Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
par lilia
Femme de 23 ans vierge
#236257
Bonsoir tout le monde :)

Je suis toute nouvelle sur le forum donc je ne sais pas si je poste au bon endroit, ou si le sujet a déjà été abordé auparavant :sweat: .

Comme j'expliquais dans ma présentation, ma religion impose l'abstinence avant le mariage, et j'ai décidé de suivre ce principe surtout par adhérence à l'idée plutôt qu'autre chose. Je ne suis pas hyper pratiquante et très ouverte d'esprit concernant le sexe et autre. Je trouve simplement que partager cet acte intime avec uniquement mon partenaire de vie est très romantique.

Ayant toujours eu l'idée de donner ma virginité à mon mari, j'ai fui toutes les tentations lors de mes années collège ou lycée. J'ai volontairement bloqué toutes les opportunités d'avoir un copain. En terminale, je suis tombée raide dingue d'un garçon - et je pense que je lui plaisais un peu aussi. Quand je m'en suis rendue compte, j'ai arrêté de lui parler (et j'ai fait d'autres choses pour le repousser dont je ne suis pas fière...)

Après cette déception amoureuse provoquée, ça a été la catastrophe. Il m'a fallu trois ans pour accepter l'idée même de retomber amoureuse. Maintenant, ça va mieux. Je suis passée à autre chose (et au bout de six ans, il fallait bien). Le problème c'est que j'ai l'impression d'avoir raté le coche et je n'arrive jamais à donner suite à des propositions amoureuses.

À chaque fois qu'on me propose un rendez-vous, je fini par m'excuser et dire que finalement je ne suis pas encore prête pour une relation. J'ai peur de quelque chose, mais je n'arrive pas à comprendre quoi. Je suis loin d'être jolie mais je sais que je peux plaire.

Je veux toujours garder ma virginité jusqu'au mariage, mais je ne sais pas si un homme sur cette Terre accepterait d'avoir une copine sans passer à l'acte principal. Et la plupart de ceux qui acceptent sont, comment dire...parfois un peu trop pratiquants pour moi :grin: :joy:

Est-ce qu'il y a d'autres personnes qui sont dans cette situation ? Ou est-ce que vous connaissez des gens avec les mêmes problèmes ? Quels conseils me donneriez-vous pour me lancer ?

Même si vous êtes sans réponse, merci d'avoir lu :)
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#236266
Mon conseil : apprends à lâcher le contrôle. Vouloir te garder pour un éventuel futur mari, c'est peut-être romantique, mais ça a peu de chances de te rendre heureuse, à mon avis.
par Everest
Homme de 45 ans non vierge
#236267
Je suis d'accord avec VACN !!! Le premier peut etre le bon ou pas !!! Imagine que tu tombes sur quelqu'un de correct au départ et qui finalement se révèle etre quelqu'un de violent ou que sais je ..... Le mieux est de faire tes propres expériences sans t'occuper des autres , ce qui te permettra d'avancer ....Tu as forcément peur , peur de te tromper de personne sans doute , à cause de cette pression imposée par ta religion....
par Mellow
Femme de 33 ans vierge
#236272
Salut !

Je comprends ton ressenti. Ce qui est bien, c'est que c'est ton choix. Mais il faut que dans ta tête tu saches pourquoi ce choix est important pour toi, afin de ne pas déprimer là-dessus et de ne pas dévier de ce choix. Peser le pour et le contre. Parce que si c'est juste "parce que ça fait romantique ", le mec en face risque d'être dubitatif face à ton choix.
j'ai fui toutes les tentations lors de mes années collège ou lycée. J'ai volontairement bloqué toutes les opportunités d'avoir un copain.
Je pense qu'inconsciemment tu t'es habituée à ce fonctionnement, et donc tu as maintenant du mal à faire autrement.
J'ai peur de quelque chose, mais je n'arrive pas à comprendre quoi. Je suis loin d'être jolie mais je sais que je peux plaire.
Ça c'est le cas de pas mal d'entre nous. L'inconnu fait peur.
Je veux toujours garder ma virginité jusqu'au mariage, mais je ne sais pas si un homme sur cette Terre accepterait d'avoir une copine sans passer à l'acte principal.
Je pense que ça existe. Après tout dépend où tu cherches. Il y a aussi des gens qui se marient rapidement, au bout de quelques mois, donc ça pourrait éventuellement te correspondre. Ensuite, tu parles d'acte principal... ça veut dire que tu veux faire des trucs sauf la pénétration ? Ça peut être un compromis qui pourrait aider. Mais du coup, tu penses que la virginité c'est juste garder l'hymen ?

Je pense que coucher ou pas, là n'est pas la question si on veut une relation saine et belle.
par salambo
Femme de 32 ans non vierge
#236273
Mellow a écrit : 08 janv. 2021, 11:26 Mais il faut que dans ta tête tu saches pourquoi ce choix est important pour toi, afin de ne pas déprimer là-dessus et de ne pas dévier de ce choix. Peser le pour et le contre. Parce que si c'est juste "parce que ça fait romantique ", le mec en face risque d'être dubitatif face à ton choix.
Je suis totalement d'accord avec Mellow.
C'est ton choix et il faut le respecter, pas de problème pour cela. Par contre il faut en effet être bien au clair avec toi-même sur pourquoi tu le fais. En effet, si c'est juste car tu trouves ça romantique, je pense que tu vas te heurter à pas mal d'incompréhension, car ce n'est plus du tout un mode de pensée actuel. Je ne dis pas que ça existe pas, mais c'est rare et
Mellow a écrit : Je pense que ça existe. Après tout dépend où tu cherches. Il y a aussi des gens qui se marient rapidement, au bout de quelques mois, donc ça pourrait éventuellement te correspondre.
Mellow a raison sur ce point, il te faudra chercher à des endroits spécifiques pour trouver un homme qui puisse comprendre ce choix.
Dans le temps, se préserver assurer surtout à monsieur qu'un enfant était bien de lui (et encore, mais c'est un autre sujet), cela permettait également à madame de ne pas se rendre compte que monsieur n'est pas l'homme qui lui faut au lit car elle n'avait pas de point de comparaison. (et enfin les jeunes filles étaient dans l'ignorance à ce sujet donc découvraient tout avec monsieur qui pouvait leur raconter ce qu'il voulait, mais c'est encore un autre sujet, donc je vais parler dans série TV d'ailleurs)
Mellow a écrit : Ensuite, tu parles d'acte principal... ça veut dire que tu veux faire des trucs sauf la pénétration ? Ça peut être un compromis qui pourrait aider. Mais du coup, tu penses que la virginité c'est juste garder l'hymen ?
Pareil, que veut dire pour toi être vierge? Il faut que tu le définisse pour pouvoir poser des limites claires pour toi et ton partenaire.
Est-ce que tu es ok pour des caresses? Des relations bucco-génitales? Simplement des bisous? Il y a un grand panel d'action dans le cadre des relations sexuelles, peut-être que tu serais à l'aise avec certaines, peut-être pas, il faut que tu y réfléchisse :relieved:
par lilia
Femme de 23 ans vierge
#236275
Bonjour à tous, et merci pour vos réponses.

Tout d'abord je tiens à dire que mon cercle religieux ne m'impose aucune pression sur la conservation de la virginité.

Dans ma famille, personne n'est resté vierge jusqu'au mariage, et aucune de mes amies pratiquantes non plus. Mes amies agnostiques ou athées n'ont jamais remis en question mes choix ou ne m'ont jamais découragé, d'une part parce qu'elles me connaissent (quand je dis quelque chose je m'y tiens), et d'autre part parce qu'elles se disaient que je trouverais rapidement l'âme sœur.

Aujourd'hui, leur discours est un peu plus amère. D'ailleurs, l'entourage qui me met le plus la pression à me mettre en couple est ma famille (pourtant religieuse aussi).

Tout ça pour dire, que c'est vraiment mon choix et que je ne suis rien d'autre que ma volonté :).

On m'a demandé si je voulais conserver mon hymen : je n'en ai pas :joy:. Donc ce n'est pas le fait de saigner qui définit la virginité selon moi, mais bien la pénétration. Tout le reste, je me l'autorise.

Je ne veux absolument pas me marier rapidement - d'ailleurs le mariage sera uniquement pour l'aspect religieux. Niveau civil, je veux juste un PACS :joy:

Je ne veux pas me presser et je veux être sûr de la personnalité de mon partenaire avant de m'engager.

Concernant le romantisme... Je sais bien que je suis vieux jeu de ce côté-là, et que ça en fera fuir plus d'un. Toutes les racines archaïques de cette virginité, ainsi que leurs explications, je les connais. Mais je n'y peux rien. Quand je décide de quelque chose, je ne le fais jamais sans réfléchir.

J'ai choisi de rester vierge dès que j'ai eu 13 ans, après plusieurs remises en question. C'est quelque chose de trop important pour moi, et si j'abandonnais alors je ne pense pas que je serai en mesure de me le pardonner. Je ne me sentirai pas bien dans mon corps. J'aurais l'impression de m'être trahie.

Je pense aussi avoir peur de l'inconnu, de la déception et surtout de faire perdre son temps à l'autre. Peut-être que je devrais juste abandonner l'idée de rencontrer quelqu'un, puisque vos réponses me confirment bien qu'à moins d'être très très pratiquant... Bah mon choix est has-been :joy:

Merci pour vos réponses en tout cas.
par salambo
Femme de 32 ans non vierge
#236278
Je pense en effet que ton choix est has-been dans le sens premier du terme : passé de mode, mais en aucun cas quelque chose de nul ou pourri.

Je vais me baser sur mon cercle familiale et amical pour la suite de ma réponse, je pense que ça ne serait pas compliqué de trouver un homme qui accepte d'attendre des mois pour faire acte de pénétration, dans la mesure où tu sembles ouverte à d'autres pratiques. Par contre je n'en connais aucun qui soit prêt à accepter la condition du mariage pour accéder à ça. (d'ailleurs je ne connais personne prêt à se marier au bout de seulement quelques mois, objectivement tu ne connais pas la personne en face au bout de quelques mois) C'est un engagement fort, et je ne connais personne (homme comme femme) qui soit prêt à s'engager (pour la vie en théorie) sans savoir si le/la partenaire est compatible sexuellement parlant.

Vouloir prendre son temps les gens le comprennent, imposer un acte de mariage pour passer à l'étape supérieure, beaucoup moins.

Donc je pense que tu dois pouvoir trouver chaussure à ton pied mais il va falloir cibler tes recherches. Mes premières pistes seraient bien évidemment du côté des pratiquants, de ceux qui respectent ce principe, ou du côté des asexuels, qui pourraient ne pas avoir comme critère la bonne entente sexuelle comme un des piliers du couple?

Ta quête n'est pas impossible, mais il faut la jouer intelligemment :innocent:
par Flotbleu4
Femme de 41 ans vierge
#236280
Bonjour Lilia,

Si garder sa virginité pour le mariage a un sens pour toi, je trouve que tu as tout à fait raison de rester fidèle à toi-même. Les garçons qui sont dans la même optique sont rares mais ils existent, il faut "juste" en trouver un qui a les mêmes convictions religieuses.

Ce qui m'interpelle, c'est la fuite face à quelqu'un qui te plaît pourtant beaucoup. Peut-être ce garçon dont tu parles aurait-il pu devenir un mari et aurait-il compris et respecté ta démarche. Pour moi, il est important que tu te questionnes et trouve des réponses à cette attitude. Comme beaucoup de VT, tu recherches peut-être une relation trop parfaite au point de mettre en échec certaines relations qui pourraient te convenir? ou as-tu d'autres peurs (de l'intimité, du sexe, de te tromper de personne, de souffrir d'une déception amoureuse)?

Le "prétexte" de la religion n'occulte-t-il pas d'autres raisons de ne pas passer à l'acte?

Je ne suis pas psy et ne veut pas le devenir mais je te donne mon ressenti à la lecture de ton témoignage et je veux bien ton retour si tu es d'accord.

Bonne journée.
par Mellow
Femme de 33 ans vierge
#236282
On m'a demandé si je voulais conserver mon hymen : je n'en ai pas . Donc ce n'est pas le fait de saigner qui définit la virginité selon moi, mais bien la pénétration. Tout le reste, je me l'autorise.
Ok, c'est ce que je me disais aussi. T'as de la chance de pas avoir d'hymen :joy: Après je sais bien qu'il saigne pas forcément, ça dépend des femmes.
Je ne veux pas me presser et je veux être sûr de la personnalité de mon partenaire avant de m'engager.
Et c'est très bien ! Bien qu'on soit jamais sûr de rien, tant qu'on a pas vécu avec, et que certaines personnes changent ou montrent leur vrai visage après le mariage.
Je disais juste que ça existe, je n'encourage personne à se marier sans amour ni sans avoir fait connaissance. Ni à se marier tout court lol Mais peut-être que je regarde trop de média étrangers (japonais surtout), où les gens se rencontrent en rdv à l'aveugle (ça peut être des gens qui se connaissent déjà aussi) avec comme objectif clair de sortir ensemble en ayant une perspective de mariage, d'où la rapidité de l'engagement. Est-ce que je ferais de même ? Non. Et mon intention n'était pas de pousser ton futur partenaire à se marier avec toi pour pouvoir coucher. J'ai un esprit très ouvert sur certaines choses, que j'y adhère ou non, donc il n'y a aucune pression dans mes propos. (Je précise par rapport à ce qui a été dit par Salambo ^^)

 
C'est quelque chose de trop important pour moi, et si j'abandonnais alors je ne pense pas que je serai en mesure de me le pardonner. Je ne me sentirai pas bien dans mon corps. J'aurais l'impression de m'être trahie.
Ok, c'est plus clair pour moi :) Dans ce cas, j'ai rien à redire.
Je pense aussi avoir peur de l'inconnu, de la déception et surtout de faire perdre son temps à l'autre.
Je comprends. Et puis je pense qu'à ton âge, c'est encore tout à fait possible. Si tu te sens prête et que tu en as envie, pourquoi pas se lancer ? Les gars que tu rencontreras seront informés, à partir de là tu ne peux pas décider à leur place de ce qui est bien pour eux ou de si tu leur fais perdre leur temps... laisse-les décider pour eux-mêmes.

Edit: Lilia, je voulais juste ajouter un truc. Je trouve ta personnalité intéressante, tu es un mélange de traditions et de modernité, c'est cool :)

Flotbleu
Comme beaucoup de VT, tu recherches peut-être une relation trop parfaite
Euh... En ce qui me concerne, je ne cherche pas de relation parfaite, je sais bien que cela n'existe pas. Mais je suis assez sélective car si je m'engage dans une relation, c'est pour aller vers le haut, pas vers le bas. Si je peux éviter certaines mésaventures évitables, bah ouais, je le ferai. Mais ça ne me mettra pas à l'abri de souffrances ou de déceptions dans l'absolu :)
par lilia
Femme de 23 ans vierge
#236293
@Salambo :

Le problème, c'est que j'ai déjà essayé chez les pratiquants... et pour être tout à fait honnête, ils ne sont pas si différents des autres. Même s'ils me "félicitent" d'être restée vierge, ils s'attendent à ce que je change d'avis avec eux. En gros, ma virginité représente une fierté - et me dépuceler va être leur défi.
Et ceux qui veulent (et oui, avec le verbe vouloir) que je garde ma virginité ont une vision du monde qui n'est absolument pas la mienne.

Concernant les asexuels, c'est une population que je viserai encore moins que les pratiquants. Comme je l'ai dit plus haut, j'ai pour vœu de rester vierge jusqu'au mariage, mais ça ne veut pas dire que je considère le sexe comme tabou. C'est même tout le contraire, je dirai. Je sais que j'ai une libido élevée et les asexuels, si je ne me trompe pas, sont tout l'opposé.
En imaginant qu'une relation amoureuse avec un asexuel se poursuit jusqu'au mariage, ce serait la catastrophe pour notre couple ensuite. Et je ne compte pas me lancer dans une relation pour le simple plaisir d'en avoir une. Si je me mets avec quelqu'un, ce sera toujours dans l'objectif que ça marche sur le long-terme... donc si c'est perdu d'avance ça n'a aucun intérêt à mes yeux.

Mais merci pour tes conseils :)

@Flotbleu4 :

Tu touches juste, malheureusement. Ce garçon était d'ailleurs au courant de ce choix et le respectait réellement. C'est d'ailleurs le seul que je connaisse qui m'ait montré une véritable admiration vis-à-vis de cette décision, alors qu'il avait perdu sa virginité un an plus tôt. Nous n'étions pas de la même religion mais nous avions la même vision du monde.

Je pense que ça se sent à ce que j'écris, mais je regrette beaucoup mon comportement de l'époque. Bien que je sois passée à autre chose au niveau de mes sentiments, je reste toujours face à l'incompréhension de mes choix. Pourquoi ai-je dit ça ? Pourquoi ai-je fait ça ? Tous ces questionnements vont au-delà du regret.

Comme tu le dis, je crois que je fuis quelque chose. Je sais très bien qu'une relation parfaite n'existe pas (et très honnêtement elle m'ennuierait) mais je suis à la recherche de plus. Je ne saurai pas l'expliquer. Depuis que je suis jeune, j'ai toujours senti qu'il y avait quelqu'un, et je perds mes années à attendre cette personne.

Et puis, comme tout le monde, j'ai aussi mes complexes. Peut-être qu'ils me freinent inconsciemment.

@Mellow :

Déjà, merci pour le compliment. En effet, je suis une contradiction à moi toute seule :joy: .

Et du coup selon toi, je devrais avertir dès le premier rendez-vous ? On m'a dit que c'était la dernière chose à faire, mais j'avoue que ça me libérerait d'un poids... et puis au moins je verrais ceux qui en valent la peine ou pas :sweat_smile: