Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
Par Tyrus
Homme de 31 ans non vierge
#220122
Eeyore a écrit : ↑14 mai 2019, 21:20 Le physique est encore une limite qu'on s'impose seul, à mon avis. Regarde les gens autour de toi : sont-ils tous beaux? Est-ce que seuls les beaux sont en couple? Et du coup avec des belles? Pour ma part il est très rare que je trouve un mec tellement moche que je me dise "lui jamais" rien que sur le critère physique. Je dis pas que ça m'est jamais arrivé, mais c'est très très rare.
Tu as très certainement des préférences, comme tout le monde. Ces préférences te feront aller vers une personne plutôt qu'une autre. A partir de là dire que le physique n'est pas un frein me semble totalement faux.

La société nous pousse vers des "standards" de beauté, femme comme homme. Si tu n'es pas dedans ce sera clairement plus difficile pour toi. Inversement, si tu es dedans ce sera beaucoup plus simple.
Tu peux te comporter avec nous comme avec tes amis masculins.
Pas vraiment non.
Une femme n'est pas un homme. Il y a des choses que tu peux dire à des hommes et pas à des femmes. Et inversement. Et je ne parle même pas de séduction, là c'est encore pire à ce niveau.
Amaz, SnapBack, Florent aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Eeyore
Femme de 30 ans vierge
#220132
Tu as très certainement des préférences, comme tout le monde. Ces préférences te feront aller vers une personne plutôt qu'une autre. A partir de là dire que le physique n'est pas un frein me semble totalement faux.
Je n'ai pas dit que ce n'était pas un frein, mais seulement qu'on se fait une montagne d'un obstacle qui n'est finalement pas si bloquant que ça. Il y a des gens beaux qui galèrent sentimentalement et des gens moyens qui passent d'une compagne(on) à l'autre ou sont casés pour la vie. La beauté facilite l'obtention de plans c*ls, très certainement. Mais la majorité des gens ne choisissent par leur compagnon parce qu'il est juste beau.
Bien sur que j'ai des préférences, je te l'ai dit je n'aime pas les grands. Mais je n'ai pas les mêmes préferences que Machine ou que Bidule.
Tu peux te comporter avec nous comme avec tes amis masculins.
Pas vraiment non. Une femme n'est pas un homme. Il y a des choses que tu peux dire à des hommes et pas à des femmes. Et inversement. Et je ne parle même pas de séduction, là c'est encore pire à ce niveau.
Bien sur que si. Enfin non, si tu peux éviter les réflexions à la c*n comme "femmes au volant mort au tournant" avec les femmes ça serait pas plus mal. Pour ma part je garde pour moi les réflexions à la c*n comme "les hommes savent pas cuisiner", et mes relations (de non séduction) avec les hommes sont strictement identiques qu'avec les femmes. Je ne vois vraiment pas ce qui vous empêche de vous comporter normalement avec nous.

Ajouté 1 minute 10 secondes après :
Pis si tu trouves que je suis malade, beh saches que j'essaie de me soigner...
Tu n'es pas malade tu es perdu. Et comme demande Boum : que tentes-tu pour essayer d'avancer?
deadwood aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par deadwood
Homme de 43 ans non vierge
#220136
Tyrus a écrit : ↑15 mai 2019, 07:39 Si tu n'es pas dedans ce sera clairement plus difficile pour toi. Inversement, si tu es dedans ce sera beaucoup plus simple.
Sauf que c'est pas binaires il n'y a pas les gens parfaits "conformes" et les autres avec une limite Ă  partir de laquelle tu n'est plus susceptible de plaire Ă  personne.
Et globalement t'est un type plutôt dans la moyenne, donc il faudrait autant que possible que tu arrive à mettre ça de coté pour pouvoir te recentrer sur des pistes plus fructueuses.
Avatar de l’utilisateur
Par Florent
Homme de 36 ans vierge
#220140
Pour ma part, et pour rebondir sur ce qu'a dit Amaz, je me suis toujours senti responsable de ma VT, surtout que des nanas m'ont déjà tendu des perches (et pour certaines, c'était plus que des perches genre "on se montre nos poils" ou la nana qui me saute presque dessus pour me rouler une pelle) que je n'ai pas saisi par peur/incompréhension/etc
Dire à une fille ou à un garçon qu'il nous plaît n'est pourtant pas mort d'homme. Dans le pire des cas, c'est un rateau qui vous fout mal à l'égo, mais je sais qu'on a tous ici rencontré et surmonté plus d'épreuves difficiles que ça dans notre vie. Alors, pourquoi on n'arrive pas à passer cette barrière ?
Avatar de l’utilisateur
Par Lux
Femme de 32 ans non vierge
#220147
Je comprends qu'on n'ose pas et qu'on ne soit pas à l'aise dans un contexte qui pourrait ressembler à de la séduction. Je ne jette la pierre à personne. Après, moi je tiens la porte à tout le monde et quand je vois quelqu'un galérer pour monter un meuble ou que sais-je ben je propose mon aide, homme ou femme.
Je crois aussi qu'en tant que VT parfois on se met beaucoup la pression là-dessus, alors qu'on peut juste être dans des interactions normales sans qu'il y ait d'arrière-pensée.
Florent aime ça
Par Max56
Homme de 30 ans vierge
#220160
C'est exactement ça.

Je suis énervé et frustré d'avoir abordé la situation dans le désordre et de manière incontrôlée
J'ai mis la possibilité de séduction avant la possibilité d'interaction sociale normale.
C'est doublement frustrant car on passe pour un idiot en plus
LiPo, Eeyore aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Eeyore
Femme de 30 ans vierge
#220161
Ce qui est fait est fait, ne te prends pas la tête pour ça. Peut être que la prochaine fois que tu es dans ce genre de situation, tu auras de meilleurs réflexes vu que tu auras déjà vécu l'expérience :wink: .
Amaz aime ça
Par boum
Homme de 32 ans vierge
#220163
Ça vous arrive d’avoir envie de déménager loin de chez vous (sans forcément changer de pays) pour repartir à 0 et essayer de prendre un nouveau départ ?
Amuerie, akadoc42, Laura aime ça
Par Blup
Homme de 32 ans vierge
#220167
ça me rappelle une petite anecdote.

On était à Lyon pour une formation avec ma responsable et on arrivait pas à trouver le lieu de rendez-vous. Personne à qui demander dans la rue, jusqu'à ce qu'on croise deux filles marchant en sens inverse. J'ai pas une voix qui porte beaucoup alors évidemment elles ne m'ont pas entendu lorsqu'elles sont passées à notre hauteur.
Du coup, je me retourne et touche le bras d'une des filles, à hauteur d'épaule, elle se retourne vers moi, je pose la question, elles nous répondent en nous indiquant le chemin puis repartent.

Quelques secondes après ma chef me sort : "bah dis donc, t'y vas franco, moi j'aurais pas essayé de toucher l'épaule de quelqu'un comme ça...". J'avoue ne pas y avoir pensé sur le coup, j'aurais fait pareil avec un homme, mais là le geste aurait pu peut-être être mal interprété.

De manière générale, quand je suis au boulot ou dans un contexte ne prêtant pas tellement à sympathiser, je suis tout de suite plus distant avec les femmes qu'avec les hommes, limite froid, pour qu'il n'y ait aucune ambiguïté.
Par akadoc42
Homme de 35 ans vierge
#220176
boum a écrit :Ça vous arrive d’avoir envie de déménager loin de chez vous (sans forcément changer de pays) pour repartir à 0 et essayer de prendre un nouveau départ ?
ça m'est arrivé régulièrement dans le passé et d'ailleurs je l'ai fait en 2007, j'ai quitté la région lyonnaise pour Montpellier. J'y suis resté seulement 3 ans ; le changement de lieu n'a pas changé grand chose, car dans le déménagement, j'ai emmené tous mes complexes dans mes bagages. :confused: Résultat : une des pires périodes de ma vie :confounded: et un retour prématuré dans ma région d'origine.
Après à mon avis, le problème ce n'est pas le lieu où on vit, ni mêmes "les autres" ( les relations sociales et amicales que l'on a) mais nous mêmes mais le regard que l'on porte sur nous.
Changer de lieu sans changer son regard sur soi à mon avis est voué à l'échec.
Pour finir sur une note positive, pour moi le nouveau départ n'est pas passé par un déménagement mais par une transformation de mon regard sur moi-même :innocent:
deadwood, boum, Amaz et 1 autres aime ça
  • 1
  • 2333
  • 2334
  • 2335
  • 2336
  • 2337
  • 2370