Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
Par Ness
Homme de 24 ans vierge
#226475
Partagez une expérience de tue-l’amour, faites le récit de la mort d’une attirance !

Il me semble difficile de donner une définition abstraite de ses tue-l’amour, et plus intéressant d’en lire une expérience vécue.

Je commence :

Après avoir hésité longuement, je décide à me faire violence et honorer une invitation à une soirée, dans un bar plein à craquer. En arrivant, je croise le regard d’une fille, plusieurs fois, qui m’adresse d’éclatants sourires rouges (à lèvres), assez explicites. Je la trouve très belle et son attitude carnassière me laisse tout espérer, je me vois déjà en proie docile. Néanmoins je n’ose pas aller vers elle, nous n’avons manifestement pas la même assurance en matière de séduction, je suis intimidé.
Plus tard, au cours de la soirée, une connaissance commune me présente à son groupe d’amies et disparaît aussitôt, me laissant dans un malaise aigu. Nous échangeons quelques banalités sur nos études, j’apprends qu’elle est en école de commerce. Elle est très fausse, cherche à se mettre en valeur quitte à enfoncer ses amies. Je commence à déchanter. Elle achève le tableau en vantant son indépendance, qui serait illustrée par son travail en alternance, le fait d’avoir son propre appartement dans une autre ville que celle de ses parents ; une ode à la méritocratie, qui me paraît déplacée et prétentieuse. Mon attirance gisant six-pieds-sous terre, et toute volonté de relation ayant trépassée, je me lâche un peu en lui faisant remarquer que tout le monde n’a pas les moyens de faire des études (une école payante donc dans son cas) ni de louer un logement et je lui demande son salaire. Moment de suspension dans la discussion, ça ne se fait pas de demander ça même si l’on est en train de parler d’argent. Si sûre d’elle auparavant, elle ne sait pas comment réagir face à cet imprévu, elle esquive. Je redemande, en toute lourdeur, elle finit par avouer, quelques échanges encore et elle trouve un prétexte pour aller voir ailleurs.
J’ai quitté la soirée peu de temps après. A l’aise dans la séduction, cette fille m’avait laissé l’impression de parcourir la soirée, tester un partenaire potentiel, et passer au suivant si ça ne marchait pas. Le gouffre avec ma propre incapacité à entrer dans un jeu de séduction m’a laissé un goût amer. Ça me fait penser à une phrase géniale de "L'Education sentimentale" de Flaubert, qui exprime quelque chose de profondément prétentieux et universel : " Rien n'est plus humiliant comme de voir les sots réussir dans les entreprises ou l'on échoue".

En conclusion : je me suis mal comporté, j’ai été agressif par mes demandes. Elle doit avoir un avis tout aussi négatif sur moi, et à raison. Je crois que j’avais envie de venger son amie, discrète, en retrait de la discussion, qu’elle traitait mal sans même s’en rendre compte par le fait de raconter, à moi un inconnu, les surnoms que celle-ci subissaient au lycée. C’est cette insouciance égoïste qui a été un tue-l’amour ; sans compter son avis politique sous-jacent à notre conversation, et son arrogance.
godfreyho aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#226478
À peine avoir matché sur OKCupid, une femme me demande mon passé amoureux... mon CV en quelque sorte.
On peut vraiment parler d'entretien d'embauche.

Bien qu'elle avait expliqué "que ça ne la dérangeait pas les mecs sans expériences ou alors très peu", ça m'a coupé.
Avatar de l’utilisateur
Par godfreyho
Homme de 44 ans vierge
#226479
SnapBack a écrit :Bien qu'elle avait expliqué "que ça ne la dérangeait pas les mecs sans expériences ou alors très peu"
Ça ça veut dire l'inverse, c'est comme "les homosexuels? Ho! Ça m'dérange pas tant qu'ils ne viennent pas me parler."
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#226480
godfreyho a écrit : ↑11 oct. 2019, 11:04Ça ça veut dire l'inverse, c'est comme "les homosexuels? Ho! Ça m'dérange pas tant qu'ils ne viennent pas me parler."
J'aurais pu aller plus loin avec elle, sérieusement... mais souviens-toi, je suis plutôt dur et soupe-au-lait :grin:
Pour les relations, je suis plutĂ´t souple : un essai n'engage Ă  rien mais j'ai mes conditions (je suis un mec plutĂ´t discret, je ne montre pas tout mon amour publiquement).

C'est ça ou rien, on pourra dire que j'ai tort mais c'est ma façon de voir les choses... je sais que ça a ses limites.
godfreyho aime ça
Par Tyrus
Homme de 31 ans non vierge
#226483
SnapBack a écrit : ↑11 oct. 2019, 09:55 À peine avoir matché sur OKCupid, une femme me demande mon passé amoureux... mon CV en quelque sorte.
On peut vraiment parler d'entretien d'embauche.

Bien qu'elle avait expliqué "que ça ne la dérangeait pas les mecs sans expériences ou alors très peu", ça m'a coupé.
Je l'ai déjà dis à plusieurs reprises mais j'y ai droit à chaque fois, c'est systématique. Donc au final si je dois eviter les rencontres de ce genre ben je ne fais plus de rencontres.

Alors le tue l'amour que j'ai pu avoir: une fille avec laquelle je sors, 2e rdv. On discute de tout et de rien. Là elle voit un enfant passer et me dit "oh tu as vu ? Il est trop mignon, j'adore les enfants". Je lui dis que moi aussi (ce qui est vrai) et me rejouis. Je lui demande si elle envisage d'en avoir. "Oui j'en veux. Par contre je ne m'en occuperais pas, je les laisserais à mes parents". Elle a dû voir que ça m'avait choqué, on ne s'est pas revus.
Par Tyrus
Homme de 31 ans non vierge
#226486
Eeyore a écrit : ↑11 oct. 2019, 20:55 Rien que parler d'enfants au 2eme rendez vous ça fait peur :joy:
Ben je ne lui ai pas demandé d'en avoir avec moi. Ma question c'était plus dans le sens "est ce qu'elle se voit être parent?". Et je ne faisais que rebondir sur un sujet qu'elle a lancé elle-même.
Et la réponse montre, à mes yeux en tout cas, un gros soucis de maturité de sa part.

Ça me fait penser aux gens qui veulent quelque chose mais ne garder que les avantages et ne pas avoir les inconvénients. Tu veux des enfants, tu dois assumer les bons et les mauvais côtés. Sinon tu n'en fais pas.
Avatar de l’utilisateur
Par Eeyore
Femme de 30 ans vierge
#226487
Ah mais je suis d'accord c'est déjà bizarre de sa part d'avoir lancé le sujet :laughing: . T'es sur que c'est pas une blague ce qu'elle t'a sorti?
Avatar de l’utilisateur
Par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#226506
Un type qui, une fois la chose faite (oui, c'est de ma faute, on aurait dû parler davantage avant) commence à me dire qu'il n'aime pas trop mon quartier, trop "islamo-tolérant" (je vis certes dans un quartier populaire à Paris...) et qui finit par m'avouer qu'il vote Marine le Pen. Je peux vous assurer que ça coupe tout tout tout.