Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
Par Amaz

Homme de 28 ans vierge
#215165
Quant à ton absence de tristesse, j'ai peut-être un début de réponse, une réponse à prendre avec des pincettes, mais il est dit (dans la culture populaire) que les phases reconnues durant un deuil et une rupture amoureuse sont relativement semblable. Mais j'écris qu'il faut le prendre avec des pincettes, car cela dépend évidemment de chaque individu. Et de la nature de la rupture, sur un commun accord ou non, etc.

Dans le deuil, les phases consiste en...

1. la phase de sidération pendant laquelle la mort de l'être cher n'est pas encore intégrée ; elle dure relativement peu de temps.
2 . la deuxième phase est celle des états dépressifs avec des manifestations de douleur physique (perte du sommeil et de l'appétit, boule dans la gorge, courbatures etc.), et de douleur mentale (manque de concentration, perte de confiance en soi). La durée de cette phase est variable selon chacun.
3. la phase de restructuration pendant laquelle on essaie de reprendre goût à la vie.

Et en matière de rupture amoureuse....

1. le déni : Cela fait tellement mal que, dans un premier temps, vous ne pouvez, vous ne voulez pas y croire. Il paraît inadmissible que votre amour ne soit pas ou plus réciproque.

2. Phase de dépression : (le mot "dépression" me paraît fort, mais tout dépend les individus j'imagine). Plus la réalité de la rupture prend corps, plus les émotions vous envahissent. le sentiment d'impuissance, la colère monte face au sentiment d'être injustement puni(e) par l'autre ou par la vie. Elle est aussi une défense contre la blessure narcissique. Inévitablement, il faudra faire face à la tristesse d'avoir perdu l'être aimé et parfois, à la détresse de la solitude. Tant que vous étiez ensemble le sentiment d'être deux vous donnait l'illusion d'être plus fort(e). Il était doux d'envisager l'avenir avec quelqu'un de cher auprès de vous. Avec la fin de votre histoire, vous retrouvez tous vos doutes sur vous-même, sur les possibilités de réaliser votre rêve de rencontrer "l'âme sœur", sur vos capacités à former un couple heureux et durable, etc.

3. Phase de reconstruction : Après avoir épuisé votre peine, un jour vient où vous ne voulez plus de la souffrance. Faire sienne de la décision de l'autre accélère l'entrée dans la phase de reconstruction.
Par Zanz

Homme de 27 ans non vierge
#215166
Bon courage, je suis sur que malgrès tout ces 10 mois t'ont beaucoup apporté et si vous vous etes quittés en bon termes avec ton ex tant mieux (c'est loin d'être toujours le cas). Prends ton temps et ne t'inquiète pas, la vie de célibataire n'a pas que du mauvais.
Pour ton commentaire sur la tristesse, c'est peut être normal si ça ne se passait pas très bien ces derniers temps et que la rupture te soulage en parti de ces problèmes
Amaz aime ça
Avatar du membre
Par VACN

Homme de 25 ans non vierge
#215172
@Amaz

La première étape, je l'ai vécue avant qu'on se sépare pour de bon ; on avait eu une discussion qui ressemblait à une rupture, mais on avait fini par se rabibocher brièvement. Du coup, ça fait bizarre.
Avatar du membre
Par VACN

Homme de 25 ans non vierge
#215177
Outre les pensées désagréables du style "je finirai tout seul", qui reviennent avec de la rancœur, je commence à me rendre compte que le sexe me manque.

Je n'ai pas oublié le thème du forum, bien entendu, et je n'oublie pas que beaucoup n'en sont pas encore là, mais je ne vois pas où en parler à part ici ; le contact, la tendresse, l'intimité, le plaisir du lâcher-prise, tout ça commence déjà à me manquer. Et ce n'est pas que de la nostalgie, purement intellectuelle, c'est carrément physique.
Amaz aime ça
Avatar du membre
Par katy81

Femme de 37 ans non vierge
#215205
Ça va passer... Tout le manque que tu ressens actuellement est équivalent à ton investissement passé.
Et dis toi qu'on ne refais pas les même erreur et surtout que les autres potentielles relations seront differentes. La méfiance est logique mais ça aussi ça passera.
Et finalement elle ne te correspondai pas donc rien ne présage que tes "critères" changent aussi, tu seras peut plus conciliant sur certains points ;)
Avatar du membre
Par VACN

Homme de 25 ans non vierge
#215214
katy81 a écrit :finalement elle ne te correspondai pas

Elle ne me correspondait plus, plutôt. Je ne suis pas le même qu'il y a un an, et c'est largement grâce à elle.
Amaz aime ça
Avatar du membre
Par VACN

Homme de 25 ans non vierge
#215679
Un petit post pour ventiler quelque chose qui m'embête.

D'un côté, je ressens le besoin d'essayer des relations plus légères (des plans fesse, en somme), sans pouvoir me l'expliquer. Et après tout, il n'y aurait pas de mal à ça.

Mais de l'autre, j'ai envie d'attendre de redévelopper des sentiments pour quelqu'un. Pas forcément l'amour fou, mais au moins un lien qui va au-delà de l'attirance sexuelle.

Entre les deux, mon cœur balance, d'un jour à l'autre, parfois plusieurs fois en une heure.

Peut-être qu'une relation du type "sex friends" serait une solution, mais c'est pas exactement le type de relation le plus facile à trouver...

D'autre part, ça ne fait qu'un mois que mon ex et moi ne sommes plus ensemble, et là aussi je suis partagé. D'un côté, je me dis que c'est trop tôt pour me remettre à chercher quoi que ce soit (sans obsession, bien entendu), que ce ne serait pas "décent", mais de l'autre j'ai le sentiment d'avoir fait le deuil de la relation et d'être prêt à reprendre les recherches.

C'est compliqué, les ruptures...
Amaz aime ça
Avatar du membre
Par deadwood

Homme de 42 ans non vierge
#215680
VACN a écrit : Et après tout, il n'y aurait pas de mal à ça.
Absolument aucuns entre adultes humains consentants :D
Si tu en à l'occasion ça peut surement être aussi des moments sympas à vivre et ça ne t’empêche pas dans le même temps de rechercher un truc plus sérieux et puis c'est pas rare qu'un plan initialement prévu pour une nuit se transforme en quelque-chose de plus durable.



VACN a écrit :Peut-être qu'une relation du type "sex friends" serait une solution, mais c'est pas exactement le type de relation le plus facile à trouver...
J'ai pas l'impression que ce soit si rare que ça non plus, cela dit ce genre d’expérience n'a pas que de bon coté, c'est souvent avec le sous titre "relation non exclusive" il faut être bien clair avec ça et être prêt à le supporter, ma première relation/histoire était de ce type, et je me suis vite aperçu que ça ne me convenait pas.
Cela dit une fois n'est pas coutume, ça peut valoir la peine de tester et de décider ensuite si ça te conviens ou pas !


VACN a écrit :D'autre part, ça ne fait qu'un mois que mon ex et moi ne sommes plus ensemble, et là aussi je suis partagé. D'un côté, je me dis que c'est trop tôt pour me remettre à chercher quoi que ce soit (sans obsession, bien entendu)...mais de l'autre j'ai le sentiment d'avoir fait le deuil de la relation et d'être prêt à reprendre les recherches.
OK

VACN a écrit : que ce ne serait pas "décent",
Bullshit t'est prêt, ou pas mais la décence à rien à voir avec ça.
Ca serait dommage de rater une belle histoire pour des réticences mal placées, il n'y a rien d’immoral à se relancer si tu le sent bien, ta relation précédente est finie tu ne lui doit pas une période d’abstinence réglementaire au titre de la bienséance, ne va pas te rajouter des barrières/difficultés supplémentaires la ou il n'y en a pas.


VACN a écrit :C'est compliqué, les ruptures...
oui :sweat_smile:
VACN, Pierre aime ça
Avatar du membre
Par katy81

Femme de 37 ans non vierge
#215698
Quand une relation se termine il n'y a pas de délai pour se remettre avec une autre personne.
Si l'amour te tombe dessus au coin de la rue ou à un café, une caisse de supermarché etc... tu vas pas faire marche arrière.
Si tu te sens prêt pourquoi pas, et si vraiment tu ne l'es pas et bien tu peux faire marche arrière. ça m'est arrivé aussi de me tromper de personne après ma rupture, pourtant tout faisait croire que c'était la personne faite pour moi ... et finalement non j'étais dans une sorte de brume qui brouille les sentiments et les attentes etc...
VACN aime ça
Avatar du membre
Par VACN

Homme de 25 ans non vierge
#215708
Par rapport à l'an dernier, je me sens un peu plus confiant avec les femmes. Je soutiens plus facilement le regard des inconnues (au lieu de détourner la tête d'un air gêné à chaque fois), je suis moins impressionné par celles que je trouve attirantes, au point d'arriver à leur parler normalement... Mais je n'ai toujours aucune idée de comment faire évoluer ces interactions vers plus de proximité, et encore moins de comment "passer en mode séduction". Bon petit copain, mais toujours pas doué pour en devenir un :joy:

En tapant ça, je me suis dit que c'est peut-être parce que je me mets encore des barrières, du genre "tu ne peux pas être attiré par une femme aussi vite, tu la connais à peine et tu lui as à peine parlé", "tu n'as pas le droit d'imposer tes émotions à une femme comme ça", etc. Et pourtant, la vérité c'est que certaines me plaisent d'emblée, juste par ce qu'elles dégagent (qui un regard espiègle, qui une attitude calme, qui un air "naturel", etc.) et que dans un monde idéal, je me lancerais, quitte à être rejeté. J'entrevois une solution, mais je n'arrive pas à la suivre.

C'est peut-être pas clair :sweat_smile:
Anne aime ça
  • 1
  • 95
  • 96
  • 97
  • 98
  • 99