Venez ici pour discuter de vos complexes sexuels.
par KaZaN
Homme de 32 ans non vierge
#234771
Valsiny a écrit : 19 août 2020, 22:08 Il ferait beau voir que la plupart des gens en couple soient épanouis et bien dans leur peau... C'est sans doute plus attirant en effet, mais assez rare je trouve. (Il faut dire que je vis à Paris.)
Là je ne suis pas sûr de bien t'avoir suivi, tu veux dire ?
Avatar de l’utilisateur
par Valsiny
Homme de 32 ans vierge
#234774
Je ne crois pas du tout qu'il faille être épanoui pour être en couple. C'est peut-être un avantage, mais je pense qu'il est maigre, parce que je ne l'observe pas.
VACN aime ça
par Aurus
Homme de 31 ans non vierge
#234905
C'est forcément plus attirant quelqu'un qui est bien dans ses baskets. Au contraire d'une personne qui apparaît frustrée, peu sûre d'elle.

Après les apparences sont parfois trompeuses. Certaines personnes sont très bonnes à donner le change en public.
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#234941
Zenon a écrit : 14 août 2020, 08:08 L'argument du "c'est naturel" (ou du "c'est contre nature" auquel j'ai moi-même fait face) ne tient absolument pas : manger des conserves, rouler en voiture, c'est naturel ?
Si le "c'est naturel" renvoie à une comparaison avec ce que les animaux ont l'habitude de faire, ou à ce que la nature semble nous pousser à faire, là on se rend compte qu'il n'y a pas de "naturel" qui tienne, tellement les comportements animaux sont variés, leurs manières d'aimer, de se lier, de créer des couples, d'élever leurs enfants sont même extrêmement variables au sein d'une même espèce. Un certain pourcentage d'homosexualité, par exemple, serait selon certains chercheurs un avantage adaptatif pour un très grand nombre d'espèces (dont l'humain) (voire "Animaux homos", de Fleur Daugey).
Donc l'équation naturel = habituel = évidence ne tient pas ; c'est culturel.
Complètement d'accord avec ça.

Quant au fait d'être plus attirant quand on est en couple, c'est aussi probablement car les personnes qui ne semblent pas "en recherche" arrivent aussi à être plus naturelles dans leurs rapports avec l'autre sexe (ou le même, pour les personnes qui ne sont pas hétéro). Il n'y a plus de question de désir, en tout cas pour moi c'est comme ça que ça marche, et du coup les choses sont plus simples et je suis certainement plus agréable à côtoyer.
salambo aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Valsiny
Homme de 32 ans vierge
#234943
Je pense que la plupart du temps, les gens qui disent "c'est naturel" ne pensent pas à la zoologie ou à ce genre de chose. La nature dont ils parlent est la nature dans laquelle ils vivent, celle de leur milieu, c'est-à-dire précisément leur culture. Parler de nature dans ce sens-là n'est d'ailleurs pas une nouveauté, et il faut toujours faire attention dans les textes du passé lorsqu'on croise le mot de "nature" : bien souvent cela ne renvoie absolument pas aux phénomènes naturels ou au réel dans sa part non-culturelle. C'est une petite recherche à propos de l'emploi du mot "nature" dans les discours homophobes qui m'a convaincu que ce sens n'avait pas disparu, et comment le pourrait-il, puisque la culture est difficilement perceptible comme telle, et la nature difficile à appréhender sans son filtre ? En gros, "c'est naturel" veut déjà dire, la plupart du temps, "c'est conforme", "c'est comme ça ici pour les hommes", mais sans la connotation du mot "conforme" qui en ferait sans doute reculer plus d'un.

Ces trop longues phrases pour dire que je crains que cette saine critique qui nous fait mentionner les mœurs des animaux ne tombe la plupart du temps à l'eau, non parce que les gens risquent de la réfuter (bien souvent ils savent déjà plus ou moins tout cela), mais parce qu'ils n'auront pas le sentiment d'avoir voulu dire ce qu'on croit.

(Oui, c'est dimanche et je m'ennuie un peu.)
Pasta aime ça