Vous êtes nouveau ? Alors passage obligatoire par ici, afin de vous présenter à toute la communauté !
par Arthur
Homme de 31 ans non vierge
#235330
Bonjour, je m'appelle Alban, j'ai 31 ans. J'habite à Nantes, en Loire Atlantique.
Je suis actuellement au chômage. Mes passions sont le cinéma, la lecture (livres, mangas, bandes dessinées) la musique, j'aime comprendre la réalité.

Si je me suis inscrit sur ce forum, c'est que, même j'ai perdu ma virginité à 23 ans, la façon dont s'est déroulé cette histoire puis la rupture m'a traumatisé, du coup j'ai un blocage dans une approche de séduction depuis.
A bientôt. :grinning:
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#235332
Bonsoir et bienvenue, voisin :) .

Tu trouveras ici pas mal de personnes partageant tes goûts.

N'hésite pas à détailler un peu ton parcours (qui pour le coup diffère de ce qu'on lit habituellement ici) afin que nous soyons plus à même de délivrer des avis pertinents.
par Arthur
Homme de 31 ans non vierge
#235333
@lereveur
Bonsoir et merci voisin :).
Eh bien, si beaucoup de personnes partagent mes goûts, ce devrait être intéressant.

Pour faire court, quand j'ai eu mes premiers rapports sexuels avec ma petite-amie de l'époque, je n'ai pas eu d'orgasmes. Etait-ce parce que j'étais tendu, que j'ai eu du mal avec un préservatif, ou autre chose? Je ne saurais dire. En tout cas, cela m'a irrité, du coup j'ai eu des disputes avec ma petite-amie de l'époque. Au bout de quelques temps, elle a annoncé qu'elle me quittait au milieu des examens du premier semestre (j'étudiais dans une université privée à l'époque).
Suite à cela, je n'arrivais plus à aller en cours. Une nuit, j'ai pensé à en finir et je suis sorti de chez moi. Si je n'avais pas entendu la voiture de police circuler dans la ville, j'aurais très bien pu commettre une tentative de suicide, voire en mourir.
J'imagine que ce mélange de sensations fortes (idées suicidaires et peur) a dû me marquer profondément.
En tout cas, depuis, j'ai du mal avec les femmes (même si le domaine amoureux n'a jamais été vraiment mon point fort). Par exemple, il y a quatre ans, j'étais tombé amoureux d'une femme. Or, au lieu de la séduire activement, j'essayais de montrer mon attirance pour elle le moins possible, et à la fin j'ai fini par lui montrer que je ne voulais plus avoir de contact avec elle, alors qu'il n'y avait rien eu et qu'elle ne m'avait pas repoussé.
Je ne vais non plus ni dans les bars ou sur sur des sites de rencontre pour aller séduire des femmes, en fait je ne fais rien en ce sens. Du coup, je suis resté seul depuis.
Avatar de l’utilisateur
par ludoch
Homme de 26 ans vierge
#235342
Bienvenue sur le forum.
Arthur a écrit : 18 oct. 2020, 00:32 Par exemple, il y a quatre ans, j'étais tombé amoureux d'une femme. Or, au lieu de la séduire activement, j'essayais de montrer mon attirance pour elle le moins possible, et à la fin j'ai fini par lui montrer que je ne voulais plus avoir de contact avec elle, alors qu'il n'y avait rien eu et qu'elle ne m'avait pas repoussé.
Est-ce que tu savais si cette femme était en couple ou pas ?
par Arthur
Homme de 31 ans non vierge
#235343
@ludoch
Je ne sais pas, vu que j'essayais de ne pas lui montrer mon affection envers elle. En plus, à l'époque, je n'avais pas encore de traitement pour épisodes psychotiques (que je prends depuis 4 ans) et elle ne me parlait pas vraiment de sa vie de couple, du coup, j'étais dans le brouillard face à ce genre de sujet.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#235356
Le fait que tu aies ressenti de l'irritation dans le cadre de ta première relation m'interpelle ; l'orgasme n'est pas un truc qui arrive automatiquement, outre une configuration favorable (pas de fatigue, de stress...), ça peut prendre du temps, il faut se familiariser autant avec la façon dont notre propre corps fonctionne que de celle dont réagit celui de notre partenaire. Et communiquer là-dessus de façon complice et bienveillante.

Là je me trompe peut-être mais on pourrait croire que dans ton état d'esprit de l'époque, tu pensais que quelqu'un était " en faute " ?
par Arthur
Homme de 31 ans non vierge
#235360
@lereveur
D'accord, je vois .
A l'époque, je ne pensais pas vraiment que quelqu'un était "en faute", après quand j'y réfléchis, cela doit être lié à plusieurs facteurs: je n'avais pas de référent masculin pour m'expliquer ce qui était normal ou pas en la matière à l'époque, j'ai sans doute été influencé par le visionnage de beaucoup de pornographie, j'ai tendance à être très vulnérable au stress, et des fois quand je reçois un choc, je pars en vrille et je pète les plombs. J'ai aussi des troubles psychologiques depuis mes 16 ans, en effet j'ai des tendances dépressives depuis ce moment et on m'a diagnostiqué avoir des épisodes psychotiques à 27 ans.