Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
par Aurus
Homme de 31 ans non vierge
#229046
Bonjour,

Ma question s'adresse particulièrement aux hommes, même si ce genre de service existe également pour les femmes.

Avez-vous fait appel (ou envisagé de le faire) à une escort girl pour en finir avec le fait d'être VT ?

Si oui, cela vous a-t'il aidé à dépasser votre blocage vis avis du sexe opposé et/ou donné plus confiance en vous ?
par mike62
Homme de 35 ans non vierge
#229052
Comme le dit amaz, c'est un choix très personnel. Il faut que tu vois si ça peut te convenir par exemple en t'imaginant la situation et vois ce que ça peut t'apporter pour la suite.

Chaque personne est susceptible de réagir différemment. Et puis il faut voir les conditions également dans lesquelles ça pourrait se passer et bien sûr ne pas prendre de risques.

Il est possible que ça t'apporte une sorte de " soulagement " mais après chaque personne est différente. Je ne veux pas t'influencer dans ton choix, ça te concerne avant tout, je ne veux ps prendre la responsabilité de t'orienter dans une direction ou une autre, c'est à toi de voir si ça peut se faire ou pas , si ça peut te convenir ou pas, etc... :sweat_smile: :relieved: :wink:
par velib
Homme de 40 ans vierge
#229053
Moi je compte passer le cap de façon tarifée.

J'ai besoin d'acquérir une certaine pratique des rapports sexuels avant de pouvoir aborder des femmes dans des contextes "normaux". J'en ai assez de cette impression d'être comme un gamin.

Aussi j'en ai marre de baigner dans ma misère sexuelle. C'est pas bon pour le moral. Et qqn qui n'est pas bien dans ses baskets, ça ne renvoie pas une image attractive.

Mais attention, ce que je dis là, ce n'est que mon ressenti personnel et la façon dont je vis ma propre VT.

Après, si tu choisi l'option escorte, il faut le faire dans les meilleures conditions possibles (fille à ton goût, lieu avec hygiène et discrétion, ...). Et ne pas se mettre trop la pression du style "j'ai intérêt à bander pour rentabiliser le fric dépensé". Si ça marche pas la 1ère fois (ou les 1ères fois), ce ne sera que partie remise.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#229056
Ça me tente encore parfois, même souvent car c’est « facile » avec un choix infini, mais je me tiens à mes principes : sans avoir l’étiquette féministe, essayer de séduire une femme sans le pouvoir de l’argent (sans fric, ces femmes ne me regarderaient même pas). La misère sexuelle et affective sont des choses sérieuses pour moi, on peut être en partie responsable et l’autre partie, on peut la subir. Encore une fois, c’est complexe et nuancé comme problème.

Pour une passe à 150€, je me dis que je peux faire autre chose de plus gratifiant.

J’étais très pointilleux sur cette question et si les escorts sont encore fort nombreuses, ça signifie qu’un marché demandeur est là : en Belgique, on estime à 1 milliard d’€, le revenu total de la prostitution (incluant la prostitution en vitrine et sur internet). C’est beaucoup d’argent.

Mon objectif est de ne pas vriller.
par Aurus
Homme de 31 ans non vierge
#229058
Ma question concerne évidement les escortes "libres", je ne parle pas de la prostitution exercée sous la contrainte d'un proxénète ou d'un réseau.

Cette activité existe depuis la nuit des temps, et je pense qu'elle persistera malgré la récente émergence d'une nouvelle vague féministe.

Il faut être réaliste, parfois malgré tous les efforts du monde il peut être extrêmement compliqué de sortir de la misère sexuelle. Même si une prise de conscience et un sérieux travail sur soit est nécessaire pour dépasser les raisons d'une virginité tardive, la question de faire appel à une escort peut se poser ne serait-ce que pour passer un cap et s'enlever un lourd poids psychologique.
par mike62
Homme de 35 ans non vierge
#229067
"la question de faire appel à une escort peut se poser ne serait-ce que pour passer un cap et s'enlever un lourd poids psychologique." Voila c'est ce que je voulais dire par "apporter un soulagment".

Et il est possible que dans ton cas, ça puisse avoir un effet psychologique qui te permette d'avoir des contacts plus sereins avec le sexe opposé (j'emploie cette expression même si je la trouve un peu étrange, d'emblée pour parler de l'autre sexe on lui serait "opposé", ce qui n'est pas de très bonne augure...), mais après difficile à dire mais c'est fort probable :wink:
par Max56
Homme de 31 ans vierge
#229070
A titre personnel je vois l'escorte comme l'aveu final d'échec, l'ultime solution en dernier recours. Ce sentiment a peu évolué chez moi mais peut être qu'il changera radicalement en avançant encore dans l'âge...

Par ailleurs je ne vois pas en quoi aussi ça sera plus simple avec une escort. J'ai l'impression que la pression sera la même et le fait que ce soit une "professionnelle" me détendra probablement pas une seule seconde
par x00
Homme de 31 ans non vierge
#229071
Max56 a écrit : 27 déc. 2019, 11:38 Par ailleurs je ne vois pas en quoi aussi ça sera plus simple avec une escort. J'ai l'impression que la pression sera la même et le fait que ce soit une "professionnelle" me détendra probablement pas une seule seconde
Dans la vraie vie, entre la première rencontre et l'acte, tu auras mille raisons d'abandonner, de saboter l'histoire par peur.

Allez chez une "pro", c'est un moyen de se faire violence. Une fois dans la chambre, le choix n'est plus une option. Le cap sera franchi, quoi qu'il arrive.
par Kyrie
Homme de 34 ans vierge
#229072
Je te mentirais si je te disais que je n’y ai jamais pensé mais même s’il ne faut jamais dire jamais j’espère ne jamais franchir le pas.

Pour ce qui me concerne, voici les trois raisons pour lesquelles je suis extrêmement réfractaire à cette démarche :

- interdit religieux

- fierté/honneur : c’est à mon sens déshonorant de faire appel à une femme pour obtenir des faveurs sexuelles de sa part contre rémunération. Le désir ne s’achète pas et si tu es un indésirable autant l’assumer la tête haute. Payer quelqu'un pour qu'il passe du temps avec toi, qu'il t'accorde du "désir", c'est simplement lui montrer qu'il est plus désirable que toi, qu'il a une valeur supérieur à la tienne et que tu dois donc rémunérer. Jamais de la vie je ne souhaite me résoudre à cela. Du reste, ça me donnerait l’impression d’être encore plus faible que je ne le suis faute d’être à même de contrôler mes envies et besoins.

- Illégalité : cela reste illégal en France d’avoir recours à la prostitution. Les chances de se faire attraper sont faibles, l’amende pas bien grande puisqu’il s’agit d’une simple contravention de cinquième classe mais moralement on sait qu’on transgresse la loi.

Pour ces raisons de principe, je préfère ne pas me tourner vers la prostitution qui me laisserait,in fine, dans une situation pire que celle dans laquelle je me trouve puisque je serai toujours indésirable sauf qu’au lieu d’avoir conservé ma fierté, je ne l’aurai plus. A mon sens, il y a donc tout à perdre et rien à gagner par ce procédé.