La relation s'est bien passée ?
Avatar de l’utilisateur
Par victeur
Homme de 47 ans non vierge
#217726
Jolinar a écrit :
victeur a écrit :Je lui ai demandé son prénom, Elisabeth, je ne lui ai pas dit que c'était ma première fois avec une femme.
Comment a-t-elle réagi ?
Je ne lui ai pas dit. Je n'Ă©tais qu'une queue parmi d'autres.

Petite précision : j'ai commencé ma sexualité avec les hommes. Fréquenter les saunas fait partie des moyens de rencontres masculines. Et en province, certains saunas proposent des créneaux libertins. Etant bi, j'ai le double choix, et les dernières fois, je me suis éclaté, amusé avec les deux sexes en même temps…
Une fois, une personne handicapé en fauteuil roulant était présente et prenait plaisir à regarder les couples s'amuser.

Je reste humble si j'en ressors vierge de tout rapport, mais je sais que ce n'est pas le cas de certains de ces messieurs qui, comme tu l'as très bien résumé, se sont vidés la bourse à l'entrée, cherchent à se vider les bourses. Ils considèrent les saunas comme des nouveaux désordres, qu'ils aillent ailleurs.

J'ai connu des femmes, qui se faisaient accompagnées par un ami, comme cela fait couple.

Très souvent, je viens avec un flacon de lait corporel pour un massage si envie.

Original de commencer sa vie sexuelle dans le libertinage, mais je comprends qu'il y a des années à rattraper.
CARPE DIEM
Par JBK27
Homme de 33 ans non vierge
#217727
Une fois j'étais en club, il n'y avait que des hommes et étant hétéro, je n'étais pas intéressé sexuellement, mais à mon grand étonnement, c'est l'une de mes meilleures soirées libertines en club.
Pourquoi? Parce que je me suis senti détendu, en confiance, sans enjeu et j'ai fait la rencontre de deux mecs super sympas et on s'est racontés nos aventures libertines. D'ailleurs y'a un mec qui connaissait très bien une nana que j'avais rencontrée.

Après pour ce qui est des clubs et du fonctionnement du monde du libertinage, d'après mon expérience. Il y'a du positif et du négatif.

Positif :
- Parler et pratiquer le sexe librement sans être jugé(e).
- Rencontrer des gens, et parfois sympathiser avec certain(e)s, et c'est le meilleur truc dans le libertinage.
- J'ai eu le premier plan cul, de ma vie, via le libertinage (je ne me suis pas dépucelé, mais la première fois, que j'ai eu un rdv coquin avec une femme).
- Faire des découvertes sur soi, sur les autres. J'ai ciblé mes vraies envies (une histoire d'amour et une sexualité de couple), mais j'aime beaucoup ce mode de vie d'être libre sexuellement.
- Pour des personnes qui ont peu ou pas d'opportunité d'avoir une vie sexuelle, c'est un moyen d'en avoir une et par exemple d'être moins frustré.
- Pleins de site de rencontres libertines. Peut ĂŞtre utilises tu "Wyylde", le plus connu d'entre tous?

NĂ©gatif :
- Présence de préjugés, stéréotypes, clichés, comme dans la société. Tu pourras les voir, dans le post "Une vie sans avoir rencontré l'amour" où j'évoque quelques uns. Pour résumer, c'est que je ne corresponds pas aux types recherchés et aux canons esthétiques (pas body buildé encore que c'est le seul truc où je peux faire un effort pour être un beau mec, pas caucasien, pas métisse, pas black, pas très grand)... Certaines personnes ne favorisant qu'un certain type d'homme. Je peux vite me sentir exclu, mais je me dis que j'ai aussi mes préférences physiques, quoique je suis très ouvert à toutes.
- Manque de respect, j'ai eu parfois des mots et des comportements assez durs à mon égard, parfois des blagues à connotation raciste, ou des libertins qui ne respectent pas l'intimité. Des fois j'ai été dérangé en plein acte....
- Déception, parce que tu penses pouvoir te lier d'amitié avec certaines personnes, mais qu'au fond tu n'es qu'un pion, qu'un objet. C'est la vie, on ne peut pas plaire à tout le monde.
- Quand on manque de confiance en soi, en ces capacités, en tant qu'homme on peut avoir des problèmes d'érection et d'éjaculation. En version femme, je pense que c'est l'absence d'orgasme.
- Point, avec lequel j'aurais des divergences, c'est le fonctionnement de l'économie du milieu. En effet, cela change petit à petit, mais de manière conventionnelle, l'économie repose sur les hommes seuls qui paient le plus les soirées. Ceci repose sur une logique qu'ils sont plus nombreux. Je suppose que la logique économique fait que plus on pratique des prix hauts, plus on trie des hommes (et on empêche ceux ci de trop venir), plus on sélectionne et cela permet aux couples et aux femmes seules de moins voire de moins payer.
Cette logique est certes respectable, mais cela amène l'effet pervers que justement les couples et les femmes seules deviennent des "appâts", alors que cela ne devrait pas être comme cela.
Certes, il ne devrait pas y avoir des morts de faim, des harceleurs, ça non bien sur. Mais je pense que ce système alimente la frustration (et j'ai été parfois frustré, mais je me rassure, me console) des uns, mais le sentiment d'insécurité des autres.
Evidemment l'autre idée que j'ai sur ceci, c'est que culturellement, l'homme est censé dans nos sociétés prendre les devants pour séduire, et donc avoir un rôle actif, et reléguer les femmes dans un rôle passif.
SnapBack, Jolinar aime ça
Par Jolinar
Femme de 38 ans non vierge
#217735
victeur a écrit :
Jolinar a écrit :
victeur a écrit :Je lui ai demandé son prénom, Elisabeth, je ne lui ai pas dit que c'était ma première fois avec une femme.
Comment a-t-elle réagi ?
Je ne lui ai pas dit. Je n'Ă©tais qu'une queue parmi d'autres.
J'avais mal compris : j'ai cru que tu le lui avais dis. D'oĂą ma question :grin:
Je reste humble si j'en ressors vierge de tout rapport, mais je sais que ce n'est pas le cas de certains de ces messieurs qui, comme tu l'as très bien résumé, se sont vidés la bourse à l'entrée, cherchent à se vider les bourses. Ils considèrent les saunas comme des nouveaux désordres, qu'ils aillent ailleurs.
Exact ! Je suis tellement d'accord avec toi. Je les surnomme les "affamés". J'ai même vu un homme au club, complexé à mort par son physique : je ne sais pas s'il a eut un rapport (je ne le pense pas). Mais si on vient avec des raisons négatives telles que "Je suis frustré, je vais défoncer quelqu'un pour ne plus l'être", "Je suis complexé, je vais bien trouvé quelqu'un ayant pitié de moi" etc, ça ne marchera jamais. Il faut vouloir profiter.

Comme toi, sije n'ai aucun rapport, j'aurai passé un excellent moment avec les personnes au sauna ou au hammam. S'il y a rapport, cool !!! :heart_eyes:

Je ne me prends donc pas la tĂŞte et j'y vais avec un excellent esprit
J'ai connu des femmes, qui se faisaient accompagnées par un ami, comme cela fait couple.
Je comprends : une femme seule est très convoitée. Du coup, certains hommes se croient tout permis.
Le couple donne un côté sécurité que certaines femmes apprécient.
Original de commencer sa vie sexuelle dans le libertinage, mais je comprends qu'il y a des années à rattraper.
CARPE DIEM
:stuck_out_tongue_closed_eyes:

Je peux te dire que "Carpe diem" va être mon maître mot pendant un certain temps :stuck_out_tongue_winking_eye:

Ajouté 7 minutes 45 secondes après :
Je n'ai rien Ă  rajouter :grinning:

Je ne m'en ferais jamais des amis. Des "amis" de libertinage, oui : c'est tout ce que l'on peut attendre d'un club libertin d'ailleurs. On ne vient que pour faire l'amour.

J'ai l'impression que les gens se permettent plus de chose Ă  cause du "libertinage" : les remarques sexistes, le fait que l'on te regarde sans ton consentement (quelque soit ce que je veux faire, je demande toujours, car j'aimerai qu'on me le demande) etc

J'étais en plein rapport et l'homme avec lequel j'étais a voulu regarder le couple dans la salle d'à côté. Il y a une cloison mobile entre les pièces et mon compagnon d'un moment a ouvert sans préavis. C'était aussi ouvert du côté de l'autre couple, surtout parce que dans le feu de l'action, il n'a pas pensé à fermer. Perso, j'étais outrée et je lui dis qu'on demande d'abord s'ils sont d'accord. Le couple ne l'était pas. Tout le monde a fermé la cloison mobile.


La base, c'est le consenetment : on demande, point barre.
Avatar de l’utilisateur
Par Bonbenbof
Homme de 36 ans non vierge
#217736
Jolinar a écrit :On ne vient que pour faire l'amour.
Je suis peut-ĂŞtre cucul, mais l'amour est un sentiment...

On ne va pas en club libertin pour "faire l'amour"...
Par Jolinar
Femme de 38 ans non vierge
#217738
Bonbenbof a écrit :
Jolinar a écrit :On ne vient que pour faire l'amour.
Je suis peut-ĂŞtre cucul, mais l'amour est un sentiment...

On ne va pas en club libertin pour "faire l'amour"...
Ne voulant pas être vulgaire en utilisant le terme "baiser" :stuck_out_tongue_closed_eyes:, j'ai utilisé "faire l'amour". Mettez les termes que vous voulez, aucun problème :grinning:
Par Karolina
Femme de 31 ans vierge
#217739
ouahhhhhhh félicitation, quel courage!!!! :sunglasses:
Avais tu eu des "amourettes" ou relations (sans sexe) avant?

Je n'oserai jamais faire çà, mais l'idée me plaît plus que d'embaucher un prostitué.
Du coup, si d'autres étaient intéressés aurais tu des conseils?

N'as tu pas peur que, trouvant satisfaction dans les clubs libertins, tu ne cherches plus quelqu'un de stable pour construire une vraie vie de couple?
Kiwii aime ça
Par Jolinar
Femme de 38 ans non vierge
#217742
Karolina a écrit :ouahhhhhhh félicitation, quel courage!!!! :sunglasses:
Merci :grinning: Mais j'ai un grain de folie, cela m'a facilité la tâche :sweat_smile:
Avais tu eu des "amourettes" ou relations (sans sexe) avant?
Non.
Je n'oserai jamais faire çà, mais l'idée me plaît plus que d'embaucher un prostitué.
Du coup, si d'autres étaient intéressés aurais tu des conseils?
-N'y va pas en voulant absolument perdre ta virginité. Aie l'esprit ouvert : si tu as une relation sexuelle, cool !!!! S'il ne se passe rien, amuse-toi et passe un bon moment avec les personnes qui t'entourent. Ne te prends pas la tête et aie l'envie de profiter, tout simplement. C'est avec cet état d'esprit que tu feras de très belles rencontres et peut-être plus si affinités.

-Le libertinage a des règles, notamment le respect de l'autre et du "non". Si tu ne veux pas, si tu ne sens pas la personne en face de toi : non, c'est non ! Il y aura toujours des frustrés, des "je veux me vider les testicules", des complexés. N'hésites pas à imposer ton "non" et tes limites. Et n'oublies pas le préservatif.

-Demande la permission, si la personne est intéressée par exemple. On ne touche pas les fesses de quelqu'un s'il ne le veut pas. (ou tout autre acte dont tu aurais envie) :grinning:

-N'y va pas maquiller, ça ne sert strictement à rien :stuck_out_tongue_closed_eyes:. La première fois, je m'étais juste mis du mascara et du eye liner et je suis ressortie de là avec des yeux de panda. Et encore, je n'avais pas profité du sauna et du hammam !!!!

-Si tu ne te sens pas bien dans un club libertin, pars. Ce genre d'endroit ne convient pas à tout le monde. Nous sommes juste obligé de payer ses impôts et de mourir.

-Si le club te convient, profites-en. :smirk:

-Si tu as vraiment envie d'essayer, le plus dur est le premier pas. Et tu demanderas comment tu as pu t'en faire tout un monde. Fais-toi accompagner si cela te mets plus à l'aise. (par une personne de confiance, pas par le premier venu. C'est évident, hein, mais je préfère le préciser)

Si j'ai d'autres conseils, je te les donnerais :grinning:
N'as tu pas peur que, trouvant satisfaction dans les clubs libertins, tu ne cherches plus quelqu'un de stable pour construire une vraie vie de couple?
Je n'ai aucune peur par rapport Ă  cela. Je ne suis pas Ă  la recherche d'une relation stable pour l'instant. Je t'avouerai que j'ai surtout envie de profiter du sexe. J'ai du temps Ă  rattraper :stuck_out_tongue_closed_eyes:

Je ne me prends donc pas la tĂŞte, jene me mets aucune pression ni aucune angoisse. Si je tombe sur l'homme de ma vie, je construirais joyeusement une relation avec lui. La question du libertinage se posera et je verrai cela avec lui en temps voulu. Mais sinon, j'en profite Ă  fond pour l'instant.
Avatar de l’utilisateur
Par victeur
Homme de 47 ans non vierge
#217753
@Jolinar,
Suite à ton audacieux témoignage, j'ai relu ta présentation.
J'ai lu que tu avais des kilos en trop. Les as-tu perdus ?
Comment te sens-tu ?
Je comprends que tu vives pleinement le libertinage, car tu es la REINE, c'est toi qui décides quel homme sera ton étalon, ton sex toy.
Par Jolinar
Femme de 38 ans non vierge
#217760
victeur a écrit :@Jolinar,
Suite à ton audacieux témoignage, j'ai relu ta présentation.
J'ai lu que tu avais des kilos en trop. Les as-tu perdus ?
J'ai perdu 35 kg et j'ai pour objectif de perdre les 15 derniers kg en trop.
Comment te sens-tu ?
Il y a encore du chemin Ă  parcourir mais je me sens mieux dans ma tĂŞte et dans mon corps.
Je comprends que tu vives pleinement le libertinage, car tu es la REINE, c'est toi qui décides quel homme sera ton étalon, ton sex toy.
Tu ferais ub excellent coach de vie ^^
Avatar de l’utilisateur
Par Lux
Femme de 32 ans non vierge
#217934
Je dois avouer que je n'aurais jamais osé perdre ma virginité seule dans un club libertin !
Même aujourd'hui, aller seule en club libertin ne m'attire pas spécialement. Je ne suis pas très bien armée pour refuser les avances, donc je préfère largement être avec quelqu'un qui peut m'aider à contrôler tout ça.
En tout cas c'est chouette si tu t'amuses et que tu as rencontré de belles personnes !

Et désolée de revenir là-dessus mais : si les hommes seuls payaient comme les femmes seules, vous vous retrouveriez avec des clubs libertins remplis à 95% d'hommes. Les femmes finiraient par ne plus venir. Cessons un peu de crier à la discrimination quand il s'agit de logiques d'équilibre !