cinq jours en boites de nuit avant qu'elles ne ferment puissent festoyer sans risques.

Evidemment, agir plus vite c'est du bon sens, mais il parait qu'invoquer ce dernier, c'est justement une spécialité des conspirationnistes. Pourtant, c'est précisément quand le bon sens s'accorde bel et bien à ce qu'il conviendrait logiquement et scientifiquement de faire, mais que ce n'est pas fait, que la défiance s'empare des gens.

Et qu'est-ce que la communication, à tous niveaux, est lacunaire.

Trouver des chiffres officiels, vous oubliez. On va vous donner de jolis graphiques, des tableaux, et déjà des interprétations, mais jamais on ne va vous donner accès à la lecture de la base de données, complète, ni même on ne vous expliquera comment elles ont été collectées.

Même si c'est délicat, jamais vous n'aller voir une volonté de vulgariser les démarches scientifiques derrière, par exemple, la détection du virus (Alors que ça peut se trouver...). J'ai bien conscience que la pédagogie est difficile et secondaire, mais depuis 18 mois, il aurait été intéressant que l'un ou l'autre expert, sur un canal officiel, montre, et pas seulement explique, comment on repère le virus, comment un test PCR fonctionne, pourquoi la vaccination appliquée dans le cas présent semble ne pas fonctionner comme elle le fait avec d'autres virus.

Forcément, c'est un terreau idéal pour les conspirationnistes. Sans adhérer à leurs idées, je ne peux en aucun cas considérer, à l'heure actuelle, que nos dirigeants ont fait ce qu'il fallait faire. Je ne peux pas non plus raisonnablement dire que la vaccination est un succès. Ceci dit, blâmer nos dirigeants et les spécialistes, en oubliant de blâmer le nombre incalculables de gens qui ont continué de voyager à tout va parce que sinon ils étaient privés de liberté (Je pense notamment à deux de mes responsables hiérarchiques qui sont parvenus à se rendre dans deux départements français alors que la situation y était critique, au plus fort de la seconde vague...), qui n'en ont rien eu à péter des gestes barrières, qui ont organisé des petites sauteries en privé chaque semaine (Mes voisins...), qui ont considéré que le télétravail c'était des vacances pendant que des indépendants étaient en train de se flinguer, etc, etc, ce serait un peu injuste... On est tous dans la même galère, et même si c'est nécessairement à des degrés divers, on a tous notre part de responsabilité dans la situation actuelle.

Ceci dit, je pense aussi qu'on n'a pas encore assez de recul sur cet événement pour réellement pouvoir l'analyser et le juger, savoir à quel point on s'est loupé, ou au contraire, qu'au final, on ne s'en est peut-être pas tiré si mal que ça...
Florent aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 34 ans vierge
#240617
Amelie a écrit : 19 nov. 2021, 19:44 Là où j'habite il y a en ce moment 31 personnes hospitalisées en soins normaux (17 non-vaccinés, 14 vaccinés), 14 personnes en soins intensifs (8 non-vaccinés, 6 vaccinés), rien n'est dit sur leur âge et leurs comorbidités. On ne peut pas savoir le nombre de personnes sans aucun vaccin car les non-vaccinés incluent aussi les vaccinés avec une seule dose. Je me demande comment on va compter les non vaccinés après la troisième dose.
Note que les vaccinés sont majoritaires dans la population, le fait qu’ils soient moins nombreux dans les hospitalisations montre que le vaccin fonctionne plutôt bien.
Amelie a écrit : 19 nov. 2021, 19:44 Le site eudravigilance compte les cas de réactions adverses après le vaccin https://www.adrreports.eu/fr/search_subst.html#
Pour le vaccin Phizer seulement, pour les réactions adverses liées aux cardiac disorders, on compte 2000 déces, la plupart dans la catégorie d'âge 18 - 64 ans. Il n'y a pas d'informations plus détaillées, pas moyen de savoir combien de ces dèces pour la tranche d'âge 18- 30 ou 30- 40.
Je ne trouve pas la page qui parle du vaccin et je ne sais pas d’où vient le chiffre des 2000 décès ni à quoi le comparer, mais quoi qu’il en soit le taux d’effet secondaires des vaccins est très faible et le rapport bénéfice/risque reste toujours écrasant.
Amelie a écrit : 19 nov. 2021, 19:44 En même temps les non-vaccinés sont blâmés, dans certains pays obligés de se faire vacciner pour travailler, pour avoir accès aux supermarchés, la voie est libre à toutes sortes de mesure arbitraires avec le covid pass, qui à la base était censé faciliter la circulation entre pays et pas comme moyen de chantage pour se faire vacciner. Le pass sans la possibilité de se faire tester est déjà en vigueur en Allemagne, alors que les vaccinés peuvent eux aussi transmettre la maladie. Où est la logique dans tout ça et ou on va s'arrêter ?
La logique est que les vaccinés peuvent transmettre la maladie mais beaucoup moins facilement. J’imagine que ça s’arrêtera quand l’épidémie aura disparu, quand on aura vacciné tous ceux qui pouvaient se faire vacciner, quand on aura carrément rendu le vaccin obligatoire, ou bien quand on aura renoncé à sauver des vies mais ça serait dommage quand même.
Everest aime ça
par Everest
Homme de 46 ans non vierge
#240618
Ange0881 a écrit : 19 nov. 2021, 21:09 Pour information, et même si je représente le mal à vos yeux, je ne suis pas vaccinée, et je ne compte pas le faire pour le moment. Mais je ne sors pas de chez moi, je ne vais pas dans les magasins, ou si je dois y aller, je met un masque et je m'approche pas des gens. Je suis germaphobe de toute façon, légèrement hypocondriaque, donc je me lave les mains toute la journée, et je fais très attention à tout.
Malheureusement , malgré toutes tes précautions , cela ne t'empéchera pas d'attraper ce foutu virus ( transmis par un proche asymptomatique par exemple ). il me semble aussi que tu as quelques facteurs de risque !!!! ( je ne dis pas ça pour t'inquiéter mais ce n'est pas quand on va aux urgences en détresse respiratoire qu'il est temps de penser à se faire vacciner ) ( on peut aussi avoir un covid long - qui concerne surtout les jeunes d'ailleurs- et qui apparement te diminue bien dans certains cas )

De toute façon , on est tous à risque......il y a toutes les " chances " qu'on attrappe tous à plus ou moins long terme ce foutu virus......

Je me demande d'ailleurs comment vont faire les chinois ! ( qui visent le zéro covid depuis 2 ans et qui multiplient les confinements )
Avatar de l’utilisateur
par Ange0881
Femme de 40 ans non vierge
#240619
A part ma mère, qui est vaccinée, personne vient chez moi. Pas de famille, pas d'amis, donc à part si ma mère fait n'importe quoi, ce qu'elle fait déjà, j'ai pas beaucoup de risques de l'attraper si je fais gaffe. Et c'est pas parce qu'on va me casser les oreilles en m'ordonnant de me faire vacciner (ce que fait déjà ma mère et ma diabétologue sans succès), que je vais le faire. Je ne crois pas en ce vaccin, trouvé un peu trop facilement à mon goût, même si le truc ne marche pas au final, vu que maintenant il faut une troisième dose, et bientôt une quatrième,.... Donc pour le moment, si je peux l'éviter, je le ferais. Et puis, tant que je ne verrais pas nos dirigeants se faire faire le vaccin, je ferais rien. Le gouvernement a fait n'importe quoi, ils n'ont pas arrêtés de dire que le masque servait à rien, qu'on pouvait continuer à sortir sans problème,.... donc pourquoi devrais je les croire maintenant ?
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#240620
Ange0881 a écrit : 20 nov. 2021, 20:48 Et puis, tant que je ne verrais pas nos dirigeants se faire faire le vaccin, je ferais rien.
Il me semble qu'a minima Castex et Veran l'ont fait devant caméra. Pour le reste je comprends tes arguments.
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 35 ans non vierge
#240625
Ange0881 a écrit : 20 nov. 2021, 20:48 A part ma mère, qui est vaccinée, personne vient chez moi. Pas de famille, pas d'amis, donc à part si ma mère fait n'importe quoi, ce qu'elle fait déjà, j'ai pas beaucoup de risques de l'attraper si je fais gaffe. Et c'est pas parce qu'on va me casser les oreilles en m'ordonnant de me faire vacciner (ce que fait déjà ma mère et ma diabétologue sans succès), que je vais le faire. Je ne crois pas en ce vaccin, trouvé un peu trop facilement à mon goût, même si le truc ne marche pas au final, vu que maintenant il faut une troisième dose, et bientôt une quatrième,.... Donc pour le moment, si je peux l'éviter, je le ferais. Et puis, tant que je ne verrais pas nos dirigeants se faire faire le vaccin, je ferais rien. Le gouvernement a fait n'importe quoi, ils n'ont pas arrêtés de dire que le masque servait à rien, qu'on pouvait continuer à sortir sans problème,.... donc pourquoi devrais je les croire maintenant ?
Je rejoins Tyrus, certains ont été vaccinés face caméra. Ce n'est pas parce que certains n'ont pas été filmés qu'ils ne l'ont pas fait, et en termes de scandales autour du vaccin et des hommes politiques, on parlait plutôt de ceux qui avaient eu accès à la vaccination avant les autres alors qu'ils n'auraient pas dû, plutôt que de ceux qui refusaient d'être vaccinés (je suis navrée mais y'a que l'extrême droite qui tient ce discours).

Par ailleurs, le vaccin n'est pas la résultante d'une décision politique. C'est le fruit d'une recherche scientifique, recherche sérieuse et qui a débuté bien avant la pandémie puisque les chercheurs travaillaient déjà sur un vaccin pour les anciens coronavirus connus (épidémie de SRAS 2 dans les pays asiatiques en 2003 il me semble). On peut ajouter également que l'ARN messager est une technologie découverte dans les années 60, largement utilisée dans les vaccins sur les animaux depuis une quinzaine d'années. Donc là encore, rien d'étonnant à ce que ce soit mis en place suite à une pandémie.
On a l'impression que c'est allé vite car beaucoup de travail scientifique a été fait en amont. Et effectivement, si tu mets quasi tous les chercheurs de la planète au travail sur la même chose, il est clair que ça donne un énorme coup d'accélérateur, ce qui fait que ce vaccin, qui aurait pu mettre quelques années à être trouvé sans pandémie, a pu apparaître bien plus tôt car le monde scientifique s'est uniquement concentré là-dessus pendant des mois.

Je trouve regrettable qu'on assimile le gouvernement au vaccin. C'est l'erreur commune des antivax qui défilent parce qu'ils sont vénères pour plein de raisons valables face à un gouvernement autoritaire, mais enfin le vaccin est le produit de la recherche d'une communauté scientifique sérieuse, qui a fait son boulot dans les règles, et le vaccin a été validé par les instances qui devaient le valider.
Oui, il y a eu quelques cas d'effets secondaires graves. Sauf que le covid a aussi provoqué des tas d'effets secondaires très graves, et en termes de balance bénéfiques/risques, là encore toute la communauté scientifique (et je ne parle pas du gouvernement) est d'accord sur ce point.
D'ailleurs, je trouve amusant qu'on nous sorte systématiquement des chiffres de gens morts après le vaccin, sans nous expliquer en aucune façon quels seraient les liens de cause à effet entre le vaccin et la mort de ces personnes : quand il s'agit de sortir des chiffres sans explication pour taper sur le vaccin, les antivax sont d'accord, mais quand on fait valoir qu'il y a beaucoup moins de morts du covid grâce à la vaccination, on nous reproche de trafiquer les chiffres qui viennent pourtant des hôpitaux eux-mêmes...

J'aimerais juste savoir si tu agis de la même façon quand ton médecin te prescrit un médicament : est-ce que tu vas sur internet pour vérifier ce que vaut ce médicament ? est-ce que tu refuses de le prendre si c'est une nouvelle molécule ?
Personnellement, j'estime que dans la société, on a des gens qui sont spécialistes et qui sont là pour nous éclairer sur ce qu'on ne connaît pas. Je suis donc contente que des gens, qui ont des doctorats en médecine ou en épidémiologie, me disent ce qu'il faut prendre pour ne pas tomber malade. Ou bien on considère qu'on doit faire soi-même sa propre médecine, et on va voir des marabouts et on se soigne avec des plantes, ou on va voir des homéopathes ou des naturopathes, qui vous font payer les séances super cher et pas remboursées par la sécu, et on finit par crever d'un cancer qu'on n'aura pas soigné à 45 ans, parce qu'on croit pas ce que disent les médecins.
SnapBack, Plumeria, KaZaN et 1 autres aime ça
par Amelie
Femme de 41 ans vierge
#240633
Pasta a écrit : 20 nov. 2021, 18:58
Amelie a écrit : 19 nov. 2021, 19:44 Là où j'habite il y a en ce moment 31 personnes hospitalisées en soins normaux (17 non-vaccinés, 14 vaccinés), 14 personnes en soins intensifs (8 non-vaccinés, 6 vaccinés), rien n'est dit sur leur âge et leurs comorbidités. On ne peut pas savoir le nombre de personnes sans aucun vaccin car les non-vaccinés incluent aussi les vaccinés avec une seule dose. Je me demande comment on va compter les non vaccinés après la troisième dose.
Note que les vaccinés sont majoritaires dans la population, le fait qu’ils soient moins nombreux dans les hospitalisations montre que le vaccin fonctionne plutôt bien.
Amelie a écrit : 19 nov. 2021, 19:44 Le site eudravigilance compte les cas de réactions adverses après le vaccin https://www.adrreports.eu/fr/search_subst.html#
Pour le vaccin Phizer seulement, pour les réactions adverses liées aux cardiac disorders, on compte 2000 déces, la plupart dans la catégorie d'âge 18 - 64 ans. Il n'y a pas d'informations plus détaillées, pas moyen de savoir combien de ces dèces pour la tranche d'âge 18- 30 ou 30- 40.
Je ne trouve pas la page qui parle du vaccin et je ne sais pas d’où vient le chiffre des 2000 décès ni à quoi le comparer, mais quoi qu’il en soit le taux d’effet secondaires des vaccins est très faible et le rapport bénéfice/risque reste toujours écrasant.
Amelie a écrit : 19 nov. 2021, 19:44 En même temps les non-vaccinés sont blâmés, dans certains pays obligés de se faire vacciner pour travailler, pour avoir accès aux supermarchés, la voie est libre à toutes sortes de mesure arbitraires avec le covid pass, qui à la base était censé faciliter la circulation entre pays et pas comme moyen de chantage pour se faire vacciner. Le pass sans la possibilité de se faire tester est déjà en vigueur en Allemagne, alors que les vaccinés peuvent eux aussi transmettre la maladie. Où est la logique dans tout ça et ou on va s'arrêter ?
La logique est que les vaccinés peuvent transmettre la maladie mais beaucoup moins facilement. J’imagine que ça s’arrêtera quand l’épidémie aura disparu, quand on aura vacciné tous ceux qui pouvaient se faire vacciner, quand on aura carrément rendu le vaccin obligatoire, ou bien quand on aura renoncé à sauver des vies mais ça serait dommage quand même.
Pour trouver les effets secondaires du vaccin, il faut aller sur la page https://www.adrreports.eu/fr/search_subst.html#, lettre C, click sur covid vaccin Phizer, click en haut a droite sur la sixième page, Number of individual cases for a selected reaction, à gauche dans la liste Reaction groups on choisit Cardiac disorders, le résultat qui s'affiche est Outcome : fatal (donc le nombre de dèces) est de 2 128 personnes, et plus de 10 000 de cas not recovered /not resolved, donc des effets secondaires qui persistent dans le temps. On ne peut pas connaitre l'âge de ces personnes pour les morts et les effets secondaires à long terme, et même si on nous donne l'âge pout toutes catégories confondues, on voit qu'il y a juste la catégorie d'âge 18 64 ans. Ca manque complètement de transparence, comment on peut déduire que le bénéfice dépasse le risque pour la catégorie 18 50 ans si on n'a même pas les bonnes statistiques pour ça ? Et sur la dernière page, Line listing, on a les cas individuels, on peut choisir dans la liste Seriousness: Serious, Age group: 12 - 17 ans (j'aurais bien aimé choisir 18 - 30 ou 30-40, mais tout est mélangé dans la catégorie 18 -64), dans la liste reaction groups on choisit Cardiac disorders, click sur Run Line listing report et on obtient les résultats: 13 cas de perycarditis et myocarditis enregistrés uniquement pour le 19 novembre parmi les 12 17 ans. Je vous laisse comparer ça avec le risque du covid pour cette tranche d'âge.
  • 1
  • 69
  • 70
  • 71
  • 72
  • 73
  • 77