Venez ici pour discuter de vos complexes sexuels.
par Max56
Homme de 32 ans vierge
#233328
Bonzer a écrit :Elle est venue s'excuser plus tard. En fait ça a été comme un coup de pied au c*l, ça m'a motivé pour sortir et rencontrer des filles.
Ok t'as bien réagi du coup et ça été un vrai boost...
T'avais quel âge ?
par KaZaN
Homme de 32 ans non vierge
#234018
Bonzer a écrit : 01 juin 2020, 14:55 Dans mon cas j'ai avoué une fois au lit avec une fille et elle m'a jetée. Ça m'a fait très mal. Donc n'ai jamais reparlé de ça après.
Il m'est arrivé exactement la même chose ! Mais à 24 ans ! Par contre, moi ça m'a coupé l'envie de recommencer pendant 1 an disons puis après j'ai commencé à ressortir et à aller vers les filles... au final à 26 ans cela s'est concrétisé ^^ ! Mais j'ai eu 2 ans de vide après cet "échec" si je puis dire...
Cette drôle de personne m'avait prédit une vie difficile, aujourd'hui je sais par des connaissances qu'il vaut mieux être à ma place qu'à la sienne.
Le sort a horreur des devins de pacotille... :blush:
par Liv
Femme de 21 ans vierge
#235407
Je l'ai dit à une amie proche en pensant qu'elle était vierge aussi, .....ce qui n'était pas le cas 🙃. Du coup je remets en question la virginité supposée des quelques personnes de mon entourage que je pensais vierge, et je me dis "oula si ça se trouve je suis la seule (dans mon entourage) à ne pas avoir encore sauter le pas". c'est plus ça qui m'effraie je pense que la vt en elle-même, être porteuse d'une expérience de vie (oui la vt est une expérience de vie au même titre que les autres ✌)que je ne peux partager avec personne parce que je suis la seule à la vivre en ce moment et que les autres à cette âge là en sont à une autre étape en terme d'expérience (dans mon entourage). Et du coup ça créé un sentiment d'isolement (que j'essaie de combattre comme je peux- en venant ici ou en dédramatisant la situation).

Sinon je l'ai dit à un date aussi, et on a parlé de sexualité très librement par la suite, c'était très cool.

Selon les contextes, ça peut vachement varier comment on se positionne pour le dire et comment on ressent cet " aveu" (parce que non ce n est pas anodin même si on souhaiterait que ça le soit) et ce ressenti dépend de comment l'autre le reçoit et y réagit aussi.
par Martine
Femme de 51 ans vierge
#235678
Sinon je l'ai dit à un date aussi, et on a parlé de sexualité très librement par la suite, c'était très cool.

Pour parcourir les forums, je trouve des post de jeunes garçons qui se plaignent de ne pas trouver de filles vierges de cet âge parce qu'ils croient que cela n'existe pas. Et pour avoir échangé avec certains d'entre eux, je me rends compte que certains sont très ouverts sur la question et ont même un faible pour ce genre de profil.
Tu l'as dit à un date donc tous les espoirs te sont permis...
  • 1
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26