Le forum libre, pour parler de tout et de rien, si aucune autre rubrique ne convient à votre message. Evitez les abus quand même !
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#235850
Le vaccin contre la grippe est un très bon exemple. La grippe saisonnière mute tous les ans. On développe donc un nouveau vaccin tous les ans. Elle est où, la période de tests, là ? Il n'y a juste pas moyen de faire des tests et d'attendre des mois pour avoir les résultats, parce qu'alors l'épidémie annuelle de grippe est passée et le vaccin ne sert plus à rien.

Et personne ne pense à la couverture vaccinale. On parle tout le temps des gestes citoyens à faire pour protéger les autres, eh ben la vaccination en fait partie.

Quel serait l'intérêt pour les labos de produire des vaccins dangereux ? D'accord, ils feraient des profits sur le court terme. Mais vous imaginez le tollé si on découvrait plus tard que leur vaccin faisait beaucoup de morts ? Ils ont tout intérêt à ce que ça marche bien et sans danger, au contraire.
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#235852
deadwood a écrit : 02 déc. 2020, 09:53 J'ai un peu de mal avec la défiance systématique par rapport aux vaccins, le rapport risque-bénéfice est pourtant évidents des milliards de personnes se font vacciner depuis plus de 100 ans (pasteur c’était il y a presque 150 ans) , on est loin d'un bricolage de savant fou, on a quand même une vision pas dégueulasse des mécanismes immunitaires en général et de la vaccination en particulier.
Défiance systématique est peu être un peu exagéré.
Je me fais vacciner. Toutefois là on parle d'un vaccin développé en un temps record avec des phases de tests raccourcies pour pouvoir le délivrer plus vite. Le vaccin va donc arriver sur le marché alors que l'on n'a aucun recul sur ses effets à long terme (ce qui pour le coup est bien entendu logique).

Je ne parle pas de charlatanisme, ni d'incompétence des médecins. Non j'évoque tout simplement une évidence: plus tu vas vite dans une tâche, plus le risque de ne pas l'accomplir correctement augmente et de ne pas prendre en compte tous les cas. Après chacun fait en son âme et conscience mais à moins que l'on m'oblige ou que l'épidémie s'aggrave de manière notable et que ce soit la seule solution, je ne prendrais pas cette première version.

Après j'admets également que je suis un peu plus méfiant vis à vis de ce qu'on me demande de prendre. J'ai suivi un traitement quelques années. Un truc soi-disant sans risque, pourtant j'en note encore des effets presque 12 ans après la fin du traitement et quelque chose me dit que ça va être à vie.
resO aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 30 ans vierge
#235853
ça arrive malheureusement les cas malheureux mais c'est un cas sur combien de millions qui se déroule très bien ?

Comme toute substance, on va prendre un cas bien spécifique de mec qui pète un câble ou qui a fait une grosse réaction négative pour généraliser alors ces cas de figure sont rares comparer au million de cas où les gens s'en sortent très bien.

Je ne suis pas scientifique et ni virologue mais je me doute que ce qui a beaucoup aider les scientifiques, c'est qu'il s'agit d'un dérivé du SRAS cov 1

Ajouté 3 heures 54 minutes 6 secondes après :
Perso j'ai hâte qu'on puisse se faire vacciner, que ce soit Sanofi ou autres, je suis preneur. Et qu'on en finisse enfin avec cette épidémie et que le cours de nos vies puisse reprendre normalement.
par salambo
Femme de 32 ans non vierge
#235856
Le vaccin ne sera pas une solution miracle. C'est bien rappelé partout, le voir comme une bouée de sauvetage pour ensuite faire "comme avant" est illusoire. Ça ira bien mieux avec le vaccin, bien sûr, mais il faudra continuer à adopter des gestes barrières, au moins dans les premiers temps.
Amaz, Tyrus aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#235879
Le vaccin ne sera pas une solution miracle justement parce qu’il n’y en aura pas pour tout le monde, et seules les personnes prioritaires en bénéficieront. Mais une fois que suffisamment de monde est vacciné, pourquoi l’épidémie continuerait-elle ?

Personnellement j’ai bien plus peur des séquelles à long terme du covid (voire de mourir) que des éventuels effets secondaires d’un vaccin.
Everest aime ça
par Amelie
Femme de 40 ans vierge
#235898
Pasta a écrit : 07 déc. 2020, 08:55 Le vaccin ne sera pas une solution miracle justement parce qu’il n’y en aura pas pour tout le monde, et seules les personnes prioritaires en bénéficieront. Mais une fois que suffisamment de monde est vacciné, pourquoi l’épidémie continuerait-elle ?

Personnellement j’ai bien plus peur des séquelles à long terme du covid (voire de mourir) que des éventuels effets secondaires d’un vaccin.
Pourquoi penses-tu que tu peux mourir du covid ?
Le vaccin qui modifie l'ADN humain, non merci, je ne veux pas servir de cobaye pour les companies pharmaceutiques. Je fais confiance à mon corps, des virus il y en a eu toujours et notre corps a ses défences naturelles, je prends soin de moi, je me protège mais je continue a vivre une vie sans peur, car la peur détruit notre système immunitaire.
Personnellement j'ai eu un gros soucis de santé l'année passée, la médecine officielle n'a pu rien pour moi, et il a plein de gens laissés de côté par le système sanitaire, qui se sont débrouillés autrement. Je ne crois plus à un médicament solution miracle qui vient de l'extérieur et j'assume ma responsabilité concernant mon état de santé.
Et cette panique exaggérée induite par les médias, ces restrictions qui menent les gens au bout et le vaccin comme unique solution, tout ça me parait extremêment louche.
par downup
Homme de 38 ans non vierge
#235899
Bien sur la "médecine officielle" ne peut pas tout. Mais si l'espérance de vie a doublé en 150 c'est grâce à quoi, au fait que les gens faisaient davantage confiance leur corps? Les vaccins précédents ont permis d'éradiquer des maladies comme la variole. Il n'y a simplement pas d'autre alternative pour se débarrasser du virus actuel.

On peut penser ce qu'on veut et "assumer ses responsabilités", mais le truc c'est que ce n'est pas (que) pour soi qu'on se fait vacciner, en particulier si on est pas particulièrement à risque. C'est pour la santé de nos aines, et par conséquence pour que la société dans son ensemble puisse recommencer à vivre normalement.

Encore une fois, si tout le monde pense la même chose on fait quoi?

Oui il y a des incertitudes sur ces vaccins, mais le ratio bénéfice/risque sont quand même infiniment à leur avantage. C'est : soit on vaccine, soit au confine jusqu'à la fin des temps, soit on laisse mourir les moins adaptés.

Sinon, le vaccin ne modifie pas l'ADN.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#235900
Amelie a écrit : 07 déc. 2020, 18:36 Pourquoi penses-tu que tu peux mourir du covid ?
Hé bien parce que certaines personnes en meurent, et même si c’est plus rare pour les jeunes en bonne santé ça arrive aussi.
Amelie a écrit : 07 déc. 2020, 18:36 Le vaccin qui modifie l'ADN humain, non merci,
Il n’y a pas de vaccin qui modifie l’ADN humain.
Amelie a écrit : 07 déc. 2020, 18:36 je ne veux pas servir de cobaye pour les companies pharmaceutiques. Je fais confiance à mon corps, des virus il y en a eu toujours et notre corps a ses défences naturelles, je prends soin de moi, je me protège mais je continue a vivre une vie sans peur, car la peur détruit notre système immunitaire.
Certes, il y a toujours eu des virus, mais il y a aussi toujours eu des gens qui en meurent. Le fait est que de nombreuses maladie ont disparu avec l’invention des vaccins, qui d’ailleurs ne font qu’aider le système immunitaire à reconnaître le virus. Je n’ai pas vraiment peur, c’est juste que si je peux faire en sorte de drastiquement faire baisser mes chances d’attraper cette maladie, et aussi diminuer les chances que je contamine moi-même quelqu’un d’autre, je le fais.
Amelie a écrit : 07 déc. 2020, 18:36 Personnellement j'ai eu un gros soucis de santé l'année passée, la médecine officielle n'a pu rien pour moi, et il a plein de gens laissés de côté par le système sanitaire, qui se sont débrouillés autrement. Je ne crois plus à un médicament solution miracle qui vient de l'extérieur et j'assume ma responsabilité concernant mon état de santé.
Et cette panique exaggérée induite par les médias, ces restrictions qui menent les gens au bout et le vaccin comme unique solution, tout ça me parait extremêment louche.
Pourquoi est-ce que tout cela te paraît louche ? Ça me paraît au contraire normal qu’on prenne des mesures pour éviter que les gens ne meurent, et ça me paraît également normal qu’on développe un vaccin contre une nouvelle maladie, je suis même soulagé que ça s’avère possible parce que ce n’était pas acquis.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#235902
Un vaccin qui modifie l'ADN humain ? Amélie, tu te renseignes un minimum avant de sortir des âneries pareilles ?

Un vaccin est, en gros, une forme inoffensive d'un virus conçue pour servir de mannequin d'entraînement au système immunitaire. Il ne touche pas à l'ADN, pour la bonne et simple raison que si tu touches à l'ADN, le corps a tendance à se détraquer fissa.

Et oui, on a un système immunitaire, et non, il n'est pas parfait. Si tu attrapais la rage, le tétanos, la rougeole ou la peste, tu ne lui ferais pas autant confiance.

Autant je n'aime pas le climat de terreur qui règne en ce moment - je trouve que c'est exagéré, même pour un virus aussi contagieux - autant ne pas se faire vacciner, c'est de la bêtise pure et simple. Surtout si c'est parce qu'on a peur d'être transformé en OGM.
Avatar de l’utilisateur
par Bonbenbof
Homme de 38 ans non vierge
#235903
VACN a écrit : 07 déc. 2020, 22:57 Un vaccin qui modifie l'ADN humain ? Amélie, tu te renseignes un minimum avant de sortir des âneries pareilles ?
Il est totalement possible de faire preuve de tact quand quelqu'un a tort. Inutile de se montrer insultant avec son interlocuteur. Merci.
  • 1
  • 41
  • 42
  • 43
  • 44
  • 45
  • 47