Comment nous avez-vous connu ? Recherche, bouche à oreille...
par Kayaka
Femme de 22 ans vierge
#242900
Bonsoir,

Vous aussi vous avez un problème binaire ? Soit de l’hyper ou de l’hypoattachement Quand j’étais jeune adulte (ou plutôt grande ado), je me suis attaché assez (trop) vite à certains gars (amicalement). Je les ai vu que 2-3 soirées, ils ont fait de grosse conneries après dont je ne peux pas parler sur un forum, ce qui fait que ça fait des années que je n’ai plus aucun contact avec eux.
Par moment, ils me manque de ouf. Mais depuis, qu’on m’a fait souffrir énormément de mal, je n’arrive plus du tout à m’attacher aux gens que je rencontre bien que je peux passer de bons moments.

Peut-être ne suis-je pas seule.
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 31 ans vierge
#242903
Hello,

Sans vouloir rentrer dans les détails, quand tu écris qu'ils ont fait de grosses conneries, les conneries ont un lien avec toi ou non ? car ça ne me semblerait pas déconnant que tu te montres méfiante si par le passé des mecs ton fait du mal. Je comprendrais qu'à présent tu es du mal à avoir confiance quand tu encontre une nouvelle personne.
par Kayaka
Femme de 22 ans vierge
#242904
Alors par rapport à moi, pas vraiment d’ailleurs je sais même pas si ils se souviennent de moi. Mais des connaissances en commun avec qui ont a eu des problèmes, qui par conséquent m’ont fait du mal oui.
C’est dur d’expliquer sans détailler. :sweat_smile:
Avatar de l’utilisateur
par jujue
Femme de 34 ans non vierge
#242906
Comme toi je pense avoir du mal à m'attacher de façon générale aux mecs que je rencontre, du mal à être attirée je dirais aussi. Mais quand c'est le cas, je peux m'attacher très vite et en souffrir parce que pour trouver de la réciprocité, je trouve ça de plus en plus difficile.
Du coup j'ai un peu l'impression que c'est tout ou rien aussi, même si ce n'est pas aussi net que ça évidemment. J'en viens même à me demander si je sais ce que c'est que d'aimer quelqu'un et si ça m'arrivera réellement un jour...
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 41 ans non vierge
#242907
Je ne suis pas sûr si ça rejoint exactement ton ressenti, mais personnellement j'ai l'impression que pour moi c'est un peu tout ou rien : soit je crush instantanément, ou très vite, sur quelqu'un, soit c'est l'attirance zéro.

Un ami a beau m'expliquer qu'une relation peut se construire avec le temps, cad à qu'on commence à être attiré petit à petit par quelqu'un qui ne ne nous intéresse pas initialement, je ne suis pas convaincu, et, pour autant que je sache, n'ai jamais vécu une telle configuration.
Avatar de l’utilisateur
par Florent
Homme de 39 ans vierge
#242910
Je m'attache énormément aux personnes avec qui ça colle bien, mais pour cela il faut que je les ai vus plus souvent que 2 ou 3 fois dans ma vie.
A tel point que quand ces personnes ont des problèmes que je peux amoindrir, leurs problèmes passent avant les miens. Filles et hommes, peu importe.
C'est pas une qualité d'empathie, de gentillesse ou je ne sais quoi comme beaucoup de mon entourage le pensent, mais c'est ce que l'on appelle le "syndrome du sauveur".
par Roulian
Homme de 44 ans non vierge
#242912
Pour ma part, je sais que j'ai un très gros souci avec ça. Quand une femme me sourit et que je la trouve un peu attirante, dans ma tête je suis déjà en train de la demander en mariage :joy: . Je force le trait, mais il y a un peu de ça. Après, sur le terrain amical, c'est très différent, il y a des gens dont j'apprécie énormément la compagnie, hommes ou femmes, mais si je le les vois pas pendant un certain temps, je ne ressens aucun manque.
Je ne sais pas si c'est possible de glisser de l'amitié vers l'amour (enfin, pour certaines personnes, bien entendu que si, mais je ne sais pas me concernant), pour le moment cela ne m'est jamais arrivé. Plusieurs fois dans ma vie, je me suis fait la réflexion qu'une femme que je connaissais était vraiment très sympathique et intéressante, qu'apparemment elle aussi aimait bien être en ma compagnie (sans aucune ambiguïté, ou disons que s'il y en avait, je suis complètement passé à côté en bon nigaud que je suis :smile: ) et que c'était dommage que je ne ressente absolument rien pour elle.
par Kayaka
Femme de 22 ans vierge
#242913
Lereveur a écrit : 24 avr. 2022, 09:51 Je ne suis pas sûr si ça rejoint exactement ton ressenti, mais personnellement j'ai l'impression que pour moi c'est un peu tout ou rien : soit je crush instantanément, ou très vite, sur quelqu'un, soit c'est l'attirance zéro.

Un ami a beau m'expliquer qu'une relation peut se construire avec le temps, cad à qu'on commence à être attiré petit à petit par quelqu'un qui ne ne nous intéresse pas initialement, je ne suis pas convaincu, et, pour autant que je sache, n'ai jamais vécu une telle configuration.
Hey, hello. Oui c’est ça mais plutôt avec le feeling instantané amicalement !
Je veux dire ils ont beaux ne pas ou peu se souvenir de moi, dm ils leurs arrivent un sale truc je serais la première à pleurer !

Ajouté 4 minutes 24 secondes après :
Roulian a écrit : 24 avr. 2022, 11:25 Pour ma part, je sais que j'ai un très gros souci avec ça. Quand une femme me sourit et que je la trouve un peu attirante, dans ma tête je suis déjà en train de la demander en mariage :joy: . Je force le trait, mais il y a un peu de ça. Après, sur le terrain amical, c'est très différent, il y a des gens dont j'apprécie énormément la compagnie, hommes ou femmes, mais si je le les vois pas pendant un certain temps, je ne ressens aucun manque.
Je ne sais pas si c'est possible de glisser de l'amitié vers l'amour (enfin, pour certaines personnes, bien entendu que si, mais je ne sais pas me concernant), pour le moment cela ne m'est jamais arrivé. Plusieurs fois dans ma vie, je me suis fait la réflexion qu'une femme que je connaissais était vraiment très sympathique et intéressante, qu'apparemment elle aussi aimait bien être en ma compagnie (sans aucune ambiguïté, ou disons que s'il y en avait, je suis complètement passé à côté en bon nigaud que je suis :smile: ) et que c'était dommage que je ne ressente absolument rien pour elle.
Oui, nan ça c’est un problème de mec. :joy: :joy: :joy:
Sur ce sujet, je parlais vraiment uniquement que d’amitié ! :wink:
Alors que moi, le manque je l’ai de façon decatupler mais j’ai aucun moyen de le dire puis même si je pouvais , ils me prendrait pour une folle lol !
En fait justement le seul gars que je suis sur Instagram parmi qui je me suis attaché amicalement, bah c’est le seul qui me manque pas car j’ai des nouvelles puis on a une amie en commun donc ça va ça me rassure !
par Mystique
Femme de 28 ans vierge
#242916
Kayaka a écrit : 23 avr. 2022, 23:04 Bonsoir,

Vous aussi vous avez un problème binaire ? Soit de l’hyper ou de l’hypoattachement Quand j’étais jeune adulte (ou plutôt grande ado), je me suis attaché assez (trop) vite à certains gars (amicalement). Je les ai vu que 2-3 soirées, ils ont fait de grosse conneries après dont je ne peux pas parler sur un forum, ce qui fait que ça fait des années que je n’ai plus aucun contact avec eux.
Par moment, ils me manque de ouf. Mais depuis, qu’on m’a fait souffrir énormément de mal, je n’arrive plus du tout à m’attacher aux gens que je rencontre bien que je peux passer de bons moments.

Peut-être ne suis-je pas seule.
Ca ne me surprend pas trop de faire preuve d'hyperattachement comme tu l'écris, voire de dépendance affective à fortiori quand on est ados (ou jeunes adultes)

Je crois que j'étais un peu dans ce cas de figure aussi et puis j'étais hyper rêveuse :joy:
Pour peu qu'un mec me plaise un peu, je nous imaginais d'emblée jeunes mariés avec un bébé en route :joy: :joy:

Mais peu à peu, les choses ont évolué et j'ai perdu beaucoup de ma candeur. Vous connaissez la théorie de l'attachement de Bowlby ? Eh bien je pense plutôt avoir un attachement évitant, voire un peu désorganisée

En plus, j'ai eu une relation toute pourrie il y a quelques années qui m'a un peu enlisée là-dedans :sweat_smile:
Au final :
j'ai beaucoup de mal à accorder ma confiance aux hommes et à dépendre d'eux, les relations intimes m'attirent et me terrifient à la fois, donc je m'attache tout doucement ... :cold_sweat:
par Roulian
Homme de 44 ans non vierge
#242974
Mystique a écrit : Pour peu qu'un mec me plaise un peu, je nous imaginais d'emblée jeunes mariés avec un bébé en route :joy: :joy:
Je pensais pas que c'était possible de faire pire que moi, j'avoue, je suis largement battu avec la relance du bébé :smile: :smile: :smile: