Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
Avatar de l’utilisateur
Par Lux
Femme de 32 ans non vierge
#224937
godfreyho a écrit : ↑13 sept. 2019, 10:54
SnapBack a écrit :Les ruptures sont difficiles, très difficiles mêmes mais ça arrive.
Oui, je ne le nie pas, c'est un fait, mais s'il n'est jamais possible d'avoir une "tranquillité d'esprit", quel intérêt, finalement cela veut dire que l'on ne peut pas compter sur l'autre, je ne quitterais pas quelqu'un à cause de la routine ou de sa "placidité" mais pour d'autres raisons: si je m'apercevais que c'est une personne malveillante par exemple.
En fait cela sous-entend que seul ceux qui ont un esprit aventureux peuvent pérenniser leur couple, encore une fois il faut être un compétiteur, dommage, ce sera sans moi donc, je ne veux plus jouer à être quelqu'un d'autre.
Mais je réitère ce que je disais plus haut : qui pourrait jurer qu'une amitié ne serait pas mise à rude épreuve en vivant quotidiennement avec un ami ? Je pense qu'on aurait les mêmes problèmes qu'avec les relations de couple : le quotidien est pesant, dur, pas très drôle, et ça peut ruiner une relation, même s'il ne s'agit pas d'amour.
Amaz, SnapBack, YX00 et 1 autres aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par godfreyho
Homme de 44 ans vierge
#224942
Peut-ĂŞtre dans ce cas que cela veut dire que les 2 personnes n'Ă©taient finalement pas faites l'une pour l'autre?

Ajouté 1 minute 39 secondes après :
Lux a écrit :qui pourrait jurer qu'une amitié ne serait pas mise à rude épreuve en vivant quotidiennement avec un ami ?
L'amitié est la seule chose en laquelle je crois, pour l'instant, ne viens pas détruire mes dernières illusions! :sob:
Avatar de l’utilisateur
Par VACN
Homme de 25 ans non vierge
#224946
J'imagine qu'Amaz a voulu dire qu'être en couple, c'est un combat constant contre la routine et tout ce qui peut séparer deux personnes qui s'aiment ; pas un conflit permanent entre lesdites personnes.
godfreyho a écrit :Peut-être dans ce cas que cela veut dire que les 2 personnes n'étaient finalement pas faites l'une pour l'autre?
On n'est jamais faits l'un pour l'autre. On trouve quelqu'un avec qui ça colle à l'instant t, et on espère que ça dure le plus longtemps possible. Parfois, ça ne colle plus, mais ça ne veut pas dire que ça n'a jamais collé. Les gens ne sont pas immuables.
Amaz, Blue284 aime ça
Par YX00
Homme de 33 ans vierge
#224993
MathSo a écrit : ↑06 sept. 2019, 23:17 2ème raison de la mise en couple : l'argent. On va pas se le cacher, vivre seul dans son appartement, avec les impôts, les charges et tout le tralala ... ça revient cher pour une personne seule. Alors qu'en couple, on se partage les dépenses. En cas d'imprévu financier, on peut compter sur l'autre. D'ailleurs, même pour les vacances, les prix sont moins chers pour les couples que pour les célibataires. Quelle injustice ^^.
C'est vrai que, dans notre société française (je ne sais pas pour les autres pays), le fait d'être en couple (et de faire des enfants) est encouragé financièrement de différente façons… Après, plutôt que d'injustice, j'évoquerais plutôt de l'inéquité… qui peut engendrer un sentiment d'injustice.

MathSo a écrit : ↑07 sept. 2019, 10:54 Je ne sais pas si il existe un pourcentage officiel de personnes vivant dans un couple "sincère", mais c'est sûr à 100 % qu'il en existe : des couples ensemble par défaut. D'ailleurs, il y a encore quelques années (et peut-être même aujourd'hui dans certains pays en voie de développement), on organisait bien des rencontres arrangées, sans prendre en compte les sentiments des personnes concernées. En plus, dans les familles royales, le mariage arrangé était la norme.
Il me semble qu'en France également il n'y a pas si longtemps (quelques dizaines d'années), un nombre non négligeable de mariages étaient arrangés (merci de me corriger si j'écris une bêtise).

J'ai aussi vu des sujets à la télévision sur le fait que des parents chinois (j'espère ne pas me tromper avec un autre pays asiatique) recherchent des hommes ou des femmes pour leur enfant pour fonder un foyer en faisant la promotion de leur progéniture. Je trouve ça assez perturbant quand on a l'habitude de voir des couples se former sur des sentiments amoureux.

Amaz a écrit : ↑07 sept. 2019, 11:33 Dans le cadre d'un contrat de location il est possible d'être en collocation. Ça permet tout aussi bien (d'un point de vue pratique) d'amoindrir les charges locatives.
C'est vrai. Mais a-t-on envie de partager son intimité au quotidien avec une personne autre que celle qu'on aime ? Personnellement, je n'en ai pas envie. Et ça demande une grande confiance en l'autre ; confiance qu'on peut difficilement avoir a priori quand on ne connaît pas cette personne.

godfreyho a écrit : ↑07 sept. 2019, 19:17 Logique selon l'étymologie du mot travail (cf Wikipedia):

Sous l'Antiquité, le terme bas latin trepalium (attesté en 582) est une déformation de tripalium, un instrument formé de trois pieux, auquel on attachait les animaux pour les ferrer ou les soigner, ou les esclaves pour les punir.
Apparu au XIIe siècle, selon Alain Rey, le mot « travail » est un déverbal de « travailler », issu du latin populaire « tripaliare », signifiant « tourmenter, torturer avec le trepalium ». Au XIIe siècle, le mot désigne aussi un tourment (psychologique) ou une souffrance physique (le travail d'accouchement).
gofreyho a oublié quelques éléments en citant Wikipédia, je les fournis à sa place : l'extrait qu'il a cité est issu de l'article Travail (plus spécifiquement de son paragraphe Étymologie) de Wikipédia en français (auteurs) dont le contenu est soumis à la licence Creative Commons Attribution Partage dans les mêmes conditions 3.0.
Avatar de l’utilisateur
Par godfreyho
Homme de 44 ans vierge
#224995
Merci YX00!

Ajouté 11 minutes 58 secondes après :
Tiens en parlant de Môssieur YX00 qui visiblement a bien rit de mes Monkeries, je vais en rajouter une couche, ce soir dans l'assos où je vais, il y avait une infirmière qui bosse en HP avec des autistes et des Asperger, elle m'a dit à la fin de la soirée que selon elle, j'étais surement Aspie... Dois-je le mettre dans le sujet expérience positive? Il y en a qui font des touches, moi je récolte des diagnostiques sur mon profil neuro. :laughing:
Par YX00
Homme de 33 ans vierge
#225006
godfreyho a écrit : ↑15 sept. 2019, 01:43 Tiens en parlant de Môssieur YX00 (…)
Pourquoi ce qualificatif ?

godfreyho a écrit : ↑15 sept. 2019, 01:43 (…) qui visiblement a bien rit de mes Monkeries (…)
Je n'ai ri de rien puisque je n'ai rien trouvé drôle. Et je n'ai pas compris le sens de la phrase. Serait-il possible d'avoir une explication ?
Avatar de l’utilisateur
Par godfreyho
Homme de 44 ans vierge
#225037
Pardon, c'est que tu avais mis des "j'aime" sur certains de mes posts où je sortais des "Monkeries", je faisais une blague (maladroite visiblement et donc je te présente toutes mes confuses) en faisant semblant de m'en offusquer. Comme je le disais une plaisanterie débile, comme mon "humour" qui est souvent à coté de la plaque.
Par YX00
Homme de 33 ans vierge
#225041
godfreyho a écrit : ↑15 sept. 2019, 20:17 Pardon, c'est que tu avais mis des "j'aime" sur certains de mes posts où je sortais des "Monkeries", je faisais une blague (maladroite visiblement et donc je te présente toutes mes confuses) en faisant semblant de m'en offusquer. Comme je le disais une plaisanterie débile, comme mon "humour" qui est souvent à coté de la plaque.
Pas besoin de s'excuser. Je n'avais simplement pas compris l'humour. :neutral_face: Mais j'ai déjà reçu les explications qui m'ont éclairé. (Je n'ai pas dû être clair vis-à-vis de ça dans mon précédent message… :confounded: )

Je n'ai par contre toujours pas eu de réponse à mes deux questions.
  • 1
  • 34
  • 35
  • 36
  • 37
  • 38