Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
Avatar de l’utilisateur
Par glaraque
Homme de 30 ans non vierge
#220654
à ceux qui ont connu des relations intimes (pas nécessairement sexuelles) ou sexuelles.

êtes-vous du genre à accepter le/la première venu(e) ou vous êtes plutôt sélectif(ve) ?

je pose la question, car je me demande si vous êtes sélectif(ve) comment les triez-vous ? sur le simple fait d'être bien avec ? et surtout quel est votre rythme de rencontre pour avoir le "luxe" d'être sélectif/ve

moi je suis plutôt du genre à accepter la première venue, probablement parce que je n'ai jamais la chance de rencontrer l'intimité. je dirais même que ce schéma se répète dans mes amitiés

merci
Par Karina04
Femme de 30 ans non vierge
#220656
Bonjour,

De mon côté, j'ai été toujours un minimum sélective.

Je me souviens qu'étant assez timide (mais encore plus à l'époque) m'être mise sur des sites de rencontres différents et avoir rencontré plusieurs hommes, une dizaine (certains ne m'ont pas du tout plu, d'autres n'étaient pas intéressés par moi ou hésitants). La première personne avec laquelle je me suis mise j'étais amoureuse (je pense avoir été sur un site de rencontres depuis 2 mois à ce moment-là mais avant de me mettre avec j'avais eu fait un premier round de rencontres qui avait aussi duré deux mois mais ça n'a abouti à rien), la deuxième personne moins (en fait je l'avais rencontré en même temps que la première personne mais bien qu' il m'avait avoué avoir des sentiments pour moi à l'époque mais j'ai préféré le premier à l'époque donc fin de non-recevoir mais il m'a envoyé un message au moment de ma rupture simple coïncidence mais comme il avait des qualités, je voulais prendre le temps de le découvrir pour savoir si j'allais être amoureuse). Nous avons abordé les relations intimes après 2-3 mois. La personne avec laquelle je me suis mise (actuelle) c'était quasiment le coup de foudre mais il nous a fallu plus de temps pour développer des relations intimes. (cela faisait trois mois je pense que j'étais de nouveau sur un site de rencontres et j'avais rencontré deux autres mecs sympas avant lui).

Au niveau de mon tri, je procédais ainsi : je cherchais quelqu'un de ma tranche d'âge qui n'habite pas à plus de 30 kms de chez moi, célibataire, sans enfants, non fumeur, non alcoolique et qui n'aime pas sortir tous les soirs, qui cherche quelque de chose de sérieux et qui semble s'intéresser un minimum à moi (un minimum attentionné, à l'écoute). Après c'est une question de feeling. Je trouverais ça dommage d'essayer avec quelqu'un si on n'a pas un minimum de centres d'intérêts communs (sans pour autant que ce soit le coup de foudre vu que ce ne fut pas le cas avec le 2e) mais bon chacun fait comme il veut. :wink:

Tu n'as donc aucun critère? Tu procèdes depuis beaucoup d'années de cette manière?
Avatar de l’utilisateur
Par ludoch
Homme de 25 ans vierge
#220666
Je trouve que c'est bien d'être sélectif, mais le problème c'est quand les occasions sont rares et que cela dure depuis des années. Moi les seules filles qui ont manifestement montré leur intérêt pour moi ne m'attiraient (malheureusement) pas. On risque de devenir moins sélectif.
Et je trouve que c'est tellement dur de faire des rencontres...
Mais c'est vrai que si une personne ne nous intéresse vraiment pas c'est dur de se forcer.
Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#220673
C'est terrible de se forcer, malgré le peu occasion (inexistante depuis plusieurs années) je ne vois pas me forcer si la fille ne m'intéresse vraiment pas, physiquement et intellectuellement.
Avatar de l’utilisateur
Par glaraque
Homme de 30 ans non vierge
#220719
et au niveau de l'amitié comment êtes-vous ?
ludoch a écrit :Je trouve que c'est bien d'être sélectif, mais le problème c'est quand les occasions sont rares et que cela dure depuis des années. Moi les seules filles qui ont manifestement montré leur intérêt pour moi ne m'attiraient (malheureusement) pas. On risque de devenir moins sélectif.
Et je trouve que c'est tellement dur de faire des rencontres...
Mais c'est vrai que si une personne ne nous intéresse vraiment pas c'est dur de se forcer.
donc j'ai plus ou moins compris ? est-ce que des fois tu te forces ?
Amaz a écrit :C'est terrible de se forcer, malgré le peu occasion (inexistante depuis plusieurs années) je ne vois pas me forcer si la fille ne m'intéresse vraiment pas, physiquement et intellectuellement.
et donc toi tu es quelqu'un qui filtre malgré le fait que tu as peu d'occasion ? et au niveau amical filtres-tu, as-tu des occasions ?
Karina04 a écrit :Tu n'as donc aucun critère? Tu procèdes depuis beaucoup d'années de cette manière?
je répondrais en me positionnant à l'inverse de toi. j'étais sur un site de rencontre, je disais mes intérêt, des qualités que j'ai. et durant 2 mois, jamais une fille ne m'avait écrit, et celles qui me répondaient n'étaient pas intéressées par moi. au 3e mois, j'ai écrit quelque chose d'absurde à leur yeux, ça en a fait rire certaine, et 4 filles sont venues me dire un petit salut. mais je dois quand même les "travailler" et rentrer en compétition avec les autres hommes ce que je n'aime pas faire. rapidement 3 des 4 ont arrêté de me répondre, et la 4e, on en est au 2e message.

donc filtrer quoi?

la question se pose pas vraiment
mais non je filtre personne. de la droguée à l'intello, je m'en accomode. j'ai pas le choix, sinon quelles seraient mes critères en amour ou en amitié ? je souhaite peut-être m'inspirer de vos réponses
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#220724
Je ne me mettrais pas avec une fille qui ne comprendrait pas mes deux passions principales.
Passions qui ne sont pas envahissantes qui plus est.
Amaz, Tyrus aime ça
Par Lamperouge
Homme de 34 ans vierge
#220744
êtes-vous du genre à accepter le/la première venu(e) ou vous êtes plutôt sélectif(ve) ?
Plutôt sélectif.

Pendant mes études supérieures j'ai connu une fille qui était plutôt jolie et qui avait jeté son dévolu sur moi. Elle m'attendait à la sortie du campus et faisait le chemin de retour avec moi. Elle s'est même pointée chez moi un soir, en pleine nuit. Il aurait facilement pu se passer quelque chose ce soir là, elle était là pour ça... mais moi je n'étais pas amoureux. Je l'ai repoussée, et d'ailleurs j'ai l'impression que mon Karma me le fait payer depuis.

De façon plus générale j'ai besoin d'être à l'aise avec la personne pour la considérer comme une partenaire potentielle, et de n'avoir personne d'autre en tête. Si ces deux conditions ne sont pas réunies je ne peux pas m'impliquer sentimentalement, et sans ça je ne peux pas dépasser le stade de l’amitié. C'est encore plus vrai pour le sexe, je ne peux pas m'imaginer avoir un rapport avec une femme pour laquelle je n'ai pas de sentiments et avec qui je ne suis pas à l'aise. Le coup d'un soir, les prostituées, c'est pas pour moi.

Je pense que beaucoup de femmes pourraient remplir les critères propres à mon bonheur (pourvu que ce soit réciproque évidemment), mais pas n'importe quelle femme non plus.
Par Tyrus
Homme de 31 ans non vierge
#220757
Je vais dire en substance ce que disait Snapback. Je ne suis pas specialement exigeant. Cette personne doit déjà accepter mes passions et que je suis ce que je suis (en gros que si je change c'est parce que j'en ai envie et pas parce qu'elle le veut).

De mon côté si elle fait à minima attention a sa santé, qu'on s'entend bien et qu'il y a ce quelque chose qui fait que ça peut coller alors why not.

Mais j'avoue ne plus trop croire à une relation. J'ai peut être trop de problèmes pour ça (peur de souffrir encore...). L'histoire d'un soir ou le sex friend ça ne fonctionne pas trop mal pour l'instant.
Par Karina04
Femme de 30 ans non vierge
#220792
Le problème c’est que j’ai été obligée de filtrer au départ parce que comme beaucoup de filles, je recevais beaucoup de messages de personnes qui étaient surtout intéressées par mon physique. Au fil du temps, je n’échangeais et ne rencontrais que certaines personnes car si je voyais d’emblée qu’il y avait des choses qui pouvaient poser problème dans le cadre d’une relation future (tempéraments trop différents, peu de centres d’intérêts communs,...), il valait mieux ne rien tenter. Et donc pour être honnête avec toi, il n’y en a vraiment que 6 (sur une grosse dizaine en 3 ans) qui étaient vraiment plus intéressés par moi (dont mes 3 copains dont l’actuel) lors des rendez-vous en face-à-face. Et ceux-ci répondaient aux critères énoncés, après suite à mes deux premières ruptures, je me suis rendue compte au-delà de ça, qu’il y avait des valeurs autres que je cherchais chez quelqu’un (donc je redevenais encore plus sélective, heureusement mon copain actuel répond à ces critères ce qui ne veut pas dire que c'est l'homme parfait mais c'est pas grave, il connaît mes défauts aussi). Mais c’est vrai qu’au tout début, lors de ma premières relation, j’avais peur de ne pas plaire et donc forcément j’acceptais plus de choses de sa part.

Au niveau des amis, j’ai des amies de longue date principalement, ce sont des personnes qui ont plus ou moins le même genre de tempérament que le mien. Je n’ai pas été sélective mais ça s’est fait plutôt naturellement (car on était plus dans notre coin en fait que d’autres élèves vu qu’on s’est rencontrées à l’école). J’ai toutefois deux amies qui ont un tempérament fort différent du mien (sorteuses, accordant une grande importance à leur apparence physique, extraverties,...), disons que ce ne fut pas un coup de foudre amical mais au fur et à mesure qu’on a été amenées à se côtoyer (contexte pro), on s’est rapprochées. Mais même si je suis devenue un peu solitaire, je ne ressens pas le besoin de voir mes amies régulièrement.

Après, je pense qu’effectivement (du moins j’ai l’impression) que les femmes prennent moins d’initiative pour écrire que les hommes donc c’est bien que tu envoies des messages de ton initiative. Et je comprends que ce soit difficile de se démarquer comme je disais les filles reçoivent souvent tellement de messages, qu’elles ne peuvent répondre à tous les messages même si elles sont bien intentionnées au départ. Après, si ce quelque chose d’absurde est totalement à l’antipode de ta personnalité, je crains que cela ne se voit au fil des échanges (après peut-être que ceci cadre bien avec ton sens de l’humour courant je l’ignore alors dans ce cas, ça va). Je pense qu’il est toujours possible de mentir sur sa personnalité jusqu’au moment de la rencontre.

Mais effectivement, après ça ne sert à rien d’être trop sélectif non plus, l’homme ou la femme idéale n’existe pas. Je pense aussi que tout dépend de l’enjeu de la relation, si tu cherches simplement un plan …. tu seras sans moins sélectif que si tu cherches une relation sérieuse qui pourrait aboutir à une cohabitation, vie de famille,... En amitié, j’ai l’impression que les choses sont plus naturelles, si une personne participe à une même activité, ce sera plus facile d’aller vers elle, ou si vous travaillez ensemble idem.
Avatar de l’utilisateur
Par ludoch
Homme de 25 ans vierge
#220800
glaraque a écrit : et au niveau de l'amitié comment êtes-vous ?
Pareil que Karina. Je me fais des amis de façon assez naturel.
glaraque a écrit : donc j'ai plus ou moins compris ? est-ce que des fois tu te forces ?
Non, je ne me suis jamais forcé.
Pour qu'une fille me plaise il faut que j'ai un minimum de désir physique et mental pour elle.
Faire croire à une fille qu'elle nous plaît alors que ce n'est pas vrai, je trouve que c'est malhonnête et pas sympa. Je serais incapable de coucher avec une fille si je n'ai pas un minimum de désir pour elle.