Vous êtes nouveau ? Alors passage obligatoire par ici, afin de vous présenter à toute la communauté !
Par Aulus
Homme de 31 ans vierge
#227316
Bonjour,

D'abord, excusez-moi pour les possibles fautes d'orthographe et les incohérences grammaticales. Je ne suis pas Français, je suis d'une ville près de Barcelone. Une ville avec des ruines romaines bien typiques dans la région. Mon user name: Aulus, c'est un prénom romain.

Je trouve que ce forum est une très belle idée. La virginité tardive à l'époque actuelle peut parfois nous être lourde. C'est commun de vivre cette réalité de façon très intime et fermée. Le partage de nos expériences sur ce sujet peut nous aider à démystifier certaines peurs et pensées. A prendre du recul et pouvoir comme ça reconsidérer les choses différemment.

Je vous raconte un peu mon cas:

Mon enfance a été plus ou mois heureuse. Il ne m'a rien manqué. A l'école j'avais mon cercle d'amis et je n'avais pas de problèmes pour réussir les cours. J'avais quand même ce qui était à l'époque une difficulté. En face d'une situation de stress, mon corps se détend par des tremblements musculaires, que ce soit par la fatigue, par les nerfs, etc. Ça c'est commun chez l'être humain, mais dans mon cas c'est plus accentué. C'est mieux que d'avoir mal à l'estomac ou à la tête à cause des nerfs. Les angoisses peuvent se somatiser et provoquer pas mal de conséquences mauvaises pour la santé, mais ce n'était pas esthétique du tout. Du fait que j'étais conscient de cela, il m'arrivait de me rendre très nerveux chaque fois qu'il y avait la possibilité que quelqu'un puisse se rendre compte de cet effet, en déclenchant ainsi tout le processus. A part cela, j'étais assez timide et craintif.

Plus tard, je suis allé à l'Université pour étudier l'ingénierie. A la deuxième année, ce sujet des tremblements est devenu plus intense, plus émotionnel, donc, j'ai suivi une thérapie d'hypnose régressive pendant deux années. J'ai découvert des problèmes qui sont venus de l'enfance et j'ai appris beaucoup sur moi même et sur la vie. Ça m'a permis de résoudre ma difficulté et actuellement ça a déjà disparu. Pendant la dernière année du parcours, j'ai fait un Erasmus en France, c'est pour cela que je baragouine le Français. Plus tard, j'ai eu beaucoup de difficultés pour rencontrer un travail, car la crise en Espagne avait frappée durement mon secteur. Finalement, je suis parti en Angleterre pour faire des pratiques professionnelles pendant quelques mois. A ma rentrée en Espagne j'ai trouvé un travail dans une petite Société dans le secteur du commerce. Je ne touche pas trop d'argent et c'est parfois difficile mais j'apprends pas mal de tâches différentes.

Dans cette Société, j'ai vu qu'il y a beaucoup de monde insatisfait par son travail. Que les boulots deviennent de plus en plus vides. Un jour, j'ai eu un cauchemar, j'ai rêvé que je sortais de mon boulot en pleurant parce que j'avais l'impression qu'on me volait ma vie, mon temps. Je me suis décidé à étudier de la psychologie par l'Université à distance. C'est ça que je réellement aimais. Si j'avais étudié l'ingénierie c'est parce que mes parents (qui d'ailleurs se sont séparés quand j'étais petit) m'y avaient en quelque sorte poussé, ou au moins, ainsi je l'avais ressenti.

Je n'ai jamais sorti avec une fille au delà du first date. Toujours je me sentais nerveux et mal à l'aise avant de la rencontre, pendant celle-là c'était un bombardement d'histoires sur leur vie très intéressantes au début mais ennuyeuses après une heure. Finalement, elles disparaissaient. Jamais il n'y a eu une exploration de l'autre personne, après ces rencontres je mais sentais déçu et un peu triste. Mon premier bisou fût avec un mannequin lors d'un examen d'un cours de premiers soins chez la croix rouge. Le deuxième lors d'un jeu en group pendant une fête avec pas mal d'alcool. Une fille qui avait perdue un défi devait choisir entre me faire un bisou à la bouche ou montrer à tout le group ses seins, elle a choisie l'option la moins pénible.

Côté hobbies, je suis très sportif. J'aime bien la dance latine (salsa, bachata, etc) et les arts martiaux aussi. Côté physique, je ne suis ni beau ni laid, certaines filles m'ont dit qu'elles me trouvaient assez beau. Mais bon... je ne perçois pas que j'attire trop de regards des filles.

Donc, pour finir, actuellement j'habite chez ma mère. Je travaille 4-6 ou 8 heures selon la charge léctive de mon actuel parcours en psychologie. La plus part de l'année c'est à 4 heures. On y somme un manque total d'expérience de relations en couple. En total, je trouve mes circonstances très difficiles pour trouver une fille. Ma verginité je la vie assez bien. C'est une question de perspective. Pour moi elle est devenue un signe de rébellion contre une société hypersexualisée, d'être sauvage, pur. Certains d'entre vous peuvent me dire que je me mens à moi même. Comme je dis, c'est une question de perspective, d'interprétation. Autrefois la verginité était un signe de pureté, et par ailleurs, je peux bien dire que j'ai toujours eu un grand respect pour les filles. Je les admire et je ne me suis jamais rendu dans une boîte de nuit avec l'intention d'aller grossièrement derrière la première qui me plaisait.

Actuellement j'ai vaincu ma timidité, mais il me manque encore un peu de confiance en moi, et les filles ressentent ça très vite. Ce qui me perturbe, c'est que j'ai déjà 31 ans, et je n'ai pas de perspectives à court terme pour rencontrer quelqu'un, car je n'ai pas une stabilité professionnele, j'habite avec ma mère et je n'ai pas eu de relations jusqu'a présent. Je crains que d'ici quelques années, cela puisse devenir plus lourd. C'est à dire, le fait de me rendre compte que je ne pourai plus vivre une relation amoureuse et sexuelle comme celle qu'on a quand on est jeune. En fin, le destin dira.
Avatar de l’utilisateur
Par godfreyho
Homme de 44 ans vierge
#227317
Bienvenu à toi et bravo pour ton Français, j'aimerais bien pouvoir m'exprimer aussi bien que toi dans une autre langue.
Par mike62
Homme de 34 ans non vierge
#227394
Salut ! Je te rassure ton français est vraiment très bon. Et par rapport aux éventuelles fautes d'orthographe dis toi que beaucoup de personnes nées en france en font beaucoup plus que toi ! :stuck_out_tongue_winking_eye:
Par Aulus
Homme de 31 ans vierge
#227429
Linconnu a écrit : ↑01 nov. 2019, 15:39
C'est peut-être parce que tu ne leur montrais pas de signe d'intérêt qu'elles disparaissaient, puisque tu dis qu'au bout d'une heure cela devenait ennuyeux ?
Bonjour,

J'ai réfléchi sur tes mots et oui, c'est une bonne observation, il se peut que je ne leur envoyais pas suffisamment de signes d'intérêt.

Linconnu a écrit : ↑01 nov. 2019, 15:39 Je pense qu'il est vrai que plus le temps et plus cela deviendra difficile, mais chacun va à son rythme cela n'est pas un concours ou une compétition, donc ne t'inquiète pas pour ton âge, essaie plutôt d'avancer : wink:

Pour la confiance en soi, je pense que ce n'est pas soit 100 %, soit 0 % il y a toujours un entre-deux.
Oui, dans mon cas, et je pense que pour beaucoup d'entre nous, il y a certains aspects internes et externes qui compliquent la possibilité d'une relation en couple. C'est donc un travail sur soi-même qu'il faut réaliser. Comme disait le sage, quand l'élève est prêt le maître apparaît.

Ajouté 3 minutes 24 secondes après :
mike62 a écrit : ↑03 nov. 2019, 19:45 Salut ! Je te rassure ton français est vraiment très bon. Et par rapport aux éventuelles fautes d'orthographe dis toi que beaucoup de personnes nées en france en font beaucoup plus que toi ! :stuck_out_tongue_winking_eye:
Salut! Merci! Mais je dois avouer que je fais une bonne révision avant de poster des messages hehe