Venez ici pour discuter de vos complexes sexuels.
Avatar de l’utilisateur
par Eeyore
Femme de 31 ans vierge
#232799
Suite ici de la discussion commencée sur le trombinoscope.
Bien sûr que certaines femmes donnent une réelle chance aux mecs plus petits. Mais on ne peut quand même pas dire que les femmes ne "préfèrent" pas les grands, et l'importance que le groupe des femmes en général, que trop de femmes si vous préférez, prête à la taille des mecs, est assez moche, risible et déshumanisante, on ne peut ignorer le souci avec quelque "mais non voyez nous sommes deux à ne pas être comme ça".

L'autre fois, je lisais un extrait de magazine où on demandait à des nanas de décrire le mec idéal. Malgré les différences de l'une à l'autre, il y avait une chose, une seule qui se retrouvait dans le discours de chacune : les 6 ou 7 ont toutes répondu qu'il devait être grand.

L'autre fois, une nana sort qu'un mec (plus) petit, elle ne pourrait pas. Les deux autres nanas en présence répondent que oui, c'est même pas la peine. Ce n'est pas toutes qui pensent comme cela, certes mais c'est très courant.

Enfin, on ne porte pas le même regard sur la taille des autres, selon sa propre taille. Pour une d'1m50, un mec d'1m50 peut sembler "normal", pas si petit, un mec d'1m65 peut être vu comme grand. Par contre, si toutes ces nanas d'1m50 avaient fait 30 cms de plus, bon nombre d'entre elles recaleraient ces mêmes gars. Alors bon, la véritable question à se poser quand une fille dit qu'elle aime les petits, c'est si elle se mettrait avec un gars qui a 5, 10, 15 cms de moins qu'elle.
Moi je fais 1m55 et sortir avec un mec d'1m50 ou d'1m40 ne me poserais pas de problème, d'ailleurs je préférais ça a un géant de 2m, ne serait-ce que pour des questions de logistique. Je n'ai pas cette recherche du mec qui me protège et me sécurise, c'est complément idiot et de toute manière un grand de 2m ne nous protégera pas forcément plus. Après je sais aussi que j'ai un mode de pensée moins traditionnel que beaucoup de filles qui oui, sont encore convaincues que le bricolage et l'entretien de la voiture c'est l'affaire du mec de la maison, comme beaucoup d'hommes considèrent le repassage et le bain du gosse comme l'affaire de madame. Et oui, le féminisme peut aussi arranger vos affaires, messieurs :wink: mais bref.

Non en vrai je pense que vous accordez beaucoup trop d'importance aux critères que les femmes disent preferer. Oui, la plupart des femmes, j'imagine, imaginent leur homme plus grand, éventuellement musclé, blablabla, et les hommes préfèrent les femmes grandes, minces, a forte poitrine... Mais au final interrogez les couples autour de vous sur leurs préférences lorsqu'ils étaient célibataires et comparez avec les caractéristiques physiques de leur conjoint, vous verrez que ça colle rarement. Pour ma part j'aime les mecs vraiment petits et plutôt fins, mais les mecs avec qui je suis sortie faisaient tous plus d'1m80 et de 80kg, et leur taille n'est pas la raison pour laquelle je les ai quittés :grin: .
Posez la question a des hommes si ils voudraient sortir avec une femme obèse ils vous diront aussi "c'est pas la peine" ou "je pourrais pas", or pleins de femmes obeses sont en couples.

Ce que je veux dire c'est qu'on a tous des critères mais qu'au final lorsqu'il y a du feeling avec quelqu'un, on les oublie, car ce qui compte c'est pas le nombre de cm (en hauteur ou dans le slip :joy: ) mais bien la personnalité, ce qu'il nous fait ressentir. Si vous plaisez a une fille qui de base veut un mec de plus d'1m80, elle ne vous dira pas "désolée je suis en train de tomber amoureuse de toi mais t'es vraiment trop petit, adieu", ou alors vraiment elle n'en vaut pas la peine. Si c'était le cas, les gens obèses, aveugles, en fauteuil roulant, autistes ou malades du sida seraient tous célibataires, car je pense que toutes ces caractéristiques sont rarement sur les listes de préférences... De même, les hommes veulent généralement une femme mince, douce et féminine ... Et pourtant beaucoup de femmes en couple ne correspondent en rien a cette description (et tant mieux pour moi :grin: ).
Là où ça peut coincer c'est effectivement sur les sites de rencontres où il faut trier les prétendants et vous pouvez effectivement vous faire dégager a cause de vos cm... Mais la j'ai pas de solution pour vous, c'est une des raisons pour lesquels je crois assez peu au potentiel des sites de rencontres, une liste de critères ne fait pas naître des sentiments....
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#232802
Eeyore a écrit : 16 mai 2020, 23:59 Non en vrai je pense que vous accordez beaucoup trop d'importance aux critères que les femmes disent preferer.
Je ne pense pas en ce qui me concerne, et ce n'est pas question d'avoir mes chances ou non, je fais plus d'1m80. Non une femme qui déclare "un petit je ne pourrais pas", "un asiatique/un blanc/un noir" n'a aucune chance, ça fait partie des trucs qui me font fuir sans délai, évidemment nous avons tous des préférences physiques, tout n'est pas "juste", mais là c'est trop pour moi, c'est trop "je prends les gens pour des objets", avoir des réflexes de pur consommateur dans le domaine des sentiments. Et en plus pour le déclarer ouvertement, il faut en général manquer de tact, de quelque chose, d'intelligence. Quelle relation saine et enviable peut naître, avec quelqu'un qui ne voudrait pas être avec toi si tu faisais 10 cms de moins? Donc, il est pour moi question de vanité et d'illusion à grande échelle, les relations et "sentiments" qu'auront ces femmes et leurs futurs partenaires m'évoquent du vide, une bonne partie des couples formés ne m'inspirent que tristesse.

La taille et le poids par exemple, ce n'est pas la même chose. Une taille, elle te tombe dessus, tu n'y pouvais rien, tu n'y peux rien, elle ne peut pas changer. Un poids, ce n'est pas stable donc cela te définit déjà moins, et c'est généralement lié à ton mode de vie et à tes choix. Je comprendrais bien plus quelqu'un qui me dirait "t'es trop gros pour moi" ou "t'es trop maigre", que "t'es trop petit/trop grand".

Eeyore a écrit : 16 mai 2020, 23:59 Oui, la plupart des femmes, j'imagine, imaginent leur homme plus grand, éventuellement musclé, blablabla, et les hommes préfèrent les femmes grandes, minces, a forte poitrine...
Les hommes ne sont pas franchement plus attirés par les plus grandes, et je suis certain qu'une poitrine dans la moyenne conviendra largement à la plupart (ce qui n'empêche pas des moments de fantasme, ou d'avoir connu l'adolescence).

Eeyore a écrit : 16 mai 2020, 23:59 Ce que je veux dire c'est qu'on a tous des critères mais qu'au final lorsqu'il y a du feeling avec quelqu'un, on les oublie, car ce qui compte c'est pas le nombre de cm (en hauteur ou dans le slip :joy: ) mais bien la personnalité, ce qu'il nous fait ressentir. Si vous plaisez a une fille qui de base veut un mec de plus d'1m80, elle ne vous dira pas "désolée je suis en train de tomber amoureuse de toi mais t'es vraiment trop petit, adieu", ou alors vraiment elle n'en vaut pas la peine. Si c'était le cas, les gens obèses, aveugles, en fauteuil roulant, autistes ou malades du sida seraient tous célibataires, car je pense que toutes ces caractéristiques sont rarement sur les listes de préférences... De même, les hommes veulent généralement une femme mince, douce et féminine ... Et pourtant beaucoup de femmes en couple ne correspondent en rien a cette description (et tant mieux pour moi :grin: ).
Bien sûr, certaines qui prétendent qu'elles ne pourraient pas, pourraient en fait, sont capables de changer d'avis. Mais je suis certain qu'avec d'autres ce sera (quasi) impossible, et avec d'autres extrêmement difficile, d'autant qu'une des choses qui les retient, c'est la honte que ce serait devant les parents, la famille, les amies.

Et oui évidemment ça n'empêche pas de pouvoir se mettre en couple. Mais il n'empêche que ça rend les choses plus difficiles (alors que certains galèrent déjà en étant grands comme on peut le voir ici), et que cette recherche de la grande taille est généralement exagérée.

Eeyore a écrit : 16 mai 2020, 23:59 Là où ça peut coincer c'est effectivement sur les sites de rencontres où il faut trier les prétendants et vous pouvez effectivement vous faire dégager a cause de vos cm... Mais la j'ai pas de solution pour vous, c'est une des raisons pour lesquels je crois assez peu au potentiel des sites de rencontres, une liste de critères ne fait pas naître des sentiments....
Je pense que les nanas qui mettent leur exigence en cms sur les sites de rencontre, sont justement celles qui devraient te laisser peu ou pas de chance irl.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#232804
Azrael a écrit :Non une femme qui déclare "un petit je ne pourrais pas", "un asiatique/un blanc/un noir" n'a aucune chance, ça fait partie des trucs qui me font fuir sans délai
J’ai eu ça aussi, ça fait mal ("caucasien seulement")... ainsi que son contraire ("je préfère les hommes exotiques").
L’une des raisons de mon départ des SDR avec l’agressivité de certaines femmes.

Ce genre d’expérience invite à la méfiance...

Niveau taille, je fais 1m73 : ni grand, ni petit mais dans la moyenne basse.
par Tyrus
Homme de 32 ans non vierge
#232807
Azrael a écrit : 17 mai 2020, 02:40 La taille et le poids par exemple, ce n'est pas la même chose. Une taille, elle te tombe dessus, tu n'y pouvais rien, tu n'y peux rien, elle ne peut pas changer.
C'est valable pour tout. Tes origines, ton visage, tes cheveux (ou l'absence de cheveux) etc...
Après que chacun ait des critères ça ne me choque pas. Ça peut faire mal, surtout quand tu n'y peux rien comme tu le dis.
Pour autant c'est pas un manque d'ouverture à mon sens, juste une préférence et ça ne se discute pas.
C'est encore et toujours ce culte du physique que la société nous impose. Ne pas y correspondre ne veut pas dire que tu ne trouveras pas, juste que ce sera plus difficile.

Pour ma taille je fais 1m74 (j'ai du perdre 1cm je pense depuis), donc bien plus petit aussi que ceux de ma génération. Et oui j'ai souvent entendu des femmes me dire qu'elles souhaitaient un homme grand (et 1m74 c'est pas grand pour elles).
Dernière modification par Tyrus le 17 mai 2020, 11:28, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
par Eeyore
Femme de 31 ans vierge
#232808
Azrael a écrit : 17 mai 2020, 02:40 La taille et le poids par exemple, ce n'est pas la même chose. Une taille, elle te tombe dessus, tu n'y pouvais rien, tu n'y peux rien, elle ne peut pas changer. Un poids, ce n'est pas stable donc cela te définit déjà moins, et c'est généralement lié à ton mode de vie et à tes choix. Je comprendrais bien plus quelqu'un qui me dirait "t'es trop gros pour moi" ou "t'es trop maigre", que "t'es trop petit/trop grand".
L'obésité un choix ? A mon avis le poids est un critère qui repousse bien plus de gens que la taille, justement parce que pour beaucoup c'est associé à de la négligence, une idée que la personne ne fait pas d'effort, n'a pas de volonté.
Azrael a écrit : 17 mai 2020, 02:40 Les hommes ne sont pas franchement plus attirés par les plus grandes, et je suis certain qu'une poitrine dans la moyenne conviendra largement à la plupart (ce qui n'empêche pas des moments de fantasme, ou d'avoir connu l'adolescence).
Et une femme qui n'a pas de poitrine, du genre Jane Birkin? Les seins sont une obsession masculine, au même titre qu'apparemment la taille pour les femmes, pour beaucoup une femme sans poitrine ça sera surement no way! Après c'est comme tu dis, seuls les idiots s'arrêteront réellement à ce détail, et les idiots on s'en fiche, vous voulez vraiment plaire aux idiots?
Azrael a écrit : 17 mai 2020, 02:40 Bien sûr, certaines qui prétendent qu'elles ne pourraient pas, pourraient en fait, sont capables de changer d'avis. Mais je suis certain qu'avec d'autres ce sera (quasi) impossible, et avec d'autres extrêmement difficile, d'autant qu'une des choses qui les retient, c'est la honte que ce serait devant les parents, la famille, les amies

Je pense que les nanas qui mettent leur exigence en cms sur les sites de rencontre, sont justement celles qui devraient te laisser peu ou pas de chance irl
Et alors? Pourquoi vouloir plaire à ce genre de personne?
Et oui évidemment ça n'empêche pas de pouvoir se mettre en couple. Mais il n'empêche que ça rend les choses plus difficiles (alors que certains galèrent déjà en étant grands comme on peut le voir ici), et que cette recherche de la grande taille est généralement exagérée.
Je continue à penser que même si ça ne facilite pas les choses, c'est loin d'être la raison principale de l'echec.

De plus, tu as fait toi même sur un autre post une différence entre "homme petit" et "homme plus petit que la femme", c'est sûrement vrai que la plupart des femmes préfèrent un homme plus grand qu'elle (et inversement, la plupart des hommes veulent une femme plus petite qu'eux), mais ça tombe bien, la plupart des hommes sont plus grands que la plupart des femmes. La proportion de femmes voulant un homme "la dépassant d'au moins une tête" est à mon humble avis déjà beaucoup plus réduite, d'autant que d'un pur point de vue pratique c'est vraiment relou d'avoir une grande différence de taille.

Je continue à penser qu'en matière de relation, il est impossible d'attribuer ses échecs a un simple "je suis trop grand", trop gros, je perd mes cheveux, j'ai des lunettes. Tout ça c'est secondaire.

Ajouté 1 minute 26 secondes après :
Tyrus a écrit : 17 mai 2020, 11:23 Pour ma taille je fais 1m74 (j'ai du perdre 1cm je pense depuis), donc bien plus petit aussi que ceux de ma génération. Et oui j'ai souvent entendu des femmes me dire qu'elles souhaitaient un homme grand (et 1m74 c'est pas grand pour elles).
Des femmes t'ont dit en face "désolé tu pourrais me plaire si tu étais plus grand mais là c'est rédhibitoire salut"?
par Tyrus
Homme de 32 ans non vierge
#232809
Eeyore a écrit : 17 mai 2020, 11:29 Je continue à penser qu'en matière de relation, il est impossible d'attribuer ses échecs a un simple "je suis trop grand", trop gros, je perd mes cheveux, j'ai des lunettes. Tout ça c'est secondaire.
Tu irais vers un homme qui physiquement te déplaît pour faire sa connaissance ? Bien sur que non. Il doit y avoir au moins quelque chose qui t'attire même si c'est inconscient et c'est normal. Le type peut avoir toutes les qualités morales du monde (j'entends par là qualités que tu apprécies), si physiquement il n'est pas à ton goût tu ne voudras pas faire sa connaissance.

Eeyore a écrit : 17 mai 2020, 11:29 Des femmes t'ont dit en face "désolé tu pourrais me plaire si tu étais plus grand mais là c'est rédhibitoire salut"?
Pas exactement comme ça tu t'en doutes. Mais oui je l'ai vécu. Et j'ai échangé avec des collègues femmes sur leurs envies aussi (des soirées particulièrement éprouvantes d'ailleurs quand je les entends dire ce qu'elles ne veulent pas et que je coche mentalement beaucoup de cases me concernant). La taille est un critère qui revient souvent (tout comme d'autres critères).
Avatar de l’utilisateur
par Eeyore
Femme de 31 ans vierge
#232812
Tyrus a écrit : 17 mai 2020, 11:32
Eeyore a écrit : 17 mai 2020, 11:29 Je continue à penser qu'en matière de relation, il est impossible d'attribuer ses échecs a un simple "je suis trop grand", trop gros, je perd mes cheveux, j'ai des lunettes. Tout ça c'est secondaire.
Tu irais vers un homme qui physiquement te déplaît pour faire sa connaissance ? Bien sur que non. Il doit y avoir au moins quelque chose qui t'attire même si c'est inconscient et c'est normal. Le type peut avoir toutes les qualités morales du monde (j'entends par là qualités que tu apprécies), si physiquement il n'est pas à ton goût tu ne voudras pas faire sa connaissance.
Bien sûr que si. Tout simplement parce que personnellement quand je vais vers quelqu'un pour faire connaissance, je ne suis pas dans une optique "recherche partenaire désespérément". J'aime discuter avec des gens, faire de nouvelles rencontres, élargir mon cercle d'amis (par ailleurs très restreint , je me suis installée dans cette ville l'année dernière seulement), bref sociabiliser. Aucun de mes copains ne me plaisait particulièrement lorsqu'on a commencé à discuter , j'ai plutôt tendance à trouver tout le monde "normal physiquement, ni beau, ni moche". Donc non, je ne parle pas qu'aux gens qui me plaisent physiquement. Vous oui? Si c'est le cas, vu que ça ne marche pas, il faudrait peut être changer de stratégie.
Tyrus a écrit : 17 mai 2020, 11:32
Eeyore a écrit : 17 mai 2020, 11:29 Des femmes t'ont dit en face "désolé tu pourrais me plaire si tu étais plus grand mais là c'est rédhibitoire salut"?
Pas exactement comme ça tu t'en doutes. Mais oui je l'ai vécu. Et j'ai échangé avec des collègues femmes sur leurs envies aussi (des soirées particulièrement éprouvantes d'ailleurs quand je les entends dire ce qu'elles ne veulent pas et que je coche mentalement beaucoup de cases me concernant). La taille est un critère qui revient souvent (tout comme d'autres critères).
La prochaine fois que ça t'arrive, vu que tu n'as rien à perdre, je te propose de les laisser énumérer leurs critères avant de demander sous le mode plaisanterie "en gros, un mec comme moi c'est tout ce que vous ne voulez pas, c'est ca?". Leurs réponses pourraient être intéressantes, peut être que tu découvriras qu'elles n'avaient jamais vu que tu perdais tes cheveux, ou que tu fais partie des "suffisamment grands". Je ne peux pas m'empêcher des remarquer que tes soirées entre collègues sont relativement intimes, si vous en arrivez à évoquer les préférences sentimentales de chacun et chacune... Je m'entends bien avec les collègues mais j'en suis pas encore la :neutral_face: .
par Tyrus
Homme de 32 ans non vierge
#232814
Eeyore a écrit :Donc non, je ne parle pas qu'aux gens qui me plaisent physiquement. Vous oui? Si c'est le cas, vu que ça ne marche pas, il faudrait peut être changer de stratégie.
Ton topic traite du problème de taille vraisemblablement dans un contexte de rencontre autre qu'amicale. Maintenant si ce que tu voulais dire c'est que côté amical une femme ne se soucie guère de la taille d'un homme alors là oui effectivement je suis totalement d'accord.

Eeyore a écrit : 17 mai 2020, 12:04Je ne peux pas m'empêcher des remarquer que tes soirées entre collègues sont relativement intimes, si vous en arrivez à évoquer les préférences sentimentales de chacun et chacune... Je m'entends bien avec les collègues mais j'en suis pas encore la :neutral_face: .
Et ? Tu penses que c'est moi qui lance ce genre de discussions ? Tu ne penses pas plutôt que d'être le seul célibataire du groupe ça n'a pas tendance à ce que tout le monde se focalise sur ma situation sans que moi je ne demande rien ?
Que peut-être ce genre de discussion déjà me met mal à l'aise et en plus est difficile à endurer psychologiquement parlant et que donc je ne vois aucune raison logique pour spécialement me lancer dessus ?

Collègue 1 - "Eh encore célibataire ? Alors tu attends quoi ?"
Collègues 2 - "Eh les filles c'est quoi vous que vous recherchez chez un homme ?"
Collègue 3 - "Ah ben moi je chercher ça et ça et ça et ça"
Collègue 4 - "Ah oui je suis d'accord. Ca c'est pas mal aussi. Et ça..."

Et ça ce ne sont que les collègues. J'ai déjà évoqué à plusieurs reprises cette manie de nombreuses femmes de parler de leurs crush ou leurs critères très forts dans le métro. Pour l'instant ça se recoupe. Je pourrais presque établir une liste type.

Tu voulais savoir si je l'avais entendu / subi, j'ai répondu par l'affirmative. Et pas qu'une fois.
Maintenant que de ton côté ça ne soit pas un critère je peux l'entendre. Ça n'en fait pas le comportement général (tout comme mes expériences n'en font pas non plus le comportement général mais au moins pour moi).
Avatar de l’utilisateur
par Eeyore
Femme de 31 ans vierge
#232816
Tyrus a écrit : 17 mai 2020, 12:18
Eeyore a écrit :Donc non, je ne parle pas qu'aux gens qui me plaisent physiquement. Vous oui? Si c'est le cas, vu que ça ne marche pas, il faudrait peut être changer de stratégie.
Ton topic traite du problème de taille vraisemblablement dans un contexte de rencontre autre qu'amicale. Maintenant si ce que tu voulais dire c'est que côté amical une femme ne se soucie guère de la taille d'un homme alors là oui effectivement je suis totalement d'accord.
Pour moi il n'y a pas de hors sujet, dans la mesure où les contextes de rencontres (hors sdr) sont les mêmes que les contextes de sociabilisation (soirées chez des amis, activités, OVS...). Je n'ai jamais cru au coup de foudre de loin "il est trop beau je vais le séduire" et je n'y crois toujours pas. Je n'imagine les relations sentimentales que faisant suite à une prise de connaissance amicale.

Ajouté 6 minutes 18 secondes après :
Ça m'étonne toujours un peu cette séparation systématique des rencontres amicales et sentimentales.... :confused: j'attends de mon amoureux qu'il soit d'abord et avant tout un ami...

Ajouté 4 minutes 53 secondes après :
Et ça ce ne sont que les collègues. J'ai déjà évoqué à plusieurs reprises cette manie de nombreuses femmes de parler de leurs crush ou leurs critères très forts dans le métro. Pour l'instant ça se recoupe. Je pourrais presque établir une liste type.
Bah, comme je dis, entre ce qu'on aimerait avoir et celui qui finalement nous fait craquer il y a souvent un monde... surtout a nos âges, je suis toujours convaincue que la personnalité prime sur le physique, on ne se met pas avec quelqu'un pour parader auprès de ses copines comme parfois on peut le faire a 18 ans.

Ajouté 2 minutes 3 secondes après :
Moi aussi au premier abord je n'ai pas grand chose pour plaire, je ne me maquille pas, je m'habille comme un sac, je suis une grande gu*ule féministe (donc pour la fille douce et féminine on repassera), je n'ai probablement jamais plu a quelqu'un au premier regard, et pourtant j'ai eu des copains.
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#232819
Azrael a écrit : 17 mai 2020, 02:40 La taille et le poids par exemple, ce n'est pas la même chose. Une taille, elle te tombe dessus, tu n'y pouvais rien, tu n'y peux rien, elle ne peut pas changer. Un poids, ce n'est pas stable donc cela te définit déjà moins, et c'est généralement lié à ton mode de vie et à tes choix. Je comprendrais bien plus quelqu'un qui me dirait "t'es trop gros pour moi" ou "t'es trop maigre", que "t'es trop petit/trop grand".
Je suis désolée Azrael, mais c'est hallucinant de lire ça.
Non, le poids n'est pas un "choix", le poids n'est pas lié au "mode de vie". Il faut vraiment ne pas connaître grand-chose des dernières études sur la question pour tenir des propos qui sont aussi catégoriques et surtout qui sont aussi durs envers les personnes concernées.
J'imagine que tous les types qui sont venus dire sur ce forum qu'ils sont trop maigres, ont du mal à être musclés, c'est de leur faute, c'est à cause de leur mode de vie ?
Pour ce qui est de l'obésité, il y a tout un tas de facteurs, génétiques, psychologiques, physiologiques et même sociaux. Mais non, pour toi, c'est juste "un mode de vie".
Je ne sais pas si tu te rends compte, une seule seconde, de la violence de tes propos. Donc on n'a pas le droit de ne pas aimer les petits, puisque c'est pas de leur faute, mais en revanche repousser une personne anorexique parce qu'elle a des troubles mentaux, ça c'est ok : c'est de "sa faute", c'est "son mode de vie".
Bref, je sais que ce n'est pas le sujet du topic, donc je vais m'arrêter là, mais il serait quand même temps que tu te renseignes sur ces questions, puisque cela fait plein de fois que je te vois tenir des propos pareils, qui sont non seulement violents pour les personnes que cela concerne mais qui sont surtout complètement faux.
Au passage, les réflexions que tu te permets de faire sur les personnes grosses ou maigres ont justement l'effet inverse que celui escompté : plus on stigmatise les personnes grosses sur leur poids, et généralement plus elles grossissent. Mais à part ça, c'est "un choix", n'est-ce pas.
Réfléchis deux secondes Azrael : qui a envie d'être gros ou anorexique au 21e siècle ? Qui a envie d'être stigmatisé, moqué, repoussé, déclaré imbaisable, dégoûtant ? Qui peut choisir ça volontairement ?
https://manifesto-21.com/gras-politique ... -des-gros/



Bref, pour revenir au sujet de base sur les petits, je trouve ça assez triste qu'à chaque fois (et je dis bien à chaque fois, hein) que des meufs viennent ici pour dire "bof, j'ai pas de souci avec les mecs plus petits", on ait le même genre de réponses : ouais, mais vous êtes pas représentatives, blabla.
Franchement, vu le nombre de meufs qui ont exprimé sur ce forum n'avoir aucun souci avec les petits depuis son existence, je pense pouvoir dire qu'au contraire, on est relativement représentatives...
Par ailleurs, il faut aussi se sortir du prisme des sites de rencontres. Tout le monde indique des critères complètement bidons sur les sites, parce qu'en tant que nana, on a tellement de choix qu'il faut mettre en place une forme de sélection. Ce qui ne veut absolument pas dire qu'en réel, ces mêmes critères tiendront ; d'ailleurs comme l'expliquait Eeyore, généralement on a des critères dans la tête et dans la réalité, des choses différentes se passent.
J'ai bien compris que mon expérience ne valait rien, mais en tant que femme d'1m80, et grosse de surcroît (mais bon ça c'est parce que je ne suis qu'une larve qui passe sa vie sur son canapé, c'est vrai que je ne nage pas trois fois par semaine, que je ne suis pas cavalière, que je ne marche pas en moyenne 2h par jour quand je vais au taf : je suis grosse parce que je l'ai choisi, c'est tellement cool d'être grosse), je peux vous assurer que je n'aurais pas forcément imaginé dans ma vie sortir avec des mecs qui faisaient presque 20 cm de moins que moi. Pourtant, lorsque je les ai rencontrés, la question ne s'est même pas posée... tout simplement parce que ce que nous pouvions partager dépassait, et de loin, cette question totalement futile de la taille.
Le seul truc gênant, finalement, c'est le regard des autres, car oui, il y a toujours des gogoles pour te dire : han mais il est plus petit que toi, c'est ridicule. Mais ridicule de quoi, en fait ? S'il fait deux têtes de moins que moi et 30 kilos de moins, où est le problème ? Ça gêne qui, en réalité ? Ce qu'il se passe entre nous ne regarde pas les autres, ne regarde pas les gens, et je suis fière d'avoir dans ma vie une personne belle, intelligente, qui m'apporte plein de choses et avec qui j'adore passer du temps. Comme tout le monde, j'ai pu fantasmer sur le mec parfait d'1m90, baraqué, qui me "protégerait" ; sauf que la réalité à mon sens donne tort à ces fantasmes, parce qu'ils ne sont que des représentations stéréotypées du monde, des individus qui les occupent et qu'ils n'ont rien à voir avec ce qui se passe entre deux individus faits de chair et de sang.
Alors il y a sans doute des femmes incapables de dépasser ce cliché : je crois qu'au fond j'ai plus de pitié que de mépris pour elles, car très certainement elles se privent de vraies rencontres qui rendent la vie plus douce. Vous savez, quant à vous, ce qu'il vous reste à faire : des gens capables de s'arrêter sur un chiffre (et oui, je parle aussi bien de la taille que du poids, n'en déplaise à certains) n'en valent vraiment pas la peine.
Eeyore aime ça