Appel à témoins de journalistes pour des reportages ou documentaires.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 37 ans non vierge
#252156
L'idée d'une TCC ce n'est pas de trouver des causes mais de travailler sur tes comportements, pas forcément en te faisant violence mais en te donnant des objectifs qui te sont accessibles.
par Alexandra
Femme de 40 ans vierge
#252182
Même si ça peut paraître un peu contradictoire parce qu'il faut se sentir à l'aise avec son thérapeute, il faut aussi savoir un peu insister parce que nos propres blocages peuvent conduire à un arrêt prématuré de la thérapie justement pour éviter des questionnements désagréables. Et c'est vrai aussi qu'on entame une thérapie en pensant qu'on a tel ou tel problème à résoudre et finalement ce n'est pas ça du tout qu'on va traiter. Mais il est aussi possible que ce qu'on va finalement traiter aide à débloquer le reste. Avec les TCC normalement, les résultats sont plus rapides et sans s'appesantir sur les causes profondes.
LucienArp aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 37 ans non vierge
#252198
Après en ce qui me concerne je me pose des questions, parce que ma psy est censée faire des TCC mais je commence à la voir depuis un peu trop longtemps pour qualifier ma thérapie de « courte ».
par Alexandra
Femme de 40 ans vierge
#252201
Après la thérapie TCC ou autre c'est aussi en fonction de nos besoins. Si on a besoin que ça dure, ça dure et sinon on arrête quand on l'impression qu'on a fait le tour et que pour le moment où pour toujours ce n'est plus nécessaire ou adapté. J'ai consulté une psychologue spécialisée en TCC aussi il y a quelques années et finalement on faisait pas mal d'analyse parce que c'est plutôt ce dont j'ai besoin en général ou ce que j'aime en tout cas.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 43 ans non vierge
#252632
Aujourd'hui j'ai vu la psychologue (gratuite) de la maison de santé où bosse mon nouveau médecin traitant, rapport aux éventuels antidépresseurs. C'est une jeune, peut-être fin de vingtaine / trentaine. Je lui ai brossé à grands traits mon parcours - avec fatalement un ton très négatif. Elle a demandé quelques détails, notamment sur le harcèlement scolaire ou ma famille. Elle a aussi appuyé sur le fait de voir des gens. Je n'ai pas eu d'impression spéciale à son égard.

Apparemment elle procède en deux séances, je la revois dans deux semaines. Le doc étant en vacances, une éventuelle prescription attendra je suppose. On verra bien.
Alexandra aime ça
par ReMoi
Femme de 37 ans non vierge
#252633
Personnellement, l’antidépresseur a profondément changé ma vie. En espérant pouvoir m’en passer dans quelques années. Je vivais comme une défaite de finalement en prendre (rapport à l’histoire de ma famille) et c’est en fait ce qui m’avait toujours manqué pour décoller et entrer enfin dans une dynamique constructive. En espérant que ça ait le même effet pour toi.
LucienArp, Alexandra aime ça
par Alexandra
Femme de 40 ans vierge
#252752
Je lisais ce soir un article sur la philophobie et je me retrouve très bien dans la description. Je pense que je suis vraiment terrorisée par la relation amoureuse. Dans ma tête c'est comme si être en couple = mourir.
Vraiment, vraiment, en association libre ça revient tout le temps cette idée..
Heureusement ça ne s'applique qu'à la relation amoureuse dans ma vie.
C'est principalement le sujet que je traite avec mon psy mais sous un angle très analytique qui est intéressant mais longuet.

Il est conseillé en fin d'article les TCC et l'hypnose. Je me sens bien de tenter l'hypnose. Je ne sais pas si quelqu'un a déjà testé et ce que vous en pensez. Je devrais peut-être tenter l'EMDR aussi.
par ReMoi
Femme de 37 ans non vierge
#252755
Désolée, je ne peux pas te renseigner sur l’hypnose. En revanche, je suis intéressée par la référence de l’article que tu as lu. D’autant plus que je ressors d’un rdv avec la sexologue et que j’ai senti les larmes monter quand elle parlait de l’intimité émotionnelle (ça me terrifie).
Alexandra aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 43 ans non vierge
#252763
J'ai un peu tenté l'hypnose avec un psychologue - hypnothérapeute, concrètement, à la fin de la séance où je parlais, et lui, très peu, je devais me mettre sur un long fauteuil (partiellement allongé quoi), et pendant que je fermais les yeux et que passait un fond de musique zen (genre ressac d'une plage par temps calme et autres), il me sortait tout un discours en gros " vous êtes bien / visualisez un merveilleux soleil (mon coeur) / déposez dans ce sac vos traumas / etc. "

J'ai arrêté de le voir au bout d'une dizaine de séances environ je crois, ne constatant pas d'évolution notable dans mon état d'esprit.
Alexandra aime ça
par Marcorel
Homme de 36 ans non vierge
#252788
Ca fait penser à un genre de pseudo méthode Coué, on en trouve des tas gratuitement sur youtube du même genre.
Un jour je me suis dis que je testerais si j'avais de l'argent et du temps à perdre, juste pour voir de mes propres yeux si il y a bien un fond derrière tout ça ; ou ci c'est juste un truc "bateau" pour ponctionner 45 euros aux gens.