Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
par Stella
Femme de 26 ans vierge
#240487
Hello à tous !
Je fais souvent face à la même situation sur les sdr et je voulais avoir vos avis et conseils la dessus. Pour résumer je suis dans une situation où je n'ai jamais eu de relations, pas embrassé rien ( j'ai 26 ans). Sauf que voilà, sur les sdr, lorsque je parle avec des mecs, arrive à un moment où à un autre ce que j'appelle : l'interrogatoire. C'est à dire tout simplement les fameuses questions du style : "tu as eu beaucoup de relations ? / c'était quand ta dernière relation,...". Bon déjà quand on me pose ce genre de question au bout de 5min de conversation généralement ça me refroidit direct donc je ne donne généralement pas suite. Mais lorsqu'il s'agit de qq avec qui je parle depuis un petit moment avant que ces question ne surgissent c est plus compliqué de ne pas répondre. Comment faites vous dans cette situation pour ceux et celles qui sont dans le même cas que moi ?. Honnêtement je sais que je n'arriverai pas à mentir et à m'inventer une vie amoureuse, et puis je n'ai pas envie d'être dans le faux de toute façon. Mais d'un autre côté je n'ai pas envie de balancer la vérité à qq que je ne connais pas encore et en qui je n'ai pas forcément confiance. Et puis, lorsque je reste évasive ou que je réponds à côté, c'est louche ou alors le mec lme repose la question un peu plus tard ou formulée différemment.... :sweat:
Donc voilà, je ne sais pas en fait à quel moment avouer un peu le pot aux roses (car clairement en admettant que je n'ai jamais été en couple, bah directement on peut déduire que je suis vierge).
Je suis preneuse de vos conseils, merci à tous ! :blush:
par downup
Homme de 38 ans non vierge
#240488
Perso je ne mentirais pas, dans le sens s'inventer des relations. Tu peux lui dire que c'est un sujet "compliqué", rester dans flou en disant qu'il n'y a pas eu de vraies longues histoires (sans préciser s'il y a eu des aventures) car peut-être tu avais d'autres envies, préoccupations (études etc...). Lui faire comprendre que c'est un sujet sur lequel tu n'a pas trop envie de t'étendre, sans dramatiser le truc, c'est juste que tu n'as pas trop envie de parler des histoires passées.

Si le gars est un minimum subtile, il aura probablement décelé la gène et n'insistera pas (ou si ce n'est pas le cas...). Si la relation va plus loin, il sera plus facile de rebondir sur cette gène/ ce flou pour éventuellement lui dire que c'est une vraie première fois, plutôt que si tu lui avais dit un mensonge.
Karolina aime ça
par KaZaN
Homme de 33 ans non vierge
#240509
J'avais lu que c'est à partir du moment où l'on s'invente des relations que l'on peut réaliser que l'on est en souffrance.
Je suis partisan de ne pas mentir, tu peux évoquer des flirts, des situations qui n'ont pas menées à grand chose...
J'ai conscience que c'est délicat comme réponse, après je te rassure, souvent ceux qui demandent si tu as eu beaucoup de relations sont plutôt rassurés si tu leur réponds "plutôt non". Tu as beaucoup d'hommes et de femmes qui complexent face à l'annonce de nombreuses aventures. Quelque part, ça les rassure de savoir que tu n'as pas eu pléthore de mecs.
Après à l'extrême opposé, tu as les "consuméristes", ceux pour qui plus tu as eu de relations, plus tu as de l'expérience et en quelque sorte de la "valeur". Je ne sais pas toi, mais si je dois choisir entre les deux, je préfère encore la première catégorie :sweat_smile:

Comment tu ferais si l'on te posait directement la question lors d'une vraie rencontre ? (la réponse instinctive des fois c'est la plus naturelle et la meilleure)
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#240518
Je plussoie downup. J'ajoute qu'il n'y a rien de honteux de ne pas avoir eu de relation à 26 ans, surtout pour une femme. Côté homme ça laisse imaginer autre chose.

Du coup éluder comme le suggère downup puis eventuellement dire la vérité me semble être la meilleure stratégie.
Avatar de l’utilisateur
par Valsiny
Homme de 33 ans vierge
#240538
Salut,
Stella a écrit : 12 nov. 2021, 01:20 Mais lorsqu'il s'agit de qq avec qui je parle depuis un petit moment avant que ces question ne surgissent c est plus compliqué de ne pas répondre. Comment faites vous dans cette situation pour ceux et celles qui sont dans le même cas que moi ?
Ma première réponse est vague : "Je n'ai pas beaucoup d'expérience." Ensuite, si le mec veut en savoir plus et que j'en ai une opinion favorable, je précise que je n'ai jamais eu de rapports sexuels.
Stella a écrit : 12 nov. 2021, 01:20Honnêtement je sais que je n'arriverai pas à mentir et à m'inventer une vie amoureuse, et puis je n'ai pas envie d'être dans le faux de toute façon.
Il ne faut pas. Quatre possibilités :
1. Le mec réagit bien : :heart_eyes:
2. Le mec réagit mal : très bien, tu évites de perdre ton temps avec une personne qui n'en vaut pas la peine.
3. Tu ne dis pas la vérité et lorsque le mec la découvre, il réagit bien : entre temps, tu te seras mis la rate au court-bouillon pour rien.
4. Tu ne dis pas la vérité et lorsque le mec la découvre, il réagit mal : tu as perdu ton temps avec une personne qui n'en valait pas la peine.
Stella a écrit : 12 nov. 2021, 01:20 Mais d'un autre côté je n'ai pas envie de balancer la vérité à qq que je ne connais pas encore et en qui je n'ai pas forcément confiance.
Faut-il avoir confiance pour révéler ce genre de choses ? De quelle façon pourrait-il te trahir ? Bon : s'il te faut vraiment lui faire confiance, alors dis-lui qu'aborder ce sujet maintenant te semble prématuré. Il est vrai qu'en lui disant cela il se doutera de quelque chose. Le langage a de ces pièges...
Stella a écrit : 12 nov. 2021, 01:20Donc voilà, je ne sais pas en fait à quel moment avouer un peu le pot aux roses (car clairement en admettant que je n'ai jamais été en couple, bah directement on peut déduire que je suis vierge).
Ce n'est pas un crime, tu n'as rien à avouer.
KaZaN aime ça
par KaZaN
Homme de 33 ans non vierge
#240540
J'aime la réponse de Valsiny (au point de l'écrire et de ne pas juste appuyer sur "j'aime"). Les Sdr je comprends bien leur succès et leur utilité, je ne les rejette pas en bloc, mais je ne les aime pas quand même, ça pue la "market place". Toutes mes rencontres se sont faites naturellement, et je trouve ça quand même beaucoup plus beau en soi. Même si la phase "interrogatoire" vient quand même, elle est moins directe.
par Mystique
Femme de 27 ans vierge
#240553
Merci d'avoir soulevé cette question Stella

Pou ma part, je fais face au même dilemme.
Je suis mal à l'aise lorsqu'on le sujet de conversation glisse sur ce terrain là.

Idéalement, j'aimerais être capable d'en parler de manière décomplexée, car je suis persuadée que ce n'est ni "anormal" ni une "tare" de ne pas avoir d'expérience.
De plus comme d'autres membres l'ont soulevé cela permet assez rapidement de faire la "sélection" :wink:

Mais à la fois, mon inexpérience relève d'un sujet intime pour moi et je me vois mal le partager avec une personne que je considère encore comme une inconnue :sweat:

Il me semble que pour mon ex copain (avec lequel on était pas allés plus loin que des bisous et des câlins) j'avais paniqué et répondu "oui" à la question "as-tu embrassé quelqu'un" :joy: :joy: :joy:
Avec du recul, je n'airais pas du tout faire ça et la vérité n'aurait strictement rien changé à la chose mais bon haha
Avatar de l’utilisateur
par katsanka
Femme de 28 ans vierge
#240670
Je trouve que c’est une question très interessante que tu poses là et qui m’a fait réfléchir pas mal au début (étant sur les sites de rencontre depuis approximativement le début de l’été). Je suis devenue à l’aise avec ça et je vais essayer de développer un peu ce « cheminement » même si ce qui a marché pour moi ne fonctionnera pas forcément pour d’autres. :neutral_face:
Déjà, j’ai réussi - en amont - à me détacher (et je pense que ça m’a aidé) de ça. A voir cette « inexpérience » comme un fait sans y attacher trop de choses ou autre ou me projeter dans le négatif (comme je le faisais beaucoup avant :’) )
Ce que j’ai commencé à faire c’est que… je l’annonce assez « vite » au niveau de l’échange. Comme ça, si ça fait bloquer le mec on s’arrête là avant d’avoir pu s’attacher au final. Aussi, personnellement, ça me « rassure » car ce que je recherche chez un éventuel partenaire c’est de la bienveillance de ce côté là, être sur qu’il accepte ou alors qu’il y est indifférent, que ce n’est pas important ou quoi pour lui.
Généralement, soit il ou je pose la fameuse question : « Qu’est-ce qui t’amènes sur l’appli ? Qu’est-ce que tu recherches ? » (ce qui reste assez général du coup, pas trop axé sur le nombre de relations ou autre). Et j’explique ce que je recherche donc et j’avoue que j’ai jamais été en couple (je ne balance pas le mot « vierge » mais je sous entend très fortement du coup :kissing: )
La seule chose que je peux dire c’est que pour moi la vision du gars vis à vis d’une « inexpérience » potentielle est de toute façon très, très importante et je pense que c’est ce qui m’a aidé à en parler facilement. Comme l’a évoqué Valsiny, ça permet de pouvoir voir la réaction du gars facilement et je pense qu’en parler assez tôt n’est pas trop grave (même si chacun sa perception des choses bien sur !) et ça permet vraiment de plus se prendre la tête pour ça après et de faire le tri parmi les types qui bloqueraient sur ça !
Après, on peut aussi l’annoncer plus tard et de toute façon si le gars ne réagit pas bien eh bien… désolée mais ce n’était pas un type bien et y en aura (j’en ai rencontré plusieurs :blush: ) qui seront certainement plus compréhensifs par rapport à ça !