Le forum libre, pour parler de tout et de rien, si aucune autre rubrique ne convient à votre message. Evitez les abus quand même !
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 30 ans vierge
#235471
Je donnais peut-être la sensation de critiquer mais ce n'est pas le cas, je n'aimerais pas être à leur place ! ça doit être complexe d'apporter une réponse à une problématique comme celle de la santé, parce qu'un côté, je comprends que le gouvernement souhaite ne pas trop handicaper l'économie mais il est question ici de santé, entre économie et l'humain, il me semble important de ne pas négliger l'humain mais dans le même temps si l'économie se casse la gueule cela va mettre financièrement parlant beaucoup de monde en péril et qui se retrouveront à vivre tout d'un coup dans la précarité ou qui devront vivre dans une situation encore plus grave que ce qu'elle était jusqu'à là.

Vu les circonstances exceptionnelles. Je suis également pour l'instauration d'un revenu de base. L'un des soucis (quoique il existe des modèles qui intègre le budget) c'est le coup exorbitant d'une pareille mesure ou alors il faudrait y mettre des limitations et des plafond au-dessus duquel les gens ''fortuné'' ne recevrait pas le revenu de base.

Et je suis également d'accord avec toi pour dire que les économies drastiques qu'on fait les gouvernements successif (droite, gauche confondu) sur des sujets pourtant aussi important que l'éducation nationale ou la santé nous le payons actuellement, ça fait un bon moment que les soignants crie à l'aide.

Mais cela est difficile de se mettre à la place du gouvernement, j'ai l’impression que peu importe la réponse qu'il apporteront ça ne sera jamais la bonne, si l'on ne fait par-exemple que confiner les personnages à risque, les gens gueuleront à la discrimination à l'âge ou autre, si l'on confine en totalité, les entreprises risque d'en souffrir, si l'on confine seulement le week-end, mais que l'on autorise la semaine les gens à travailler, une partie des gens gueulerons à l'entrave à la liberté d'avoir des loisirs dans un climat aussi anxiogène et ils rétorqueront que cela est débile de confiner le week-end sachant que les plus gros clusters se trouve dans les entreprises et les établissements scolaires + EPHAD.

Cela dit, je me doute qu'évidemment le gouvernement va à nouveau fortement inciter les entreprises à être réactif en proposant à un maximum de collaborateurs le télétravail. Tous les métiers ne peuvent pas être faits à distance, il y a des métiers qui nécessite d'être physiquement présent sur son poste de travail, mais ça serait une première piste pour ralentir la propagation du virus.
Avatar de l’utilisateur
par deadwood
Homme de 44 ans non vierge
#235472
Amaz a écrit : Je ne sais pas à quoi m'attendre ce soir, reconfinement ou non ?
Ça commence à fuiter dans les médias, pas d'info par mon taf actuel, mais radio Shalom qui a pas mal de contact au sein des représentants du culte a posté ça dans l'après midi :

Image
Dernière modification par deadwood le 28 oct. 2020, 16:36, modifié 1 fois.
Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 30 ans vierge
#235473
Pour passer le temps je vais aller faire un tour au Leclerc du coin, j'ai envie de voir si à nouveau tout est dévaliser ou non.

Merci pour ton partage, ça s'annonce pas bon ce que tu nous partage là:sweat: :unamused:
Avatar de l’utilisateur
par deadwood
Homme de 44 ans non vierge
#235475
Pense à acheter du PQ et du Nutella 😇😁

Ajouté 1 minute après :
Pfff tyrus à tiré en premier :(
Tyrus, Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 30 ans vierge
#235476
Ce n'est pas bien mais je pique discrètement le PQ au boulot pour ma part :sweat_smile: ils sont des rouleaux énormes qui ne sont pas vendus en magasin.
Dernière modification par Amaz le 28 oct. 2020, 16:37, modifié 1 fois.
deadwood aime ça
Avatar de l’utilisateur
par ludoch
Homme de 26 ans vierge
#235478
Moi, je trouve que l'idée qui aurait pénalisé le moins de gens possibles et celle qui aurait réduit le moins les libertés, c'est le confinement et l'isolement des personnes à risque depuis la première vague. Je parlerai même d'une sorte de mise en quarantaine de ces personnes pour les protéger.
Avec obligation de porter un masque seulement pour ces personnes là et ceux qui vont les voir (avec mise du gel hydroalcolique).

Parce que la plupart des personnes qui sont en réanimation avec le covid c'est toujours le même type de personne les personnes âgés et les personnes qui ont déjà d'autres maladies graves.
https://sante.journaldesfemmes.fr/fiche ... jourd-hui/
"35% de patients ont moins de 65 ans.
...
L'âge médian est de 69 ans.
90% des patients ont au moins une comorbidité (84% chez les moins de 65 ans). Les comorbidités les plus fréquemment rapportées étaient l'obésité, l'hypertension artérielle et le diabète"
Si on avait surprotégé (mis en quarantaine) les plus de 65 ans, les personnes qui ont de l'obésité, de l'hypertension artérielle et du diabète il y aurait seulement 35 % x 16 % = 5,6 % du nombre de personnes en réanimation actuelle en réanimation.

En plus, je trouverai cela plutôt sain que le virus circule entre des personnes asymptomatiques ou avec des petits symptômes pour une immunité collective.
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 30 ans vierge
#235479
J'ai un peu la sensation en lissant ce type d'article qu'aucun gouvernement gère la situation correctement, ils galèrent tous.

https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html

https://www.20minutes.fr/sante/2895503- ... iere-vague

Il est intéressant cette article qui nous en apprend plus sur le tempérament de Macron, en effet, je ne m'attendais pas à ce qu'il soit si solitaire dans l’exercice du pouvoir. C'est inattendu d'apprendre qu'il ne s'entoure pas de conseiller et autre personnalité ayant de l'expérience dans un domaine précis..

https://www.lopinion.fr/edition/politiq ... rtage-site
par resO
Homme de 34 ans vierge
#235480
Alors avant toute chose, sachez que j'ai rien contre vous malgré nos désaccords (on a des avis différents c'est tout à fait normal sur un forum ).
salambo a écrit : Elle a fini sa thèse il y a 2 ans, donc avant l'arrivée de ce covid-19, et c'était à l'institut Pasteur, à Lille.
Je m'arrêterais là sur ces détails, je ne souhaite pas l'importuner d'avantage sur la crise actuelle.
Ah ok, bon bah c'est du coup parce que ça aurait mérité des éclaircissements par rapport à la cacophonie du gouvernement.
salambo a écrit : Je n'ai certainement pas oublié et cela n'a rien à voir avec mon propos.
Je vois bien la réalité sociale qui est de devoir aller travailler sous pression de son employeur, et soit dit en passant je désapprouve ce genre de diktat "travailler c'est être en présentiel". Pour moi le télétravail doit vraiment être utilisé, particulièrement en cette période, mais plus généralement au quotidien.

Je réagissais initialement aux propos de VACN, qui parlait de "devoir rester seul encore un moment".
Je réagissais donc au fait que certaines personnes (on les voit à la TV ou bien dans des articles) ne souhaitent pas "sacrifier" leur vie sociale en cette période. Voir les terrasses blindées sous prétexte que "oui on ne va pas s'arrêter de vivre" ou bien "je suis jeune je ne risque pas grand chose" ça ça me révolte. Pas ceux qui doivent aller travailler car ils n'ont pas le choix, bien évidemment!
Ok, je vois très bien ta réaction. Même si tu trouves cela futile et insignifiant, ça reste une conséquence immédiate de cet isolement imposé par la situation pour les célibataires. Ceux qui sont déjà en couple n'ont pas ce problème,( suis mon regard :wink: ) même si le confinement h24 à deux n'est pas toujours une sinécure.

Tu vas trouver ça drôle (ou pas), je découvre depuis peu de plus en plus de "matchs" sur les SDR durant cette pandémie alors que j'avais mis de côté cette piste bien avant le covid où j'avais aucun résultat quand j'étais actif :no_mouth: . Niveau timing, j'ai un drôle de karma. :sweat_smile:
J'ai pourtant pas modifié mon profil donc soit j'attire potentiellement des gens (ou encore des fakes) soit on veut juste discuter avec moi pour le lien social à cause du confinement/couvre-feu. Mais les possibilités réelles de se voir sont encore compromises car je suis bien conscient des risques sanitaires (je me demande d'ailleurs comment ça se passe les gestes barrières chez les couples ). La pilule passe plus ou moins à l'idée de devoir renoncer par défaut et peut-être pour des années encore à rencontrer quelqu'un pendant que le temps passe, à cause de ce virus.
En résumé, je ne dis pas que c'est plus grave d'être célibataire à cause du virus loin de là, je comprends que tu trouves ça un peu indécent.
Mais c'est juste que c'est une conséquence naturelle de plus à laquelle on ne pensait pas. :wink:

Sinon je trouve un peu trop "simpliste" de distinguer les bonnes et mauvaises personnes selon si elles veut sortir prendre un verre ou juste travailler. Comme si le virus choisissait ses victimes en fonction d'une bonne ou mauvaise raison. :confused: Ce gouvernement nous divise une fois n'est pas coutume dans cette histoire quand on sait combien il a aussi sa part de responsabilité.

Dans l'absolu, tu sais bien que le virus ne choisit pas de contaminer SOIT seulement ceux qui vont au restaurant/bar ou refusent d'appliquer les gestes barrières, SOIT seulement ceux qui (comme moi) sont obligés s'entasser dans les transports bondés, SOIT seulement ceux qui vivent en EPHAD.
Il ne choisit pas d'attaquer seulement ceux qui sont à plus de 100 km de chez eux, ou seulement qui sortent de chez eux entre 21 h et 6h du matin.
On dirait que je parle d'un animal :confused:

Dans un cas comme dans l'autre on peut chopper ce virus même en étant prudent de base car à risque.
Il y a encore des aberrations comme les restaurants collectifs bondés (cantines d'écoles, des entreprises), les universités, les écoles, les collèges lycées, les entreprises qui fonctionnent en présentiel et les transports qui continuent tant bien que mal qui peuvent potentiellement favoriser la propagation de l'épidémie. C'est peut-être aussi pour ça que le virus circule encore.

Si ta vie sociale c'est juste "métro-boulot-dodo" comme je le vis en ce moment alors que je reste discipliné, j'admets également que c'est pas simple d'endurer les conséquences de la mauvaise gestion de la crise de ce gouvernement.

A titre perso, je pense faire ce qu'il faut de mon mieux sans être parfait tout en me préservant du discours alarmiste et culpabilisant du gouvernement et des médias qui ont bien des choses à se reprocher :

- Je porte systématiquement le masque quand je sors depuis le déconfinement qui m'empêche parfois de bien ventiler quand je dois courir quelques mètres non pas pour faire du sport (ça serait encore plus difficile) mais pour rattraper le bus ou le train, ou bien pour parcourir une longue distance comme de la gare au bureau. Accessoirement ça me déshydrate car je bois moins d'eau qu'avant durant la journée quand je bosse. Je le change bien toutes les 4 heures.

- Je me lave les mains plusieurs fois par jour avec notamment le gel hydroalcolique. De toute ma vie j'ai jamais eu autant d'alcool sur les mains que d'alcool dans le sang (je bois pas).

- J'essaye de me remettre à faire quelques exercices à la maison pour garder la forme , rester en bonne santé (ne pas grossir surtout) et garder le moral même si je préfèrerais la salle tant pour mesurer les progrès que pour le lien social ou le fait de me déplacer. Sans matériel c'est très rudimentaire.

- A la maison, on se tient à distance, on ne mange plus à la même table, on ne s'embrasse pas d'ordinaire et on ne tolère qu'une personne à la fois dans la cuisine.

- Je me tiens à distance des autres. VT et habitant dans un petit patelin rural vert de moins de 5000 habitants avec beaucoup de personnes d'un certain âge, et où les activités et sorties sont très limitées en dehors de tout couvre-feu (d'où la nécessité de se distraire ou travailler à Paris ou une grande ville quand on est jeune), on ne peut pas dire que c'est bien dur d'appliquer la distanciation physique (ça ne change pas grand chose d'avant). C'est peut-être pour ça que les gens dehors ont l'air plus calme et moins stressés qu'en ville. Par contre les transports sont bondés et je fais des "petits concours d'apnée".

- Les relations sociales se limitent au virtuel comme les forums dont celui-ci, tchats, certains réseaux sociaux, SDR ( depuis peu) pour contacter des amis online, de la famille et des contacts pros afin de prendre des nouvelles.
Pour le réel ce sont les collègues quand je dois aller bosser, les proches avec qui je vis (que je vois trop par défaut je trouve, donc je comprends ceux qui veulent rencontrer du monde ), une bibliothécaire que je revois et avec qui j'applique des règles bien strictes pour emprunter des livres.

- Pour m'occuper en dehors du boulot, c'est du sport, de la lecture, regarder des séries (mais j'ai pas Netflix/Amazon Prime :joy: )/documentaires/vidéos Youtube, écouter de la musique et des podcasts, suivre des cours en ligne en parallèle de mon job afin d'améliorer mon CV (et au cas où je dois changer de boîte), jouer à des petits jeux (mais j'ai pas de console dernière génération :joy: ) et des jeux de société...
J'applique déjà mon couvre-feu vu que je me lève tôt pour bosser et que les sorties sont plus que limitées.
Je fais mes courses quand je me déplace pour bosser comme ça j'optimise mes déplacements et je fais un peu de télétravail (pour refaire des courses près de chez moi si besoin quand il y a peu de monde justement).

Je n'ai rien oublié je crois, c'est l'essentiel en tout cas.

Normalement c'est OK ? Ca serait idiot que je tombe malade malgré tout hein :neutral_face: ??

downup a écrit : Je suis sincèrement désolé pour ce qu'il t'es arrivé.

La situation actuelle est gérée différemment selon les gens, et je ne nie aucunement les vraies difficultés que cela engendre, en particulier psychologiques.

Ce qui me fou un rogne, c'est que la situation ne soit pas prise sérieusement par tout le monde, et le manque de responsabilité ou de civisme que j'ai pu observer (je ne parle pas de ce forum).

Par exemple concernant le télétravail. Je suis tout à fait d'accord avec toi. Dans ma boîte les 2/3 des gens sont retourné travailler, alors qu'on peut tous faire tu télétravail sans aucun problème (et que c'est même fortement encouragé par les hautes instances!). Pour la plupart de ces personnes, c'est du simple confort, l'envie de retrouver les collègues, de sortir d'une routine où on est enfermé chez soi etc...

J'ai un peu exprimé mon opinion face à ce comportement.. mais ils critiquent ceux qui ont peur, le climat de pessimiste, "mais regarde, y'a plus aucun morts là" (c'était il y a qq semaines) etc... Ca m'a foutu hors de moi. Je n'avais pas peur pour moi, ou pour mes collègues (on sait bien qu'à nos âges on ne risque pas grand chose), mais simplement que cette épidémie c'est une histoire de responsabilité collective, de prise de conscience qu'on a tous un rôle à jouer. Bon bien sur un gars est tombé malade la semaine dernière, et on ferme les locaux pour deux semaines (et ils ne pensent qu'à savoir quand ils vont pouvoir revenir!)

En allant plus loin, ça me donne peu d'espoir à ce que l'humanité puisse faire quelque chose face à des enjeux tels que l'écologie. Déjà que porter un masque semble être trop contraignant pour une partie des gens.. On reste égoïste et on ne sait pas anticiper au fond, après nous le déluge.
Merci.
Ok, c'est important que Salambo, Tyrus et toi précisiez bien que vous n'en voulez pas à tout le monde. :smile:
En fait vous me rappelez mes proches ici qui parlent beaucoup, beaucoup de ce qui se passe par rapport à cette pandémie donc pour moi qui souhaite me couper des médias, c'est pas si simple :joy: .
Si j'habitais seul, ça serait autre chose.
Tu fais du télétravail ??

Oui, oui,je veux bien qu'on joue tous un rôle, mais dans ce cas...c'est tout le monde, y compris le gouvernement.
Qu'y mette bien du sien et intelligemment dans ses décisions.
salambo a écrit : 28 oct. 2020, 16:03 Du coup je suis curieuse, tu prendrais quoi comme décision toi?
En te mettant dans le contexte actuel bien sûr, pas en disant "moi ça fait 20 ans que j'aurais doublé les effectifs des hôpitaux et mis en place un revenu universel pour que les gens n'ai plus à aller travailler pour subvenir à leurs besoins primaires".
Non, avec la France dans l'état actuel, tu aurais fait quoi? (Budget limité, grogne des hôpitaux, des indépendants, des profs, des salariés précaires, les restaurateurs, les bars, les jeunes,..... et l'OMS, les professionnels du tourisme, les vieux, les personnes à risques, les gens qui ont peur, ceux qui prennent obligatoirement les transports en commun....)
Il n'y a pas de mauvaise réponse, ni de bonne d'ailleurs. Mais j'imagine que toutes les personnes qui critiquent le gouvernement actuel ont déjà réfléchi à cela et ont une réponse constructive a apporter.
Alors je ne cherche pas à refaire le match mais plutôt à comprendre comment on est arrivés là.
Est-ce que tu t'es posé une de ces questions durant des mois quant à la stratégie exacte pour gérer la situation ?
Dans mon entourage beaucoup sont circonspects et se sont posés ces questions :

- Pourquoi on nous a menti sur les masques au lieu de dire avec franchise "On n'a pas assez de masques car on n'a pas pensé à en commander. Ceux que nous avons sont réservés en priorité aux soignants sinon fabriquez-en et dém...dez-vous" ?
- Puisqu'on manquait de matériel et qu'on ne puvait pas faire des contrôles dans les aéroports, pourquoi on n'a pas dans un premier temps suspendu immédiatement tous les vols en provenance de Chine au moins le temps que ça se tasse?? Le contrôle des frontières comme certains pays ??
- Est-ce que les régions/départements des premiers clusters ont bien été confinées ??
-Qu'a donc fait Agnès Buzyn si elle savait vraiment ce qui allait arriver, hormis coller des affiches dans les aéroports et se barrer fin janvier pour faire sa campagne électorale ?
- Est-ce que les rapatriements sont à l'origine de certains clusters ? (exemple celui de l'armée qui s'est posé au Nord de la France vers Creil )
- Pourquoi avoir envoyé 1 tonne de matériel en Chine pendant la première vague qui aurait pu servir aux soignants ?
- Pourquoi avoir choisi le 11 mai si la chaîne de logistique (masques et tests) n'était pas encore bien opérationnelle et que les masques n'"étaient pas encore obligatoires?
- A quel moment on va juger bon d'investir pour l'hopîtal dont on ne cesse de réduire les moyens depuis des années (pas seulement à cause du covid mais en général) ??

Amaz a écrit : 26 oct. 2020, 20:11 Selon le cher docteur raoult il y a bien une seconde vague mais elle est loin de la puissance de la première vague.

Et dire que les médias joue le catastrophisme à base de re-confinement, les médias joue sur les craintes du peuple et après on s'étonne que la population soit sur les dents et que les gens soit agressif.

Malgré les controverses autour de lui, il m'a donné l'impression de s'être bougé dans son coin lui, contrairement à d'autres.

Je suis très surpris de l'interdiction de l'hydroxychloroquine, quand on a seulement déconseillé l'usage du doliprane.
Sinon j'ai eu un fou rire nerveux quand j'ai cru lire ta phrase "Ce soir il va prendre cher Macron".

Tyrus a écrit : Toutes mes condoléances pour ta perte Reso.

Personne ici ne sous-estime les conséquences psychologiques des mesures qui sont prises. Mais c'est juste une question de logique.
Un soucis psychologique, tu peux accompagner la personne, tenter de la traiter. Je ne dis pas que ça n'est pas grave, je dis qu'il existe des solutions qui peuvent être tentées.
Une personne décédée, jusqu'à preuve du contraire c'est irréversible.


J'espère que les personnes impactées psychologiquement et socialement par ce virus seront vraiment bien suivies.
La précarité et la misère (licenciements, séparations, perte d'emploi...), c'est vraiment pas bon à ce niveau.

Je connais quelqu'un qui est suivi depuis la moitié de sa vie (rien à voir avec le covid qui est une difficulté de plus) par plusieurs psychologues et psychiatres (plusieurs hospitalisations dont la plus longue et plus récente a duré plus de 10 mois) et qui n'est toujours guéri et ses proches n'en peuvent plus :confused: .
Tyrus a écrit : Oublié que je faisais 8km de plus par jour pour aller au boulot ? Non je n'ai pas oublié. Par contre je ne saisis pas le lien avec le covid.
Bah c'est simple :

couvre- feu à 19 h + baisse de la fréquence des trains (j'ai appris ça cette semaine :https://www.20minutes.fr/paris/2893711- ... r-mercredi ) = les transports sont archis bondés = cela peut faciliter la propagation du virus

Est-ce que oui ou non, il était actif en décembre 2019 pendant la grève de la SNCF ?

Tyrus a écrit : Quand les gens les appliqueront et arrêteront de s'y opposer. Quand ils comprendront que:
1) On est tous dans la même galère
2) C'est pas fait pour les embêter mais pour sauver des vies et revenir le plus vite possible à une vie normale.
Mais bon c'est pas gagné.
Bon bah si on ajoute également le fait qu'on peut chopper ce virus plusieurs fois, ça sera une boucle sans fin. :expressionless:
On va se confiner, déconfiner, confiner, se déconfiner,......

Notre pays est foutu, ce virus a déjà gagné.


Deadwood : les lieux de culte seraient ouverts ?? Je me demande si c'est vraiment raisonnable comme décision.

Quoi qu'il en soit, j'espère que vous ne serez pas trop impactés par ce 2ème confinement.
Dernière modification par resO le 28 oct. 2020, 19:27, modifié 3 fois.
  • 1
  • 37
  • 38
  • 39
  • 40
  • 41
  • 47