Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
par Jean
Homme de 33 ans non vierge
#251053
Bonjour à toutes et tous !
Je re retrouve ici, après plus de 6 ans d'absence, je ne sais pas si certaines ou certains se rappellerons de moi. Je viens partager mon recul sur mon ancien statut de VT en espérant que d'autres s'y reconnaitrons.

Alors pour faire un historique je m'étais inscrit ici en 2015 à 24 ans, à ce moment j'avais une expérience quasi nulle avec les filles : j'étais déjà tombé amoureux plusieurs fois mais ça n'était jamais réciproque, je n'avais jamais embrassé de fille ni rien fait de sexuel. J'avais par contre déjà eu quelques "date", mais à chaque fois j'étais vraiment dérangé par le manque de feedback que me donnait mes partenaires : elle arboraient toutes une espèce de "poker face" et impossible de savoir si elles passaient un bon moment :sweat_smile: du coup j'osais pas trop me lancer.

Fin 2016 j'avais rencontré une fille qui de prime abord ne m'intéressait pas : je la trouvais sympa et mignonne mais vraiment trop jeune : j'avais 25 ans et elle 18 :blush:
Au début on s'était dit qu'on avait une relation du genre grand frère /petite soeur car on avait trop de différence d'age, et puis finalement après quelque mois j'avais réalisé qu'elle cherchait clairement à initier un rapprochement physique.
A l'époque j'avais souvent partagé mes inquiétudes et questionnements sur ce forum, et puis finalement elle et moi avions fini par coucher ensemble, les 2 première fois ont été des catastrophes : malgré tout les efforts de ma partenaire je n'arrivais pas à maintenir une érection, je réfléchissais beaucoup trop, je me mettais beaucoup trop la pression et j'étais super stressé. La troisième fois a été une sorte de déblocage qui a permis d'entamer avec elle une vie sexuelle que je jugeais satisfaisante de mon coté.

Je ne l'avais pas informé de mon statut de VT car j'avais beaucoup trop honte : elle avait 7 ans de moins que moi et avait pourtant plusieurs années d'expérience derrière elle. Nous sommes restés ensemble de 2016 à 2021 et je ne lui ai jamais avoué ce détail, et je ne pense pas qu'elle l'ait deviné. A 2 reprises au cours de la relation j'ai envisagé de lui en parler, notamment une fois ou dans une série Netflix un mec de 25 ans avouait être puceau, j'avais profité de la scène pour dire en plaisantant "t'imagines, 25 ans c'est l'age que j'avais quand on c'est rencontrés, comment tu aurais réagi si j'avais été puceau ?" . Elle avait éclaté de rire et avait dit qu'elle aurait fuit ! J'ai enterré à ce moment là l'idée de lui avouer mon secret :unamused:

Durant toutes ces années de relation j'étais heureux avec elle, jusqu'à 2021 ou j'ai eu un gros doute sur sa fidélité, j'ai alors subtilisé son téléphone pour espionner ses messages, et j'ai découvert que durant notre relation elle avait eu non pas un, mais trois amants ! :rage: Elle en parlait ouvertement à ses sœurs et ses amies, et à chaque fois elle justifiait son comportement en indiquant que j'étais vraiment trop nul au lit :sob:

Evidemment quand je l'ai confrontée à mes découvertes on s'est séparés. Depuis environ 2 ans par moment je cherche à me remettre en couple, mais c'est très compliqué : le fait avoir eu une relation longue ne m'a pas appris à déceler les signaux faibles qui montrent l'intérêt chez les femmes, et puis quand par miracle je suis sur le point de passer au lit avec une femme je panique et m'esquive systématiquement en disant qu'en fait j'ai pas envie, ce qui est toujours très mal pris par la gent féminine :disappointed:

J'en suis à un point ou je me demande si j'ai vraiment envie de rencontrer quelqu'un et me remettre en couple. Ou alors une relation asexuelle dans un premier temps ou on vis ensemble, se raconte nos journées, passe des week end et vacances ensemble mais rien de sexuel. Et puis j'imagine qu'une fois que je me sentirai en confiance j'aurai surement envie de plus
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 33 ans vierge
#251056
Hello,

C'est super intéressant d'avoir ton historique,

Je suis sincèrement navré pour ce que tu as vécu, certain te diront que ça ne se fait pas de fouiller dans le téléphone, mais disons qu'il y a prescription. En tout cas, ça ne me plait pas le fait qu'elle a joué à un double jeu avec toi, certes, vous ne sembliez pas être officiellement en couple (si je ne me trompe pas) mais un peu de respect ça ne fait jamais de mal.

Je suis désolé que tu sois tombé sur un message qui indique que tu étais selon elle ''nul au lit'', j'imagine que cela a dû beaucoup te toucher, il faut dire que ça touche directement à l'estime de soi ce genre de remarque à la noix !, ça peut s'avérer terriblement blessant et j'espère que ce n'est pas à causse de cette histoire que tu as du mal à te projeter à nouveau dans une relation, si oui, peut-être qu'une aide afin de digérer cette mésaventure pourrait te faire du bien ? (c'est juste une petite suggestion).
Et puis quand par miracle je suis sur le point de passer au lit avec une femme je panique et m'esquive systématiquement en disant qu'en fait j'ai pas envie
Ça pourrait une piste intéressante à explorer, comprendre pour quelles raisons tu paniques au moment d'un rapprochement intime.
se raconte nos journées, passe des week end et vacances ensemble mais rien de sexuel. Et puis j'imagine qu'une fois que je me sentirai en confiance j'aurai surement envie de plus
C'est plausible que tu es probablement besoin de te sentir en confiance avant de passer à l'acte, ça ne me semble pas du tout délirant et surtout au vu de ton passé.
par Jean
Homme de 33 ans non vierge
#251061
Azrael a écrit :
Jean a écrit : 22 mai 2023, 18:37 jusqu'à 2021 ou j'ai eu un gros doute sur sa fidélité,
Qu'est-ce qui t'a fait deviner si c'est pas indiscret?
Et bien d'un coup elle semblait parfaitement maitriser des pratique qu'on avait jamais faites avant. Et surtout j'ai découvert une boite de préservatifs entamée dans sont sac, mais pas la marque qu'on utilisais ensemble

Ajouté 3 minutes 14 secondes après :
Amaz a écrit :Hello,

C'est super intéressant d'avoir ton historique,

Je suis sincèrement navré pour ce que tu as vécu, certain te diront que ça ne se fait pas de fouiller dans le téléphone, mais disons qu'il y a prescription. En tout cas, ça ne me plait pas le fait qu'elle a joué à un double jeu avec toi, certes, vous ne sembliez pas être officiellement en couple (si je ne me trompe pas) mais un peu de respect ça ne fait jamais de mal.

Je suis désolé que tu sois tombé sur un message qui indique que tu étais selon elle ''nul au lit'', j'imagine que cela a dû beaucoup te toucher, il faut dire que ça touche directement à l'estime de soi ce genre de remarque à la noix !, ça peut s'avérer terriblement blessant et j'espère que ce n'est pas à causse de cette histoire que tu as du mal à te projeter à nouveau dans une relation, si oui, peut-être qu'une aide afin de digérer cette mésaventure pourrait te faire du bien ? (c'est juste une petite suggestion).
Et puis quand par miracle je suis sur le point de passer au lit avec une femme je panique et m'esquive systématiquement en disant qu'en fait j'ai pas envie
Ça pourrait une piste intéressante à explorer, comprendre pour quelles raisons tu paniques au moment d'un rapprochement intime.
se raconte nos journées, passe des week end et vacances ensemble mais rien de sexuel. Et puis j'imagine qu'une fois que je me sentirai en confiance j'aurai surement envie de plus
C'est plausible que tu es probablement besoin de te sentir en confiance avant de passer à l'acte, ça ne me semble pas du tout délirant et surtout au vu de ton passé.
Malheureusement on était vraiment officiellement en couple : pacsés, appart en commun et tout.
C'est sur que ma mésaventure avec mon ex joue grandement sur mes peurs actuelles, j'ai envisagé une fois d'aller voir un sexologue, et quand j'ai vu les délais d'attente le prix de la consultation, non pris en charge par la sécu, je me suis ravisé
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 33 ans vierge
#251066
par miracle je suis sur le point de passer au lit avec une femme je panique et m'esquive systématiquement en disant qu'en fait j'ai pas envie, ce qui est toujours très mal pris par la gent féminine
Par curiosité, je vouais avoir une petite précision, tu veux dire quoi par ''c'est mal pris par la gent féminine'', tu veux qu'elles sont frustrées à ce moment-là ?, mais j'ai envie dire que dans le cas contraire, ce serait aussi le cas, si une femme annonce que finalement ça ne lui donne plus envie d'avoir un moment intime le mec serait frustré mais ceci dit, c'était ton droit le plus absolu ! :)

C'est en ça que consiste le consentement, on peut très bien avoir envie à l'instant T et ne plus avoir envie à l'instant Z. A TOUT moment, on peut cesser (homme ou femme) des relations intimes.
ReMoi aime ça
par Jean
Homme de 33 ans non vierge
#251093
Amaz a écrit :
par miracle je suis sur le point de passer au lit avec une femme je panique et m'esquive systématiquement en disant qu'en fait j'ai pas envie, ce qui est toujours très mal pris par la gent féminine
Par curiosité, je vouais avoir une petite précision, tu veux dire quoi par ''c'est mal pris par la gent féminine'', tu veux qu'elles sont frustrées à ce moment-là ?, mais j'ai envie dire que dans le cas contraire, ce serait aussi le cas, si une femme annonce que finalement ça ne lui donne plus envie d'avoir un moment intime le mec serait frustré mais ceci dit, c'était ton droit le plus absolu ! :)

C'est en ça que consiste le consentement, on peut très bien avoir envie à l'instant T et ne plus avoir envie à l'instant Z. A TOUT moment, on peut cesser (homme ou femme) des relations intimes.
Et bien j'ai l'impression que c'est plus ou moins admis qu'une femme puisse ne pas avoir envie à un moment donné, et personne ne va lui en tenir rigueur.
Alors que pour un mec, c'est assez mal vu, c'est comme si un mec devait être toujours pret, à disposition pour satisfaire sa femme.

Si un mec dit "non j'ai pas envie" ne serait ce qu'une seule fois, il est probable que la femme se désintéresse définitivement du mec.
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 38 ans non vierge
#251097
A vrai dire, dans le cadre d'un couple qui dure depuis quelque temps, les femmes comme les hommes, sont généralement assez compréhensifs si l'autre n'a pas envie à l'instant T, dit qu'il est fatigué ou autres.

Dans le cadre d'une nouvelle rencontre, disons que les mecs ont davantage une réputation de chasseur/demandeur (voire la réputation d'être très portés sur la chose, ou d'essayer de se glisser n'importe où), tandis qu'une femme est plus communément considérée comme celle qu'on essaye de séduire. Dans une telle situation, il est logique que les femmes le prennent d'autant plus mal en cas de refus, et quand tu dis "j'ai pas envie" alors que vous ne l'avez encore jamais fait, avant même d'avoir touché/découvert son corps dire que tu n'as déjà pas envie, pour le coup, c'est encore moins étonnant qu'elles le prennent mal, on peut largement s'y attendre. C'est souvent moins une question d'exiger qu'on soit à leur disposition, que le fait de s'en prendre un coup à son estime de soi.

Si tu paniques, en l'occurrence il n'est peut-être pas si vrai que tu n'as pas envie, peut-être qu'il serait plus productif, de dire que tu préfères que vous vous connaissiez mieux avant.


Pour en revenir à la nana, j'imagine qu'elle n'a pas franchement essayé de discuter et résoudre le problème (quand ce n'est pas vu comme extrêmement satisfaisant, il y a souvent peu de progrès sans dialogue), et donc que ça l'arrangeait bien au final d'aller voir ailleurs, que c'était partiellement, une bonne petite excuse.

Perso, si quelqu'une me disait qu'elle aurait fui direct devant un vierge de 25 ans, j'aurais bien du mal à me voir continuer une relation sérieuse, en ce qui me concerne ce genre de choses n'est jamais anodine, ça révèle un manque d'humanité et de compréhension, qui a toutes les chances de réapparaître sur d'autres sujets et d'annoncer la fin, c'est mon avis.
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 33 ans vierge
#251108
Cette logique de l'attente, on l'a retrouve aussi beaucoup sur les SDR, je me suis inscrit (juste par curiosité) sur un SDR et cette notion de l'attente est très prégnante, à chaque message, c'est écrit ''venez me parler'', sans être aucunement myosine ou quoi, mais en tout cas, pour ce qui est des SDR, les femmes arborent une forme de passivité, c'est à l'homme d'être proactif.

Après IRL peut-être que la donne chance et qu'il puisse arriver que les femmes soient plus proactives. C'est probablement aussi culturel, ce n'est pas le cas partout dans le monde, il y a sans doute des pays à travers le globe ou ce n'est pas ainsi que ça se passe ou les rôles sont plus hétérogènes.

Cette passivité ça complique d'autant plus les rencontres je trouve ^^
Avatar de l’utilisateur
par RenarRelou
Homme de 33 ans vierge
#251136
Bonjour Jean.

Je suis vraiment désolé pour cette expérience que tu as vécue et les conséquences que ça a sur tes rencontres aujourd'hui.
Je n'ai pas du tout le même parcours que toi, mais je me suis toujours imaginé avertir que je suis vierge avant un premier rapport. Ça peut ajouter de la pression à l'autre de savoir que c'est la première fois de son compagnon, mais ça enlève aussi un brin d'ambiguïté. En tout cas, c'est une chose que je me suis dite après avoir écouté un podcast de Minuit 69 sur le sujet : https://www.radiokawa.com/episode/minuit-69-3/
Reste à voir si j'y arriverais vraiment le moment venu.

Après, je n'y connais probablement pas grand-chose et j'espère ne pas paraître pénible en te disant ça, surtout vu les difficultés que tu as dû affronter. Je comprends tout à fait que tu n'aies pas souhaité en parler.
Le conseil d'Azrael de dire que tu as besoin de plus de temps pour connaître la personne me semble être très bon.

Amaz a écrit :Cette logique de l'attente, on l'a retrouve aussi beaucoup sur les SDR, je me suis inscrit (juste par curiosité) sur un SDR et cette notion de l'attente est très prégnante, à chaque message, c'est écrit ''venez me parler'', sans être aucunement myosine ou quoi, mais en tout cas, pour ce qui est des SDR, les femmes arborent une forme de passivité, c'est à l'homme d'être proactif.
C'est vrai que je ne me suis jamais posé la question car ça me semblait "normal" dans la société dans laquelle on vit. Qu'il faut accepter le consensus général et tout.
Après, j'ai déjà reçu quelques messages de femmes sur les SDR. C'est peut-être moindre que du côté des femmes qui reçoivent des messages d'hommes, mais ça montre qu'il y a de l'activité. Et je pense être aussi un peu en position d'attente quand on lit ma description sur ces sites. :sweat_smile:
Amaz aime ça
par oSRy
Homme de 38 ans vierge
#253357
Bonjour Jean, rassurant de te lire . Je suis dans le même cas où tu étais il y a 6 ans, à la différence que ma compagne est au courant que je suis puceau et l'a accepté sans me mettre de pression, du moins au début de notre relation. Mes premières tentatives de pénétration ont été un échec total et maintenant je me mets une énorme pression à chaque fois come.cela semblait être ton cas, j'en suis à un point où je n'essaie plus depuis des mois et ça met une grosse tension dans notre couple. Trois ans et demi que nous sommes ensemble et les seuls rapports que nous avons s'arrêtent aux préliminaires. Je serais curieux de savoir comment tu as fait pour passer outre la pression que tu te mettais toi-même et arriver à avoir des rapports "normaux"