Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 40 ans non vierge
#236035
Ma chef boutique (âgée d'un an de plus que moi) m'a confié un jeune stagiaire pour que je lui montre les ficelles de la vente, avant que je repasse à l'accueil du public. Encore une fois elle a louée ma patience, mon intelligence, et plus précisément mon " intelligence émotionnelle " (première fois que j'entends cette expression), tout ça tout ça...

Je lui ai dit en gros de ne pas se méprendre, je suis surtout une bonne poire qui sait gérer tant que j'ai des interlocuteurs normaux (j'ai plus de mal avec ceux qui abusent ou qui sont carrément lourds), et que si je me concède une certaine lucidité, être intelligent ne sert pas à grand chose quand tu n'arrives pas à influencer le cours des choses (et par ailleurs, j'estime ne rien avoir fait d'extraordinaire, juste tâché de bien faire mon boulot).

C'est une fille avec qui il est agréable de bosser (contrairement à celle l'ayant précédée) et, je pense, quelqu'un de bien, mais je ne pense pas qu'elle serait si généreuse en compliments si elle savait tout ce qui me passe par la tête.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 34 ans vierge
#236036
On s’en fiche de ce qui te passe par la tête, l’important c’est que tu te comportes d’une façon qui te vaut tous ces compliments.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 40 ans non vierge
#236038
Je sais bien que ce sont les actes (au-delà des paroles) qui comptent, mais je me dis aussi que ce qu'on est au fond de nous n'est pas à négliger non plus.

Pour moi c'est un peu une imposture, ne serait-ce que partiellement.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 34 ans vierge
#236039
Ça s’appelle le syndrome de l’imposteur, ça touche beaucoup de monde. Soit certain que si on te fait des compliments, a fortiori à plusieurs reprises, c’est que tu les mérites.
Everest, Tyrus aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Athanagor
Homme de 30 ans vierge
#236074
Me revoilà sur le site après une petite absence :-)

Alors voilà, récemment la date fatidique a été atteinte : j'ai eu trente ans. Ce qui fait de moi à présent un "mage noir certifié" selon certaines communautés en ligne (si vous ne savez pas de quoi je parle, vous ne manquez rien)

Il y a quelques années, je craignais que ça se finisse comme ça : "Mon Dieu, vais-je finir comme ça, 30 ans toujours puceau ?" ...et puis, peu avant mon anniversaire, je ne sais pas... finalement, il s'est produit comme un déclic. Non seulement vis-à-vis de ma virginité, mais par rapport à ma vie en général.

Pour vous remettre dans le contexte, j'ai toujours été plutôt "anormal" et "en décalage" par rapport à la société, aux normes. Il y a quelques années de cela, j'ai construit un début de vie sociale... ça a été au début gratifiant, et puis j'ai ressenti cela comme une espèce de course à la montre pour rattraper le temps perdu, retrouver une vie "normale" convaincu que finalement j'avais les moyens et l'opportunité de rentrer dans le moule, avec une copine, un bon job, des amis, et tout le package, plutôt que de rester toute sa vie seul comme un geek puceau devant son ordi.

Aujourd'hui nous sommes fin 2020 et qu'en est-il ? En plein confinement, en plus de mes déboires personnels, car pour vous rappeler ma situation, depuis l'an dernier j'ai développé de sérieux soucis de santé sans rapport avec le COVID. Alors que mes trente ans approchaient je réalisai que jamais je ne cocherai les "cases" que je m'étais promis de réaliser d'ici cet âge : avoir une copine, peut-être même me marier, un projet de carrière, réaliser des projets persos. Comme je voyais les gens le faire autour de moi. Et puis il y a eu progressivement comme un lâcher-prise. A quoi bon ? Je suis unique, je n'ai jamais été normal et je ne le serai jamais... et puis tant pis. C'est mon identité. A quoi bon se prendre la tête à plaire aux autres, à se fabriquer une image si proprette qui ne me correspondra jamais. Le monde est si vaste, il y a tant de choses merveilleuses à découvrir au-delà des sentiers battus. Petit à petit je réapprends à accepter le petit monstre que je suis, gauche, fou, colérique, puceau, obsédé, geek, bref, si imparfait... et si humain. J'ai fait des erreurs ; l'important est de le reconnaître et de savoir se remettre en question. Je me rends compte que mes meilleurs potes sont ceux qui m'acceptent sans que j'aie besoin de me plier en quatre. Peut-être qu'un jour quelqu'un aimera la personne spéciale que je suis. Il faut de tout pour faire un monde, qui sait ?

Je ne dis pas que tout va bien. Des années à macérer dans la dépression et le besoin affectif ne se résolvent pas juste en claquant des doigts. Parfois les angoisses et les coups de blues reviennent subitement, sans compter le stress lié à ma maladie ; ce qui m'arrive ce n'est pas une question de vie ou de mort, mais... un peu, quand même. Et je pense que peu me contrediront quand je dis que le climat actuel, de façon générale, est plutôt anxiogène.

Mais passé ce déclic, est-ce la lumière au bout du tunnel ? Ou est-ce que c'est finalement le reconfinement qui fait ça ? Le fait d'être retourné vivre dans le cocon familial pour une durée prolongée, avec peu d'interactions sociales (l'interaction étant source d'angoisses pour moi...) qui m'a donné tout le loisir de cette introspection ? Est-ce que lorsque tout redeviendra "normal" et que la vie sociale rependra, je me prendrai la réalité en pleine face et il faudra tout recommencer ? Seul l'avenir le dira... je sens quand même que mon état d'esprit évolue.

Et voilà, j'ai trente ans et je suis toujours puceau. Et alors ? J'en suis pas mort.
Amaz, MathSo aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 30 ans vierge
#236076
Bienvenue parmi les mages noir :smiley: C'est effectivement un délire sur un forum bien connu qui dit que lorsqu'on atteint la trentaine puceau on devient un mage noir :smile: .
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 40 ans non vierge
#236077
Je compatis Athanagor, bien que je n'ai guère de conseils à te donner.
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 26 ans vierge
#236083
Athanagor a écrit :Et voilà, j'ai trente ans et je suis toujours puceau. Et alors ? J'en suis pas mort.
Voilà une bien belle phrase pour terminer ton post Athanagor. C'est le genre de phrase que l'on devrait sortir à toute personne nous disant "qu'on a un problème d'être vierge passé un certain âge". Il y a en effet pire dans la vie que d'être puceau à 30 ans.

Même si je ne suis pas encore un mage noir,, sache que je compatis. Je reconnais que ca doit faire un petit quelque chose intérieurement parlant, d'avoir passé le cap des 30 ans sans jamais n'avoir rien fait.

Moi même, je pense me diriger droit vers le statut de mage noir (il me reste 4 ans, mais ca passe tellement vite :sweat_smile: ). En tous cas, j'ai déjà dépassé le stade de guerrier solitaire, toujours selon ce fameux autre forum dont je ne citerai pas le nom :joy:
Amaz, Laura aime ça
par mike62
Homme de 36 ans non vierge
#236142
:joy: comment tu a sorti ça brut de décoffrage...sur le moment ça m'a fait sourire (même si j'imagine que ça ne doit pas être drôle tous les jours...)
  • 1
  • 2488
  • 2489
  • 2490
  • 2491
  • 2492
  • 2509