Page 34 sur 37

Re: Épidémie mondiale de Covid-19

Publié : 08 oct. 2020, 18:11
par Everest
Le terme terreur me parait exagéré , non ????
Pourquoi encore tant de gens ne prennent pas plus de protection , alors qu'on nous rabachent depuis 6 mois les memes choses....( mettre un masque , limiter ses contacts , lavage des mains....)
il y a des gens qui travaillent toute la journée avec un masque sans se plaindre et puis à coté de ça , il y en a qui se plaignent pour un oui pour un non pour une soit disant perte de liberté......J'avoue que j'ai du mal à comprendre

Re: Épidémie mondiale de Covid-19

Publié : 08 oct. 2020, 20:59
par SnapBack
Avec le temps redevenu humide, le masque est un calvaire quand je porte mes lunettes...
Mais on s’y fait au boulot. Je pense surtout à des mesures comme les bars qui referment plus tôt, le retour du concept de bulles (totalement irréalisable) qui changent chaque semaine.

Si tu ne suis pas les infos, tu es largué : on contraventionne les gens qui se baladent sans masque sur la voie publique maintenant.

Re: Épidémie mondiale de Covid-19

Publié : 08 oct. 2020, 22:14
par Tyrus
VACN a écrit : 08 oct. 2020, 13:42 D'autant que ce ne sont pas les mesures en elles-mêmes qui m'agacent, mais le fait de pousser la population à vivre dans la terreur. C'était pourtant clair.
Ce qui est clair effectivement c'est que tu râles pour râler. Très français en somme. Désolé mais ton discours franchement me mets hors de moi.

Enfin je ne vais pas rabâcher une fois encore ce qui a été dis maintes et maintes fois concernant ce virus.
SnapBack a écrit :Avec le temps redevenu humide, le masque est un calvaire quand je porte mes lunettes...
Mais on s’y fait au boulot. Je pense surtout à des mesures comme les bars qui referment plus tôt, le retour du concept de bulles (totalement irréalisable) qui changent chaque semaine.

Si tu ne suis pas les infos, tu es largué : on contraventionne les gens qui se baladent sans masque sur la voie publique maintenant.
C'est vrai que ça devient compliqué à suivre. Du coup je mets le masque systématiquement quand je sors. Alors oui ça me gonfle, avec les lunettes c'est horrible et en plus étant légèrement claustrophobe je respire plus fort et plus vite avec.... mais bon il faut ce qu'il faut. Il me semble avoir lu que le masque n'est plus obligatoire dans la rue chez vous tu confirmes ? J'ai lu que la Belgique misait sur la bonne volonté des gens pour s'auto discipliner plutôt que verbaliser. Truc impossible ici bien entendu.

Re: Épidémie mondiale de Covid-19

Publié : 09 oct. 2020, 07:10
par SnapBack
Tyrus a écrit :Il me semble avoir lu que le masque n'est plus obligatoire dans la rue chez vous tu confirmes ?
Ça dépend où 🙃
La Belgique est historiquement un pays de communes : les bourgmestres (les maires) ont un grand pouvoir d’autorité.

À Bruxelles, c’était obligatoire sur tout l’espace public alors que dans d’autres villes, l’utilisation n’est obligatoire que dans certaines zones. Ce qui rend compliqué la lecture pour le grand public : l’autorité fédérale ne venant qu’en appui.

Le pays étant aussi morcelé de base.

Re: Épidémie mondiale de Covid-19

Publié : 11 oct. 2020, 23:59
par MathSo
De toutes manières, on en a encore pour je sais pas combien de temps avec ce fichu Covid. Il est vrai que maintenant, quand je sors, je prends toujours mon masque avec moi. Surtout depuis que je suis sur Paris. Au début, je ne faisais que l'oublier. Maintenant, j'en ai toute une boite dans mon sac quand je pars bosser.

Je confirme ce qui se dit avec les lentilles. C'est vraiment l'enfer avec la buée qui se forme. D'ailleurs, j'ai remarqué que je porte plus mes lentilles depuis que je suis arrivé sur Paris.

Pour ce qui est des fermetures, on ferme les bars, mais pas les restaurants. Où est la logique dans tout ca :grin: ?

Re: Épidémie mondiale de Covid-19

Publié : 12 oct. 2020, 03:30
par Everest
D'après les études , les personnes qui vont régulièrement au bar ont 3 à 4 fois plus " de chance " d'avoir la Covid .....De plus , après deux ou trois verres , on fait moins attention aux gestes barrière , on se rapproche des autres , etc ....

Re: Épidémie mondiale de Covid-19

Publié : 12 oct. 2020, 06:34
par Tyrus
MathSo a écrit : 11 oct. 2020, 23:59 De toutes manières, on en a encore pour je sais pas combien de temps avec ce fichu Covid.
Surtout avec tout ceux qui ne respectent pas et n'en ont rien à faire. C'est clair que ça va durer encore 10 ans cette histoire. Les gens finissent par comprendre quand ça les atteint personnellement ou leurs proches.

Re: Épidémie mondiale de Covid-19

Publié : 18 oct. 2020, 00:44
par resO
A partir du moment où on a laissé ce virus s'installer et se propager sur le territoire il y a bien plus de 6 mois, on était/est plus ou moins "condamnés". Maintenant qu'on s'est réveillé trop tard, ça ne s'arrête plus.
C'est curieux mais il y a plus d'un an on parlait de surpopulation et depuis, ce virus est arrivé.
VACN a écrit : 07 oct. 2020, 17:50 Vivre dans la peur est plus ou moins l'injonction sociétale du moment. Encouragée par le gouvernement et les médias.
Plus le temps passe, plus j'ai aussi cette impression même si j'ai bien conscience qu'on est dans la m... et que je respecte les gestes barrières depuis un bon moment. Je suis si occupé et accaparé par le boulot et des cours que j'ai pas le temps d'écouter les politiques et les médias, et c'est pas plus mal vu le discours anxiogène ambiant, voire culpabilisant.
Pas un seul jour sans lire ou entendre parler de ce virus, comme si c'était devenu du jour au lendemain la maladie du siècle.
Au début c'était important la communication mais au bout d'un moment ça devient redondant ou même agaçant chez certains, surtout quand on est prudent, raisonnable, et qu'on suit les consignes.
On a compris qu'on pouvait plus ou moins tous mourir et quels sont les outils (pas des remèdes) pour essayer de le contenir. C'est bon.
VACN a écrit : 08 oct. 2020, 08:16 Et voilà, je m'y attendais.

Il y a une différence entre prendre des précautions en bonne intelligence et imposer un climat de terreur et d'hystérie permanentes.

Ma psy me disait que les enfants commençaient à développer des TOC en masse, à force de s'entendre répéter qu'il faut tout désinfecter en permanence...
Ah mais pendant qu'on ne parle que des cas, on ne mesure effectivement pas les conséquences psychologiques (dépressions, suicides ?) mais aussi économiques et sociales (licenciements, divorces, hausse de la précarité).
Le bilan sera très lourd, peut-être plus important que le bilan humain. Au bout d'un moment si j'étais restaurateur, je craindrais davantage de faire faillite ou de licencier du personnel que de chopper le virus.
downup a écrit : 07 oct. 2020, 21:22 Ah ba c'est sur on aurait été mieux loti avec un gouvernement qui incite à ne pas avoir peur.
https://www.nytimes.com/2020/10/05/heal ... ealth.html
Chacun réagit à sa façon.
Ne pas avoir peur du virus ne signifie pas être inconscient ou être irresponsable du moment où on applique déjà les gestes barrières (port du masque, pas d'embrassade ou de serrage de main, garder ses distances, lavage régulier des mains, bosser en télétravail si on peut se le permettre). L'un n'empêche pas l'autre.
Si on fait le nécessaire à son niveau, à quoi ça va servir en plus de paniquer ?? Qu'est-ce que ça apporte de bénéfique cette angoisse (que je peux comprendre cela dit) ? Pas besoin d'être plus en PLS que son voisin pour enfin se sentir concerné par les mesures de précaution, non ?? :confused: A moins que ça ne soit le but recherché ?
Niveau stress il y a de déjà de quoi faire entre le boulot, la crise économique ou sociale, le terrorisme...sans avoir en plus ce virus.

On a bien flippé au début de l'année (on a aussi été endeuillés par ici)et il y avait de quoi, mais maintenant qu'on est mieux équipés, est-ce qu'on peut avoir quelques raisons d'aller de l'avant ? :sweat_smile:
J'envie davantage ceux qui sont sereins et/ou qui ont une résilience à toute épreuve en ce moment depuis que je retourne au bureau.

SnapBack a écrit : 08 oct. 2020, 17:31 Le plus stressant est, je trouve, les consignes qui change quasi toutes les semaines.
C'est pareil en France, pas étonnant que les gens ne comprennent pas. Et les consignes des "experts" qui se contredisent tout le temps sans consensus (pourtant j'ai souvent entendu dire qu'on en savait de plus en plus sur ce virus) ou les mesures contradictoires ou absurdes (fermer les parcs pendant le confinement par ex), ça n'aide pas à y voir clair et ça entretient un climat anxiogène ou de défiance, d'où l'envie de se préserver des médias. Ailleurs on doit avoir un discours claire et précis, une ligne directrice. Pour moi, le gouvernement donne l'impression d'agir....pour donner l'impression qu'il agit.
Si à la fin, on ne fait pas un meilleur bilan que les Suédois avec toutes nos mesures, je ne comprends plus rien... :confused:
En fait, j'ai l'impression non pas de lutter contre un virus mais de jouer à "Jaqcues a dit".
Everest a écrit :Le terme terreur me parait exagéré , non ????
Pourquoi encore tant de gens ne prennent pas plus de protection , alors qu'on nous rabachent depuis 6 mois les memes choses....( mettre un masque , limiter ses contacts , lavage des mains....)
il y a des gens qui travaillent toute la journée avec un masque sans se plaindre et puis à coté de ça , il y en a qui se plaignent pour un oui pour un non pour une soit disant perte de liberté......J'avoue que j'ai du mal à comprendre
Pas plus que "dictature sanitaire" que j'ai pu lire. Enfin à ce stade, perso ça ne me choque pas tant que ça.
Les lieux de vie ferment de plus en plus, la vie sociale se résume au boulot. On est aux prémices d'une dystopie.
C'est quand même dingue de réaliser qu'un fléau comme un virus certes très contagieux dont le bilan reste encore assez bas à l'échelle de toute la population si on veut relativiser (et encore les chiffres officiels annoncés sont flous, je demanderais à voir le nombre de morts parmi les cas, ensuite les morts DU virus seulement contre ceux qui ont des comorbidités, les âges des personnes, si les chiffres sont en temps réel ou non ) a mis genou l'économie mondiale et continue de faire sa loi. Même le terrorisme ou une catastrophe naturelle (cyclone, raz-de-marée, séisme...) n'a pas eu de telles répercutions à l'échelle planétaire.
A noter que les premiers dont tu parles sont habitués contrairement aux seconds de par leurs professions à porter le masque (c'est le métier qui veut ça) et n'avaient pas à le mettre en dehors de leur lieu de travail avant la pandémie.
MathSo a écrit :De toutes manières, on en a encore pour je sais pas combien de temps avec ce fichu Covid. Il est vrai que maintenant, quand je sors, je prends toujours mon masque avec moi. Surtout depuis que je suis sur Paris. Au début, je ne faisais que l'oublier. Maintenant, j'en ai toute une boite dans mon sac quand je pars bosser.

Je confirme ce qui se dit avec les lentilles. C'est vraiment l'enfer avec la buée qui se forme. D'ailleurs, j'ai remarqué que je porte plus mes lentilles depuis que je suis arrivé sur Paris.

Pour ce qui est des fermetures, on ferme les bars, mais pas les restaurants. Où est la logique dans tout ca :grin: ?

Tu n'utilises pas d'astuce comme laver tes lunettes avec du liquide vaisselle contre la buée ?
Je ne sais pas non plus combien de temps ça va durer mais il faudra bien que la situation évolue dans un sens ou un autre.
Un reconfinement n'est pas souhaitable car de nombreux commerces ne se relèveront pas. Les aides accordées (et encore pour ceux qui en bénéficient selon les échéanciers) ne seront pas éternelles et les charges (loyers, salaires,crédits...) au lieu d'être purement annulées à titre exceptionnel vont être seulement reportées et cumulées.
Quand aux lieux clos, je ne cherche plus de cohérence (les transports et universités sont bondés, pas de masque sur les plateaux TV). On a un virus très sélectif ?

Tyrus a écrit : Surtout avec tout ceux qui ne respectent pas et n'en ont rien à faire. C'est clair que ça va durer encore 10 ans cette histoire. Les gens finissent par comprendre quand ça les atteint personnellement ou leurs proches.
J'ai l'impression que cette crise est un prétexte pour diviser les gens et à en vouloir à plein de gens :
- ceux qui faisaient des provisions bien avant le confinement et ont occasionné des pénuries
- ceux qui faisaient du sport durant le confinement
- ceux qui ont fui les grandes villes pour se réfugier au vert
- ceux qui se sont rassemblés
- ceux qui n'ont pas de masques
...

Je comprends tout à fait ce que tu veux dire mais ceux dont tu parles doivent être une minorité.
La majorité des gens ont quand même joué le jeu et respecté le confinement et quand je sors vers chez moi ou bosse à Paris, je vois que des gens masqués dans la rue ou les transports. Des gens ont même vu leurs opérations médicales déprogrammées ou ont repoussé leurs consultations médicales au détriment de leur état afin de ne pas engorger les urgences.

Et je ne te parle pas des initiatives et élans de solidarité durant le confinement comme les livraisons de repas/courses, les gardes d'enfants ou la fabrication massive de visières et de masques (ex : les masques en tissu que j'ai reçus ont été spontanément fabriqués par une usine locale et distribués dans d'autres communes aux alentours). Il a fallu s'organiser pour prendre la relève quand le gouvernement était défaillant et dépassé par la situation.

Si cela n'avait pas été le cas, le bilan officiel (officieux) serait bien plus élevé.

Et puis en réalité si on ne mise QUE sur la discipline des gens afin de limiter l'occupation des lits de réanimation, ça ne suffit pas. Il faudrait surtout que le gouvernement se bouge le c ... pour aider le milieu hospitalier en priorité si la situation est critique. Parce qu'un ségur de la santé, une petite augmentation de salaire et un défilé lors du 14 juillet...ça ressemble plus un gros bras d'honneur envers le personnel hospitalier qu'à un vraie réponse à long terme aux exigences des soignants, je trouve.

D'ailleurs je me demande même si en dehors de la pandémie, ils peuvent faire face à une épidémie de grippe/gastro (je m'interroge sur les chiffres des cas 2019-2020 qui semblent éclipsés par le covid-19).

Bref s'il y en a aussi qui doivent rester humbles et ont des choses à se reprocher, dont certains mensonges et le bilan humain avant de culpabiliser les autres pour faire oublier leurs fautes graves qui nous ont foutu dans ce m...ier depuis des mois, c'est également ce gouvernement (mais visiblement tout cela + LREM ça fait deux ). :rage:
Les récentes perquisitions ne changeront probablement pas grande chose et je doute que les prévenus mis en cause n'aient pas été informés au préalable, comme pour la perquisition de A.Benalla (avec des pieds nickelés qui sont passés à son domicile avant de repartir sans son coffre-fort ). Mais viendra bien un jour où j'espère qu'on aura le fin mot de cette histoire, qu'on pourra s'en sortir pour de bon de cette pandémie, et qu'ils rendront des comptes et seront sanctionnés.

Re: Épidémie mondiale de Covid-19

Publié : 18 oct. 2020, 02:39
par Everest
c'est peut etre pas la maladie du siècle mais faut quand meme avouer qu'une pandémie de cette ampleur n'arrive pas si souvent hahaha.....

C'est un nouveau virus , personne n'a d'immunité......Certains ( que je vois à la télé ) n'ont pas l'air de se rendre compte de ce que peut etre une épidémie....
Si les mesures barrières étaient mieux respectées et si chacun réduirait ses contacts , on n'en serait pas là.....on remarque d'ailleurs que dans les pays les plus stricts , l'épidémie est mieux contenue......
C'est sur que pour le coté social et humain, ça devient vraiment pas drole.....

Re: Épidémie mondiale de Covid-19

Publié : 18 oct. 2020, 10:39
par Pasta
resO a écrit : 18 oct. 2020, 00:44 C'est curieux mais il y a plus d'un an on parlait de surpopulation et depuis, ce virus est arrivé.
Le virus est d’origine naturelle.
resO a écrit : 18 oct. 2020, 00:44 Pas plus que "dictature sanitaire" que j'ai pu lire. Enfin à ce stade, perso ça ne me choque pas tant que ça.
Les lieux de vie ferment de plus en plus, la vie sociale se résume au boulot. On est aux prémices d'une dystopie.
C'est quand même dingue de réaliser qu'un fléau comme un virus certes très contagieux dont le bilan reste encore assez bas à l'échelle de toute la population si on veut relativiser (et encore les chiffres officiels annoncés sont flous, je demanderais à voir le nombre de morts parmi les cas, ensuite les morts DU virus seulement contre ceux qui ont des comorbidités, les âges des personnes, si les chiffres sont en temps réel ou non ) a mis genou l'économie mondiale et continue de faire sa loi. Même le terrorisme ou une catastrophe naturelle (cyclone, raz-de-marée, séisme...) n'a pas eu de telles répercutions à l'échelle planétaire.
Il te faudrait combien de morts, quel pourcentage de la population éliminé pour que tu considères le bilan suffisamment lourd lourd pour justifier ces mesures ? Et est-ce qu’il faudrait attendre qu’on atteigne ce bilan avant de prendre des mesures ou réagir avant ?

Les actes terroristes et les catastrophes naturelles sont des actes ponctuels et localisés, là on a une pandémie qui dure depuis maintenant presque un an, c’est normal qu’il y ait des répercutions à l’échelle planétaire, non ?

Et oui, cette maladie est la maladie du siècle pour l’instant, ça me semble évident.

À titre personnel je prends les précautions qui s’imposent pour éviter la propagation du virus, mais je ne dirais pas que j’ai peur.