Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 25 ans vierge
#232499
Pour ne pas continuer à "polluer" mon topic dans la taverne, je crée donc ce topic ici.

C'est un sujet intéressant, mais qui peut diviser beaucoup. Selon vous, entamer une relation avec un ou une collègue de travail, est-ce une bonne ou une mauvaise idée ?

Personnellement, je pense que c'est un mauvaise idée. Et vous ?

Ajouté 2 minutes 19 secondes après :
voilà mes raisons pour ma part :

Oui donc c'est une vision très différente selon chacun l'amour au travail. Chacun a sa propre opinion sur le sujet : Soit c'est possible, soit ça ne l'est pas.

Toutefois, je suis plutôt d'accord avec Pasta et Tyrus. Mettons, tu as une relation avec une collègue et ça se termine entre vous. Ça serait très gênant de se retrouver avec son ex au boulot : si l'un ou l'autre conserve une rancune envers la séparation, il ou elle pourrait bien te pourrir ou te descendre auprès des autres.
Dans un autre registre, je trouverais également malaisant de travailler avec une collègue qui m'aurait éconduit. De même qu'elle pourrait en parler aux autres collègues.
Mais le pire, ça serait envisager d'avoir une relation avec son/sa boss , ou son/sa supérieur(e) hiérarchique. Ça serait très mal vu.

Entre rester seul longtemps et avoir une occasion sur mon lieu de travail, mon choix est vite fait. C'est le 1er.

Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#232500
Je ne suis pas catégoriquement contre les relations amoureuses au travail, pourquoi pas, mais ça dépendrait de tout un tas de facteur. Je pense que cela dépend du travail, qu'elle est notre attachement au travail, est-ce un CDD ? Un CDI ? Je pense que l'on prend moins de risque à tomber sous le charme d'une femme si nous sommes dans un CDD. Une fois le contrat fini nous n'allons de toute manière plus être en contact avec ses collègues, donc ''les on dit que'' non pas lieu d'être.

Au départ et au long de la relation on a les yeux qui pétille, etc., mais il arrive que des gens (surtout celui du côté de la personne larguer) une fois larguer l'égo blesser finisse par faire de la délation, ça me dérangerait que la personne par égo se venge en racontant a qui veut l'entendre les détails des relations sexuelles, à savoir, est-ce qu'on est ou non un bon coup, de nous décentre. Cela dit, ce type de comportement n'est pas obligatoire. Il y en a qui savent même en cas de rupture rester polis et respectueux et mettre les égos de côté et qui arrive malgré tout à relativiser et à ne pas s'en prendre à la personne, mais ça serait ma crainte dans le cas où il se trouve que je côtoierais la personne chaque jour au travail.
MathSo aime ça
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#232501
Que faire si la relation se termine ?
Est-on à l’abri des ragots et des coups bas ?

Tout un tas de questions qui ne me donne pas l’envie de jouer mes postes (en CDI qui plus est), surtout quand tu as souffert pour les avoir.
Tyrus aime ça
par Tyrus
Homme de 32 ans non vierge
#232502
Pas mieux que Snapback.
Je vais paraphraser en gros ce que j'ai déjà dit: combien de fois j'ai entendu machin a couché avec truc, ou avec bidule. Déjà je n'ai pas envie d'entendre ça a mon sujet. Et puis si ça finit mal, si c'est pour angoisser à chaque fois que je croiserai la personne c'est non. J'ai déjà du m'éloigner d'un groupe d'amis à cause de ça, je n'ai pas envie de faire la même sur mon lieu de travail.

Donc si j'ai une occasion, j'y réfléchirais à deux fois c'est certain. J'aime mon boulot et ma boite, je ne vais pas tout casser pour une histoire potentielle qui risque de mal finir.
par Tyrus
Homme de 32 ans non vierge
#232506
VACN a écrit : 10 mai 2020, 18:07 Les mêmes problemes se posent si on a rencontré son ex par des amis communs.
La différence c'est que tu ne vois pas tes amis communs 8h par jour 5j sur 7 et que ce ne sont pas tes amis communs qui paient les factures. Changer d'amis est certes douloureux, mais économiquement parlant ça n'a pas d'impacts.
SnapBack aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#232511
Je trouve que justement, éliminer les possibilités sur le lieu sur lequel on passe 8h par jour 5 jours sur 7, et sur lequel on côtoie le plus de monde pendant le plus longtemps, c’est vraiment se tirer une balle dans le pied. Alors oui, c’est risqué au cas où la relation se termine horriblement mal, mais traverser la route c’est risqué également.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#232512
Pasta a écrit : 10 mai 2020, 19:48 Je trouve que justement, éliminer les possibilités sur le lieu sur lequel on passe 8h par jour 5 jours sur 7, et sur lequel on côtoie le plus de monde pendant le plus longtemps, c’est vraiment se tirer une balle dans le pied. Alors oui, c’est risqué au cas où la relation se termine horriblement mal, mais traverser la route c’est risqué également.
Sauf que si la relation capote, il faudra que l’un ou l’autre quitte son poste car ça deviendra toxique.
Mélanger cul et boulot est une idée suicidaire à une époque où tous les moyens sont bons pour se venger de l’autre.

C’est parfois dramatique... La réputation vaut plus à mes yeux qu’une relation épanouie.
par CasseCraie
ans
#232513
Pour moi ça dépend juste des entreprises.
Actuellement je suis dans une très petite structure. Là c'est impensable, tout le monde travaille ensemble, ce serait incompris de tenter quelque chose avec quelqu'un. Et comme il y a peu de monde, il y a peu d'opportunités, ça ne change à peu près rien quant aux chances de trouver quelqu'un.

En revanche, j'ai par le passé travailler dans une multinationale, sur un gros site. Et là c'était l'inverse, chacun connaissait les 10 ou 20 personnes de son équipe, les autres on ne les apercevait qu'en arrivant, en partant ou à la cantine. J'étais en CDD et j'avais tenté ma chance avec une stagiaire. Mais même si c'était la même entreprise on ne travaillait pas vraiment ensemble, c'était juste plus facile de l'aborder. Ce genre d'entreprise c'est un vivier de rencontres potentielles, en un an j'ai eu 4 ou 5 crushs (je suis un peu coeur d’artichaut).
Puis vu la quantité de nanas canons dans cette boîte il aurait été criminel de ne rien tenter. :sunglasses: :heart_eyes:


Tout ça pour dire que "rencontre au travail" peut signifier des choses vraiment très différentes selon les situations.
MathSo aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#232515
SnapBack a écrit :
Pasta a écrit : 10 mai 2020, 19:48 Je trouve que justement, éliminer les possibilités sur le lieu sur lequel on passe 8h par jour 5 jours sur 7, et sur lequel on côtoie le plus de monde pendant le plus longtemps, c’est vraiment se tirer une balle dans le pied. Alors oui, c’est risqué au cas où la relation se termine horriblement mal, mais traverser la route c’est risqué également.
Sauf que si la relation capote, il faudra que l’un ou l’autre quitte son poste car ça deviendra toxique.
Mélanger cul et boulot est une idée suicidaire à une époque où tous les moyens sont bons pour se venger de l’autre.

C’est parfois dramatique... La réputation vaut plus à mes yeux qu’une relation épanouie.
Selon certaines légendes, la relation peut également se terminer en bonne intelligence, et les deux anciens partenaires peuvent même conserver des relations cordiales dans certains cas.

Mélanger « cul » et boulot n’est pas plus suicidaire à notre époque qu’à une autre (sauf si tu parles de littéralement avoir des relations sexuelles sur la photocopieuse). La plupart des gens n’essaient pas de se venger de leurs exs par tous les moyens possibles. Je trouve dommage d’avoir une vision aussi pessimiste des relations.
MathSo, salambo aime ça
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 7