Vous êtes nouveau ? Alors passage obligatoire par ici, afin de vous présenter à toute la communauté !
Par Randomness
Femme de 30 ans vierge
#220030
Bonjour Ă  tous,

Je reviens sur ce site que j'ai connu il y a quelques mois et je me décide, à moi aussi, vous faire part de mon expérience ou de mon inexpérience je devrais plutôt dire... :laughing: . Je pensais faire partie d'une toute petite minorité et finalement je me rends compte qu'il y a beaucoup d'autres personnes et je trouve ça rassurant en quelque sorte.
Bref, j'ai 30 ans et je n'ai jamais été en couple et je subis de plus en plus ma vt. Quand j'étais adolescente, je ne m'intéressais pas vraiment aux garçons, j'étais surtout concentrée sur mon bac et les histoires d'amour n'étaient pas ma priorité. J'avais malgré tout des amis, principalement des filles et une vie sociale normale même si je sortais peu. Plus tard à la fac, là encore mon seul objectif était de réussir mes études. Mais je me suis éloigné peu à peu de mes amis de lycée (à cause de la distance et du temps qui passe) et étant de nature introvertie, mes relations amicales étaient plutôt limitées. Et puis de toute façon, je me disais que j'avais le temps pour commencer à avoir des relations et que j'étais encore jeune, et ça ne me manquait pas vraiment même si j'ai commencé à me trouver "bizarre". A la fin de mes études, j'ai commencé à chercher du travail mais la conjoncture économique étant compliquée à l'époque et mon manque d'expérience professionnelle, je suis restée plusieurs longs mois sans rien trouver. J'ai beaucoup perdu confiance en moi, bien que je n'ai jamais été quelqu'un de très sûre de soi. Ma vie sociale à l'époque était proche du néant, donc difficile pour moi de faire des rencontres dans cet état d'esprit. A ce moment là pourtant, j'ai commencé à aller sur des sites de rencontre. J'ai connu plusieurs garçons sérieux à qui je plaisais, même sans s'être rencontré, qui auraient voulu qu'on se connaisse davantage. Mais au moment où ils me proposaient de se rencontrer pour de vrai, paralysée par mon manque d'expérience, j'ai toujours disparu sans explication par peur d'être jugée. Maintenant comme je vous le disais, j'ai 30 ans, un travail qui me plait mais ma vt est un véritable fléau qui me fait de plus en plus honte. Et je ne sais pas comment je dois faire pour que les choses changent. J'ai peur du jugement des autres même s'il va bien falloir y passer un jour ou l'autre. Parce que là j'ai réellement besoin de vivre moi aussi ces choses là, aimer, être aimé, partager et avoir des projets avec quelqu'un.
Voilà, j'ai écrit un sacré pavé mais ça fait du bien de pouvoir dire tout cela et de savoir qu'on est pas tout seul(e) finalement, parce que oui je ne l'ai pas précisé, mais personne n'est au courant de ma situation et de la souffrance que tout cela engendre.
Merci de me lire, j'espère avoir été claire :)
x00, relo, HomerS et 2 autres aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 27 ans non vierge
#220034
Bonjour, R.

Une petite question en opposition avec ton long message de présentation : pourquoi ce pseudo ?
Le hasard de la bonne rencontre ? Une VT apparue par hasard malgré un caractère enclin à l'introversion ? L'incohérence vis-vis des autres ?

Sois encore la bienvenue sur le forum.
Randomness aime ça
Par boum
Homme de 32 ans vierge
#220035
Salut Randomness et bienvenue,
En effet, une fois inscris ici on se rends compte que nous somme un certain nombre, et ça fais chaud au coeur :)

Déjà, grâce au sites de rencontre, tu sais que tu plait et c'est un bon point pour la confiance en toi. La peur d'être jugé(e), c'est ce qui, je pense, nous paralyse le plus. Je t'invite à faire un tour dans la section expérience pour voir que finalement, il y a beaucoup de gens qui sont compréhensifs et qui ne jugent pas.

Personne n'est au courant dans mon entourage Ă©galement mais ce forum fait du bien, je te le confirme ;)
Randomness aime ça
Par YanD
Homme de 37 ans vierge
#220036
Salut Ă  toi,

Dans ta présentation, je trouve plein de points communs avec ma propre histoire et avec celle de pas mal de membres de ce forum.
Notamment la peur d'être jugé, le "qu'en dira-t-on ?", la peur de la réaction de l'autre en apprenant (ou devinant) notre VT, si on rencontre une personne qui nous plait.
Et cette crainte est paralysante.

Mais en tout cas, ici, tu ne seras pas jugée.
Tu pourras discuter et même sympathiser avec des personnes qui vivent ou ont vécu des situations similaires à la tienne.

Je serais curieux moi aussi d'en savoir plus sur le choix de ton pseudo.
N'hésite pas aussi à en dire un peu plus sur toi, si tu en as envie (tes loisirs, tes centres d'intérêt). Ce sera plus facile pour engager la conversation.
Il est génial de pouvoir parler de sa VT sans être jugé.
Mais je pense que c'est sympa aussi de pouvoir Ă©galement parler d'autres choses avec les gens d'ici.

Après tout, notre VT ne représente qu'une partie de notre histoire. Elle ne définit pas qui nous sommes.
Nous sommes des individus avec nos caractères, nos états d'âme, nos goûts, nos centres d'intérêt, pas juste des VT. :smile:

Quoi qu'il en soit, je te souhaite la bienvenue.
Amuerie, Randomness, Cece aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 28 ans vierge
#220037
Ne t'excuse pas pour le pavé, c'est une tradition ici ;)

C'était franchement intéressant de te lire.

Je note un point tout de même important, c'est celui que tu plais au homme, tu as fuis certes, mais tu as dû te rendre compte que tu pouvais très bien plaire à un homme. Et socialement parlant, comment ça se passe à présent ? Tu disais avoir une vie sociale proche du néant à la sortie de la faculté, à présent, as tu réussis à te reconstruire un cercle amical ?
Randomness aime ça
Par Amuerie
Femme de 36 ans non vierge
#220039
Bienvenue Ă  toi

Comme beaucoup de membres du forum, je me reconnais Ă©galement dans ta description, mĂŞme beaucoup puisque j'ai le mĂŞme parcours.

Tu trouveras ici une grande aide, du réconfort, des conseils. Ça ne fait que très peu de temps que je suis inscrite et je regrette de ne pas avoir trouvé ce forum plus tôt. :worried:
Randomness aime ça
Par Randomness
Femme de 30 ans vierge
#220040
Merci à tous pour vos réponses et vos messages de bienvenue, ça fait plaisir d'être lu et comprise :)
SnapBack a écrit :Bonjour, R.

Une petite question en opposition avec ton long message de présentation : pourquoi ce pseudo ?
Le hasard de la bonne rencontre ? Une VT apparue par hasard malgré un caractère enclin à l'introversion ? L'incohérence vis-vis des autres ?


En fait, il n'y a pas de raison particulière qui explique mon pseudo, je ne savais pas quoi choisir alors j'ai écrit celui ci par hasard, par contre il est vrai que j'aime bien l'idée d'une belle rencontre par hasard :wink:

Merci pour le conseil boum, j'irais voir cette section, je ne connais pas encore bien le forum mais je suis contente qu'il existe. Je suis sûre qu'il ne peut nous apporter que du plus à tous. Tu parles de confiance en moi parce que je peux plaire mais malgré tout, je reste très peu sûre de moi car manque d'expérience dans les relations amoureuses mais c'est vrai que c'est déjà un point positif, il va juste falloir que j'apprenne à plus avoir confiance :smile:

Ajouté 9 minutes 59 secondes après :
Merci Amaz, ça fait plaisir
Après c'est vrai que je semble leur plaire virtuellement mais j'ai toujours eu un blocage de passer à la réalité, j'ai peur de ne pas être assez bien, assez belle, assez tout en général et c'est pour ça que je n'arrive pas à aller plus loin, sans oublier ma vt évidemment...
Amaz a écrit : ↑12 mai 2019, 18:18 Et socialement parlant, comment ça se passe à présent ? Tu disais avoir une vie sociale proche du néant à la sortie de la faculté, à présent, as tu réussis à te reconstruire un cercle amical ?
Aujourd'hui j'ai quelques relations grâce au travail mais je ne me suis pas réellement recréer de cercle amical, c'est mieux qu'avant mais je n'ai pas d'ami(e)s en qui je peux vraiment me confier sur ce sujet là.

Ajouté 8 minutes 18 secondes après :
Merci YanD,
Oui c'est exactement ça, ça devient paralysant mais c'est vrai que ça libère de pouvoir en parler et de tomber sur des personnes bienveillantes et compréhensives qui vivent ou ont vécu la même chose.
En tout cas, tu as raison, même si nous sommes là ppur en parler, ça ne résume pas ce que nous sommes en tant que personnes, et heureusement :laughing:


Salut Amuerie, finalement je crois qu'on a un peu tous la mĂŞme histoire et beaucoup de points communs.
Oui je suis persuadée que ce site va m'aider et comme tu le dis, si j'avais eu connaissance de son existence avant, ça ferait longtemps que je serias venu ici mais bon comme on dit mieux vaut tard que jamais, et ça vaut pour la vt aussi j'espère :sweat_smile:
Par YanD
Homme de 37 ans vierge
#220045
Randomness a écrit : ↑12 mai 2019, 21:37 Aujourd'hui j'ai quelques relations grâce au travail mais je ne me suis pas réellement recréer de cercle amical, c'est mieux qu'avant mais je n'ai pas d'ami(e)s en qui je peux vraiment me confier sur ce sujet là.
J'ai la chance de connaître la plupart de mes amis depuis longtemps (plus de 20 ans pour certains).

Et je m'en estime très chanceux car j'ai un certain nombre d'autres amis avec qui j'ai perdu le contact depuis longtemps.
Certains de ces amis que je n'ai pas vu depuis très longtemps m'envoient quelques nouvelles de temps à autre et me proposent qu'on se fasse un restau ou qu'on se prenne un verre à l'occasion.
Et je me débrouille toujours pour décliner car, depuis le temps, ces amis ont fait leur vie, ils ont trouvé quelqu'un, ont parfois des enfants.
Et la question "Et toi, est-ce que tu as quelqu'un ?" m'ennui au plus haut point. J'ai l'impression qu'on vient me renvoyer le désert de ma vie sentimentale, ma timidité et mes complexes sur ma VT, en plein visage.

Heureusement, comme je l'ai dit, j'ai un certain nombre d'amis de longue date, avec qui je n'ai jamais perdu le contact. Et eux ne m'interrogent pas sur ma vie sentimentale. Ils savent que je suis célibataire.
Pourtant il n'y en a qu'un seul avec qui j'ai abordé le sujet de ma VT. Parce que je sais qu'il est dans une situation proche (un ancien VT, qui n'a eu qu'une seule expérience d'un soir, assez récente, et qui n'a jamais eu de copine).
Et nous n'en avons parlé qu'une ou deux fois.

Il y a un autre de mes amis qui est un ancien VT (lui pour le coup est marié maintenant et papa) et j'en soupçonne d'autres d'être des VT ou d'anciens VT.
Pourtant nous n'en parlons jamais. Pas par peur d'être moqué (même si ça reste embarrassant, je dois dire). Je ne pense pas que mes amis me jugeraient et je sais que moi je ne les jugerais pas.
Mais c'est probablement par pudeur et parce que nous respectons la vie privée des autres et ne souhaitons pas les mettre mal à l'aise en abordant le sujet.
Et je sais aussi que, de mon côté, je ne veux pas prendre le risque que certains de mes amis me tannent avec ce sujet, en croyant bien faire, pensant que cela m'incitera à me bouger (comme si c'était si simple). Les conseils, même les plus bienveillants, ne sont pas toujours les plus utiles et constructifs.

Bref, tout ça pour dire que j'ai trouvé plus facile de me confier avec les personnes de ce forum.

Je te souhaite de tout cœur de te constituer un cercle d'amis fidèles (la qualité primant toujours sur la quantité). L'amitié est une chose précieuse.

Mais pour ce qui est de te confier, ce forum est l'endroit parfait.
Et pourquoi pas, tu pourras aussi développer des amitiés avec les gens d'ici.


Merci YanD,
Oui c'est exactement ça, ça devient paralysant mais c'est vrai que ça libère de pouvoir en parler et de tomber sur des personnes bienveillantes et compréhensives qui vivent ou ont vécu la même chose.
En tout cas, tu as raison, même si nous sommes là ppur en parler, ça ne résume pas ce que nous sommes en tant que personnes, et heureusement :laughing:
Comme tu dis.
C'est libérateur de pouvoir parler de tout cela librement, sans tabou, sans peur du regard des autres.

Parfois, je me dis que l'idéal serait de rencontrer une jeune femme elle-même VT ou ancienne VT (ou au courant de ma situation avant de me rencontrer en personne. Si elle accepte de me rencontrer malgré tout, c'est bon signe).
Je sais ainsi qu'elle accepterait facilement ma situation et cela m'enlèverait pas mal de mes doutes ("Dois-je avouer ma VT ?", "Comment réagira-t-elle en l'apprenant ?", etc).
Je ne dis pas que je ne serais pas timide ou nerveux mais au moins ça enlèverait un poids.