Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
par Jeroboam
Homme de 32 ans non vierge
#239703
Bonjour à tous,

J'ai 32 ans, j'ai perdu ma virginité à 19 ans et j'ai eu plusieurs partenaires. J'ai donc une certaine expérience, ce qui me rend à l'aise avec la chose.

Récemment, j'ai rencontré une fille de 28 ans qui n'a jamais eu de relations avec un homme. Lorsque je l'ai embrassé lors de notre premier rendez-vous, elle m'a avoué que c'était son premier baiser.

Cette fille me plaît, on s'entend bien et j'ai envie de continuer avec elle. Toutefois, je me rend bien compte que notre première fois au lit ne sera pas pareil qu'avec mes dernières partenaires (qui avait un passif plus classique).

J'ai envie de respecter son rythme, je n'ai envie de la brusquer à aucun moment, je veux que tout se passe bien pour elle. Et j'avoues que j'ai besoin de conseils. J'ai tellement peur de la mettre mal à l'aise que je risque de ne rien faire du tout pendant longtemps. Peut être trop longtemps... et je n'ai pas envie de la frustrer non plus.

Je n'ose même pas l'inviter à passer une soirée chez moi. J'ai peur qu'elle se pense obliger (à notre âge) de coucher et qu'elle prenne peur. Perso, je peux attendre plusieurs semaines voir mois sans qu'il se passe rien sur le plan sexuel... mais j'ai l'impression que je la prends peut être trop pour une pauvre chose fragile, naïve et frigide fuyant le sexe sous prétexte qu'elle n'a jamais eu de relations sexuelles... et du coup qu'elle ne se sente pas désiré...

Voilà, j'aimerais des conseils. Des femmes ayant été à la place de ma copine en particulier pourrait peut être m'expliquer leur état d'esprit de l'époque (je sais qu'une femme n'est pas l'autre).

J'ai vraiment envie que sa première fois soit la meilleure possible, au moment où elle sera prête :blush:

PS : J'envisage de lui demander franco... mais j'ai peur de la "vexer" ou qu'elle me réponde ce qu'elle croit que j'ai envie d'entendre.
par Mystique
Femme de 27 ans vierge
#239707
Hello :blush:

Déjà, on sent beaucoup de bienveillance dans ton message une bonne chose.
Malheureusement, aucun de nous ne peut prédire ses attentes à elle ni ses espérances.
Le mieux à faire, c'est effectivement de lui en parler :wink:

Tu en sauras plus sur son rapport au sexe ainsi que sur la dont elle souhaite aborder les choses :blush:
Ainsi, tu te fies son ressenti et tu évites de projeter sur elle (en la qualifiant de "petite chose fragile" par exemple, ce qu'il n'y a rien de mal à être, mais qui ne lui correspond peut-être pas)

En espérant que ça aide :)
Decca aime ça
par KaZaN
Homme de 33 ans non vierge
#239712
Il y a beaucoup d'humanité derrière l'écriture de ton message et ça fait extrêmement du bien, même à travers un écran d'ordinateur ! Merci !
Je pense qu'en tout cas, elle est bien tombée, là dessus aucun doute.
J'ai déjà été le premier pour une jeune femme de 24 ans (un peu plus jeune). Tout est dans la communication et je ne peux que te conseiller de lui parler franchement et avec toute la tendresse dont tu sembles déjà faire preuve. Il n'y a pas de raison qu'elle réagisse mal, du tout. Donc tout devrait bien se passer pour vous deux dans cette discussion. Dis lui ce que tu nous as écrit : que vous allez y aller à votre rythme et que toi ça te va aussi, que tu ne cherches pas à la brusquer.
Après pour l'inviter chez toi, tu pourrais déjà, et puis tu verras comment tourne la soirée. Rien ne vous oblige à passer à l'acte le premier soir où elle vient chez toi. Peut être qu'elle ne va pas rester dormir si elle ne se sent pas prête ou au contraire elle va rester dormir mais peut-être qu'il ne se passera que des "câlins" sans plus... ou ça se trouve emmenés par vos élans, il va y avoir un rapport, on en sait rien !

Pour te raconter de mon côté, nous sommes sortis ensemble pendant 2 mois sans qu'il y ait de rapport sexuel. Déjà parce que nous n'avions pas de lieu où l'on pouvait dormir ensemble (un peu particulier comme situation ^^) mais quand j'y repense ces 2 mois étaient top pour apprendre à se connaître. Nous avons pris notre temps. J'avais déjà eu des rapports et des relations mais ça m'allait de prendre mon temps aussi car je suis toujours un peu méfiant au début et j'ai besoin de temps. Nous avons fait plein de choses ensemble, on se voyait 3 fois par semaine à peu près, d'un point de vue couple, on s'embrassait, il y a avait beaucoup de gestes de tendresse. A un tel point que mes amis pensaient qu'on avait couché ensemble dès le début :smirk: Le premier soir où j'ai pu l'inviter chez moi, je l'ai invité pour dîner et regarder un film. On s'est embrassé, il y a eu quelques préliminaires mais pour la pénétration, on a essayé mais elle était un peu stressée. Nous avons arrêté du coup et nous nous sommes couchés. Le matin, j'ai du partir tôt, elle dormait encore donc nous ne nous sommes revus que le soir mais juste pour sortir en ville puis chacun est rentré de son côté. Elle est revenue dormir le soir suivant et là elle était plus à l'aise et il y a eu un rapport avec pénétration. Voilà pour te donner un peu des deux aspects : sentimental et physique.
Je suis certain que tout va bien se passer pour vous. Tiens nous au courant :wink:
par Karolina
Femme de 33 ans non vierge
#239719
Pour avoir été à la place de ta copine il y a TRES peu, je te conseillerai de lui en parler.
Sachant qu'elle t'en a parlé, le sujet est ouvert donc tu peux tout à fait l'inviter un soir chez toi tout en précisant que y a pas de pression, ou au ciné ou resto ou parc comme ça y a encore moins de "pression sexuellement"
Perso il m'a caressé la main +/- bras pendant longtemps avant que je "réponde" et qu'il ose aller plus loin, donc bah patience et persévérance.
Sinon truc que toutes les filles aiment, les massages donc tu peux juste masser tranquillement le bras, épaules +/- pieds, ça l'habitue au contact physique doucement.
Si vous allez plus loin mais que tu as l'impression qu'elle est pas tout à fait "chaude" pour aller jusqu'au bout, tu peux lui poser la question ou prétexter ne pas avoir de préservatifs, comme ca elle a le temps de se familiariser avec les préliminaires.
De façon générale communiquer c'est la clé !
par Amelie
Femme de 41 ans vierge
#239721
Vous vous êtes connus sur un SDR ? Personnellement pour moi se serait trop tôt d’embrasser quelqu’un au premier rendez-vous, j’ai besoin de connaître la personne dans un contexte plus neutre au début. Le désir vient ou pas, ce n’est pas pour autant qu’une femme est une petite chose fragile ou qu’elle est frigide. Certaines personnes ont besoin de plus de temps, même si elles ne sont pas vierges d’ailleurs. La meilleure chose à faire c’est de lui en parler, pour le deuxième rendez vous vous pouvez vous voir aussi ailleurs, pas nécessairement chez toi, comme ça ce ne serait pas interprété comme une invitation à faire plus.
par salambo
Femme de 33 ans non vierge
#239723
Contrairement a karolina je n'aime pas du tout les massages, comme quoi on est bien toutes différentes :smiley:

En effet, l'inviter chez toi, seule, peut lui mettre la pression, pour avoir été à sa place il y a quelques années....

Si elle a été assez en confiance pour te dire que c'était son 1er baiser, peut-être ouvrir la discussion, en lui disant en gros ce que tu as écrit? (Moins la partie petite chose fragile)
Ou alors justement ne pas la considérer a travers ce statut de vt et agir normalement, ni plus ni moins.
Juste comme une femme qui te plait, et qui saura te mettre des barrières si besoin?
Karolina aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Eno
Homme de 38 ans non vierge
#239731
Essayez de communiquer au maximum, c'est la clé du succès !
Au lieu de laisser tourner les pensées dans ta tête, dis-les lui. Avec tact bien sûr, mais sans se prendre trop la tête.
Si tu es bien intentionné, aucune raison que l'honnêteté soit une ennemie dans cette situation, au contraire.
par Jeroboam
Homme de 32 ans non vierge
#239774
Amelie a écrit : 06 sept. 2021, 10:54 Vous vous êtes connus sur un SDR ? Personnellement pour moi se serait trop tôt d’embrasser quelqu’un au premier rendez-vous, j’ai besoin de connaître la personne dans un contexte plus neutre au début. Le désir vient ou pas, ce n’est pas pour autant qu’une femme est une petite chose fragile ou qu’elle est frigide. Certaines personnes ont besoin de plus de temps, même si elles ne sont pas vierges d’ailleurs. La meilleure chose à faire c’est de lui en parler, pour le deuxième rendez vous vous pouvez vous voir aussi ailleurs, pas nécessairement chez toi, comme ça ce ne serait pas interprété comme une invitation à faire plus.
Oui, sur un site de rencontre. J'avoues que je suis du genre à embrasser au premier rendez-vous (si je le sens évidemment). Là, je lui ai demandé "Je peux t'embrasser ?" car je la sentais timide. Elle a accepté puis m'a avoué que c'était son premier baiser.

Sinon pour info, on s'est vu une deuxième fois, on s'est promené longuement. On est monté chez elle (elle vit dans un appartement minuscule : 20m2) et on a encore discuté. On s'est juste embrassé et elle a posé sa tête sur mon épaule. Je la sens très timide niveau contact physique (par contre elle est très bavarde :joy: ).

Je n'ai pas abordé la question des relations sexuelles, je pense que c'est trop tôt.
par Jeroboam
Homme de 32 ans non vierge
#240003
Je reviens aux nouvelles.

Je lui ai demandés s'il avait envie qu'on dorme un jour ensemble, elle m'a répondu que malgré que cela la rendant très nerveuse, elle en avait malgré tout envie.

Du coup, je lui ai proposé de dormir ensemble sans qu'il ne se passe rien afin de s'apprivoiser et avoir moins de pression.

Voilà, voilà :blush:
salambo, KaZaN, Tyrus et 1 autres aime ça
par Mimi2020
Femme de 42 ans vierge
#240124
Jeroboam a écrit : 05 sept. 2021, 01:50 mais j'ai l'impression que je la prends peut être trop pour une pauvre chose fragile, naïve et frigide fuyant le sexe sous prétexte qu'elle n'a jamais eu de relations sexuelles... et du coup qu'elle ne se sente pas désiré...

Voilà, j'aimerais des conseils. Des femmes ayant été à la place de ma copine en particulier pourrait peut être m'expliquer leur état d'esprit de l'époque (je sais qu'une femme n'est pas l'autre).
Moi au contraire je revendique les termes que tu emploies dans ta présentation.
« Être considérée comme une pauvre chose fragile, naïve et frigide fuyant le sexe sous prétexte qu'elle n'a jamais eu de relations sexuelles. »

C'est parce que c'est comme cela que je me ressens intérieurement et que je me vis, c’est donc comme cela qu’on doit me considérer pour m’approcher.

Je préfère nettement cela à me faire traiter de pucelle, même si c’est en ligne lors d’une conversation, ou qu’on me fasse la check-list : fellation, cunni, masturbation, jouets, jeux coquins… et qu’on s’aperçoive que oui je suis une vraie vierge.

Il est bien évident que pour certains hommes le mot vierge est galvaudé. Il n’a plus de sens. On ne peut l’être totalement à les entendre ou alors il faut l’être partiellement on dirait, ca rassure.

Alors que tout le monde a été vierge un jour et que se déniaiser a nécessité un apprentissage. :angry:

Un enfant qui ne connaît pas son alphabet, tu ne vas pas lui demander d’écrire de la prose.

J’ai besoin de repasser toutes les étapes, je manque de maturité sexuelle. J’ai beau être une adulte avec un poste à responsabilité, j’ai 15 ans d’âge mental sur cette question et cela personne n’a l’air de l’appréhender.

Alors chapeau pour ton approche et ta compréhension !