Le forum libre, pour parler de tout et de rien, si aucune autre rubrique ne convient à votre message. Evitez les abus quand même !
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#235835
Moi de même, malgré mon horreur des piqûres et ma tendance à faire des réactions aux vaccins, je reconnais leur incontestable utilité, mais je pense aussi attendre un produit fiable. Il y a tellement d'enjeux de gros sous derrière que je me méfie.

Par ailleurs, les personnes prioritaires semblent être les personnes âgées, celles qui sont plus vulnérables à cause d'autres soucis de santé, etc.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#235839
C'est un virus d'un type connu, et étant donné le coup qu'il a porté à l'économie mondiale, toute la planète bosse dessus depuis un an. Qu'il soit disponible aussi rapidement n'est pas surprenant. Pour ma part, j'irai me faire vacciner dès que ce sera possible.
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#235841
salambo a écrit : 01 déc. 2020, 20:27 Je me ferais vacciner quand le vaccin sera sûr.
Je crois profondément aux vaccins de façon général (on a éradiqué des maladies de façon définitive grâce aux vaccins, ne l'oublions pas) cependant dans ce cas, vu l'accélération du processus de développement et de production, je serais prudente sur les débuts de ceux-ci
Amen. La période de test ayant été fortement écourtée je ne vais pas me lancer là dedans non plus sur la première version.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#235842
Ce qui me ferait bien rigoler, mais qui ne sera probablement pas fait, ce serait que seuls les gens vaccinés soient déconfinés. T'as eu ta piqûre, tu reçois un certificat qui t'autorise à sortir pour faire ce que tu veux, une fois passée la période nécessaire au développement du système immunitaire.
Avatar de l’utilisateur
par deadwood
Homme de 44 ans non vierge
#235843
J'ai un peu de mal avec la défiance systématique par rapport aux vaccins, le rapport risque-bénéfice est pourtant évidents des milliards de personnes se font vacciner depuis plus de 100 ans (pasteur c’était il y a presque 150 ans) , on est loin d'un bricolage de savant fou, on a quand même une vision pas dégueulasse des mécanismes immunitaires en général et de la vaccination en particulier.
Amélie faisait référence au vaccin HPV, qui a peut être induis une augmentation de risque concernant des maladies graves, mais il faut pas oublier de rapporter ça aux nombres de personnes protégées, et il y a aussi eu plusieurs études/suivis réalisés sur des millions de personnes vaccinés qui mettent les choses en perspectives concernant ces risques, on peux s’interroger sur jusqu’où les labos peuvent nous cacher des trucs pour faire du fric, c'est légitime (Médiator) et sain, cela dit quand tu fait des études sur des panels de 2 ou trois millions de personnes ça parait compliqué de pipeauter les résultats même avec tout le pognon du monde.
On prends des risques quand on se vaccine, comme quand on prends un avion ou qu'on roule sur l'autoroute en voiture, c'est des risques maitrisés à hauteur des connaissances et de l’expérience qu'on a.
Je suis relativement serein quand je monte dans un nouveau modèle d'avion ou de voiture parce-que je sais au delà des test de sécurité qui sont fait qu'on ne réinvente pas la roue à chaque fois ... j'irai probablement me faire vacciner quand ça sera mon tour, et je serai relativement serein en le faisant.
Pasta aime ça
par salambo
Femme de 32 ans non vierge
#235844
Je pense que les scientifiques font du bon boulot pour trouver la formulation, c'est dans leur intérêt de toute façon.
C'est plus le fait que la période de test soit fortement écourtée qui me préoccupe. Pour un vaccin normal il y a plusieurs années de tests, là on sera à quelques mois.
Peut-être qu'on se rendra compte que ça suffit? Je ne sais pas, ce n'est pas du tout mon domaine d'expertise.
J'ai vraiment envie de pouvoir ressortir sans me poser cette question du covid, et de toute façon le vaccin ne réglera pas cette question de manière définitive, mais je vais attendre un peu avant de me faire vacciner, attendre les premiers retours.
Malheureusement, de part mon métier, on m'obligera probablement à me faire vacciner assez rapidement :expressionless:
Si ça se trouve je me pose trop de question, mon employeur se chargera de trancher :sweat_smile:
Tyrus aime ça
par downup
Homme de 38 ans non vierge
#235845
+1 avec Deadwood.
J'irai me faire vacciner également dès que j'en ai l'occasion. Au delà du fait que le risque est minime, ben c'est la seule solution accessible à nos sociétés pour se débarrasser du virus.

J'ai vraiment du mal avec la position "je laisse les autres servir de cobaye et passe mon tour". Si tout le monde fait ça il se passe quoi?

L'idée soulevé par VACN (contraintes pour personnes non vaccinées), perso, ne me choquerait pas.
Avatar de l’utilisateur
par deadwood
Homme de 44 ans non vierge
#235846
salambo a écrit : 02 déc. 2020, 10:13 Pour un vaccin normal il y a plusieurs années de tests, là on sera à quelques mois.
Il me semble qu'on refait des vaccins pour la grippe tout les ans, après c'est peut être juste des "mises à jours", je suis pas spécialiste non plus, j'ai deux frangines toubib' je leur demanderai peut être des éclaircissement.
Il me semble aussi qu'il y a deux ou trois ans on à développé un vaccin efficace contre Ebola en un temps record.

Concernant la grippe justement je me fait vacciner tout les ans depuis 7 ou 8 ans après une grosse grippe bien dégueu qui m'a pourrit des vacances et fait perdre plusieurs billets de train.
(souvent une ou l'autre de mes sœur nous met à la queuleuleu avec mes parents et vaccine tout le monde, sinon je le fait au taf)
Je me suis tapés malgré ça, deux ou trois fois des syndromes grippaux et j'étais bien content de juste passer deux ou trois jours patraque à 38.5c plutôt que 8/9j à 40+
Pasta aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 30 ans vierge
#235847
Je vois pas mal de gens sur le net dire que l'HAS sacrifie nos anciens, que ce sont des cobayes mais les gens devraient prendre le temps de se renseigner davantage au lieu de répondre par l'émotion.

Le vaccin de Pfizer a été testé sur 45.000 participants histoire de s'assurer de l'efficacité du vaccin et de sa tolérance. Il en est de même pour Sanofi, qui est en phase de test et d'attente que le vaccin soit approuvé par les autorités de santé.

Oui le développement a été rapide mais comme tout nouveau produit celui-ci dû suivre un protocole.

Et de toute manière comme indiqué dans le PDF de l'HAS, en premier lieu ce seront les EPHAD qui vont y avoir droit et il y a de forte chance que le vaccin soit disponible au compte goutte puis lorsque la disponibilité du vaccin sera plus grande il va petit à petit être administrer au plus grand monde.

C'est malheureux de voir à quel point en France les gens n'y connaissent rien en science et en médecine et ne cherche même pas à prendre deux minutes pour faire des recherches. C'est certain qu'il est plus facile de répondre sous le coup de l'émotion plutôt que le lire 50 pages de recommandation de l'HAS.
par Everest
Homme de 45 ans non vierge
#235848
Totalement d'accord avec Deadwood....

Les militants anti -vaccins sont en général des gens qui n'y connaissent pas grand chose ( et qui crient au complot sans véritables preuves ).....On ne parle meme pas des enfants qui pourraient etre handicapés par les effets secondaires de certaines maladies....
La science a fait de gros progrès et ce n'est pas choquant qu'un vaccin arrive au bout d'un an......En meme temps , si il y a des effets secondaires graves , on ne le saura que dans un certain temps.....Pour l'instant , il n'y a rien de grave d'annoncer par les labos hormis les effets habituels d'une vaccination ( réaction locale au niveau de la piqure ou réaction immunitaire très faible , ce qui est normal....)
Après , chacun fait bien ce qu'il veut.....Moi je penses attendre un peu vu que je ne suis pas à risque et pas encore si vieux haha.....Mais si l'épidémie perdure encore des années , je pense que ce sera plus simple d'y venir......
  • 1
  • 40
  • 41
  • 42
  • 43
  • 44
  • 47