Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
Avatar de l’utilisateur
par katsanka
Femme de 27 ans vierge
#239467
MathSo a écrit : 22 août 2021, 21:50 Oulà ... bonne question. Très bonne question pour ma part :sweat_smile: .

Si je pouvais envisager la perte de ma virginité, je pense que ce serait une partenaire avec qui je serais en couple. Une partenaire que j'aimerais, et pour laquelle j'aurais des sentiments. Une partenaire qui serait ouverte d'esprit, et compréhensive quand à ma VT.

Oui je sais c'est assez gnan-gnan ce que je viens de dire, mais perso je ne me vois pas aller payer les services d'une escort ou d'une prostituée pour me déniaiser. Je refuse même catégoriquement d'avoir recours à cette possibilité.

Autant dire qu'avec mon mode de pensée, je pense que ca n'est pas près de m'arriver. Justement, plus le temps passe, plus la perte de ma virginité devient de moins en moins envisageable. Une potentielle partenaire pourrait prendre peur face à un VT "pur jus" comme moi (qui n'a en plus même jamais embrassé quelqu'un, ni même touché le moindre corps féminin :expressionless: ).

Donc pour moi, à moins d'un miracle, je pense que c'est quasi mort :expressionless: .
Je comprends tout à fait, je suis aussi VT "totale" et rien que la perspective d'échanger un premier baiser avec quiconque me fait flipper (plus que le reste bizarrement ah ah). Je suis d'accord avec Mystique, il ne faut pas se décourager (même si j'avoue ça peut paraître facile à dire comme ça et surement quelque chose que l'on t'a souvent dit :neutral_face: ) Une de mes amies (sans expérience amoureuse jusque là) a trouvé quelqu'un récemment, un gars hyper compréhensif quand ils ont échangé leur premier baiser. Donc il ne faut pas désespérer ! :relieved: Il y a des femmes tout aussi compréhensives, sans compter celles qui n'ont pas forcément beaucoup d'expérience et qui comprendront cette situation. (Puis bon, d'après ce que j'ai entendu, gars "expérimentés" n'équivaut pas forcément un bon moment... :neutral_face: )
MathSo aime ça
par Mystique
Femme de 27 ans vierge
#239473
katsanka a écrit : 22 août 2021, 19:44 Mais je suis ouverte à ce que la chose arrive avec quelqu’un avec qui je ne compte pas forcément développer une relation sérieuse/romantique par la suite, mais avec qui je nouerais avant ça une relation de confiance/amicale, bref quelqu’un qui serait à l’écoute et compréhensif vis à vis de cette première fois et pour qui j’aurais de l’affection. :blush:
Je pense de plus en plus comme ça également :blush:

Il y a peu, je ne concevais pas de partager cela avec une personne dehors d'une relation de couple. Mais je m'ouvre de plus en plus sur ce sujet là
Je pense que j'aimerais surtout compter pour cette personne et qu'elle soit un minimum bienveillante
Decca, katsanka aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Decca
Femme de 30 ans vierge
#239474
Un bon sujet soulevé ici ! Merci Mystique ^^
Pour ma part, j'ai encore un peu de mal à envisager la perte de ma virginité car trop de blocages (mauvaise image de soi, peur d'être nulle car inexpérience totale, difficulté à faire des rencontres "amoureuses", etc.) :laughing:
Je rejoins plusieurs d'entre vous : effectivement ce n'est pas l'aspect "couple" qui m'importe le plus mais plutôt la confiance et la tolérance que je pourrais partager avec mon potentiel partenaire sexuel.
Et je me vois mal avoir un/des rapport(s) sexuel(s) avec quelqu'un qui n'a pas un minimum les mêmes convictions que moi (droit des animaux, écologie) car j'y porte déjà une grande attention dans mes rapports aux autres.
Donc bon, grosso modo, c'est mal barré pour moi :joy:
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#239476
J'ai longtemps voulu le faire avec justement une personne envers laquelle j'étais amoureux. Le schéma classique et sans doute idéalisé d'une relation. Avec le recul je me rends compte que ça a été une des raisons de ma VT. Déjà parce que je me restreignais mais surtout parce que ça faisait fuir.

Finalement cela s'est fait avec une personne avec laquelle j'étais en confiance et qui a su être patiente et attentive, même s'il n'était pas question d'amour dans l'histoire. Et puis surtout je n'ai pas de nouveau fait l'erreur de dire que j'étais VT, truc que je me suis trop souvent pris dans la figure quand j'ai fait l'erreur de l'avouer.

Au final je ne regrette rien de cette première fois, j'en garde en bon souvenir et me dit que finalement je m'étais posé quelques barrières stupides. Je n'ai plus du tout ce sentiment du " ça sera tellement bien avec une personne que j'aime et qui m'aime". C'était bien c'est tout.
par KaZaN
Homme de 33 ans non vierge
#239478
Je vais répondre après coup (sans mauvais jeu de mot...) mais disons que je me souviens d'avoir eu un plus gros coup de cœur pour la fille avec qui ça aurait dû se passer à 24 ans si elle avait été un peu plus patiente... que pour celle avec qui ça s'est passé à 26... C'est moche mais la réalité n'est pas toujours très belle. J'avais aussi envisagé une première fois avec des sentiments plus forts mais ça s'est passé comme ça. J'en connais qui ont fait leur première fois avec des sentiments amoureux, j'en connais d'autres où il n'y avait absolument aucun sentiment. Heureusement, ça n'a pas l'air d'avoir trop d'influence sur la suite en général.
J'aurais aimé que ma première fois se passe (plus tôt déjà) avec de vrais sentiments derrière. Il paraît que la première fois marque et influe fortement sur son rapport à la sexualité mais j'ai envie de croire que non. Pour moi, les rapports que j'ai eus à 27-28 ans avec quelqu'un que j'aimais sont au-dessus de tous les autres et ils m'ont appris plus que tout le reste.
par Mystique
Femme de 27 ans vierge
#239480
@Decca, oh je suis désolée que tu ai tous ces blocages :disappointed:
Je partage tous ceux que tu as cité également, donc je sais à quel point ça peut être pesant ...
Est-ce que tu suis une thérapie pour travailler sur ces points là ?
Oh il ne faut pas désespérer, je connais plein de garçons ayant les mêmes convictions et surtout, je pense qu'il serait beaucoup plus facile que tu ne le penses de les rencontrer par le biais d'assos, ou autres :wink:

@Tyrus, merci pour ce message très mature :innocent:
Je suis d'accord en tout point à la différence près que je me coltine pas mal de complexes physiques, et qu'en pratique, j'ai la (fausse ?) croyance que si la personne m'aime pour ce que je suis, alors mes "défauts" n'en seront plus vraiment
J'aimerais être vraiment aimée car je ne conçois pas qu'on puisse trouver mon corps désirable autrement.
Ca me parait déjà compliqué en étant amoureux, mais alors sans, non :sweat_smile:

Mon ex était un crétin égocentrique en la matière :unamused: Je me prenais des piques sur mon physique, aucune bienveillance, bref, je souhaite éviter ça

@Kazan
Tu dis dans le même message que le premier rapport n'a aucune incidence sur la suite, puis qu'il influe sur le reste de la vie sexuelle ?
Et puis ta réalité ne me parait pas moche du tout au contraire, ce n'était juste pas le bon moment avec la première :)
Decca aime ça
par KaZaN
Homme de 33 ans non vierge
#239481
Mystique a écrit : 24 août 2021, 09:47 @Kazan
Tu dis dans le même message que le premier rapport n'a aucune incidence sur la suite, puis qu'il influe sur le reste de la vie sexuelle ?
Ah non, je vais me relire, mais personnellement je n'ai pas l'impression en écoutant mes proches que le premier rapport influe tant que ça sur le reste. Par contre j'ai beaucoup entendu (y compris de la bouche d'une psychologue) que la première fois marque et définit ton rapport à la sexualité. Personnellement, je ne pense pas ça très juste. Beaucoup de premières fois doivent être "expédiées" , heureusement que toutes ces personnes ne prennent pas un mauvais départ dans le domaine... Enfin j'ose espérer que non :wink:
Avatar de l’utilisateur
par Eno
Homme de 38 ans non vierge
#239482
Je pense comme toi KaZan. Il faut à tout prix éviter que la première fois soit traumatisante bien sûr, mais en dehors de cette extrémité, qu'elle soit un peu nulle ou quelconque n'est pas très grave. Ça ne définit en rien le reste de notre vie sexuelle, d'autant que celle-ci se découvre sur le long terme. C'est une course de fond, pas un sprint. Il faudra de toute façon passer par des phases d'apprentissage, d'exploration, d'initiation. Le maître mot c'est avant toute chose d'avoir envie. Il faut être prêt dans sa tête. Ensuite l'appétit vient en mangeant comme on dit !
par Mellow
Femme de 34 ans vierge
#239483
Je vous rejoins tous plus ou moins.

En ce qui me concerne, au fil du temps j'ai oscillé entre le faire en étant en couple ou non. Maintenant je dirais que si je me sens bien avec la personne, pourquoi pas mais encore faut-il un minimum de "connexion " et d'échanges au préalable car je mets du temps à me sentir à l'aise avec quelqu'un.
Après côté affectif, je sais pas comment m'imaginer dans une relation pas sérieuse, sachant que je sais prendre mes distances et rompre tout contact avec des gens, ça m'est déjà arrivé (cadre amical). Mais là, dans un truc comme ça faut que les choses soient claires dès le début... à voir. Je ne m'attache pas vite, heureusement.
par Mystique
Femme de 27 ans vierge
#239486
Quelles sont, vous pensez, les raisons de votre virginité ?
Eno a écrit :Je pense comme toi KaZan. Il faut à tout prix éviter que la première fois soit traumatisante bien sûr, mais en dehors de cette extrémité, qu'elle soit un peu nulle ou quelconque n'est pas très grave. Ça ne définit en rien le reste de notre vie sexuelle, d'autant que celle-ci se découvre sur le long terme. C'est une course de fond, pas un sprint. Il faudra de toute façon passer par des phases d'apprentissage, d'exploration, d'initiation. Le maître mot c'est avant toute chose d'avoir envie. Il faut être prêt dans sa tête. Ensuite l'appétit vient en mangeant comme on dit !
Oui, complètement d'accord ! Merci pour ces réflexions
J'ai expliqué dans mon cas quels seraient à mon humble opinion les éventuels avantages de le faire dans le cadre d'une relation amoureuse épanouie, à savoir la bienveillance, l'écoute, l'appréciation du corps de l'autre etc ...
Je pense que c'est le seul truc qui me rebute dans l'idée de le faire avec une personne que je connais peu
Mais peut-être que je fais des montagnes de rien du tout

Ajouté 3 minutes 41 secondes après :
@Mellow, je pense que du moment que vous accordez une place importante à la communication, tu ne devrais pas rencontrer trop de problèmes :)