Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
Avatar du membre
Par Yellenah

Femme de 30 ans non vierge
#216517
Bonjour Marta,

Je trouve que tu es dure envers lui et que tu lui prêtes beaucoup d'intentions qu'il n'a pas forcément. J'ai l'impression que tu surinterprètes tous les signes.
Visiblement ce garçon a été patient et respectueux envers toi et s'il te confie des choses difficiles et personnelles, c'est qu'il doit avoir un minimum d'estime et de confiance en toi.
Peut-être que lui-même n'est pas très au clair avec ce dont il a envie non plus mais je ne suis pas certaine qu'il ne veuille que du sexe.


Chaque relation est différente... Et un couple ce n'est pas forcément 2 personnes qui sont ensemble en permanence et font tout toutes les 2. À toi de voir ce qui te convient et ne te convient pas dans cette relation et d'accepter ou non de le revoir ou de continuer à échanger avec lui mais je ne crois pas que lui affirmer de but en blanc qu'il ne veut que du sexe soit vraiment une bonne idée.
M'est avis que l'un comme l'autre vous ne savez pas vraiment ce que vous voulez et que ce n'est pas juste à cause de lui.
Pourquoi ne pas juste essayer de profiter des fois où vous êtes ensemble et voir où ça vous mène ?
Il n'y a pas besoin d'un "contrat" entre vous 2, c'est dans la durée que vous verrez si ça peut coller ou pas !
Par Marta

Femme de 34 ans non vierge
#216527
Le truc est que j'ai fait un blocage je crois quand je l'ai vu connectée sur ce site de rencontre le lendemain d'avoir couché avec lui pour la/ma première fois, comme si tout était aller trop vite. J'ai essayé de faire abstraction, j'ai reculé, à vouloir ne plus le revoir, puis je suis revenue. Il a dit que ça lui a fait peur mon côté girouette. Ce que je trouve normal. Mais j'attendais qu'il me montre quelques signes et je ne lui ai jamais dit que je l'avais vu sur le site pour pas qu'il me pense dans une psychose.
Et donc je suis revenue vers lui mais du fait d'avoir voulu arrêter et revenue, il était distant, par exemple il ne répondait pas à mes demandes quant à se voir, du moins comme s'il attendait ou réfléchissait et ça m'énervait. Et parallèlement bizarrement j'avais du désir pour lui. Alors il a eu peur de mes changements d'avis certes, mais aucun signe ne m'aider à ne plus craindre quoique ce soit ou lâcher prise. Je sais que je me pose trop de question et que je fais part de mes craintes trop tôt. Je crois que voilà, y'a eu un gros blocage le lendemain qui n'est jamais totalement parti et je ne peux même pas lui avouer.
On a parlé cet après-midi par message. Il me dit que contrairement à ce que je ne pense il ne cherchait pas que du sexe. Et je lui ai demandé ce qu'il cherchait alors, et il me dit apprendre à mieux me connaître. Mais pour ça, comme je lui ai dit, il aurait fallu partager des moments et être en demande à ça de son côté. Il met sur le dos aussi le fait de ses enfants, de sa dispo, que je n'ai pas de voiture. Après et bien, il a finit par me dire que l'on peut rester amis et il a ajouté que l'on était différent, que moi même je lui avais dit. Et me lance toujours des petites allusions quand même avec son humour. Je crois qu'en effet on ne sait pas trop ce que l'on veut tous les deux. Je lui ai dit que y'a eu comme un loupé quelque part. Après, bon, peut-être que même si je n'avais pas montrer mes doutes, ça n'aurait pas collé quand même. Bref, je suis dans l'apprentissage, à gérer les relations...c'est pas simple mes débuts !
Modifié en dernier par Marta le 08 déc. 2018, 18:21, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Par Anne

Femme de 33 ans vierge
#216529
Je partage l'avis de Yellenah qu'il ne souhaite pas forcément que du sexe du fait qu'il se confie à toi. Vous pouvez effectiffement essayer de vous revoir et voir où cela vous mène. C'est sans doute plus facile de se dire des choses en face que par messages interposés.



Petit moral en ce moment.
Et le déjeuner prévu est annulé. Cela me met le moral un peu plus en berne.
Avatar du membre
Par Anne

Femme de 33 ans vierge
#216537
Je suis en pleine réflexion. De ce fait, j'ai beaucoup de questions qui me viennent à l'esprit.

Pensez-vous que le fait de vivre encore chez ses parents (disons à un âge assez avancé) vous a empêché de vivre certaines expériences ?
Laura aime ça
Par LiPo

Homme de 25 ans vierge
#216539
Je crois que oui. Inconsciemment, on ne peut pas librement inviter qui on le souhaiterait chez soi, ni crier au téléphone jusqu'à 4H du matin, ou encore allumer la sono sans limite... non pas qu'on en ait forcément envie, mais rien que le fait de ne pas en avoir la "possibilité" est handicapant et nous paralyse dans notre évolution potentielle car on est cantonnés à rester sur les mêmes rails.

Disons que j'ai la sensation qu'on ne peut tout simplement pas "vivre normalement" sans avoir cette petite peur inconsciente d'être jugé par ses parents, de ne plus être le "petit" qu'on a été. J'ai l'impression que c'est ce qui m'arrive, sans que je m'en rende compte.

De plus, je crois qu'aux yeux des autres on ne parait pas forcément comme "normal" et ca les freine à venir vers nous.

De mon côté, c'était mon anniversaire hier. Une des périodes que je déteste le plus maintenant, car ca m'amène à comparer ma vie d'avant vs celle de maintenant. Il fut un temps où j'étais très à cheval sur les célébrations de ce genre, et le fait de voir que voilà...globalement plus personne ne prend la peine de me le souhaiter ou de prendre de mes nouvelles à cette occasion, me fait très très mal. Heureusement que mes parents sont là. (on en revient au problème du début de message, j'ai l'impression que le fait de vivre encore chez eux m'empêche de chercher à sociabiliser ailleurs et de casser ma routine confortable, car quelque part je me repose sur eux.)
Laura aime ça
Par salambo

Femme de 30 ans non vierge
#216540
Anne a écrit :Je suis en pleine réflexion. De ce fait, j'ai beaucoup de questions qui me viennent à l'esprit.

Pensez-vous que le fait de vivre encore chez ses parents (disons à un âge assez avancé) vous a empêché de vivre certaines expériences ?


Comme LiPo je pense que oui, en tout cas dans la société occidentale dans laquelle nous vivons (je dis ça car dans d'autres cultures il n'est pas rare de voir plusieurs générations habiter la même maison, mais en Europe ce n'est pas vraiment le cas).
Je rejoins LiPo lorsqu'il dit que cela nous empêche inconsciemment de faire des expériences car on a peur d'être jugé par ses parents. Te vois tu ramener un garçon rencontré en boite de nuit chez tes parents? C'est possible mais faut vraiment des parents cools et ouverts sur le sujet. Pareil inviter à diner à l'arrache des copains, boire toute la nuit et faire du bruit? Décider à 1h du mat de sortir dans un bar? C'est vraiment plus facile, de mon point de vue, de faire tout ça quand on est dans son chez soi :smile:
Laura aime ça
Avatar du membre
Par VACN

Homme de 25 ans non vierge
#216541
Anne a écrit :Pensez-vous que le fait de vivre encore chez ses parents (disons à un âge assez avancé) vous a empêché de vivre certaines expériences ?

Non, pas vraiment. C'était plus le fait d'en avoir honte qui me freinait, et non directement le fait de vivre chez eux. Bien sûr, ça limite un petit peu la liberté qu'on a, mais si peu...
Avatar du membre
Par Azrael

Homme de 32 ans non vierge
#216542
salambo a écrit :Te vois tu ramener un garçon rencontré en boite de nuit chez tes parents? C'est possible mais faut vraiment des parents cools et ouverts sur le sujet. Pareil inviter à diner à l'arrache des copains, boire toute la nuit et faire du bruit? Décider à 1h du mat de sortir dans un bar?

Bah au pire peut-être que toi tu peux aller chez le garçon, perso tout cela ne m'a jamais rien dit de toute façon (boire toute la nuit je pense que j'en ai assez vus vomir : d), sauf pouvoir faire du bruit la nuit.

Quoique j'écoutais tellement de musique à en avoir mal aux oreilles, et me couchais tellement à n'importe quelle heure quand ils étaient en vacs, que dans un sens j'étais soulagé quand ils revenaient, j'ai encore du mal à être raisonnable de moi-même de ce côté-là; à vrai dire il n'y a pas que des mauvais côtés, et pour ceux qui peinent à créer des liens pour voir du monde, ça peut empêcher de sombrer dans un sentiment de solitude extrême, là où peut-être on n'aurait pas plus de réussite.

Mais oui je crois que vivre chez ses parents à un certain âge finit par devenir un gros frein dans les relations, car il y en a qui vous écartent pour ce motif, et la peur que cela arrive avec un(e)tel(le) sème le doute en soi-même.

Et encore je trouve que ce n'est pas grand-chose, en comparaison du fait d'avoir des parents ou un parent inprésentables (PS imprésentables* :blush:).
Modifié en dernier par Azrael le 09 déc. 2018, 21:09, modifié 2 fois.
Par Marta

Femme de 34 ans non vierge
#216543
Anne a écrit :Je suis en pleine réflexion. De ce fait, j'ai beaucoup de questions qui me viennent à l'esprit.

Pensez-vous que le fait de vivre encore chez ses parents (disons à un âge assez avancé) vous a empêché de vivre certaines expériences ?


Alors tout dépend. Moi par exemple, je suis retournée chez ma mère à 32 ans pendant plus d'un an le temps de rebondir après un retour d'expatriation à l'étranger. Je devais tout recommencer. Je suis rentrée qu'avec des valises. Et rien m'attendait, ni job, ni vie sociale lol; j'avais tout laissé tout derrière moi.
Alors je me suis dit que tant que j'ai pas reconstruis des choses un minimum je n'envisagerai pas de rencontres.
Puis une fois que j'avais mon indépendance, je me suis sentie mieux pour aborder les rencontres. Je pense que le blocage vient de nous, on ne se sent pas à l'aise avec l'idée de vivre chez nos parents. C'est difficile de l'assumer nous même. Moi je sais que j'en parlais avec assurance que je vivais chez ma mère, expliquant que je reconstruisais ma vie. A mes rencontres même actuelles, j'ai dit que j'avais du revivre un an chez ma mère, et cela passe bien. Tout dépend comment on présente les choses et si on les assume. Et puis, aujourd'hui, je leur dit carrément, "et oui ça aurait pas été pratique pour l'intimité tout ça ;)" lol.
Moi je pense que tout dépend comment on présente les choses...
  • 1
  • 2291
  • 2292
  • 2293
  • 2294
  • 2295