Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
Avatar de l’utilisateur
par Ange0881
Femme de 40 ans non vierge
#245131
Vous ne savez même pas ce que le gynéco vous fera, vous n'y êtes jamais allé, donc pourquoi tout de suite, vous le voyez vous introduire des trucs ? Si vous lui dites que vous êtes vierge, je sais pas pourquoi mais je me dis qu'il mettra rien en vous, et qu'il fera autrement :unamused:
Non mais sinon, ne faites rien, restez comme ça, n'allez pas voir de gynéco, ou de médecin, je suis sur que ça va s'arranger tout seul :expressionless:
Avatar de l’utilisateur
par jujue
Femme de 34 ans non vierge
#245135
Sans vouloir lancer de débat, j'étais allée voir une gynécologue quand j'avais genre 20 ans et lorsque j'étais encore vierge car j'avais une mycose. Elle m'a fait un examen avec speculum (après avoir eu une réaction pas hyper bienveillante au fait que je lui dise que j'étais vierge). Elle m'a dit qu'elle avait utilisé un spéculum pour enfant, mais elle m'avait fait mal quand même, et je m'étais vraiment sentie comme une enfant pour le coup. Bref, cet examen n'a rien apporté à ma mycose et j'ai vraiment détesté cette première visite chez un gynéco.

Le fait d'avoir mal en se masturbant et en étant vierge n'est pas forcément signe d'un problème. Tout ça pour dire que Kayaka est libre de décider ce qu'elle veut faire sans jugement ni lire des réponses agressives et que le médecin sera toujours là si elle décide de consulter parce que ça perdure ou que ça l'inquiète.
Sinon il y a aussi l'option sage-femme... si jamais tu es plus à l'aise. J'ai entendu dire des choses positives, des jeunes filles qui ont reçu un meilleur accueil et une meilleure écoute que chez des gynécos (souvent totalement débordés parce qu'il n'y en a pas assez). Après, comme toujours, tout dépend de sur qui on tombe mais c'est une option à laquelle on ne pense pas toujours.
Et d'ailleurs, tu as le droit d'aller voir un médecin / une sage-femme juste pour en discuter. Tu n'es pas obligée d'accepter un examen, peut-être que d'en parler te rassurera suffisamment ou peut-être même qu'après en avoir parlé tu te sentiras prête pour un examen parce que la personne va t'expliquer pourquoi elle pense que c'est mieux de le faire et t'aura mise en confiance.
Avatar de l’utilisateur
par Ange0881
Femme de 40 ans non vierge
#245136
Dans ces cas là, si le gynéco veut mettre un truc et que vous voulez pas, vous pouvez pas refuser ? C'est une vraie question, parce que je me dis qu'il doit être possible de lui dire non, que ça vous fait peur ou autre.

Par contre, depuis quand pour une mycose on enfonce un speculum ? :neutral_face: Je pensais en avoir une, et aucun médecin m'a fait ça pour vérifier.
Avatar de l’utilisateur
par jujue
Femme de 34 ans non vierge
#245137
Ange0881 a écrit : 02 août 2022, 17:13 Dans ces cas là, si le gynéco veut mettre un truc et que vous voulez pas, vous pouvez pas refuser ? C'est une vraie question, parce que je me dis qu'il doit être possible de lui dire non, que ça vous fait peur ou autre.

Par contre, depuis quand pour une mycose on enfonce un speculum ? :neutral_face: Je pensais en avoir une, et aucun médecin m'a fait ça pour vérifier.
Elle a simplement "profité" de cette consultation pour faire un premier examen (sans rapport avec la mycose). Après, en soi, s'il y a besoin d'un prélèvement pour s'assurer que c'est une mycose et pas autre chose, ça peut-être pertinent de faire un examen... mais ce n'était pas mon cas ce jour-là.

Oui, c'est ton corps, tu peux refuser. A l'époque, je n'ai pas remis en question la pratique du médecin que j'allais voir et je l'ai laissée faire sans trop savoir à quoi m'attendre. En soit, elle n'a pas commis de crime, elle m'a juste fait un examen et j'aurais pu m'y opposer.

C'est pour ça que l'option consultation sans examen, juste pour en discuter, peut-être une option aussi pour Kayaka. En tout cas, c'est une proposition d'idée de plus, si ça peut la rassurer.
Dernière modification par jujue le 02 août 2022, 17:21, modifié 1 fois.
par Roulian
Homme de 44 ans non vierge
#245138
Sur la question des consultations médicales, mon opinion initiale était d'accorder toute ma confiance dans le corps médical. Puis, j'ai accompagné un certain nombre de fois mon ex-compagne pour des consultations de différentes natures, elle n'était pas du tout rassurée pour ne pas dire morte de trouille, et j'ai halluciné - et pas qu'une fois - au vu du manque d'empathie et de professionnalisme des gens auxquels elle a malheureusement eu affaire. Alors, je ne dis pas du tout qu'il ne faut pas consulter car je continue de penser que d'avoir affaire à un médecin est quelque chose d'utile voire primordial, mais je comprends très bien celles et ceux qui y vont à reculons, et je pense qu'il est très important de trouver une personne digne de confiance car c'est malheureusement la réalité que l'on peut croiser des gens qui n'ont rien compris à leur rôle d'accompagnement et de bienveillance :fearful:
Avatar de l’utilisateur
par jujue
Femme de 34 ans non vierge
#245139
Roulian a écrit : 02 août 2022, 17:21 Sur la question des consultations médicales, mon opinion initiale était d'accorder toute ma confiance dans le corps médical. Puis, j'ai accompagné un certain nombre de fois mon ex-compagne pour des consultations de différentes natures, elle n'était pas du tout rassurée pour ne pas dire morte de trouille, et j'ai halluciné - et pas qu'une fois - au vu du manque d'empathie et de professionnalisme des gens auxquels elle a malheureusement eu affaire. Alors, je ne dis pas du tout qu'il ne faut pas consulter car je continue de penser que d'avoir affaire à un médecin est quelque chose d'utile voire primordial, mais je comprends très bien celles et ceux qui y vont à reculons, et je pense qu'il est très important de trouver une personne digne de confiance car c'est malheureusement la réalité que l'on peut croiser des gens qui n'ont rien compris à leur rôle d'accompagnement et de bienveillance :fearful:
Tout à fait, certains gynécos sont brutes... c'est pour ça que je parlais des sage-femmes et puis il est possible de lire les avis avant (ce que je fais toujours) et de décider de refuser un examen si on sent que la personne en face n'est pas du tout douce / ne va avoir aucune empathie ou ne pas prendre en considération qu'on puisse être anxieuse à l'idée de l'examen.

Après, il y a de tout et il ne faut pas partir du principe que ça va mal se passer. Le bouche à oreille fonctionne bien pour trouver un bon médecin, il y a les avis en ligne... bref, on peut trouver quelqu'un de bien :)
Dernière modification par jujue le 02 août 2022, 17:25, modifié 1 fois.
Amaz, Kayaka aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Ange0881
Femme de 40 ans non vierge
#245140
Roulian a dit quelque chose de bien, pourquoi ne pas y aller avec quelqu'un pour être plus en confiance ? Genre une mère ou une amie, après je pense que tu es cachée, que personne te verra, mais ça peut aider, elle peut aussi poser des questions, surtout une mère pour être sûr que tout se passe bien.
par Kayaka
Femme de 22 ans vierge
#245142
Ange0881 a écrit : 02 août 2022, 16:04 Vous ne savez même pas ce que le gynéco vous fera, vous n'y êtes jamais allé, donc pourquoi tout de suite, vous le voyez vous introduire des trucs ? Si vous lui dites que vous êtes vierge, je sais pas pourquoi mais je me dis qu'il mettra rien en vous, et qu'il fera autrement :unamused:
Non mais sinon, ne faites rien, restez comme ça, n'allez pas voir de gynéco, ou de médecin, je suis sur que ça va s'arranger tout seul :expressionless:
Jamais été ? Raccourci un peu rapide :sweat_smile:

Premier rendez vous à 14ans et dernier à 20ans.
Avatar de l’utilisateur
par Tanky
Femme de 25 ans vierge
#245181
Kayaka a écrit : 01 août 2022, 18:19 Bonsoir/jour,

Quand ma libido atteint son max, je me masturbe sauf que j’arrive jamais à mettre plus d’un demi doigts parfois ça se bloque complètement.. :sweat_smile:

J’essaye entre 0 et 3 fois par mois. Là je l’ai fait que 2 ou 3 fois cette année par exemple.. sans compter que ça fait mal quand je le fais mais quand je mouille en continue sur plusieurs jours je me dis c le seul moyen de stopper... :grimacing:

Parfois je veux perdre ma virginité comme ça je me dis c’est réglé sauf que quand j’ai l’occasion ma petite voix en tête me dis attends t’as pas attendu tout ce temps pour le faire avec un inconnu ! :sweat:

Les coups de déprimes passagers aussi me donne envie de me masturber + sauf que j’y arrive encore moins :mask:

Si vous avez des conseils, je les prends tous ! :wink:
Salut,

Permet moi de t'offrir mes quelques enseignements en matière de masturbation ^^

_ Si tu te masturbes, si ce n'est pas le cas, commence avec ton clitoris, car c'est la pointe du plaisir et ça t'aidera à te détendre
_ Comme proposez dans un autre commentaire, il ne faut pas hésiter à utiliser du lubrifiant, ça t'évitera de blesser inutilement
_ Je te conseille vraiment de regardé un porno ou un film érotique pour aider à te détendre et pour augmenter l'excitation
_ La masturbation est assez psychique au final, si tu es stressé ou trop concentré sur quelque chose, ça ne va pas aller. Il te faut te mettre en condition totale, fantasmer, regardé un truc existant... Si tu te focalises sur le fait que ça ne rentre pas, tu vas stresser encore plus
_ Il faut vraiment y aller par étape et en douceur
_ Si jamais il existe des mini vibro ou mini G***, ça peut faire la taille d'un doigt
_ Je te conseille vraiment de resté sur le clitoris quand tu as envie, ça calme bien plus qu'avec les doigts.
_ Change de position plusieurs fois pour en trouvé une où tu n'es pas à l'aise
_ La masturbation est un apprentissage de son corps, il faut commencer avec douceur et apprendre petit à petit. Si les doigts ne rentrent pas, ça rentrera une autre fois, quand tu seras plus à l'aise
_ Il existe des livres sur la masturbation, je te conseille de te tourner vers eux ;)

Du reste, je te dirai, tu n'as pas perdre ta virginité parce que "au moins c'est fait basta !", fait le vraiment pour toi, pour quand tu le voudras vraiment. Je pense que la perte de virginité est une question de patience également et qu'il ne faut pas le faire pour le faire, mais pour soi :)

Aussi, je ne te dirai pas d'aller voir un gyneco, tu peux aller en voir un.e pour en parler mais je te dirais aussi d'aller voir un sexologue qui t'expliquera bien mieux que moi pour la masturbation sinon et peut t'aider à te guider avec ton corps :)

Et à notre camarade plus haut, oui, on sait que le frottis c'est important, mais il n'est pas facile pour tout le monde de serrer les dents quand on est assis, les jambes écartées, à recevoir un spéculum, surtout quand on est vierge (même s'il existe des outils plus petit)
Et d'ailleurs, je pense que des examens ne sont pas nécessaires selon moi, plutôt un apprentissage de son corps, je penserai :)

Si jamais tu veux parler plus intimement du problème, tu peux me contacter en message privé, y a pas de souci ;)
par Kayaka
Femme de 22 ans vierge
#245206
Hey, merci d'avoir pris le temps de répondre déjà ! :blush:

- En fait je découvre plus que ce que je me fais du bien parfois ça m'arrive de me tromper de trou :sweat_smile:
- merci je vais en acheter des que j'ai un salaire lol !
- alors le porno m'intéresse pas et quand je regarde un film erotique ça me fait rien à part effet somnifère :laughing:
- Pour le sexologue je n'y ai jamais vraiment pensé mais sinon effectivement très bonne idée !

Puis le problème est que je + viellis - j'ai le temps d'être exigeante mais inversement je le suis + :smiley:

Merci pour tes conseils :)