Le forum libre, pour parler de tout et de rien, si aucune autre rubrique ne convient à votre message. Evitez les abus quand même !
par salambo
Femme de 32 ans non vierge
#235433
resO a écrit : 25 oct. 2020, 11:24
Ton amie a fait sa thèse seulement sur d'autres coronavirus ? Pas sur celui auquel on est confronté ??
Quels collègues sont passés à la TV ?? Tellement d'experts sont passés à la TV et d'avis se contredisent qu'on s'y perd.
Et à chaque que le fameux "conseil scientifique" a été mentionné, pour moi c'était comme l'arlésienne.

Si elle a étudié le Covid-19, j'aurais bien quelque questions en tête (à voir ici ou en MP) si elle a des infos autres que celles qu'on peut suivre aux infos.
Elle a fini sa thèse il y a 2 ans, donc avant l'arrivée de ce covid-19, et c'était à l'institut Pasteur, à Lille.
Je m'arrêterais là sur ces détails, je ne souhaite pas l'importuner d'avantage sur la crise actuelle.
resO a écrit : 25 oct. 2020, 11:24 Mettons de côté l'aspect perso...
Tyrus, Salambo et toi avez oublié ce qui s'est passé dans les transports il y a plus de 6 mois (tu étais même inquiet pour Jun). Juste en guise de rappel :

https://youtu.be/wehcxazxtg0
https://youtu.be/eDrLh4JtOhA
Je n'ai certainement pas oublié et cela n'a rien à voir avec mon propos.
Je vois bien la réalité sociale qui est de devoir aller travailler sous pression de son employeur, et soit dit en passant je désapprouve ce genre de diktat "travailler c'est être en présentiel". Pour moi le télétravail doit vraiment être utilisé, particulièrement en cette période, mais plus généralement au quotidien.

Je réagissais initialement aux propos de VACN, qui parlait de "devoir rester seul encore un moment".
Je réagissais donc au fait que certaines personnes (on les voit à la TV ou bien dans des articles) ne souhaitent pas "sacrifier" leur vie sociale en cette période. Voir les terrasses blindées sous prétexte que "oui on ne va pas s'arrêter de vivre" ou bien "je suis jeune je ne risque pas grand chose" ça ça me révolte. Pas ceux qui doivent aller travailler car ils n'ont pas le choix, bien évidemment!
Tyrus aime ça
par downup
Homme de 38 ans non vierge
#235435
@resO

Je suis sincèrement désolé pour ce qu'il t'es arrivé.

La situation actuelle est gérée différemment selon les gens, et je ne nie aucunement les vraies difficultés que cela engendre, en particulier psychologiques.

Ce qui me fou un rogne, c'est que la situation ne soit pas prise sérieusement par tout le monde, et le manque de responsabilité ou de civisme que j'ai pu observer (je ne parle pas de ce forum).

Par exemple concernant le télétravail. Je suis tout à fait d'accord avec toi. Dans ma boîte les 2/3 des gens sont retourné travailler, alors qu'on peut tous faire tu télétravail sans aucun problème (et que c'est même fortement encouragé par les hautes instances!). Pour la plupart de ces personnes, c'est du simple confort, l'envie de retrouver les collègues, de sortir d'une routine où on est enfermé chez soi etc...

J'ai un peu exprimé mon opinion face à ce comportement.. mais ils critiquent ceux qui ont peur, le climat de pessimiste, "mais regarde, y'a plus aucun morts là" (c'était il y a qq semaines) etc... Ca m'a foutu hors de moi. Je n'avais pas peur pour moi, ou pour mes collègues (on sait bien qu'à nos âges on ne risque pas grand chose), mais simplement que cette épidémie c'est une histoire de responsabilité collective, de prise de conscience qu'on a tous un rôle à jouer. Bon bien sur un gars est tombé malade la semaine dernière, et on ferme les locaux pour deux semaines (et ils ne pensent qu'à savoir quand ils vont pouvoir revenir!)

En allant plus loin, ça me donne peu d'espoir à ce que l'humanité puisse faire quelque chose face à des enjeux tels que l'écologie. Déjà que porter un masque semble être trop contraignant pour une partie des gens.. On reste égoïste et on ne sait pas anticiper au fond, après nous le déluge.
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#235444
Toutes mes condoléances pour ta perte Reso.
resO a écrit : 25 oct. 2020, 11:24 Pour autant si par exemple, je tombais sur quelqu'un qui me racontait qu'il a "juste perdu son emploi" et qu'il a des créanciers (assurance, loyers, charges....), ou qu'il n'a pas conclu une opportunité en or à l'étranger et qu'il devait rentrer en France, ou encore concrétisé une embauche en alternance ....je serais quelque peu embêté pour cette personne sans forcément lui faire relativiser sa situation par rapport à la mienne d'un "Au moins tu n'as perdu quelqu'un :unamused: " qui ne peut pas dans l'immédiat régler son problème.
Personne ici ne sous-estime les conséquences psychologiques des mesures qui sont prises. Mais c'est juste une question de logique.
Un soucis psychologique, tu peux accompagner la personne, tenter de la traiter. Je ne dis pas que ça n'est pas grave, je dis qu'il existe des solutions qui peuvent être tentées.
Une personne décédée, jusqu'à preuve du contraire c'est irréversible.


resO a écrit : 25 oct. 2020, 11:24 Mettons de côté l'aspect perso...
Tyrus, Salambo et toi avez oublié ce qui s'est passé dans les transports il y a plus de 6 mois (tu étais même inquiet pour Jun). Juste en guise de rappel :

https://youtu.be/wehcxazxtg0
https://youtu.be/eDrLh4JtOhA

Est-ce que le virus ne circulait déjà pas à cette époque ?? :fearful: :scream: :cold_sweat:
Oublié que je faisais 8km de plus par jour pour aller au boulot ? Non je n'ai pas oublié. Par contre je ne saisis pas le lien avec le covid.

resO a écrit : 25 oct. 2020, 11:24 Moi je me demande vraiment à partir de quand tout ça (les gestes barrières, le virus) sera définitivement derrière nous, qu'on pourra s'approcher, se toucher sans crainte et qu'on reprenne enfin le cours de nos vies. Sans date butoire, on est toujours dans l'expectative et ça crée de l'angoisse. Difficile de se projeter et de reprendre espoir et goût et à la vie si on ne sait pas combien de temps ça va durer.
Cet été n'avait rien de joyeux contrairement à d'habitude alors j'ose pas imaginer la fin de l'année et l'hiver à venir.
Quand les gens les appliqueront et arrêteront de s'y opposer. Quand ils comprendront que:
1) On est tous dans la même galère
2) C'est pas fait pour les embêter mais pour sauver des vies et revenir le plus vite possible à une vie normale.
Mais bon c'est pas gagné.
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 30 ans vierge
#235451
Selon le cher docteur raoult il y a bien une seconde vague mais elle est loin de la puissance de la première vague.

Et dire que les médias joue le catastrophisme à base de re-confinement, les médias joue sur les craintes du peuple et après on s'étonne que la population soit sur les dents et que les gens soit agressif.

par downup
Homme de 38 ans non vierge
#235454
Amaz a écrit :Selon le cher docteur raoult il y a bien une seconde vague mais elle est loin de la puissance de la première vague.

Et dire que les médias joue le catastrophisme à base de re-confinement, les médias joue sur les craintes du peuple et après on s'étonne que la population soit sur les dents et que les gens soit agressif.
Non mais quel clown ce Raoult. A insister sur le plateau du nombre d'hospitalisations dans son centre qui traite quelques 10ènes de patients, et à en insinuer à demi mot des conclusions plus générales (que ce n'est pas si grave). C'est de la malhonnêteté intellectuelle pure et simple, comment ce type a t'il pu être accéder à ses responsabilités??

Regarde les courbes nationales et européennes, le reconfinement (du moins un durcissement important des mesures) n'est malheureusement pas du catastrophisme, mais une issue qui semble de plus en plus inévitable.
Everest aime ça
par Everest
Homme de 45 ans non vierge
#235464
Intéressante la vidéo ! De toute façon , on ne pourra jamais tout comparer puisque maintenant les personnes les plus à risque se protègent.....ça peut changer beaucoup de chose au niveau statistique......C'est comme quand il dit que les pays pauvres sont les moins touchés......C'est sur que dans certains pays , ils sont presque tous morts à 60 ou 65 ans......
En tous cas , en France , on n'a vraiment pas retenu la leçon de la première vague au niveau du système hospitalier.......Vraiment des incompétents au ministère de la santé( c'est meme pas une histoire de droite ou de gauche )
D'un coté , on est super strict avec les enfants du primaire et on laisse les étudiants faire la fete tous les soirs......
D'un coté , on laisse les gens aller diner et boire dans les restos pendant que les infirmiers bossent comme des "idiots ".....
il parait meme que des femmes sont obligées d'accoucher avec un masque......
On a fait clairement le choix de l'économie au dépens du sanitaire mais à long terme , c'est surement de controler au maximum l'épidémie qui coutera le moins chèr sur beaucoup de choses
Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 30 ans vierge
#235465
Ce soir il va prendre la parole notre cher Macron

Ajouté 11 heures 16 minutes 43 secondes après :
Je ne sais pas à quoi m'attendre ce soir, reconfinement ou non ? Partiel ou total (total j'en doute), certain parle (sans preuve tangible à cent pour cent) d'un système de confinement partiel où l'on serait cloitré chez soi seulement le week-end et la semaine au boulot (faut bien que l'économie tourne et ça serait un désastre un second confinement total pour les entreprises les plus fragiles). En gros, c'est le rêve du MEDEF qui se réalise, le week-end chez soi et la semaine au charbon :joy: :sweat_smile:
par salambo
Femme de 32 ans non vierge
#235469
Du coup je suis curieuse, tu prendrais quoi comme décision toi?
En te mettant dans le contexte actuel bien sûr, pas en disant "moi ça fait 20 ans que j'aurais doublé les effectifs des hôpitaux et mis en place un revenu universel pour que les gens n'ai plus à aller travailler pour subvenir à leurs besoins primaires".
Non, avec la France dans l'état actuel, tu aurais fait quoi? (Budget limité, grogne des hôpitaux, des indépendants, des profs, des salariés précaires, les restaurateurs, les bars, les jeunes,..... et l'OMS, les professionnels du tourisme, les vieux, les personnes à risques, les gens qui ont peur, ceux qui prennent obligatoirement les transports en commun....)
Il n'y a pas de mauvaise réponse, ni de bonne d'ailleurs. Mais j'imagine que toutes les personnes qui critiquent le gouvernement actuel ont déjà réfléchi à cela et ont une réponse constructive a apporter.
Tyrus aime ça
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#235470
salambo a écrit : 28 oct. 2020, 16:03 Du coup je suis curieuse, tu prendrais quoi comme décision toi?
En te mettant dans le contexte actuel bien sûr, pas en disant "moi ça fait 20 ans que j'aurais doublé les effectifs des hôpitaux et mis en place un revenu universel pour que les gens n'ai plus à aller travailler pour subvenir à leurs besoins primaires".
Non, avec la France dans l'état actuel, tu aurais fait quoi?
Il n'y a pas de mauvaise réponse, ni de bonne d'ailleurs. Mais j'imagine que toutes les personnes qui critiquent le gouvernement actuel ont déjà réfléchi à cela et ont une réponse constructive a apporter.
Je me permets de compléter ta question car je suis moi aussi curieux: vous feriez quoi et si ça coute cher comment vous le financez (avec des mesures réalisables bien entendu et pas "je taxe les entreprises et les riches") ?

Amaz a écrit : 28 oct. 2020, 15:51En gros, c'est le rêve du MEDEF qui se réalise, le week-end chez soi et la semaine au charbon :joy: :sweat_smile:
C'est un peu simpliste comme façon de penser. Si tu restes chez toi tu ne consommes pas (ou du moins pas Français). Je doute que le Medef ait envie de ça...
Le Medef il a envie que tu sortes pour faire des achats et utilise les services proposés par les entreprises.
  • 1
  • 36
  • 37
  • 38
  • 39
  • 40
  • 47