La relation s'est bien passée ?
Par Balbou
Homme de 38 ans non vierge
#228119
Bonjour !

Je m'étais inscrit sur ce forum il y a quelques années déjà, à l'époque je vivais très mal ma virginité tardive. Depuis les choses ont évolué et je tenais à vous partager mon témoignage.

Pour me resituer, je vais avoir 39 ans et je me considérais comme vierge même si j'ai couché une fois avec une fille rencontré un soir à l'étranger quand j'avais 25 ans. En fait ça c'était tellement mal passé que je ne vois pas comment j'aurais pu ne pas me considérer comme encore vierge après (aucun sentiment, rapport totalement mécanique, éjaculation très précoce...) Sinon vers 20 ans j'avais rencontré une fille avec qui j'ai eu une relation pendant 1 semaine sans aller plus loin que des baisers et quelques caresses...

Il ne s'est strictement rien passé dans ma vie sentimentale au delà de ces 2 événements.

Avec le temps, je me suis mis √† craindre que ma virginit√© tardive ne soit r√©v√©l√©e, je la portais comme un honteux secret qui m'emp√™chait m√™me d'envisager une rencontre. A chaque fois qu'une personne commen√ßait √† me plaire, ou l'inverse, ma peur prenait le dessus, je me figeais et j'avais physiquement envie de vomir (et du coup j'√©vitais la personne concern√©e). Avec le temps je me suis fait une raison et je menais ma petite vie en mettant de c√īt√© mon inexistante sexualit√©. J'√©vitais syst√©matiquement toutes les situations o√Ļ la s√©duction pouvait √™tre possible pour ne pas avoir √† faire face √† ce trop plein d'√©motions qui me faisait mal √† l'estomac... Pour le reste, j'√©tais plut√īt bien dans ma peau et relativement heureux.

Et puis il y a 4 semaines lors d'une soirée chez une collègue, j'ai rencontré cette fille qui m'a rapidement envoyé des signaux pour me montrer que je lui plaisais. Nous nous sommes retrouvés à dormir tous les 2 après la fin de la soirée dans la même pièce et nous avons parlé une bonne partie de la nuit. A un moment je l'ai embrassé, moi qui avais peur depuis des années de ne pas savoir comment faire. C'était super maladroit, je n'ai absolument rien calculé, je me suis simplement laissé emporté par l'élan de mon coeur. Nous avons passé le reste de la nuit à nous enlasser et à nous caresser tendrement (et chastement).

Je lui ai dit que je n'avais pas d'expérience, elle m'a demandé si j'étais vierge, pour ne pas la faire fuir je lui ai répondu que non, mais que je n'avais jamais été en couple et que mon expérience sexuelle se limitait à 2 fois il y a très longtemps ( même si en vrai, techniquement, elle se limitait à 1 fois). Ça l'a fait tiquer, mais elle est tout de même restée blottie dans mes bras le reste de la nuit. Je me suis senti à la fois totalement vulnérable et soulagé qu'elle ne se soit pas moquée de moi ou enfuie en courant!

Depuis nous nous sommes revus plusieurs fois. Je suis clairement en train de tomber amoureux. A chaque fois nous avons dormi ensemble. Elle m'a dit qu'elle avait toujours eu envie de coucher avec un vierge. Je la découvre en même temps que la sexualité et la relation de couple. Pour être franc je ne suis pas encore au point au lit : la première fois j'ai perdu mon érection après m'être senti mal (le fameux trop plein d'émotions qui me faisait si peur). Je lui ai expliqué ce qui se passait dans ma tête et nous avons continué autrement. Les fois suivante je suis "parti" beaucoup trop vite. Mais je ne m'en fais pas tout un plat, j'ai tellement d'années à rattraper et elle est très patiente... Et puis les caresses et les baisers c'est bien aussi.

Je ne sais pas o√Ļ cette relation ira, j'ai d√©j√† beaucoup progress√©, je suis vraiment bien √† chaque fois que je suis avec elle, toutes mes peurs ont disparues, le temps passe trop vite quand elle est l√† et trop lentement quand elle est absente. Je ne pensais pas rencontrer dans ma vie une personne aussi tendre et bienveillante que √ßa. Et je suis √©tonn√© de voir √† quel point cela peut √™tre agr√©able d'aimer / de d√©sirer quelqu'un qui nous aime aussi. Je ne me consid√®re dor√©navant plus comme vierge.

Merci à tous les membres de ce forum, je n'ai jamais été actif dessus, mais j'ai passé des soirées entière à vous lire. Vous m'avez maintes fois rassuré et éclairé.
Kyrie, VACN, Plumeria et 4 autres aime √ßa
Par Balbou
Homme de 38 ans non vierge
#228151
En y réfléchissant ils étaient vraiment voyants, mais sur le moment, j'ai mis du temps à rassembler les pièces du puzzle.

Tout d'abord pendant la soir√©e : elle riait maladroitement √† toutes mes (mauvaises blagues), √† plusieurs moments elle √©tait physiquement tr√®s proche de moi et assez tactile, je me souviens de l'avoir observ√©e pour comprendre si elle √©tait comme √ßa avec tout le monde o√Ļ non. Quand je suis all√© dans la pi√®ce o√Ļ se retrouvaient les fumeurs, elle √©tait seule avec notre amie commune. J'ai senti comme une g√™ne quand je suis entr√©, comme si j'interrompais une discussion qui portait sur moi (c'√©tait bien le cas, elle me l'a dit apr√®s, elle essayait d'en savoir plus sur moi). Elle a insist√© pour rester dormir sur place quand tout le monde est parti.

Ensuite quand nous n'étions plus que tous les deux dans la chambre d'amis, elle a insisté très fortement pour que nous discutions ensemble (alors que j'étais prêt à me coucher et à dormir, j'avais 6 heures de route le lendemain). Elle a trouvé la lumière trop forte, nous avons donc discuté dans une ambiance plus tamisée. Elle m'a dit que mon t-shirt m'allait bien. A un moment elle s'est penchée sur mon visage pour "regarder la couleur de mes yeux". Quand je lui ai dit que j'avais les mains gelées, elle les a prises dans les siennes pour me réchauffer. Après plusieurs heures, nous étions fatigués et allongés dans le même petit lit, elle a posé sa tête sur mon ventre, et nous avons continué de parler longuement comme ça.

C'est dr√īle, les autres (rares) fois o√Ļ √ßa a pu m'arriver, je me fermais compl√®tement, comme si je buguais et que je savais pas comment r√©agir (et puis mon estomac prenait le dessus avec ces foutus naus√©es)! Mais avec elle j'√©tais bien, tout √©tait naturel, comme une √©vidence. J'ai vraiment de la chance de l'avoir rencontr√©.
Pasta, Bleue, Ippo aime √ßa