Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
Par ludoch

Homme de 24 ans vierge
#212928
Maintenant, je vais vous parler des rencontres que j'ai faites.

Durant, mes oraux blanc, j'ai fait la connaissance d'une fille sublime. Quand, j'ai assisté à l'oral blanc de cette fille, je suis tombé sous son charme :heart_eyes: . Et, j'ai décidé de tenter quelque chose. Malheureusement, cette fille est partie avant que je ne puisse lui parler.
Comme, avec Marguerite, j'aimerais bien l'inviter à boire un verre.
Durant, les jours suivants j'esperais qu'elle reviendrait, mais ce ne fut pas le cas, je ne la revis plus.
Il fallait pourtant faire une tentative, connaissant son nom, j'ai fait une recherche sur facebook, et je l'ai trouvé.
J'ai regardé si elle était en couple, il n'y avait rien de marqué, il n'y avait pas non plus de garçon avec elle sur sa photo de profil.
On pouvait penser qu'elle était célibataire, j'ai alors envoyé un message.
Je lui ai avoué qu'elle était très mignonne et que j'aimerais bien l'inviter à boire un verre et faire plus connaissance.
Quelques heures plus tard, je reçu une réponse. Elle ne venait pas d'elle, c'était son copain :expressionless: .
Il m'a dit d'arrêter de sextoter sa copine sinon que j'allais passer un mauvais quart d'heure.
Une fin pour le moins inattendue. Mais, j'ai fait d'autres rencontres.

Pour passer le premier concours, je suis allé dans une ville que je ne connaissais pas, je suis rentré dans un bus et j'ai remarqué une belle blonde dans le bus.
Je me suis assis devant elle. Comme j'étais assez perdu j'en ai profité pour lancer la conversation. Je lui ai demandé si le bus allait bien vers tel magasin.
Elle m'a répondu très gentillement, et elle m'a prévenu à l’arrêt où il fallait descendre. C'était une rencontre fort sympathique.

Pour passer mon concours, j'ai du aller dans un établissement, et à l'entrée en arrivant devant l'établissement, je vis une très jolie grande brune qui passait elle aussi le concours. On est donc rentré et il fallait attendre dans une salle d'attente. Je me suis assis sur un banc, et la grande brune sur un autre. Elle était seul. C'est toujours plus facile d'aller voire une personne seule que l'on ne connait pas, qu'un groupe de personnes où l'on ne connait personne.
J'ai donc profité de l'occasion pour aller la voire, et lui demander si je pouvais m'assoir à côté d'elle. Sa réponse fut positive.
J'ai discuté un petit moment avec elle et une autre fille, une petite brune se joigna à la conversation. Quand, la grande brune partie passer le concours, comme
elle passait avant moi, je lui souhaitais alors bonne chance. Et, je continuais la discussion avec la petite brune.
Après, nos oraux, on se revit, la petite brune et moi. La petite brune pensait que je connaissais bien la grande brune alors que ce n'était pas le cas.
Comme quoi, parler à une personne même que l'on ne connaît pas, peut faire croire aux autres que l'on se connait bien.
C'est pour cela que quand on va tout seul à un endroit rien que le fait de parler à d'autres personnes peut nous rendre plus sociable aux yeux des autres.

Je vous parlerais de la suite plus tard.
stephan2 aime ça
Par ludoch

Homme de 24 ans vierge
#213008
Un dernier petit mot sur ma rencontre avec la petite brune.
Quand, on a fini nos oraux, on a parlé, elle attendait son copain. On a discuté sur le fait que c'était bien
d'avoir quelqun qui prend soin de nous quand on va passer des oraux dans une ville que l'on ne connait pas.
C'est vrai que c'est plus dur quand on est tout seul : ne pas avoir de réconfort le soir quand on a fini nos oraux (j'ai du rester trois jours sur la ville), devoir faire les choses tout seul pour le logement.

Maintenant, je vais vous parler de mes autres rencontres.

Pour passer le deuxième concours, j'ai du aller dans une autre grande ville inconnue pour moi.
Comme pour le premier concours j'ai du attendre dans une salle.
Cette fois ci, j'ai tenté le dialogue avec une blonde mais elle avait l'air assez renfermé.
J'ai eu beaucoup de mal à parler avec elle.
Sauf, que le lendemain après mon 2ème oral, une fille que je n'avais pas remarqué dans la salle d'attente la veille m'aborda. Elle m'a demandé si mon oral c'était bien passé. On s'est même reparlé sur le quai de la gare avant de partir. Je pense que les gens le remarquent quand on essaie d'être ouvert. Même si la première fille à qui j'ai tenté de parler était assez renfermée, cela n'a pas empêché l'autre fille d'avoir envie de me parler.

Maintenant, j'ai envie de parler de mes nouvelles approches que j'ai tenté.

Sur les sites de rencontre, c'est toujours aussi galère pour avoir une réponse.
Par contre, sur facebook, j'ai tenté d'envoyer des messages aux filles inconnues qui sont dans le groupe de la salsa.

Voici le premier message que j'ai envoyé :
"Bonjour.
Je m'appelle Ludovic, j'ai 24 ans.
J'ai commencé à suivre des cours de salsa et de bachata à l'université pour mon plaisir et je souhaite rencontrer d'autres danseuses.
J'adore faire de la salsa et de la bachata.
Je suis débutant en danse mais j'aimerais bien progresser et améliorer mes passes en danse juste pour le plaisir.
Serais-tu intéressée pour que l'on danse ensemble à l'occasion ??? "
Ce message je l'ai envoyé à 21 filles inconnues j'ai reçu 3 réponses. C'est mieux que sur les sites de rencontre. Mais, elles n'ont pas répondu à la question, elles m'ont seulement parlé des lieux où l'on pouvait danser.

Après, j'ai envoyé un deuxième message à ces trois filles :
"Salut, ça va ?
Je me demandais ce que tu faisais dans la vie ?"
Pour l'instant, 0 réponse. :confused:

Que pensez-vous de leurs réactions ?
Comment faire sur Facebook ?
Par ludoch

Homme de 24 ans vierge
#215535
Bonjour à tous. Je viens donner des nouvelles. :grinning: J'ai envie de parler de plusieurs choses.

Je vais commencer par vous parler de l'ambiance à la salsa.
Comme l'année dernière, cette année j'ai continué la salsa, j'ai même commencé d'autres cours de danse comme le rock, la bachata et la kizomba.
La dernière fois, je vous avais parlé du fait que des filles refusaient de plus en plus de danser
avec moi.
Et, bien en ce début d'année universitaire, j'ai été très surpris des réactions du prof de salsa = PS,
voir d'une fille.

En fait, lorsque j'ai rencontré PS l'année dernière quand il me parlait, je trouvais qu'il avait un ton
assez bizarre avec moi. C'était un ton assez angoissant.
Au début, je pensais que j'étais parano, que c'était une personne qui était comme ça. Qu'il fallait
l'accepter.
Il a toujours eu des remarques assez limites, par exemple, dès la deuxième séance de salsa, il m'avait
dit quelque chose qui m'avait mis assez mal à l'aise :
« Ludovic, la prochaine fois que tu viens, met un jean comme tout le monde ! » Avec un ton ironique et assez angoissant.
A l'époque j'avais mal vécu cette intervention. Mais je n'ai rien dit et je pensais que ce n'était pas grave.

Mais, en début d'année, un jeudi alors que je ne m'y attendais pas du tout PS a un peu dérapé avec un humour toujours assez spécial : il m'a rappelé en plein public la définition de nouveau. Je ne m'attendais absolument pas à cette réaction :open_mouth: :
« Les nouveaux vous vous mettez d'un côté, les anciens de l'autre. Ludovic, je vais te rappeler la définition de nouveau, nouveau ça veut dire quelqu'un qui n'est jamais venu. Toi, tu étais déjà là l'année dernière donc tu n'es pas nouveau. T'inquiète pas »
« On sait que tu es là ! » avec un ton que j'ai trouvé assez méprisant et angoissant.
En plus, il parle avec un micro donc assez fort (je pense que c'est encore plus déstabilisant).
Pendant qu'il disait cela il y a des filles qui ont rigolé (ce sont des filles qui refusaient de danser
avec moi à la fin de l'année dernière, maintenant je ne danse plus avec ces filles). :disappointed:

Je me suis dit que c'était juste une blague de mauvais goût qui va passer.
Qu'il va arrêter ses remarques qui n'ont aucun rapport avec le cours.
Le lundi suivant, j'appréhendais un peu le cours de salsa et je n'y suis même pas aller.
J'y suis quand même allé le jeudi suivant.
Et malheureusement, il n'arrêtait pas, j'ai même trouvé que cela avait empiré.

En effet, ce jeudi la au début du cours, PS me dit : « Je ne t'ai pas vu lundi : disparition inquiétante. ».
Quand, il a fait son cours. A un moment, je l'ai regardé pour voir comment il faisait la figure.
Il m'a répondu : « Arrête de me regarder. Je ne t'ai pas parlé » avec un ton assez méprisant.
Après, pendant la musique de la bachata, il a prononcé deux fois « Ludovic » sans aucunes raisons,
et il vient me voir danser, et il me dit : « sourit un peu ».
Quand il a fait une rueda à la fin du cours, il demande aux garçons anciens de lever la main.
Je lève la main. Il me dit : « Tu peux baisser la main Ludovic ! ». Toujours avec un ton assez méprisant.
A la fin de cette séance, c'était pour moi la confirmation que PS me harcelait.
Jeudi soir, après la séance, j'étais tellement dégoûté que J'AI HÉSITÉ À NE PLUS RETOURNER À LA SALSA.
Je ne supporte plus PS.
Je me disais la salsa on est pas obligé d'en faire à l'université on peut en faire ailleurs.
Cela ne vaut pas la peine de faire des histoires pour si peu.
Je suis très déçu parce que à part PS et quelques autres filles, les autres garçons comme les filles sont
super sympas, et je ne pourrais même plus danser avec elles au sport universitaire.
Le jeudi soir, j'avais décidé de ne plus y retourner, que j'irais faire de la salsa ailleurs :disappointed: .

Mais s'en fut autrement.
J'ai réussi à en parler à quelqu’un de confiance et elle m'a dit de ne pas me laisser faire.
Je voulais fuir mais ce n'était pas une bonne solution. J'ai toujours fuit dans la vie, toujours loin des
problèmes parce que je n'arrivais pas à en parler. (j'ai toujours eu du mal de parler de ces choses là)
Quand j'étais harcelé au collège, au foot, au lycée, je n'avais jamais eu le courage de m'affirmer et de lutter contre tout cela.
Mais, j'ai envie de changer. Il faut que je fasse quelque chose.
Cette difficulté doit me permettre de m'affirmer d'avantage.
Je vais me battre pour que cela change. Je vais faire face. :angry:

Je vais commencer par envoyer un message facebook à PS lui disant d'arrêter.
Si il continue, j'en parlerais au président du sport universitaire.

Dans le message que je lui ai envoyé, j'ai récapitulé les comportements que je lui reprochais envers moi, et j'ai terminé mon message par les phrases suivantes :
"Et bien, tout ces comportements IRRESPECTUEUX devront être bannis aux prochaines séances.
Autre chose, quand tu me parles change de ton. Je veux que tu arrêtes d'avoir un ton méprisant et ironique avec moi. Que tu me laisses tranquille. Tu as intérêt.
Sinon, je te préviens AU MOINDRE FAUX PAS, À LA MOINDRE REMARQUE DÉPLACÉE, AU MOINDRE MAUVAIS TON, J'IRAIS PARLER AU PRÉSIDENT DU sport universitaire.
QUE CELA TE PLAISE OU NON, J'IRAI AUX COURS DE SALSA JUSQU'À LA FIN DE L'ANNÉE.
Voilà, j'espère que tu auras compris et que tu te tiendras tranquille.
Ludovic.""

Et, bien après ce message il m'a laissé tranquille :smiley: et ne m'a plus jamais parlé avec le ton qu'il prenait.
Par contre, il y a une fille qui l'aide à faire son cours qui a cherché à m'intimider.
Je vous en parlerais plus tard. Merci de m'avoir lu.
VACN, JBK27, Everest aime ça
Avatar du membre
Par Lereveur

Homme de 37 ans non vierge
#215550
Ah oui un beau c*nnard de harceleur, content que tu te sois décidé à lui dire ses quatre vérités, alors que je te lisais je m'imaginais déjà moi-même en train de lui gu*uler dessus et de lui dire d'arrêter de me faire ch*er.

En tout cas sa réaction prouve sa lâcheté, dès que tu as montré les crocs il a fait moins le fier. Bravo.
Avatar du membre
Par katy81

Femme de 37 ans non vierge
#215553
et bien c'est chouette de t'être rebellé enfin je dirai plutôt affirmé.

Quant à ce gugusse je pense qu'il avait peur de toi, peut être que tu ne te rends pas compte mais tu as peut être une certaine présence dans ces cours de dance. En général quand on se comporte comme ça, c'est par c0nnerie ou mais plus généralement par peur de l'autre de ce qu'il représente.

Tu as bien fait de lui balancer et ce qui prouve bien que non ce n'était pas normal.
J'aimerai bien savoir ce que l'autre nana peu bien te vouloir si ce n'est "prendre la défense" de l'autre gars :unamused:
Par ludoch

Homme de 24 ans vierge
#215560
Merci, pour vos commentaires :smile: .
Maintenant, les cours sont quand même moins chiant, il m'ignore.
Ce qui est dommage c'est que dans le groupe, je n'ai eu des problèmes qu'avec le prof et quelques autres filles, sinon l'immense majorité est sympa.

Voici, la suite des événements.

J'ai envoyé le message au prof le dimanche et je ne savais pas si il avait vu le message.
Le lundi suivant, au cours suivant, j'appréhendais d'aller à la salsa, et je me suis dit il faut que j'en
parle. J'en ai parlé à deux autres danseuses du lundi pour me rassurer.
Cela m'a rassuré. PS ne m'avait toujours pas répondu. Durant, la séance PS ne m'a rien dit.
J'ai essayé de lui parler en début de séance par rapport au message que je lui ai envoyé, il a repoussé la
discussion et je n'ai pas pu lui parler.
Il m'a répondu avec un ton beaucoup plus neutre que d'habitude, moins angoissant, moins ironique.
J'ai l'impression que je ne me rendais même plus compte du ton qu'il utilisait avec moi, que je
trouvais cela normal. Je m'étais habitué à ce ton la depuis l'année dernière, jusqu'à jeudi dernier.
La séance de salsa du lundi s'est très bien passée. Tout ce que je demandais c'est qu'on me laisse
tranquille.

Mais, je ne fus pas au bout de mes surprises, car au cours suivant de kizomba, juste après la salsa,
durant le même lundi, la même soirée, il y a une fille, celle qui aide PS à donner le cours de salsa,
qui est venue me voir et qui m'a dit: « toi, viens ici ! ». Je l'ai suivi pour savoir ce qu'elle voulait.
On s'est mis à l'écart de la salle de danse dans le couloir.
On a parlé, enfin, elle a parlé et elle ne m'a pas laissé l'occasion de parler, elle me disait « Ta gueule !»
presque tout le temps . Elle était complètement affolée et hystérique.
J'ai essayé de lui expliquer ce que PS m'a fait : elle m'a répondu « Il fait des remarques à tout le monde même à moi » : (c'est normal de se faire traiter comme cela).
« PS est sympa d'accepter que tu sois dans le groupe des confirmés car tu as le niveau d'un débutant. Tu nous fais perdre du temps. Les filles elles sont gentilles avec toi d'accepter de danser avec toi. »
(alors, qu'elle, elle refusait tout le temps depuis la fin de l'année dernière)
« Arrête de menacer PS, le président est d'accord avec nous »
Et surtout elle a fini par me dire : « tu viens à la salsa et tu fermes ta gueule ! ».
J'ai essayé de parlé : elle m'a dit « ta gueule ! » tellement fort que même dans la salle de danse
certaines filles ont entendu.
Je n'ai pas réagi à cette réaction, j'ai préféré ne pas enflammer la situation.
Mon analyse : dans le message que j'ai envoyé à PS, je le menaçais simplement de parler au président.
Pourquoi était-elle dans cet état là ?
Si le président était d'accord avec eux, cela voudrait dire que ma menace n'en ai pas une et qu'elle n'aurait pas besoin de se mettre dans cet état là.
Avec l'intervention de cette fille je sais que PS a lu mon message, il ne m'a même pas répondu.
Si il serait sympa il pourrait dire quelque chose du genre : « Désolé, de t'avoir blessé je ne voulais pas.
Tu as mal interprété mes propos. » En plus, il a essayé d'esquiver ma discussion.
POURQUOI NE ME RÉPOND-IL PAS AU MESSAGE FACEBOOK ?
J'ai l'impression que c'est un mec qui n'a aucun remord et aucun scrupule.

Bon, bref, le résultat est là, je continue d'aller à la salsa, depuis il me laisse tranquille et ne me parle
plus avec un mauvais ton. On s'ignore.
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8