Vous êtes nouveau ? Alors passage obligatoire par ici, afin de vous présenter à toute la communauté !
Par Solen
Femme de 23 ans vierge
#219620
Bonsoir,

J'ai découvert ce site au hasard de mes interrogations quant à ma situation, et j'ai été agréablement surprises de lire les différents témoignages ici. J'apprécie la bienveillance dans les avis et les commentaires. Alors je vais me lancer moi aussi !

J'ai 22 ans et comme indiqué, je ne suis encore jamais passée à l'acte. Je ne me prenais pas trop la tête par rapport à ça ces dernières années, je me disais que ça viendrait naturellement. Sauf que ça n'est pas venu, et je commence à entrer dans cette phase où je me pose 1000 questions et où je me dis que je suis en marge de cette société aux codes sociaux bien établis.
J'ai déjà quelques explications je pense, une nature un peu réservée, un manque de confiance en soi évident, la peur de toujours déranger les autres, un physique pas assumé à 100% (avoisiner les 1m80). Mais à côté de ça, je n'ai pas non plus peur du contact, j'ai plusieurs groupes d'amis, j'encadre des jeunes dans une pratique sportive.

J'ai vécu une petite amourette de lycée qui ne s'est pas super bien finie, puis je me suis plongée dans les études et j'ai l'impression de m'être construite une carapace m'empêchant de me lancer dans des relations. J'ai fui les quelques garçons qui se sont intéressés à moi. Aujourd'hui je suis de plus en plus curieuse et j'ai envie de découvrir cette sensation physique, mais je ne sais pas si j'ai envie de tout ce packaging d'émotions et de sentiments qui arriveraient avec. Et en même temps je ne sais pas si je parviendrais à sauter le pas sans ça. Bref, je crois que je ne suis pas très claire.

Au plaisir de discuter avec certains d'entre vous !
Par boum
Homme de 32 ans vierge
#219621
Salut Solen, bienvenue sur le forum. J’es qu’il t’aidera à avancer :blush:
Avatar de l’utilisateur
Par VACN
Homme de 25 ans non vierge
#219622
Sois la bienvenue ! En espérant qu'on puisse t'aider à avancer.
Solen a écrit :j'ai envie de découvrir cette sensation physique, mais je ne sais pas si j'ai envie de tout ce packaging d'émotions et de sentiments qui arriveraient avec. Et en même temps je ne sais pas si je parviendrais à sauter le pas sans ça.
Tu pourrais développer ?
Avatar de l’utilisateur
Par Lereveur
Homme de 38 ans non vierge
#219632
Bonjour et bienvenue Solen.

Si il y a eu des garçons pour s'intéresser à toi, quand bien même tu as fui leur contact, ça prouve bien que tu peux plaire, et donc que ta taille n'est pas le repoussoir que tu peux penser ; pour te donner un exemple un peu inverse, ado j'ai été longtemps plus petit que la moyenne, aujourd'hui je me contente parfaitement d'un " simple " 1 m 70, quand bien même j'ai lu, sur les SDR du moins, de nombreuses femmes déclarant vouloir seulement d'hommse soit plus grands qu'elles, soit une fourchette haute style 1,80 m justement (un peu réducteur, mais c'est leur choix le plus strict).

Personnellement, je serais également enclin à avoir une compagne plus petite que moi, voire de même taille, mais si je tombais sur quelqu'un dont le " pire défaut " serait d'être plus grande que moi, je signerais sans hésiter !
Cece, Amaz aime ça
Par Amuerie
Femme de 36 ans non vierge
#219636
Bienvenue Ă  toi,

Je suis d’accord tu ne devrais pas te sentir complexée par ta taille. J’en croise de nombreuses filles qui font 1m80, certes c’est grand mais pas rare et maintenant les hommes sont relativement grand.

De plus 22 ans ça reste encore jeune. Maintenant ils mettent une pression monstre à rabacher encore encore l’âge moyen des premieres relations.
Je trouve que 15-16 est beaucoup trop jeune, ils ne sont pas matures et les filles se retrouvent enceinte Ă  15 ans voir pire.
Après tout ce qui est émotions me fait également peur, c’est pas evident de se dire que l’autre va entrer dans ton intimité et avoir la possibilité de te blesser. La carapace je l’ai également et c’est plus facile de gérer et de repousser que de les laisser rentrer.

Mais rester seule/ seul, cause beaucoup plus souffrance.
Amaz, Cece aime ça
Par mike62
Homme de 34 ans non vierge
#219637
Slt à toi ! 22 ans c'est hyper jeune mais je ne vais pas essayer de te convaincre puisqu'à cet âge je complexais d'être encore sans aucune experience jusqu'à ce que je me rende compte plus tard, que ce n'était pas si catastrophique que ça ,même pour un mec.

Idem pour la taille il vaut mieux en général être plutôt grand (comme toi dans les 1m80). Tu peux croire mon expérience personnel et ma petite taille qui me pose beaucoup de problèmes... c'est pour ça ne t'en fais pas de toute façon tu n'en est pas responsable, tu ne l'a pas chiites après tout ! :grinning: :wink:

Ajouté 1 minute 5 secondes après :
Tu ne l'a pas choisi après tout (c ce que je voulais dire au départ :sweat_smile: )
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 27 ans non vierge
#219656
mike62 a écrit :Idem pour la taille il vaut mieux en général être plutôt grand (comme toi dans les 1m80). Tu peux croire mon expérience personnel et ma petite taille qui me pose beaucoup de problèmes... c'est pour ça ne t'en fais pas de toute façon tu n'en est pas responsable, tu ne l'a pas chiites après tout ! :grinning: :wink:
C’est un avis plutôt masculin... mais la finalité est la même : certains préjugés restent débiles dans un monde qu’on aime dire, que l’on souhaiterait plus « égalitaire ».

Essaye, Solen, de vivre bien avec ta spécificité et sois encore la bienvenue.
Par mike62
Homme de 34 ans non vierge
#219666
Oui snap back c'est vrai que mon avis est plutĂ´t "masculin" je te le concede.
Mais on peut aussi se dire que les femmes veulent atteindre aussi disons " une certaine taille minimale " entre guillemets. Des femmes grandes, de nos jours, il y en a de plus en plus donc ce n'est pas trop un soucis du coup.

Mais c'est vrai que c'est plutĂ´t les hommes qui souhaitent atteindre une taille qu'il estiment correcte ou en tout cas dans la moyenne, la dessus je suis d'accord
Par Solen
Femme de 23 ans vierge
#219670
Merci à tous d'avoir pris le temps de me lire et pour ces retours. En espérant également que ça m'aide progressivement à avancer.

Merci boom, mike 62, SnapBack. Effectivement les préjugés et stéréotypes sont encore largement de mise, j'aimerais me dire de ne plus y porter attention, même si ce n'est pas toujours évident. Ma taille m'a depuis les années collège je pense embêtée. Je ne suis pas non plus une taille mannequin, je suis tout ce qu'il y a de plus banal. Au fil des années je crois que je me suis montée la tête et je n'ai pas osé assumer une certaine féminité. J'en prends conscience maintenant, mais après avoir réagi comme ça pendant tout ce temps est-ce que je peux encore réussir à sortir de cette spirale ?
Lereveur : Effectivement, il y a cette tendance du garçon qui devrait être plus grand que la fille, et je pense ne pas y déroger. Et pourtant, ce garçon à l'époque du lycée était un peu plus petit que moi et ça ne me dérangeait pas forcément non plus.

Amuerie : Comme toi, je me dis qu'à 15-16 ans je n'étais vraiment pas suffisamment mature pour ça. Et 22 ans, ça reste aussi encore assez jeune, mais comme j'ai pu le lire dans d'autres posts, j'ai peur d'en arriver à un point où je n'assumerais pas le fait d'être complètement inexpérimentée le jour où ça devrait arriver, ce qui pourrait le faire fuir, ou me faire fuir. Évidemment le problème des émotions, oser prendre le risque de se dévoiler à l'autre. Accepter de montrer ses faiblesses, ses craintes, ses insécurités. Comme tu l'as dit la solitude c'est pourtant bien pire.

VACN : Je vais essayer de développer un peu plus et de vous permettre à tous peut-être de mieux me cerner. En fait, dans ma famille on ne se parle jamais de nos sentiments et on ne les montre pas non plus. Mes parents sont ensemble depuis plus de vingt ans mais le temps a laissé ses marques, il n'y a plus d'affection entre eux, rien. Ils ne sont pas malheureux, mais ils ne sont pas spécialement heureux pour autant. Mon père est un bourreau du travail et n'a pas été hyper présent quand j'étais petite. Les fameux "je t'aime" sont des mots que je n'ai jamais entendus et que je n'ai jamais prononcés.
Donc d'un côté je me dis à quoi bon, l'amour, les sentiments qui te consument tout ça, c'est des "conneries", c'est inatteignable. Et je n'ai pas besoin d'éprouver ça pour passer à l'acte purement physique.
De l'autre côté, est-ce que j'arriverais à cela sans m'engager émotionnellement ? Mais est-ce que je suis capable de ressentir ce genre d'émotions si fortes alors que je n'ai jamais rien connu de tout cela ?
boum aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 27 ans non vierge
#219672
C’est difficile de sortir de ses réflexes défensifs quand des personnes vous ont embêté... quelques fois pour des bêtises et je connais le goût. La féminité, je pense que c’est quelque chose de très personnelle qui ne regarde que toi. L’homme qui sera intéressé par ton charme, si il est bien sincère, ne devra pas faire de remarques dessus ainsi qu’à ta grande taille. Quand on apprécie quelqu’un, on ne cherchera pas à le modeler à sa convenance.

Il y a une tolérance personnelle à la solitude et c’est vrai que parfois, elle n’est pas choisie. Certaines raisons l'expliquent quand ce ne sont pas des opportunités manquées qui s’enchainent. As-tu une prédisposition à la solitude ? As-tu des amies, des amis ?