Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
par AyeLuv
Homme de 29 ans non vierge
#227056
Bonjour à vous,

J'avais posté quelques messages il y a longtemps. ça m'avait fait du bien, enfin je m'étais senti moins seul l'espace de quelques instants.
Bon je dois avouer que malheureusement cela n'a pas duré.

La solitude me pèse, et ce de plus en plus. Le problème, c'est que je ne fais pas grand chose pour y remédier. Je me morfonds sur mon sort, dans ma tête.
Pourquoi? Probablement parce que c'est facile, ça ne me demande pas d'efforts. Je sais faire, ça.
Contrairement à faire des sorties pour faire de nouvelles rencontres: ça, ça fait peur au petit gnenfant effrayé que je suis. :sweat:

Bon si vous êtes motivés pour checker mon topic de présentation,je vous remercie, sinon, je résume rapidement ma situation ici: homme, 28, seul. Une expérience à 17 ans, depuis plus rien. Moral en dent de scie: des fois j'ai l'impression que je peux m'en sortir, d'autres fois je me sens totalement impuissant, et les efforts que je dois entreprendre me paraissent insurmontables.

Ce qui a changé depuis mon topic de présentation: je vois une psy, je sais pas vraiment si ça m'aide, à part que ça me permet parfois de vider mon sac. (visiblement pas suffisamment vu que je me retrouve ici à écrire ces lignes)
Je suis toujours sur les sites de rencontres. ça marche pas. En plus de deux ans, pas une seule rencontre. J'y reste parce que ça me donne l'illusion d'avoir un peu d'espoir. Et puis c'est la solution de facilité. Affronter le vrai monde et les vrais gens, flirter et tout ça fait peur.
C'est très frustrant les sites de rencontre. Surtout quand je vois plein de mes amis proches pour qui ça a super bien marché (2 amis en couple depuis longtemps grâce à une rencontre tinder; un autre qui a trouvé deux filles différentes, même si ça a pas duré) Moi que dalle, peau de zob :triumph:
Dans le positif, j'ai réussi à inviter une fille à boire un verre une fois. Elle m'a dit oui, puis s'est rétractée. Elle avait "mal au ventre" trente minutes avant le rdv. Puis plus un mot de sa part. ça m'a blessé, mais avec le recul (ça date maintenant) je suis fier d'avoir au moins essayé.
Sinon, j'ai une situation professionnelle un peu plus stable. J'entends par là que j'ai un peu plus de sous qu'avant: j'ai décroché un poste remplaçant de prof d'anglais: 4h/ semaine dans un collège. Mais ça ne durera que quelques mois. Je donne également des cours particuliers depuis quelques années.

Je suis bloqué par mon énorme frustration/manque sexuel. ça m'obsède. Je n'osais pas trop le dire dans mon topic de présentation, mais c'est bien là. Et c'est horrible. Ma libido naissante d'adolescent n'a jamais été assouvie. Des fois j'ai l'impression que je serais prêt à coucher avec n'importe qui, même si je sais que c'est pas vraiment vrai (ça aussi ça fait peur... Donc il me faudrait quand même quelqu'un de confiance)
Ce manque me bloque encore plus dans mes interactions sociales. J'ai comme l'impression que mon désespoir, ma frustration sexuelle, mon côté "mec en chien" peut se voir. J'ai un énorme manque affectif également. Voir des couples se faire des câlins ça me donne parfois envie de pleurer.

J'arrive pas à entreprendre quoi que ce soit pour rencontrer du monde. Enfin j'avais commencé à sortir dans un bar régulièrement (1fois /semaine) lors de meetings pour échanger en anglais. J'étais fier de moi de réussir à parler à des inconnu(e)s, même si je ne savais plus trop quoi dire après l'échange de banalités (tu viens d'où, tu fais quoi dans la vie, ça fait combien de temps que tu viens à ces meetings? )
J'ai arrêté, parce que je baisse trop vite les bras., et j'ai pas la motivation. Je vois pas de progrès.

Je peux pas m'empêcher de "tomber amoureux" de toutes les filles qui daignent m'adresser la parole, ou qui me témoignent un tant soit peu d'attention. Je pense que ça vient de ma solitude. ça me bloque beaucoup, car je trouve ça pathétique. C'est encore ce côté "mec en chien " que je déteste chez moi.
On me dit/ je lis qu' il ne faut pas envisager quoi que ce soit directement, il faut juste essayer de passer un bon moment, se contenter d'apprécier la nouvelle rencontre, considérer la femme en face de moi comme un simple être humain, ne pas "tout de suite" envisager une relation. ça m'est impossible.
Je vois en chaque femme que je trouve un tant soit peu séduisante ma potentielle "sauveuse", la personne qui changera ma vie.. Je sais que c'est stupide, je relativise, mais bon...
Et étant donné que je ne rencontre pas beaucoup de femmes, dès qu'une d'elles m'adresse la parole, je me met à me faire des films.
Pareil, c'est sûrement parce que c'est plus facile d'imaginer que d'entreprendre quoi que ce soit. ça fait moins peur de fantasmer que d'agir...

Qu'est-ce que je recherche à écrire tout ça ici? Je ne suis pas sûr. Du soutien de la part d'illustres inconnus. Vous avez probablement lu cette histoire des dizaines de fois.
Ou peut-être est-ce parce -que je suis également un illustre inconnu, ici. C'est encore une solution de facilité. Plus facile de vous le dire à vous qu'à mes amis proches.
Ou enfin peut être qu'au fond je caresse l''espoir de rencontrer ici une femme dans la même situation que moi, qui comprendrait, tomberait folle amoureuse de moi en lisant ces lignes, me contacterait, ce qui marquerait le début de notre idylle... Et mince, me voilà amoureux de cette fille dans ma tête...

Merci d'avoir lu
par godfreyho
ans
#227057
Salut, enchanté de te connaitre, j'ai bien aimé lire ton discours et
AyeLuv a écrit :Et mince, me voilà amoureux de cette fille dans ma tête...
m'a bien bien fait rire, merci.
Sinon je t'envie tu arrives à tomber amoureux, c'est déjà bien.
AyeLuv aime ça
par katy81
ans
#227059
Tu parles beaucoup de ta frustration et de ta solitude je suppose "amoureuse".
As tu des loisirs, des choses pour lesquelles tu es passionnées et qui te permettrai d'evacuer cette frustration et occuper ton esprit.
(Desole si tu en as déjà parlé dans ta presentation)

Une psychologue n'est peut être pas suffisant pour que cela change pour toi.

Bon courage pour la suite
AyeLuv aime ça
par AyeLuv
Homme de 29 ans non vierge
#227064
godfreyho a écrit :Salut, enchanté de te connaitre, j'ai bien aimé lire ton discours et
AyeLuv a écrit :Et mince, me voilà amoureux de cette fille dans ma tête...
m'a bien bien fait rire, merci.
Sinon je t'envie tu arrives à tomber amoureux, c'est déjà bien.
Bonjour, enchanté également, content de t'avoir fait sourire. Certes, je tombe encore amoureux. Enfin disons plutôt qu'une fille peut (un peu trop) facilement me plaire.
Paolafg a écrit :Salut,
Je t’ai lu jusqu’à la fin et ce que tu as écris, j’aurai pu l’écrire... tu m’as l’air d’être comme moi, c’est assez fou! Si tu souhaites une correspondante...
Salut, c'est l'avantage de ce forum, on voit des gens qui nous ressemblent. Ce serait un plaisir de discuter avec toi. (enfin j'espère :sweat_smile: )

katy81 a écrit :Tu parles beaucoup de ta frustration et de ta solitude je suppose "amoureuse".
As tu des loisirs, des choses pour lesquelles tu es passionnées et qui te permettrai d'evacuer cette frustration et occuper ton esprit.
(Desole si tu en as déjà parlé dans ta presentation)

Une psychologue n'est peut être pas suffisant pour que cela change pour toi.

Bon courage pour la suite
Bonjour, oui j'ai effectivement des loisirs, mais pas vraiment de passion. Le problème étant que ceux-ci ne me permettent pas trop de sortir. J'aime le cinéma, les séries, les jeux-videos, la lecture. J'écris de temps en temps des choses qui me passent par la tête.

Oui, heureusement que j'ai quelques passe -temps, et des amis (même si c'est un groupe assez fermé) Je ne fais pas non que ressasser ma frustration dans ma tête, heureusement.

Simplement quand celle-ci déborde, j'ai un peu besoin d'évacuer. Que ce soit ici ou dans un kleenex :yum:
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#227072
Effectivement, ce genre de discours n'est certainement pas une nouveauté chez nous - et il n'y a pas de honte à avoir. De même côté loisirs, ceux qui tu cites sont pratiqués par bon nombres de membres ; normal me diras-tu, vu que ce sont des activités pouvant se pratiquer en solitaire.

(Pour ce qui est d'essayer de s'en sortir, je rentre justement d'une sortie OVS qui fut un nouveau coup d'épée dans l'eau mais éventuellement instructif pour les plus timides d'entre vous, j'en parlerai dans le sujet dédié.)
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#227080
Pour essayer de soulager la machine à fantasmes, je dessine un peu :wink:
Tu peux écrire des histoires si ça t’amuse !

Le principal, c’est de s’amuser avant tout... mais je suis conscient que mes dessins sont idéalisés par contre (sans le dire, les gens le remarquent).

Du coup, je pense avoir le recul entre l’idéal et la réalité.