Vous êtes nouveau ? Alors passage obligatoire par ici, afin de vous présenter à toute la communauté !
par Jinjer
Homme de 37 ans non vierge
#230122
Bonjour à tous, je ne donnerai pas ma fonction ni mon prénom mais j'ai un emploi stable, j'ai 37 ans et vit sur la région Rhône - Alpes. Si je décide aujourd'hui de m'inscrire sur ce forum c'est uniquement parce que depuis hier j'ai enfin changé de "statut". J'ai attendu et idéalisé ce moment depuis de nombreuses années ( sûrement beaucoup trop d'ailleurs). Je pense donc légitimement connaître le sujet de la virginité tardive, et je serai heureux de pouvoir en discuter avec vous. Au plaisir
par Jinjer
Homme de 37 ans non vierge
#230130
Comme beaucoup d'entre vous je suis très timide et paralysé quand je vois une fille qui me plait. J'ai laissé passer ma chance à plusieurs reprises parce qu' incapable d'interpréter les signaux que les demoiselles m'envoyaient. A cette époque j'avais une vingtaine d'années et je faisais des études en biologie, j'avais donc la chance d'avoir beaucoup de filles dans mon entourage. Puis j'ai décroché mon premier boulot stable et là ça a été le début de la fin. Je travaillais les week ends , les jours fériés, la nuit et le tout dans un univers essentiellement masculin. Je n'avais déjà pas une vie sociale développée ça ne m'a pas aidé. Puis la routine à fait son chemin, sur les 15 dernière s années a part un échange de baisers dans une soirée avec une fille aussi saoule que moi, et un rencard qui a été un simili fiasco strictement rien. En plus il y a 9 ans j'ai demandé ma mutation dans une petite ville alors qu'avant j'habitais dans une grande ville potentiellement plus propice aux rencontres

L'année dernière j'ai franchi un cap en m'inscrivant sur divers site de rencontres. Une nouvelle fois fiasco total. Je sais bien que je ne suis pas Brad Pitt mais je ne pense pas être repoussant non plus et donc ce nouvel échec a contribué à flinguer le peu de confiance qui restait en moi.

J'avais fini par me faire à l'idée que j'allais mourir vierge. Et puis cette semaine déclic, j'étais en vacances dans un pays où la prostitution est légale. Je suis donc allé sur un site d'escorte girl et j'ai jeté mon dévolu sur elle. Il s'est passé ce qu'il devait passer. Tétanisé complètement stressé et un peu honteux aussi.

Mais dans l'ensemble tout s'est bien déroulé. Je ne me sens absolument pas différent de l'avant après. Pas très fier d'avoir du passer par là mais sans ça je suis à peu près sur que j'allais pouvoir postuler au remake de 40 ans toujours puceau. Ne voyez pas mon témoignage comme une apologie de la prostitution mais comme une solution éventuelle pour pouvoir enfin passer à autre chose
par Aurus
Homme de 31 ans non vierge
#230131
Salut Jinjer,

De mon point de vue la virginité tardive ne se résume pas au fait d'être vierge passé un certain age.
Cela s'accompagne d'autre maux plus profonds (manque de confiance en soit, solitude, mal être ...) qui ont un impact sur nos rapports aux autres et sur d'autres aspects de notre vie.

J'ai moi même abordé le sujet de la prostitution sur ce forum, avec le résultat qu'on connait.

Je ne pense pas que le fait de payer pour perdre sa virginité puisse régler les problèmes que l'on peut avoir, et donc de passer à autre chose.

As-tu entrepris d'autre démarches, notamment un travail sur toi pour tenter d'agir sur cette timidité qui te paralyse ?
mamoruka et 1 autres aime ça
par Jinjer
Homme de 37 ans non vierge
#230132
Je suis d'accord avec toi, je suis bien conscient que de devoir payer pour obtenir une faveur sexuelle n'est pas une démarche extrêmement saine. Mais je me suis débarrassé d'un poids et le fait que cette " relation" se soit plutôt bien passée me redonne un peu confiance en moi. Après c'est tout frais donc je ne sais pas si ça va me permettre d'être plus à l'aise à l'avenir avec la gent féminine. De plus étant un vieux célibataire endurci, j'ai pris mes petites habitudes et je ne suis pas convaincu de pouvoir laisser une place à quelqu'un dans ma vie. J'ai bien peur d'avoir pris du plaisir avec la demoiselle, et il y a de fortes chances que cela se reproduise dans le futur. C'est certes une solution de facilité mais je n'ai plus ni le courage, ni la volonté de ramer sur les circuits plus "normaux"
par martin
Homme de 31 ans vierge
#230133
Bonjour Jinjer.

Si tu te sent réellement mieux après être allé voir une prostitué, bah tant mieux pour toi. Moi j'ai faillit essayé en Belgique, mais j'ai eu les jetons et je ne suis pas rentré dans le bâtiment.
Je me reconnais dans le fait de n'avoir embrassé des filles qu'uniquement quand elle été ivre (et moi aussi).
par Jinjer
Homme de 37 ans non vierge
#230138
martin a écrit : 23 janv. 2020, 17:01 Bonjour Jinjer.

Si tu te sent réellement mieux après être allé voir une prostitué, bah tant mieux pour toi. Moi j'ai faillit essayé en Belgique, mais j'ai eu les jetons et je ne suis pas rentré dans le bâtiment.
Je me reconnais dans le fait de n'avoir embrassé des filles qu'uniquement quand elle été ivre (et moi aussi).
Je m'étais toujours refusé dépasser ce cap. Je trouvais ça dégradant et comme beaucoup sur le forum je considérais humiliant de devoir payer pour un peu d'affection. A vrai dire ça m'a pris d'un coup, je suis parti en vacances dans un pays où les escorte sont tolérées. J'ai regardé les annonces, j'ai flashé sur une d'elle et je me suis lancé. Moi qui suis assez ( très) timide, stressé et absolument pas confiant, je me demande encore comment je ne me suis pas dégonflé
ni avant ni pendant. J'aurais évidemment préférer perdre ma virginité avec une fille que j'aurai aimé mais à mon grand âge je me voyais dans une impasse. Du coup j'ai perdu ma virginité avec une fille magnifique, charmante, douce et souriante ( certes moyennant une somme d'argent importante 😅 ) ça aurait pu être pire.
Et oui l'alcool peut être un bon desinhibeur, enfin avec modération

Ajouté 17 minutes 28 secondes après :
Ippo a écrit : 23 janv. 2020, 17:46 Salut Jinjer !
J'espère que ça déclenchera le déclic que tu espérais !
J'ai moi même longtemps hésité à passer le cap avec une escort car je pensais que ça allait débloquer la situation et me donner la confiance qui me manque dans ce domaine. Mais après réflexion, j'ai réalisé que ma VT ne vient pas de la virginité en elle même mais plutôt, comme l'a dit Aurus, plutôt d'un manque de confiance en moi, de difficultés à communiquer avec les filles, d'une capacité de drague inexistante .
De plus ce n'est pas en couchant une fois avec une escort que je vais avoir l'expérience qui me permettra d'avoir assez confiance en mes capacités sexuelles. Ça risque même de plus me frustrer qu'autre chose, car je connaitrais les sensations, le corps d'une femme (sûrement mieux que toutes celles que je pourrais avoir dans une vie) sans toutefois être capable de draguer une fille par moi même. Et cette frustration risque de me faire commencer à fréquenter régulièrement des escorts (ce qui ferait très mal à mon budget d'étudiant). J'ai donc abandonné l'idée.
Ne vois pas ce que je dis là comme un jugement péjoratif sur ce que tu as fait pour perdre ta virginité, chacun sa façon de faire (il y autant de solutions que de raisons à la VT, et ce forum nous a bien prouvé que c'est assez varié, bien que les conséquences de celles-ci sont similaires chez une majorité d'entre nous). Je profite simplement de ton témoignage pour partager mon avis à d'autres qui hésiteraient, afin qu'ils aient un point de vue de plus sur lequel réfléchir.
En tout cas, je te souhaite le meilleur pour la suite !
Tu es encore jeune, je ne te conseilles pas d'aller voire une escort. Si ta VT t'es supportable et si tu penses être sur le bon chemin persévère cela finira par payer (enfin je te le souhaite ). Moi j'avais complètement abandonner toute idée de tentative de séduction et cela marche très bien pour être transparent aux yeux des femmes. Passé un certain âge quand tu travailles dans un milieu essentiellement masculin et que tu habites une petite ville, les occasions ne sont pas légion. En me forçant un peu j'aurais sûrement pu trouver une femme de 45 ans , avec deux ou trois gosses et que j'aurais baratiné pour finir dans son lit. Pas sûr que ce genre de première fois m'aurait convenu non plus.