Vous êtes nouveau ? Alors passage obligatoire par ici, afin de vous présenter à toute la communauté !
Par Phoenix44
Femme de 40 ans vierge
#229197
Bonjour Ă  tous,

J’ai découvert ce forum empli de bienveillance il y a quelques années mais n’ai jamais osé m’inscrire.
Je sens qu’il est temps que j’aborde ce sujet tabou qu’est ma VT à 40 ans avec des personnes qui, je l’espère de tout cœur, pourront me comprendre.

Comment en suis-je arrivé là ?
J’ai vécu un début d’adolescence difficile, marquée par la solitude dans la cour de récréation.
A la fin du collège les choses commençaient à s’améliorer pour moi, mon premier flirt arrivant enfin. Puis j’ai eu un copain avec qui je me sentais assez en confiance pour passer à l’acte mais malheureusement il m’a quitté le jour où je voulais m’offrir à lui (aucun lien, il n’était pas au courant de ma décision). Je suis tombée, me suis relevée...
Sur l’expérience suivante je suis allée un peu trop loin, beaucoup trop vite et suis devenue le « trophée » de ce jeune homme. Je suis de nouveau tombée et ai tenté de me relever mais ma vie sentimentale s’est alors transformée en désert.
Pourtant jusqu’à mes 25 ans je continuais d’essayer d’aborder les hommes. Un refus, tant pis, je continue et trouverai bien chaussure à mon pied !!!

Puis ma confiance s’est effritée au point de ne pas me rendre compte d’une attirance réciproque avec un homme mais ça je ne l’ai su que des mois plus tard. Encore raté.
C’est ainsi que j’ai perdu toute foi en moi et que je me suis forgée une carapace (mentale et physique). Les années suivantes ont été éprouvantes car je me suis sentie dans l’obligation de porter mon père lors de sa dépression et j’ai fini par totalement m’oublier (je n’ai d’ailleurs pris mon indépendance qu’à 33 ans).
Ces 5 dernières années je me suis ouvert au développement personnel, ai travaillé sur moi sur un bon nombre de points. Début 2018 j’ai pris conscience que personne ne pourrais m’aimer si moi-même je n’aimais l'image que je renvoyais.
J’ai donc travaillé sur mon physique, ai perdu 17kg ai totalement changé d’allure jusqu’à, pour la première fois de ma vie, me trouver belle.
Pourtant ma situation amoureuse n’a en rien changé. Mes amis m’incitent à m’inscrire sur des sites mais j’ai peur du jugement à cause cette virginité qui me pèse, me fait honte et m’empêche d’avancer. Seul mon médecin est au courant de ma situation et surement une amie de longue date qui si elle réfléchi bien…

Pas si simple d’écrire cette présentation mais je me devais d’extérioriser. Une première étape peut-être.
Avatar de l’utilisateur
Par Lereveur
Homme de 38 ans non vierge
#229198
Bonsoir et bienvenue Phoenix44.

Si tomber sur des imbéciles reste hélas toujours une possibilité, tous les hommes ne te rejetteront pas à cause de ta VT, loin de là. Si il en est besoin, plusieurs témoignages sur notre forum en font foi.
Phoenix44 aime ça
Par Phoenix44
Femme de 40 ans vierge
#229200
Lereveur a écrit : ↑29 déc. 2019, 20:39 Bonsoir et bienvenue Phoenix44.

Si tomber sur des imbéciles reste hélas toujours une possibilité, tous les hommes ne te rejetteront pas à cause de ta VT, loin de là. Si il en est besoin, plusieurs témoignages sur notre forum en font foi.
Merci pour l'info.
Je vais prendre le temps de lire les message Ă  ce sujet. Si cela peut me rebooster, essayons!
Par Aurus
Homme de 31 ans vierge
#229201
Bonsoir Phoenix44,

C'est effectivement une bonne première étape.

Tu trouveras sur ce forum beaucoup de témoignages qui pourrons, je pense, te booster pour aller de l'avant !
Phoenix44 aime ça
Par YanD
Homme de 37 ans vierge
#229213
Phoenix44 a écrit : ↑29 déc. 2019, 19:57 Mes amis m’incitent à m’inscrire sur des sites mais j’ai peur du jugement à cause cette virginité qui me pèse, me fait honte et m’empêche d’avancer. Seul mon médecin est au courant de ma situation et surement une amie de longue date qui si elle réfléchi bien…

Pas si simple d’écrire cette présentation mais je me devais d’extérioriser. Une première étape peut-être.
Sois la bienvenue.

Oui, notre VT est un blocage pour beaucoup d'entre nous (moi inclus).

On se pose beaucoup de questions (trop en fait).
Si je rencontre quelqu'un, dois-je l'avouer ?
Je serai maladroit du fait de mon inexpérience, donc l'autre risque de s'en rendre compte ou au moins de se poser des questions. Autant l'avouer alors ? Mais quand et comment ?
Et comment réagira la personne ? Est-ce qu'elle l'acceptera ? Est-ce que ça la fera fuir ?
Etc ...
Comme tu peux le voir, tu n'es pas seule dans cette situation.

Et c'est un cercle vicieux. Cette gêne, ce blocage nous empêche d'avancer et du coup on se sent encore plus gêné.

Mais au moins ici, on peut aborder sereinement la question sans crainte du regard des autres.
Donc oui, s'inscrire et se livrer ici est un bon début, je pense.
En tout cas j'espère que cela t'aidera.
Phoenix44 aime ça
Par Kyrie
Homme de 33 ans vierge
#229221
Bonjour Phoenix44 et bienvenue,

Je comprends la difficulté de s’occuper de ton père, j’ai du parfois accompagner le mien sur des épisodes dépressifs puis sur la fin de sa vie, ce n’est pas facile à gérer, j’espère que ça va mieux maintenant.

Le schéma, tomber se relever, est également assez éprouvant car on se relève toujours mais ça use à force.

Si tu te trouves belle et t’apprécies c’est déjà un grand pas, j’ai envie de te dire que c’est le principal car parvenir à s’aimer est sans doute le plus important, tant mieux si tu y es parvenu ou en passe d’y parvenir.

Enfin, j’espère pour toi que partager ici t’aidera à te soulager et éventuellement à réaliser tes objectifs quel qu’ils soient.

Désolé pour le mini HS que j’introduis sur ton topic (cela dit cette remarque pourra éventuellement t'apporter quelque chose), c’est juste une réaction à la remarque de Lereveur (et à quelques autres que j’ai vues par ci par là, enfin ma remarque ne te vise pas Lereveur), si la référence aux imbéciles s’adresse aux hommes qui ont pu ou pourraient potentiellement rejeter une personne à cause de sa virginité, je trouve que c’est un raccourci un peu rapide.

Il me semble effectivement assez réducteur de renvoyer à la catégorie d’imbéciles ou de personnes peu ouvertes d’esprit (comme j’ai pu lire sur d’autres topics) les personnes qui préfèrent écarter une relation avec une personne encore vierge à un âge très tardif (tout dépend bien sûr comment cela est fait et selon quelle manière).

En outre, à supposer que notre situation soit moins imputable à notre physique qu’à notre mentalité, un tel état d’esprit serait potentiellement contre-productif puisqu’il amènerait à ne pas forcément faire l’effort de changer notre mentalité ou de la faire évoluer en considérant que les personnes qui ne s’y adaptent pas, ou ne font pas l’effort de la comprendre, sont au fond des imbéciles ou des personnes peu tolérantes. En somme, les VT seraient les « bons » et les gens qui les rejettent pour cette raison, les « mauvais ». Je ne dis pas que c’est ce que Lereveur a dit (encore une fois, je rebondis simplement sur sa remarque mais j’en ai vu des similaires, je profite juste de l'occasion) mais la frontière est ténue et il est humain de se ranger du « bon côté ».

Encore désolé pour ce mini HS Phoenix44, s'il te gêne dis moi et j'éditerai mon message ou un modérateur supprimera cette partie.
Avatar de l’utilisateur
Par Lereveur
Homme de 38 ans non vierge
#229222
@ Kyrie : Quand je parle d'imbéciles, je pense aux personnes que redoutent particulièrement les VTs, celles qui rejetteront à cause de cet état ET ce, de manière particulièrement blessante et / ou méprisante, ce qui est généralement désastreux quand on se débat avec une confiance / estime de soi assez basse.

Ceci étant dit, dire non reste le droit de chacun, avec ses raisons propres, mais la manière de faire compte.

Par ailleurs, pour ce qui est de se ranger du côté des " bons ", c'est une possibilité, mais c'est loin d'être aussi évident. Beaucoup de gens ici sont très sévères avec eux-mêmes.

@ Phoenix44 : Un point positif de ton parcours que je note, est le fait d'avoir eu une démarche active, même si tu dis avoir perdu en combativité après tes 25 ans. Et malgré les ratages, le fait que tu as pu plaire à des hommes est un acquis. Tout le monde ici ne dispose pas forcément de cette base précieuse.

Prendre un minimum soin de soi est une bonne chose, même si je reste assez peu convaincu par cette histoire de s'aimer soi-même comme préalable indispensable.
godfreyho aime ça
Par Kyrie
Homme de 33 ans vierge
#229227
Lereveur a écrit : ↑30 déc. 2019, 12:36 @ Kyrie : Quand je parle d'imbéciles, je pense aux personnes que redoutent particulièrement les VTs, celles qui rejetteront à cause de cet état ET ce, de manière particulièrement blessante et / ou méprisante, ce qui est généralement désastreux quand on se débat avec une confiance / estime de soi assez basse.

Ceci étant dit, dire non reste le droit de chacun, avec ses raisons propres, mais la manière de faire compte.

Par ailleurs, pour ce qui est de se ranger du côté des " bons ", c'est une possibilité, mais c'est loin d'être aussi évident. Beaucoup de gens ici sont très sévères avec eux-mêmes.

@ Phoenix44 : Un point positif de ton parcours que je note, est le fait d'avoir eu une démarche active, même si tu dis avoir perdu en combativité après tes 25 ans. Et malgré les ratages, le fait que tu as pu plaire à des hommes est un acquis. Tout le monde ici ne dispose pas forcément de cette base précieuse.

Prendre un minimum soin de soi est une bonne chose, même si je reste assez peu convaincu par cette histoire de s'aimer soi-même comme préalable indispensable.
Je suis d'accord avec ce que tu dis et j'ai bien pris soin de préciser que la manière avait son importance.

Après je ne suis pas là depuis longtemps mais depuis le peu de temps que je participe et lis ce forum, je n'ai pas forcément souvenir d'avoir lu des personnes ayant fait état d'une attitude clairement hostile ou blessante. Au pire, j'ai lu des "ghosting" et au mieux des refus polis en raison de la VT annoncée.

J'ai bien conscience que nous sommes beaucoup ici à avoir des mots assez durs envers nous mêmes mais cela n'est pas nécessairement en inadéquation, du moins à mon sens, avec un jugement moral qui peut être porté sur les personnes ne souhaitant pas s'investir avec une personne VT précisément en raison de sa VT dans la mesure où j'ai pu lire ce genre de propos ou sous entendu ("n'en valait pas la peine" "elle n'était pas tolérante/ouverte d'esprit", etc.). Je précise enfin que je ne porte pas de jugement sur ce type de réaction (il me semble même humain et normal d'être blessé, d'avoir l'impression de vivre une injustice et de réagir comme ça en réaction), je dis juste qu'il faut prendre garde à ce type de réflexes d'auto défense et penser également à se mettre dans la peau de la personne d'en face (annoncer de but en blanc qu'on est VT engendre nécessairement un lot d'interrogation qui peut susciter une peur et un rejet sans faire de la personne une mauvaise personne).
Par Phoenix44
Femme de 40 ans vierge
#229229
Sois la bienvenue.

Oui, notre VT est un blocage pour beaucoup d'entre nous (moi inclus).

On se pose beaucoup de questions (trop en fait).
Si je rencontre quelqu'un, dois-je l'avouer ?
Je serai maladroit du fait de mon inexpérience, donc l'autre risque de s'en rendre compte ou au moins de se poser des questions. Autant l'avouer alors ? Mais quand et comment ?
Et comment réagira la personne ? Est-ce qu'elle l'acceptera ? Est-ce que ça la fera fuir ?
Etc ...
Comme tu peux le voir, tu n'es pas seule dans cette situation.

Et c'est un cercle vicieux. Cette gêne, ce blocage nous empêche d'avancer et du coup on se sent encore plus gêné.


Merci pour ton message,
Ce sont effectivement toute ces mĂŞmes questions qui tournent en boucle.