Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
Par Diogene
Homme de 28 ans vierge
#222982
Bon ben... je reviens après un an, après avoir bazardé mon compte comme je fais un peu trop souvent dans l'impulsion et la frustration. Un an après, rien de nouveau...

C'est surement égoïste de ma part mais j'ai un besoin de vider mon sac, quand ça bouillonne un peu trop.

Je viens encore de me faire manipuler par une allumeuse, une de plus... bon j'ai senti le truc venir, à force que ça m'arrive, alors je me suis éloigné et j'ai bien fait, mon intuition était bonne... encore.

Je me suis demandé comment je fais pour toujours me retrouver dans des coups tordus comme ça, on dirait que je les enchaîne. Je me demande quel intérêt certains et certaines gagnent à niaiser les gens pour les jeter comme des vieilles crottes, quand leur égo est satisfait, mais bon... c'est la nature humaine il faut croire que le monde est entouré
d'égocentriques ne voyant pas les dégâts qu'ils font. Elle s'est peut être dit que tous les mecs sont des imbéciles et qu'elle allait les faire baver, sauf que je ne suis pas ce imbécile là et c'est sur moi que ça tombe... encore.

Je ne suis pas le cliché masculin habituel, je ne suis pas fort, pas entreprenant, trop timide, je déteste être intrusif, je n'insiste pas quand je reçois un signal négatif, je ne joue pas au jeu de la séduction, je hais ce mâle alpha dégueulasse décrit par les sites de séduction en ligne, mes échecs successifs m'ont éliminé tout reste d'estime personnelle à ce sujet. Je ne suis pas laid, je suis banal, beaucoup trop. J'essaye de changer de look pour effacer cette image de petit geek premier de classe. Cheveux longs, barbe, look metaleux, au moins ça me plait et je peux headbanger en concert^^. Je ne leur plait pas à elles, je peux au moins me plaire à moi. Au moins je suis un bon musicien et j'ai un travail stable, c'est déjà ça. Des amis qui compte, un chat qui me rend l'amour que je lui donne.

Le problème c'est qu'il me manque encore ce truc, qui fait qu'à bientôt 30 ans, je me dit que je suis en retard, que je rate toutes mes belles années, que je vais finir par trahir mon étique en allant voir une prostituée, j'ai de plus en plus l'impression que c'est tout ce qu'il me reste. Les sites de rencontre? 0 match depuis 5 ans, a peine 3 rencontres qui n'ont rien donné. Les bars/soirées? trop timide pour aborder et on me voit à des kilomètres. Du coup il reste les rencontres hasardeuse, les heureuses connaissances... ou pas. Ben oui, seuls les gens mal intentionnés font le premier pas, les autres se font discrets, attendent, ou ne sortent pas.

J'ai l'impression d'être dans un film ou j'ai raté le casting (Orelsan est excellent dans ses métaphores). Mon meilleur ami est en couple avec ma coloc, mes trois frangins sont pacsés, je vois des couples se former et se déformer, j'entend une multitude de conseils de crotte qui ne marchent pas, ça me saoule de les entendre en boucle. Faire du sport? déjà fait... rien donné. Attendre ça viendra tout seul... ou pas. Avoir confiance en soi? Facile à dire quand on a aucun succès sur lequel se raccrocher. Changer de look... déjà fait, trop de fois. Déjà porté un masque... trop de fois. J'ai même essayé de devenir une personne que je déteste pour finalement me rendre compte que jouer les imbéciles, ça marche (ce qui m'a dégouté) mais que se travestir ne marche jamais puisque le masque tombe toujours.

Un ami m'a dit hier que c'est le noyau qui est en panne et qu'il faut réparer. Il a raison, sauf que le noyau d'une personne, son cœur, c'est son être et son existence. On ne peut pas le changer, on ne peut pas devenir quelqu'un d'autre. Et je ne veux pas devenir quelqu'un d'autre. J'aime la personne que je suis, laissez moi ça au moins...

Voilà, désolé pour le pavé, fallait que ça sorte. Je vais probablement passer quelques jours à rester chez moi à me lamenter comme un idiot, puis je passerai à autre chose, perpétuant le cycle encore et encore, connaissant tellement le film par cœur que je suis capable de prédire la date ou tout va foirer et d'anticiper le scénario... à raison malheureusement.
Laura aime ça
Par Marcorel
Homme de 31 ans non vierge
#222983
J'aurais pu écrire quasi mots pour mots ce que t'as écris, malgrès que je ne sois plus "vierge" mais je me considère toujours comme.
Ma situation est identique, à la différence que tu parles d'amis : chose que je n'ai pas. En plus je suis un tanguy.

Le pire dans ce genre de situation c'est les conseils bateaux que les gens vont te sortir Ă  tour de bras, rien de tel pour t'Ă©nerver encore plus.

Malheuresement, il n'y a pas de solution. A part essayer avec le peu d'énergie qu'ils nous reste, d'essayer de faire quelques trucs pour espèrer changer la situation tout en gardant à l'esprit que plus le temps passe plus ca deviendras compliqué. Car plus on vielli sans expérience, plus on est en décalage avec les autres.
Pour ma part, je n'espère plus qu'un élément extérieur vienne changer ma situation ; un coup de chance, une rencontre au hasard. Sinon je ne vois pas.

Je ne te ferrais pas non plus l'affront de te dire d'aller voir un psy ou autre "professionnel".
Par Diogene
Homme de 28 ans vierge
#222984
Merci en effet pour ce non conseil, mais en vrai je songe réellement à consulter. Seul l’argent que ça coûte me retient.

Je suis désolé pour toi également et ne te donnerai pas de bon conseil non plus. Juste te dire que tu n’es pas seul (c’est de la crotte aussi je sais...).
Après, ce qui m’a sorti d’un isolement que jai vécu il y a deux ans est d’avoir vécu en colocation. Je le suis lancé dedans sur un coup de tête et je ne le regrette vraiment pas.
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 27 ans non vierge
#222985
Diogene a écrit :J'essaye de changer de look pour effacer cette image de petit geek premier de classe. Cheveux longs, barbe, look metaleux, au moins ça me plait et je peux headbanger en concert^^. Je ne leur plait pas à elles, je peux au moins me plaire à moi. Au moins je suis un bon musicien et j'ai un travail stable, c'est déjà ça. Des amis qui compte, un chat qui me rend l'amour que je lui donne.
Ça ne comble pas tout ton mal-être mais tu n'es pas totalement malheureux et heureusement qu'on ne vit pas que pour les femmes :wink:

Je suis assigné à un "geek" mais on est content de nous avoir, en cas de besoin.
Par Marcorel
Homme de 31 ans non vierge
#222986
Diogene a écrit : ↑05 août 2019, 12:17 Merci en effet pour ce non conseil, mais en vrai je songe réellement à consulter. Seul l’argent que ça coûte me retient.

Je suis désolé pour toi également et ne te donnerai pas de bon conseil non plus. Juste te dire que tu n’es pas seul (c’est de la crotte aussi je sais...).
Après, ce qui m’a sorti d’un isolement que jai vécu il y a deux ans est d’avoir vécu en colocation. Je le suis lancé dedans sur un coup de tête et je ne le regrette vraiment pas.
C'est toi qui voit, mais pour ma part : à part alléger mon compte en banque des quelques centaines d'euros, cela ne m'a rien apporter. Les seuls phrases que prononcer le psy était : qu'avez-vous à me dire aujourd'hui ? Ou, qu'avez-vous d'autres à me dire ?

La collocation, m'ouais.
Je risquerais de me sentir frustré, à ta place voir son meilleur pote qui sors avec sa colloc, je me vois mal tenir la chandelle pendant ce temps.
Et puis étant timide, voir les autres s'amuser ou ramener leurs copines pendant que toi t'es seul en train de déprimer. J'ai connu mieux.
Par Diogene
Homme de 28 ans vierge
#222987
Sur ce coup là c’est moi qui les ai arrangé ensemble, et ils sont respectueux vis à vis de moi donc ça va. C’est juste que ça permet de côtoyer plus de monde et ça apporte un changement à y’a vie qui change quelques perspectives. J’ai gagné une bonne dizaine d’amis grâce à mes colocataires
Avatar de l’utilisateur
Par Pasta
Homme de 32 ans vierge
#222988
Je comprends ta situation, avoir l’impression d’avoir tout essayé, qu’on ne peut pas y arriver à moins peut-être de changer radicalement de personnalité… Pour ma part j’ai plus ou moins arrêter de me lamenter et je ne cherche plus trop, mais je ne sais pas non plus si c’est la bonne chose à faire.