Une sélection de bons conseils pour vous aider à bien préparer vos rencontres !
Par Aurus
Homme de 31 ans vierge
#229183
Je sais que chaque situation est différente, et qu'on est pas forcément tous au même stade, mais j'aurais souhaité avoir des conseils pour avancer.

Quelles sont les décisions que vous avez prises, les activités qui vous ont permis de vous sentir mieux d'en votre vie et qui vous auraient amené à faire plus de rencontres et peut-être même finalement a trouver la personne qui vous correspondait ?
godfreyho aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par MathSo
Homme de 25 ans vierge
#229189
Oula ! Je ne pense pas que je je vais t'apporter grand chose, étant donné que je suis moi même dans une situation difficile : au chômage, et dans un bled mort où la voiture est indispensable. Je sors peu de chez moi. Mais je vais quand même te répondre.

D'abord, j'ai commencé au mois de février une thérapie avec une psychologue, afin de "guérir" mes vieux démons (harcèlement, timidité maladive, anxiété sociale...). Et ça fait déjà du bien. Après, il faut y mettre du sien pour avancer.

Niveau activités, tu peux très bien en faire une qui te plaise et qui te permette de rencontrer des gens. Genre sport ou un truc artistique. Bon après, moi je pratique de la musique en solo. Mais certaines personnes m'ont dit que je ça serait bien pour moi que je fasse du théâtre pour combattre ma timidité. Je pourrais y penser une fois que j'aurai assez d'argent :joy:.

Donc, si tu veux, essaie de trouver une activité qui te plaît, et vas y. Tu vas rencontrer pas mal de personnes. Et si tu es quelqu'un de timide, peut être que faire du théâtre pourra t'aider :wink: .
Par Aurus
Homme de 31 ans vierge
#229190
@MathSo : C'est vrai que le théâtre est souvent cité comme étant une activité permettant de lutter contre la timidité. Un peu comme la danse. Ce sont des activités qui sont dans ma liste.

Dans les deux cas, ça risque de piquer au début comme je suis nul dans ces deux disciplines. Mais j'ai récemment fait l'expérience de partir de zéro avec un sport. Il faut vraiment s'accrocher et persévérer au début, mais c'est hyper gratifiant de voir que l'on progresse au fil du temps. Il faut évidement avoir un minimum de soutien de la part des autres participants.

J'ai également entamé une psychothérapie il y a quelques mois. Ca fais vraiment du bien de pouvoir se confier, et ça amène à pas mal de questionnements et réalisations sur soi.

Je suis arrivé à un stade de ma vie où je suis prêt à tout tester/entreprendre pour aller de l'avant.
L'argent n'est pas forcément un soucis, et j'ai bien sur sur pas mal de temps a y consacrer.

Par contre, je ne veux plus perdre de temps en me dispersant.
C'est pour ça que j'ai besoin de retours d'expérience sur ce qui aurait marché pour vous.
Avatar de l’utilisateur
Par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#229192
J'ai fait un stage de groupe chez ma psy, où j'ai pu exprimer (et donc neutraliser) certaines idées fausses qui me bloquaient et dont je n'avais même pas conscience. Par exemple, inconsciemment j'étais persuadé de ne pas avoir le droit d'avoir une vie amoureuse. La thérapeute nous a faits courir en binômes, chacun posant des questions à son / sa partenaire qui répondait ce qui lui passait par la tête. L'effort aidant, l'inconscient a pu remonter à la surface. Ça paraît bizarre dit comme ça, mais ça a marché pour moi : le lendemain, je suis allé à un rendez-vous avec une femme rencontrée sur OkCupid, qui est devenue ma copine.
x00, Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#229195
Je regrette de ne pas avoir fait du théâtre plus jeune surtout que dans ma ville il avait mis en place des séances de théâtre sur toute une année (à petit prix) conçue pour les timides. C'est l’organisateur, un ancien timide qui a pris cette initiative et il avait d'ailleurs collaboré en compagnie d'un psychologue qui devait assister aux séances et qui état présent en cas de difficulté en lieu discret afin de parler des blocages que l'on pouvait ressentir au cours d'une séance.

L’organisateur avait fait le choix du théâtre d'improvisation, ce n'était pas du théâtre millimétré, il pensait que ça permettrait plus facilement d'exprimer ses sentiments en les explorant naturellement.

Et le but ultime, c'était de tous ensemble mettre en place tout un théâtre et le jouer en public face au spectateur.

Je trouvais cette initiative très sympathique. C'est sympa de la part d'un ancien timide d'avoir pensé au plus jeune.

Je crains ne pas être d'une grande aide, je dirais que malgré les circonstances malheureuses qui m'ont permis de prendre mon indépendance cela ma libérée d'un poids, celui de la toxicité de mon père, vivre seul ça permet en quelque sorte de prendre confiance en soi, je suis plutôt content dans l'ensemble de tout ce que cela m'aura apporté de positif même si l'un des gros défauts, c'est qu'il est très très facile de se renfermer chez soi lorsqu'on n'a pas d'obligation quelconque, mais dans le même temps, je me dis que lorsque j'étais chez mes parents je n'osais rien faire de peur de contrarier mon père, fort heureusement cette époque est révolu. À présent, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même si je ne fais pas d'effort.
Par Max56
Homme de 31 ans vierge
#229217
Avoir une passion, se lancer et s'y investir en observant une belle courbe de progression c'est vraiment positif pour la confiance en soi.

Mais comme toute passion, ça peut devenir extrême si on s'investit trop, cela peut devenir contre-productif.
Il faut savoir doser. Chose qu'a titre personnel je ne sais pas faire, étant donné que quand je m'investis dans un truc et que ça me plaît, j'y consacre 100% de mon énergie...
godfreyho aime ça
Par Kyrie
Homme de 33 ans vierge
#229223
Max56 a écrit : ↑30 déc. 2019, 10:51 Avoir une passion, se lancer et s'y investir en observant une belle courbe de progression c'est vraiment positif pour la confiance en soi.

Mais comme toute passion, ça peut devenir extrême si on s'investit trop, cela peut devenir contre-productif.
Il faut savoir doser. Chose qu'a titre personnel je ne sais pas faire, étant donné que quand je m'investis dans un truc et que ça me plaît, j'y consacre 100% de mon énergie...
Je ne pense pas que les aveugles puissent guider les aveugles mais si ça peut t'aider.

Pour répondre à ta question, ça ne m'a pas forcément permis de me sentir mieux (enfin, c'est agréable mais ce n'est pas life changing) et quand je parle de rencontres c'est uniquement ce qui a trait à la constitution d'un cercle d'amis (hors amis d'enfance j'entends).

Ce que dit Max56 plus ou moins, enfin plus largement me débarasser de mes conduites addictives donc anorexie puis orthorexie et addiction au sport et de manière générale être moins austère et focaliser sur la mentalité "marche ou crève". Forcément quand des gens t'invitent prendre un verre mais que tu réponds systématiquement non pour aller courir, te ficher sur la gueule au mma ou soulever de la fonte, que tu n'es jamais dispo pour un week-end ou autre parce que tu veux lire ou travailler, c'est compliqué de créer du lien (ce qui m'a sauvé c'est que par mon éducation, j'ai tendance à répondre présent pour aider donc malgré mes tares certains personnes ont fait l'effort, et je leur en suis fortement reconnaissant, de prendre le temps de passer mes problèmes psys et de venir vers moi).

Lier à ce qui précède, me forcer à aller à des événements qui ne m'attirent mais qui sont un moment d'échanges. Typiquement je déteste tout ce qui est événement festif du type mariage, coupe du monde, etc. Je me force tout de même à y aller, je profite un peu des gens qui m'apprécient, ça leur fait plaisir que je sois là et je pars quand j'en ai assez. C'est un compromis et cela me permet aussi de profiter de moments plus tranquilles que j'apprécie passer avec eux (repas posé chez nous, verres après le taf, etc.).

Après c'est un juste milieu, la solitude (amicale ou affective) ne me gêne pas nécessairement mais partager quelques moments avec des amis est un plus dans la vie pour moi. De ce point de vue, cela a constitué une amélioration pour moi.

En conclusion, pour nouer des amitiés, je dirais être plus relax, savoir que tu as des difficultés (si tu en as) et être reconnaissant quand les gens font un pas vers toi le cas échéant car ils ne sont pas obligés de le faire. Trouver un juste milieu entre participer ponctuellement et partiellement à des activités que tu n'affectionnes pas en elle même et d'autres que tu vas apprécier davantage.

Hope it helps comme on dit.
Par x00
Homme de 31 ans non vierge
#229246
Le seul truc qui a marché pour moi, pour me faire des amis c'est les études. Depuis que c'est fini, je vis sur "mes acquis" (les même amis), de plus je suis dans une nouvelle ville et je suis pour l'instant incapable de me faire de nouveaux amis, je sais pas comment m'y prendre.

J'ai commencé par le sport pendant 2 ans, ça a bien marché puis une blessure m'a arrêté net. Depuis c'est le vide total pour les nouveautés. Depuis quelques mois, je tente la vie associative de la ville, Des rencontres mais pas de réelles amitiés avec qui on va boire des coups.
Avatar de l’utilisateur
Par Cece
Femme de 33 ans vierge
#229248
La salle de sport et mon alimentation, qui mon fait perdre du poid. Me fait sentir mieux dans ma tĂŞte, mĂŞme si j'ai encore Ă  perdre un peu de poid.
Après j'ai fait des rencontres, mais j'ai pas encore trouver la bonne personne. Encore trop réservé avec les hommes qui me plaise.

Je verrais si le faite d'avoir enfin mon appart change quelques petites choses. ( en bien j'espère)

Ajouté 1 minute 31 secondes après :
Après te conseiller, je sais pas qu'est ce que je pourrai te conseiller.
Avatar de l’utilisateur
Par Ippo
Homme de 23 ans vierge
#229357
Salut Aurus !
Pour me sentir mieux ce qui m'aide le plus c'est le sport, j'ai l'impression que c'est le seul domaine où j'arrive à pleinement exprimer ce que je suis et en particulier les sports de combat qui m'ont énormément aider à prendre confiance en moi.
L'idée de faire du théâtre est super je trouve, parfait pour développer sa spontanéité, sa confiance en soi et aussi un bon lieu de rencontre pour se faire des amis voire plus.
Enfin lire des bouquins de psychologie, neurosciences, psychothérapies, etc.. m'ont aidé à mieux voir mes blocages et comprendre d'où ils venaient, ce n'est pas aussi efficace qu'une psychothérapie suivie avec un professionnel mais ça m'a quand même pas mal aidé.
Prochaine Ă©tape en 2020, j'aimerais faire un voyage seul pour me tester un peu